Archives de janvier 28th, 2018

Communiqué de l’UFE : Grand loto caritatif de l’UFE Agadir

GRAND LOTO CARITATIF de l’UFE AGADIR

Résultat de recherche d'images pour "Loto"

L’UNION des FRANCAIS de l’ETRANGER,  section d’Agadir, a le plaisir de vous convier au :

            GRAND LOTO CARITATIF

             LE  SAMEDI  3 FEVRIER 2018

Qu’elle organise, SALLE de RECEPTION du GOLF du SOLEIL à BENSERGAO.

Cette très belle salle est mise gracieusement à notre disposition par le Golf du Soleil et le Groupe des Hôtels TIKIDA

Ce LOTO, ouvert à TOUS, Adhérents ou pas de l’UFE,  sera doté de très nombreux lots, de toutes valeurs,  avec en particulier

–        Des gros lots offerts par MARJANE dont 1 télévision et des robots ménagers.

Prix des cartons :1 carton 50 dirhams ou 100 dirhams les 3.

Le bénéfice perçu à cette occasion sera intégralement destiné aux Œuvres Sociales de notre Association sur Agadir.

Des consommations seront disponibles sur place.

                           VENEZ NOMBREUX

                      Accompagnés de vos GRANDS et de vos petits

                                                                                         Chaleureusement vôtre,

                                                                            Le Président,

                                                                                      Jean-Claude ROZIER

Mohammed VI autorise les femmes à exercer le métier d’adoul

h24info.ma – 23/01/2018

Crédit AFP

 

Le roi Mohammed VI a donné le feu vert aux femmes pour exercer le métier d’adoul, lors du Conseil des ministres tenu lundi 22 janvier au palais royal de Casablanca.

 « SM le roi, que dieu L’assiste, a chargé le ministre de la Justice d’ouvrir devant (sic) la femme la profession d’adoul et de prendre les mesures nécessaires pour réaliser cet objectif », a annoncé le porte-parole du palais royal, Abdelhak Lamrini, dans un communiqué publié suite au Conseil des ministres tenu lundi 22 janvier au Palais royal de Casablanca.

La décision du monarque a été prise après consultation du Conseil supérieur des Oulémas, et « après avoir pris connaissance de l’avis du conseil autorisant la femme à exercer la profession d’adoul, conformément aux dispositions de la chariâa relatives au témoignage (chahada) et ses différents types, et les constantes religieuses du Maroc, en premier lieu les principes du rite malékite » précise le communiqué.

Que sont les adouls ?  (adoul est le pluriel de adil)

Ce sont des auxiliaires de la justice islamique chargés de la procédure. Ce sont, en particulier les témoins qui consignent le consentement mutuel de mariage.
Les adouls sont les yeux et les oreilles des juges. Ils remplissent le rôle de greffe et de notariat et sont chargés de consigner les déclarations et les jugements. 
Cette profession est considérée parmi les métiers exercés dans le cadre de l’assistance judiciaire, outre le rôle qu’elle joue en matière de notariat et de justification.
Les 5.000 adouls au Maroc mènent toutes les démarches auprès des autorités pour permettre l’enregistrement et la reproduction de tous les documents qu’ils rédigent conformément à la loi et au nouveau code de la famille.
En plus du mariage, ils sont compétents pour des activités plus larges que celles attribuées aux notaires modernes. Ils établissent toutes sortes de contrats, comme les cessions immobilières, les actes de copropriété et des transactions entre particuliers, les droits de succession.

LHAFI ABDELADIM DONNE LE COUP D’ENVOI A L’OPERATION DE REGULATION DE LA POPULATION DU SANGLIER AU MAROC

DRIHEM MOHAMMED – oujdacity.net – 28/01/2018

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de maitrise de la surpopulation des sangliers au Maroc, le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a organisé, samedi 27 janvier dernier ; une battue de sanglier dans la Province de Ben Slimane relevant de la Région de Casablanca-Settat.
Le coup d’envoi de cette opération de régulation de cette population a été donné par Mr Abdeladim LHAFI, Le Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification en présence du Gouverneur de Benslimane Mr Mustapha El Maaza.
En prélude à cette opération, un rappel du programme de maitrise des sangliers dans la province de Benslimane a été donné à cette occasion, suivi d’une lecture des consignes de sécurité et de l’objectif de la battue.
A noter que la surpopulation du sanglier, due à la prolifération de cet animal et à l’absence de prédateurs naturels, déséquilibre des écosystèmes naturels et peut constituer une menace pour les cultures, notamment.
Il est à signaler aussi que cette saison 2017-2018 est caractérisée, par la mise en œuvre, pour la sixième année consécutive, de la stratégie nationale cadrant la maitrise des populations de sanglier dans les différentes régions du Royaume. Le programme de cette année a identifié 337 points noirs à travers le territoire national et prévoit la réalisation de 1115 battues de sanglier, sachant que 102 battues ont été réalisées jusqu’au 15 Janvier 2018.
Cet évènement a été également une occasion pour présenter les résultats de l’évaluation de la mise en œuvre de la stratégie de régulation des sangliers pendant les cinq dernières saisons qui se résument en :
– 9909 battues ont été organisées (99 % des battues programmées sont réalisées) avec l’élimination de 53856 sangliers.
– baisse des moyennes de prélèvements annuels de sangliers sur l’ensemble des points noirs de 43 %.
– Baisse des moyennes de prélèvements annuels de sanglier par point noir de 57 % dans 75 % des cas.
– Extention du réseau des points noirs initial (303) à 337 points pour couvrir les zones épisodiquement exposées.
Concernant l’évaluation procédurale et technique, il a été constaté que les procédures administratives sont devenues fluides et simples. Et que La battue, principale technique retenue par tous les pays concernés par cette problématique est efficace.
Les autres techniques d’interventions, sont peu adaptées notamment dans les milieux sensibles.
S’agissant de la lutte contre le braconnage, elle reste l’une de préoccupations majeures du HCEFLCD qui met en exécution les textes en vigueur, notamment la loi 29-05 sur la protection des espèces de la faune sauvage et au contrôle de leur commerce et la loi 54 -03 sur le contrôle de la chasse.
Trois axes majeurs constituent l’ossature de la stratégie du HCEFLCD en matière de lutte contre le braconnage :
1- L’occupation des territoires à travers la politique de l’amodiation du droit de chasse et les conventions de développement des territoires.
2- Le renforcement des structures de lutte contre le braconnage par l’instauration d’une unité de surveillance et de contrôle sur le territoire de la région.
3- La répression des délits et l’encadrement juridique de l’activité de chasse.
Le Haut-Commissariat a également renforcé les structures de lutte contre le braconnage par la création, cette année, de 24 unités de surveillance et de contrôle de la faune sauvage réparties sur l’ensemble du territoire national.
A noter enfin quel’application de cet arsenal juridique a permis aux structures du Haut-Commissariat de constater 225 délits depuis le début de la saison de de la chasse 2017-2018 jusqu’au 15 janvier 2018, dont 13 cas concernent les délits de chasse d’espèces protégées dont la gazelle dans la région de Souss Massa et au niveau des provinces du Sud.

La visite du roi Mohammed VI à Agadir se confirme

lesiteinfo.com – 27/01/2018

 roiroi

La visite du roi Mohammed VI à Agadir prévue ce samedi 27 janvier a été reportée à dimanche. D’après une source de Le Site info, plusieurs habitant des régions de Lakliaâ et d’Ait Melloul s’étaient rassemblés au niveau de la route menant au Palais d’Agadir, en attendant le cortège royal.

 Rappelons qu’il est prévu que le roi lance plusieurs projets importants et que des officiels seront présents. On évoque notamment un hôpital régional et un centre d’addictologie.

Le Souverain devrait également inaugurer un complexe religieux, administratif et culturel dépendant du ministère des Habous et des affaires islamiques et un centre de formation professionnelle spécialisé dans les métiers de construction.

 Notre source évoque aussi une autre visite du roi Mohammed VI à Marrakech pour inaugurer plusieurs projets.

 

%d blogueurs aiment cette page :