ZONE FRANCHE D’AGADIR : MEDZ CHARGÉE DE L’ÉTUDE DE POSITIONNEMENT

par Yassine Saber – leseco.ma – 25/01/2018

L’étude technique de marché, de positionnement et de faisabilité de la zone franche serait menée par MedZ, filiale de CDG Développement dans le cadre d’une convention-cadre. Une assiette foncière de 300 ha serait déjà soustraite du foncier de la nouvelle ville de Tagadirt.

Du nouveau pour la zone franche à Agadir. L’étude technique de marché, de positionnement et de faisabilité de la zone franche serait menée par MedZ, filiale de CDG Développement, chargée déjà de l’aménagement et de la gestion du parc industriel Haliopolis et de l’Agropôle Souss-Massa. En attendant le lancement de cette étude qui sera initiée dans le cadre d’une convention-cadre entres les différents acteurs, c’est cette opération qui déterminera la vocation de cette zone industrielle, notamment son positionnement sur les métiers mondiaux d’un secteur particulier ou sur des multi-activités. Aujourd’hui, une assiette foncière d’une superficie de 300 ha serait déjà soustraite du foncier de la nouvelle ville de Tagadirt, prévue sur  1.100 hectares, à 18 km  d’Agadir.

La première tranche de cette zone franche concernera près de 50 hectares. Elle est attenante au Parc Haliopolis dédié à l’industrie de transformation des produits de la mer, situé au niveau de la commune rurale de Drarga. Cette assiette soustraite de la nouvelle ville de Tagadirt avait un régime forestier avant qu’elle ne soit reconvertie en terrain domanial. En effet, chaque région sera dotée d’une zone franche en vertu de la nouvelle Charte des investissements qui a pour objectif d’accompagner la dynamique de développement économique au niveau des régions, qui sera consolidée par le Plan d’accélération industrielle (PAI). À cet égard, la zone franche d’Agadir bénéficiera des nouvelles mesures phares de soutien marquant cette nouvelle charte, qui devrait être prête courant 2018. La première porte sur l’instauration d’un taux de l’impôt sur les sociétés (IS) de 0% pendant cinq ans pour les futures unités industrielles. Vient ensuite le statut «d’exportateur indirect» pour les sous-traitants. La troisième mesure porte sur l’octroi des avantages «zone franche» aux grandes entreprises exportatrices sans que celles-ci ne soient implantées dans une zone franche alors que les autres mesures concernent la mise en place d’une zone franche par région et de mécanismes d’appui au profit des régions les moins favorisées pour stimuler l’investissement industriel et favoriser un développement territorial équilibré.

Publicités

Souss-Massa : 213 nouveaux projets d’investissement pour 17,95 milliards DH

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 25/01/2018

Souss-Massa : 213 nouveaux projets d’investissement pour 17,95 milliards DH

Le CRI a livré son bilan 2017

L’année 2017 a été marquée par la validation par le Centre régional d’investissement Souss-Massa de 213 nouveaux projets d’investissement pour un montant global de l’ordre de 17.959,96 millions de dirhams. Ils devront permettre la création de près de 12.793 opportunités d’emplois.

D’après le CRI, l’année 2017 a enregistré une augmentation significative de 491% en termes du montant d’investissement validé et de près de 4% en termes de nombre de projets ayant reçu un avis favorable par rapport à l’année 2016. Alors que les emplois prévus ont enregistré une évolution de 153,7% du nombre de postes d’emploi à générer par les projets validés au cours de cette année 2017.

Selon la même source, pour la répartition territoriale des investissements approuvés, la préfecture d’Agadir Ida Outanane reste la principale destination des investissements au niveau régional. Durant l’année 2017, celle-ci a concentré 63% des projets traités favorablement avec une enveloppe d’investissement qui dépasse les 11 milliards DH, soit 62% des investissements injectés dans la région.

En termes d’emplois à créer, la préfecture d’Agadir Ida Outanane concentre 71% des opportunités d’emplois dans la région, soit un peu plus de 9.030 postes qui seront drainés par les projets validés au niveau régional sur cette période.

Le secteur du tourisme poursuit sa dynamique à un rythme croissant et occupe la première place en termes d’investissements engagés. En effet, l’année 2017 a été principalement marquée par la validation de signature de plusieurs conventions d’investissement avec l’Etat, dont celle relative à la Société centre d’exposition et de développement pour la réalisation du projet de palais des congrès à Agadir, pour une enveloppe d’investissement de 1.475 millions DH.

Par ailleurs, et parmi les projets phares qui marquent cette année, ceux validés au niveau de la nouvelle station touristique de Taghazout, et qui viennent consolider l’offre touristique de la destination.

Par ailleurs, et en termes d’animation touristique, 2017 a également été marquée par la validation d’un parc d’animation touristique au niveau de la zone d’Anza. Il s’agira du projet de construction d’un Parc d’attraction par la société «Agadir Delfin World». Ce projet qui permettra à terme de créer 20 emplois directs nécessitera une enveloppe de 7,5 millions DH.

Le secteur qui se place en deuxième position est celui des services qui représente 29% du total des investissements engagés dans le Souss-Massa, et ce, notamment grâce à l’accord favorable pour la signature d’une convention cadre d’investissement avec l’Etat, pour le projet de la station de dessalement d’eau de mer présenté par les Sociétés «Seda» et «Aman El Baraka». Un projet structurant qui s’étale sur une superficie de près de 20 ha, au niveau de la commune Inchaden, province de Chtouka Ait Baha, et qui nécessitera un investissement global de l’ordre de 4,4 milliards DH et permettra de créer environ 627 emplois.

Dans le secteur du commerce et à proximité du Grand stade d’Agadir, cette année a vu la validation du projet de réalisation d’un centre commercial «Kitea Géant», l’enseigne d’ameublement marocaine, présenté  par la société
«K Foncière» SARL, qui s’étalera sur une superficie globale de 55.000 m2, et nécessitera une enveloppe budgétaire de 140 millions DH. Au total, le projet permettra la création de 350 emplois permanents.

Concernant les créations d’entreprises, le CRI Souss-Massa a instruit 684 demandes au cours de l’année 2017, avec un montant d’investissement de plus de 360 millions DH générant 3.549 emplois. Les personnes morales représentent 86% des créations d’entreprises ayant transité par le CRI avec une prédominance de la SARL. Le nombre total des demandes de certificats négatifs accordées durant l’année 2017 est de l’ordre de 2.320.

Agadir veut se positionner sur le marché du tourisme sportif

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 24/01/2018

Agadir veut se positionner sur le marché du tourisme sportif

En marge du CHAN 2018, le Centre régional d’investissement Souss-Massa a organisé lundi une table ronde sous le thème «le sport, une niche d’investissement à fort valeur ajoutée pour Agadir».

La ville d’Agadir et sa région souhaitent développer une offre de produits et de services cohérents et complémentaires en mesure d’asseoir la vocation de la destination comme une référence dans le tourisme sportif de haut niveau et qui est aujourd’hui d’une forte valeur ajoutée. Pour ce faire, une table ronde sous le thème «Le sport, une niche d’investissement à forte valeur ajoutée pour Agadir» s’est tenue lundi à l’initiative du CRI Souss-Massa, et qui a réuni plusieurs investisseurs locaux, experts et professionnels. Ceux-ci se sont arrêtés sur le potentiel de la ville d’Agadir, qui semble la positionner naturellement comme une destination pour la pratique sportive en général et plus particulièrement pour les entraînements sportifs de haut niveau. D’après les intervenants, aucune vision claire n’a été élaborée ou du moins partagée pour construire ce produit, le promouvoir et le développer. Constamment à la recherche d’une offre touristique unique, le tourisme du sport de haut niveau est pourtant un axe qui dispose de tous les leviers pour promouvoir l’image d’Agadir.

En plus du climat doux dont bénéficie la destination tout au long de l’année, de son ensoleillement et de son littoral iodé propice à la préparation des grands sportifs, Agadir dispose d’un grand stade aux normes internationales, de salles de sport couvertes, centres de remise en forme, de salles de musculation et de préparation physique dernière génération, ainsi qu’une offre exceptionnelle en nombre et en qualité de courts de tennis et bien d’autres atouts qui en font l’escale idéale des sportifs de haut niveau pour préparer leurs saisons de compétitions. Selon Khalil Nazih, directeur du CRI, «ce dernier a accompagné avec beaucoup d’intérêt les récentes actions qui sont venues confirmer le potentiel énorme que représente ce créneau pour la promotion et le développement économique de cette niche d’investissement, dont par exemple le stage d’entraînement de l’équipe de football du Crystal Palace FC en mars 2017, le stage d’entraînement de Pierre-Ambroise Bosse en juin dernier, ainsi que du surfeur champion d’Europe de Stand-up Paddle, Bénoit Carpentier». Et d’ajouter que la ville d’Agadir assure tous les ingrédients nécessaires pour développer ce genre d’activité, notamment une offre touristique de haut niveau, des centres de remise en forme, des salles de sport de pointe, 14 projets de cliniques spécialisées haut de gamme sont programmés, des zones dédiées à l’activité et aux projets sportifs.

Agadir : Renault Sodisma présente le nouveau Koleos

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 26/01/2018

Agadir : Renault Sodisma présente  le nouveau Koleos

Segment incontournable des SUV haut de gamme

La société Sodisma, concessionnaire Renault et Dacia, organise ce vendredi une cérémonie pour le lancement du nouveau Renault Koleos.

En l’espace de 9 ans, Koleos a évolué. En effet, la deuxième génération représente une étape importante dans le renouvellement de la gamme Renault sur l’ensemble des marchés et intègre tous les codes stylistiques de la nouvelle identité de la marque. Avec un design musclé et un gabarit imposant, le nouveau Renault Koleos dCi 175, en transmission 4×2 ou 4×4, séduit et s’impose comme le segment incontournable des SUV haut de gamme. Se démarquant fortement de ses concurrents, il offre une expérience raffinée à bord avec des matériaux nobles.

Spacieux et bien équipé, il assure le confort pour tous à l’intérieur à travers sa générosité en termes d’équipements et d’espace, avec un rayon aux genoux de 289 mm pour les passagers arrière, soit le plus généreux du segment.  Pour la conduite, le nouveau Renault Koleos 5 places offre une position surélevée avec une excellente visibilité. Le conducteur étant installé 150 millimètres plus haut par rapport à une berline traditionnelle. Un effet de puissance et une caractéristique recherchés par les clients de SUV. La nouvelle boîte X-Tronic combine la conduite souple de la variation continue, la simulation de séquentiel d’une boîte de vitesses automatique et la disponibilité d’un mode manuel pour mieux augmenter les sensations de pilotage.

En conduite souple, le rapport de vitesse change en permanence sans aucune rupture du régime moteur pour une efficacité maximale, parfait pour les embouteillages. En conduite dynamique, si la demande d’accélération est supérieure à 50% du potentiel, la nouvelle boîte X-Tronic se comporte comme une boîte automatique avec l’effet de palier et rupture de changement de régime au moment de «changer de rapport».

Le nouveau Renault Koleos permet 10% de réduction de CO2 par rapport à la précédente génération de CVT. Dans le détail, le nouveau Renault Koleos est doté d’une technologie 4 roues motrices simple à utiliser grâce au mode 4×4-i, un système qui facilite le passage de deux à quatre roues motrices, une référence dans la catégorie. La transmission 4×4 de ce véhicule garantit également une sécurité renforcée et davantage de stabilité en neutralisant le sous-virage et le survirage, par l’optimisation de l’adhérence dans des conditions difficiles. Le nouveau Renault Koleos dispose également de réelles capacités tout-terrain, avec une garde au sol de 213 millimètres.

L’ambition de ce nouveau véhicule est de briser les codes des SUV au Maroc en combinant modernité, confort et raffinement.