Les jeunes d’Agadir initiés à l’entrepreneuriat

par  Nabila Bakkass – lematin.ma – 18/02/2018

La formation a été animée par Afafe El Amrani El Hassani, docteure chercheuse en sciences de gestion et RSE, consultante en GRH.La formation a été animée par Afafe El Amrani El Hassani, docteure chercheuse en sciences de gestion et RSE, consultante en GRH.

Le Conseil des jeunes d’Agadir, en partenariat avec l’association Iligh, a organisé courant les mois de janvier et de février une formation au profit des jeunes de la ville. Une initiative qui vise, entre autres, à accompagner les futurs entrepreneurs et les aider à acquérir les outils et les compétences nécessaires au développement de leurs projets.

 L’entrepreneuriat est une aventure très enrichissante pour toute personne souhaitant rompre avec le salariat et assurer son indépendance aussi bien financière que managériale. Il s’agit aussi d’une démarche qui nécessite beaucoup de compétences, raison pour laquelle les jeunes entrepreneurs doivent donc être accompagnés, surtout au début de leurs projets. C’est dans ce sens que le Conseil des jeunes d’Agadir, en partenariat avec l’association Iligh, a organisé courant les mois de janvier et de février une formation au profit des jeunes de la ville. Une formation qui entre dans le cadre du programme «Tifawt» et qui vise à accompagner les jeunes et futurs entrepreneurs dans leurs projets. Le but étant de les aider à acquérir les outils et les compétences nécessaires au développement de leurs projets. L’occasion aussi de leur permettre de mieux étudier leurs projets afin de créer des entreprises viables.  La formation a été animée par Afafe

El Amrani El Hassani, docteure chercheuse en sciences de gestion et RSE, consultante en GRH. L’intervenante n’a pas manqué de partager les conditions de la réussite d’un projet. En effet, «la personnalité du porteur de projet, sa motivation et l’ensemble des compétences techniques, managériales et relationnelles qu’il a su développer représentent un atout ou au contraire un frein à la réussite d’un projet», explique l’intervenante. Et d’ajouter que la nature et l’origine de l’idée qui devrait être créatrice, innovante et répondant un réel besoin du marché cible sont tout aussi importantes pour réussir dans la démarche de l’entrepreneuriat. Autre point important relevé par l’intervenante : la démarche de l’étude du projet. «Elle doit être rigoureuse, méthodique et bien ficelée à défaut de quoi le porteur de projet risque d’avoir de mauvaises surprises et voir tous ses rêves et ses efforts tomber à l’eau», explique-t-elle. Interrogée sur les composantes essentielles de la phase d’étude de projet, l’intervenante a indiqué à «Éco-Emploi» : «les principales composantes restent l’étude du marché qui permet au jeune entrepreneur de détecter, entre autres, les besoins cibles non satisfaits par les produits existants», explique l’intervenante. Et d’ajouter qu’une fois cette étape réalisée, une analyse des environnements interne et externe s’avère primordial pour pouvoir relever les forces et faiblesses du projet ainsi que les opportunités et menaces que peut constituer l’environnement externe. Soulignons, par ailleurs, que le programme «Tifawt» comprend des formations, des ateliers et des rencontres avec des entrepreneurs et des Lives sur Facebook au profit des jeunes bénéficiaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :