La récolte et la commercialisation des coquillages interdite au niveau de la zone conchylicole de Tamri-Cap Ghir

lematin.ma – 28/03/2018

Bravo les artistes ! La troupe des « Allumés du Souss » de l’UFE nous a gratifié hier soir d’un magnifique spectacle

Hier soir nous avons pu assister à un spectacle remarquable qui nous a été présenté par la troupe de théâtre « Les Allumés du Souss ».
Tout était réussi : les décors, les costumes (Bravo Hélène et Chantal !), le jeu de tous les acteurs était admirable !
Un beau succès qui a demandé énormément de travail à tous et le résultat était là !

La belle salle des Jardins d’Agadir Club était pleine :

Jean-Marie Routier, le producteur a présenté cette pièce mise en scène par Brahim Rouibaa :

Quelques photos prises pendant la représentation :

Toute l’équipe a été longuement applaudie à l’issue de cette belle prestation : les acteurs, bien sûr, mais aussi tous ceux qui ont participé à sa réussite : pour les costumes, les décors, la mise en scène, la production…

Le metteur en scène Brahim Rouibaa

Le producteur Jean-Marie Routier

Un copieux cocktail préparé par les jardins d’Agadir Club était à disposition à la suite.

Des photos de quelques artistes pendant ce cocktail :

Khadija

Marie Carmen

Jocelyne

Là, la troupe des « Allumés du Souss » a mis la barre très haute et pour l’année prochaine, le challenge sera très difficile à tenir mais on peut leur faire confiance !

Abdelhak Khiame (BCIJ) : « La négligence des services français aurait pu mettre le Maroc en danger »

Par Samir El Ouardighi – medias24.com – 29/03/2018

Abdelhak Khiame (BCIJ) :
 

Dans une déclaration à l’agence Associated Press, le patron du BCIJ a pointé du doigt le manque d’anticipation des services de renseignements français qui n’ont pas averti ses services de la radicalisation de Redouane Lakdim, auteur d’un attentat terroriste qui a fait 4 morts dans le sud de la France. Abdelhak Khiame nous apporte quelques précisions sur les conséquences de ce dysfonctionnement dans la chaîne de transmission. Dysfonctionnement qui ne risque cependant plus de se produire à l’avenir.

« Ayant un canal permanent de communication avec nos homologues français, nous avons été très étonnés de ne pas avoir été avisés de la radicalisation de Lakdim avant qu’il ne passe à l’action », s’étonne encore une fois le directeur général du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ).

Selon lui, la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) française n’a pas jugé utile d’avertir son service car le franco-marocain suspecté de radicalisation a d’abord été considéré comme un citoyen français.

« Ils auraient dû nous prévenir qu’il avait des sympathies extrémistes car son pays d’origine est quand même le Maroc. Nous ne reprochons rien à nos confrères mais après les nombreux attentats en Europe où des marocains étaient impliqués, la moindre des choses aurait été que nous sachions qu’il faisait l’objet d’un signalement (fiche S) pour prendre les dispositions prévues en pareil cas de figure.

C’est important sachant que ce type d’individu se déplace souvent au Maroc pour visiter sa famille ou pour des vacances d’été. Sachant qu’il a été filé par des équipes de la DGSI, cette dernière aurait dû nous communiquer son identité car il représentait aussi une menace pour son pays natal.

 Si nous avions su qu’il était suspecté d’extrémisme religieux, nous l’aurions également surveillé à chacun de ses voyages au Maroc où il aurait pu constituer une menace pour notre sécurité », se désole notre interlocuteur.

A la question de savoir si les services marocains avaient émis une protestation officielle auprès de leurs homologues français, Khiame préfère ne pas répondre tout en ajoutant toutefois que cette erreur d’appréciation est une bonne leçon.

 « C’est un mal pour un bien car à l’avenir, tous les services de renseignements du monde entier qui ont des suspects marocains dans leur listing se feront un devoir de nous avertir à l’avance, ce qui permettra peut-être d’anticiper et d’éviter des drames comme celui de Carcassonne », conclut Khiame qui tient à souligner que ce dysfonctionnement dans la chaîne de transmission de l’information sécuritaire ne saurait remettre en question l’exemplarité et la solidité des relations entre services secrets marocains et français.

Investissements étrangers au Maroc : Saad Eddine El Othmani optimiste

aujourdhui.ma – 30/03/2018

Investissements étrangers au Maroc :  Saad Eddine El Othmani optimiste

L’augmentation des flux des investissements étrangers au Maroc est le fruit de grands efforts déployés par le Royaume. C’est ce qu’a souligné Saâd Eddine El Othmani lors de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

Le chef du gouvernement a souligné que des négociations sont menées actuellement avec des sociétés de différents pays pour les inciter à venir s’installer et investir au Maroc, particulièrement dans le secteur industriel. M. El Othmani a par ailleurs noté que les chiffres publiés dans différents rapports reflètent clairement l’amélioration du niveau des investissements étrangers au Maroc. Après avoir passé en revue les évolutions enregistrées au cours des dernières années en termes d’investissements ainsi que l’image dont jouit le Maroc aux niveaux continental et international, M. El Othmani a souligné la nécessité de déployer davantage d’efforts en vue de rehausser le niveau des investissements dans le Royaume.

Dans ce sens, le chef de gouvernement a rappelé avoir reçu la semaine dernière une délégation composée de 130 hommes d’affaires chinois, venue au Maroc dans le cadre de la coordination entre la Région Souss-Massa et des régions chinoises, ainsi qu’une autre délégation venue à l’initiative de la Confédération générale des Entreprises du Maroc et dont l’objectif est de tisser des relations avec des hommes d’affaires marocains.

Terrible accident près d’Agadir, 9 morts et six blessés

bladi.net – 29/03/2018

La route marocaine a encore tué. Un terrible accident qui s’est produit ce matin dans la région d’Agadir a fait 9 morts et six blessés, indiquent les autorités locales.

  Accident de Chtouka : le roi Mohammed VI prend en charge personnellement tous les frais

Le drame est dû à une collision entre un car de transport de passagers et une camionnette avec à son bord des ouvriers agricoles, précisent les mêmes sources, selon qui, l’accident a eu lieu sur la route provinciale reliant les communes de Biougra et d’Aït Amira près du Douar Rjila.

Les blessés, dont certains sont dans un état grave, ont été transportés à l’hôpital de Chtouka Aït-Baha, ajoute-t-on encore.

Une enquête a été ouverte par les services de gendarmerie pour tenter de déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Agadir : L’Agence urbaine s’engage à répondre à une urbanisation en croissance continue

lematin.ma – 29/03/2018

M. Fassi Fihri a souligné que la tenue de cette session, la première depuis trois ans, est l'occasion de faire le point sur le bilan accompli pendant cette période.
M. Fassi Fihri a souligné que la tenue de cette session, la première depuis trois ans, est l’occasion de faire le point sur le bilan accompli pendant cette période.

L’Agence urbaine d’Agadir a tenu mardi la 15e session de son conseil d’administration marquée par un engagement ferme à jouer pleinement son rôle dans le processus de planification urbaine face à une urbanisation en croissance continue, notamment à travers la consolidation de la couverture des territoires en documents d’urbanisme réglementaires.

Lors de cette session présidée par le ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri, l’accent a été ainsi mis sur l’importance d’une planification urbaine «anticipative, prévisionnelle et réactive» qui réponde aux problématiques posées et aux attentes des différents partenaires. Intervenant à cette occasion, M. Fassi Fihri a souligné que la tenue de cette session, la première depuis trois ans, est l’occasion de faire le point sur le bilan accompli pendant cette période, tout en donnant un élan nouveau pour la mise en œuvre, en collaboration avec les différents partenaires, à un plan d’action concerté et ambitieux pour les années à venir.
L’objectif est de répondre aux attentes multiples dictées par la dynamique urbaine que connait l’aire d’intervention de l’Agence urbaine d’Agadir qui couvre les préfectures d’Agadir-Ida Outanane et Inezgane-Ait Melloul ainsi que la province de Chtouka-Ait Baha. La session a été ainsi consacrée à l’examen du rapport d’activité de l’Agence au titre de l’exercice 2015, 2016 et 2017, du projet du budget au titre de l’exercice 2018 ainsi que du plan d’action pour la période 2018-2020.
En ce qui concerne le bilan d’activité de l’Agence urbaine d’Agadir durant les trois années précédentes, son directeur a cité, parmi les indicateurs de performance, la généralisation de la couverture de son territoire d’intervention en documents d’urbanisme, en assurant le suivi d’élaboration de 42 documents d’urbanisme : le schéma directeur d’aménagement urbain (SDAU) du Grand Agadir, 30 plans d’aménagement (PA) et 11 plans de développement d’agglomération rurale (PDAR).
Le but de cette généralisation en documents d’urbanisme est de mettre à la disposition des collectivités territoriales des documents de planification à même de permettre la gestion urbaine et le développement harmonieux de leur territoire, a-t-il indiqué.
Parallèlement, l’Agence urbaine est en deuxième phase d’élaboration et de la mise en cohérence de 14 nouveaux plans d’aménagement dans le cadre du SDAU.
Dans le cadre de l’accompagnement des communes dans leur action en matière de mise à niveau urbaine et d’amélioration de la qualité de vie des populations dans les tissus non réglementaires, l’Agence urbaine, en étroite collaboration avec ses partenaires, a assuré au titre des exercices budgétaires 2015, 2016 et 2017, la réalisation et le suivi d’élaboration de 129 secteurs de restructuration, 53 secteurs sur les 129 ont été validés et couvrent une superficie de 786 ha.
Outre la réalisation d’enquêtes foncières, l’exploitation de données topographiques, des visites de terrains pour l’actualisation des plans de restructuration, l’Agence Urbaine a délivré durant les trois exercices 3370 notes de renseignements, et réalisé une couverture de 19.000 ha en prises de vue aériennes qui concerne l’aire d’étude du SDAU, indique-t-on de même source.
Par ailleurs, il a été procédé au lancement de deux appels d’offres pour des prises de vue aériennes et restitutions numériques : le premier sur une superficie de 6.000 ha couvrant les communes de Taghazout, Aourir, Drarga, L’qlia, Sidi Bibi, Ait Amira et Oued Essafa, le deuxième sur une superficie de 8.800 ha couvrant des parties des communes Imouzar, Imssouane, Assaka, Sidi Bibi, Ait Amira, Sidi Bousshab et Ait Milk.
En matière de gestion urbaine et d’instruction des dossiers d’autorisation de lotir et de construire, l’Agence urbaine a mis en avant l’instruction au titre de l’exercice 2015, 2016 et 2017 de 26.475 dossiers, dont 19.483 ayant reçu un avis favorable avec un investissement global estimé à plus de 31,04 milliards de dirhams.
La situation budgétaire de l’Agence à fin 2017 s’est établie à plus de 49,67 millions de DH, a-t-on relevé lors de la tenue de cette quinzième session du conseil d’administration.
Au terme de cette session, il a été procédé à la signature de conventions portant notamment sur l’accompagnement pour la réalisation d’une école nationale d’architecture dans la capitale du Souss, le lancement du projet «E-instruction» pour la dématérialisation du guichet unique des autorisations d’urbanisme au niveau de la commune d’Agadir ainsi que sur la réalisation des études de mise à niveau et de réaménagement au niveau de plusieurs communes rurales.

Plus de 700 concurrents au Morocco Desert Challenge au départ d’Agadir

lematin.ma – 30/03/2018

70% des participants sont des pilotes amateurs. Ph : DR70% des participants sont des pilotes amateurs. Ph : DR

Plus de 700 participants de 24 pays prendront part, mi-avril, à partir d’Agadir, à la 10e édition du Morocco Desert Challenge (MDC), un rallye-raid qui sillonnera plusieurs régions du Royaume sur sept étapes.

«Le MDC est un véritable rallye cross-country qui relie de nouveau une côte à l’autre : de la plage blanche immaculée sur l’océan atlantique jusqu’à la Mer Méditerranée», indique les organisateurs dans un communiqué parvenu jeudi à la MAP, l’ultime étape se terminant à Oujda alors que la cérémonie de remise des prix est prévue à Saïdia (22 avril).

Au niveau de la participation, dont 70% est composée de pilotes amateurs, les Hollandais (211) sont en tête devant les Belges (98) qui ne sont plus la nationalité la mieux représentée, selon la même source qui relève que la France qui était présente l’année passée avec 45 participants, est massivement présente avec 102 participants cette année. Les Espagnols (32), les Portugais (18), les Anglais (30), et les Italiens (17) montrent encore cette année leur intérêt pour l’événement.

Cette année, les concurrents proviennent aussi de l’Australie, du Japon, de l’Algérie, des Etats-Unis, et de l’Islande. Mais la tendance la plus frappante en 2018, indique-t-on, est la présence de l’Europe de l’Est avec des dizaines de représentants venant de Pologne, de Hongrie, de Slovaquie et de Roumanie.

D’après l’organisateur Gert Duson, ce qui rend ce rallye unique, c’est l’absence de liaison. Entre le début de la première étape et la fin de la dernière, il n’y a littéralement aucune distance. Chaque étape commence et se termine dans un bivouac.

«Nous nous débarrassons du ‘mal nécessaire’ du monde des rallyes. Ce n’était pas facile, mais sous la devise «tant pis si c’est difficile», après 3 voyages de reconnaissance nous sommes arrivés à une succession parfaite de pistes belles et variées. 0 km de liaison n’est pas seulement notre nouvelle norme; c’est une tendance que beaucoup (devront) suivre», souligne-t-il.

En termes de nombre de véhicules participants, le MDC réunira cette année 30 camions de course, 112 voitures (4×4, SSV & Buggy) et 53 motos et quais.

Le Morocco Desert Challenge commence à Agadir les 13 et 14 avril par deux jours de vérifications techniques et administratives sur la place Al Amal, au cœur de la ville. La première spéciale (prologue) se tiendra le lendemain sur la Plage Blanche à Guelmim..

Port d’Agadir : Lancement du contrôle électronique via PortNet

leconomiste.com – 30/03/2018

Port d’Agadir: Lancement du contrôle électronique via PortNet

Après le déploiement de la dématérialisation du contrôle des produits importés au port de Casablanca, c’est au tour d’Agadir de lancer la généralisation de l’échange des résultats de contrôle électroniques de l’ONSSA, via la plateforme PortNet.

Pour rappel, la plateforme PortNet vise à contribuer à la simplification des procédures du commerce transfrontalier à travers l’échange informatisé des données.

Ce qui améliore forcément les conditions de passage en douane des produits soumis au contrôle de l’ONSSA, ainsi que le renforcement de la protection du consommateur, ou encore la lutte contre la concurrence déloyale.

Les journées du patrimoine d’Agadir les 27 et 28 avril 2018

Ces journées sont organisées par la MAMMA (Mémoire des Architectes Modernes MArocains)

Nous sommes heureux de vous annoncer l’organisation des journées du patrimoine d’Agadir – Visites guidées, conférences, et animations culturelles sur Agadir les 27 et 28 avril 2018.

Agadir : Conférence « Les femmes artistes marocaines de l’indépendance à nos jours »

.

La Conférence « Les femmes artistes marocaines de l’indépendance à nos jours » sera animée par Mr Lahsen Bougdal le samedi 7 avril à 10h à Universiapolis.

2ème édition du Rallye Mille Oasis du 22 au 27 avril au départ d’Agadir.

.

.

Une expérience unique à la découverte d’un Maroc secrètement gardé par les passionnés de voitures classiques et de grands espaces

Sous l’égide de la Fédération Royale Marocaine des Véhicules d’époque, le Club Souss Auto Classic organise, du 22 au 27 Avril 2018, la 2ème édition du Rallye Mille Oasis qui prendra son point de départ à Agadir.

Épreuve automobile touristique, le Rallye Mille Oasis 2018 couvrira un parcours de près de 1450 km composé de 6 étapes en mesure de sublimer le plaisir de conduire des équipages de plus de 50 voitures mythiques de collection.

Désireux de partager leur expérience du terrain et des véhicules d’époque, les fondateurs du Rallye Mille Oasis proposent une aventure luxueuse dans les décors naturels et splendides du Sud du Maroc où l’on parcourt kasbahs, oasis, dunes, vallées, cimes et déserts. Au-delà d’initier une séduisante compétition sportive, les fondateurs du Club Souss Auto Classic ont pour objectif premier le développement d’un tourisme de niche destiné aux amateurs de véhicules d’époque, nationaux et internationaux.

Mon ami Abdelouahad Ettoubaji effectuant un contrôle de passage

Cet événement unique en son genre fédérera une centaine de collectionneurs qui, après avoir sillonné les routes des régions sud du Maroc, deviendront à leur tour les meilleurs ambassadeurs de ce tourisme de luxe.


Le Rallye Mille Oasis ouvre son concept aux férus de voitures d’époque et de marques prestigieuses qui souhaitent partager une aventure unique à travers les paysages contrastés et les détours imprévisibles du Maroc.

SAVE THE DATE : DU 22 AU 27 AVRIL 2018
RALLYE MILLE OASIS

Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez contacter M. Ahmed el Ghadir
Email : info@rallyemilleoasis.com
Site web : https://rallyemilleoasis.com/
Page Facebook : /RallyeClassicMilleOasis/

Agadir, Golf : Atlas Pro Tour : Yassine Touhami se distingue à l’Open Océan

par Amine El Amri – lematin.ma – 28/03/2018

Yassine Touhami réussit le meilleur classement de la saison pour un golfeur marocain.Yassine Touhami réussit le meilleur classement de la saison pour un golfeur marocain.

Le golfeur marocain Yassine Touhami s’est distingué, en décrochant une place sur le podium de l’Open de l’Océan, disputé à Agadir, dans le cadre de la 9e édition de l’Atlas Pro Tour. À quelques semaines du Trophée Hassan II, ce résultat augure de belles choses pour le golf national.

Il a fallu attendre la 6e étape de l’Atlas Pro Tour 2018, pour voir un golfeur marocain monter sur le podium. À l’Open de l’Océan, sur le parcours du même nom à Agadir, Yassine Touhami a été classé troisième, avec un excellent score de 10 coups sous le par. Un résultat encourageant pour le golf national, qui témoigne du progrès constant des golfeurs du Team ATH en particulier. Après un début titubant, Touhami a réussi un come-back mémorable, en rendant une remarquable carte de -7 au terme du dernier tour, se hissant à la 3e place du classement final. Ayoub Lguirati (8e à -8) était, au terme du deuxième tour, le représentant marocain et du Team ATH le mieux classé (5e après deux tours). Ahmed Marjan, termine à une honorable 15e place pour compléter un trio marocain 100% Team ATH dans le top 20 du tournoi. Soufiane Rochdi complète le quatuor marocain qui a passé le cut très sélectif du tournoi et termine à la 39e place du classement général.
Le tournoi a été remporté par le Suisse Benjamin Rusch, qui remporte cette étape avec un score total de -14 et s’approche d’une qualification pour le Challenge Tour, comme en 2015. Rusch s’impose deux coups devant l’Écossais Chris Robb (-12). La prochaine étape de l’Atlas Pro Tour se déroule du 29 au 31 mars sur la magnifique baie de Taghzaout au nord d’Agadir, à l’occasion de l‘Open Tazegzout. 138 golfeurs sont attendus pour l’événement, dans la quête au Prize Money de 30.000 euros et autant de points dans le classement de l’Ordre du Mérite, toujours dominé par l’Écossais Liam Johnston.

Agadir : Onzième festival Issni N’ourgh du film amazigh

lematin.ma – 28/03/2018

Résultat de recherche d'images pour "festival Issni N’ourgh"

La ville d’Agadir accueille du 2 au 6 avril la onzième édition du Festival Issni N’Ourgh international du film amazigh. Cette manifestation est organisée par l’association éponyme, en partenariat avec le Conseil communal de la ville d’Agadir et l’Institut royal de la culture amazighe, avec le soutien du Conseil de la région de Souss-Massa.
Le public aura l’occasion de suivre lors du Festival Issni N’ourgh (couronne d’or en langue amazighe) des longs et courts métrages ainsi que des documentaires et des productions vidéo qui vont concourir pour les différents prix en lice. «Après une décennie de travail en faveur du cinéma et de la culture amazighs, la présente édition s’inscrit toujours dans la même vision de faire d’Agadir une capitale de la culture amazighe, tout en capitalisant le savoir-faire qui a su conjuguer les expériences artistiques d’ici et d’ailleurs», indique l’association organisatrice dans un communiqué.
Des cinéastes et artistes marocains et étrangers figurent parmi les membres du jury des compétitions au programme de cette édition.

Binter lance de nouveaux vols entre Agadir et les Canaries

lnt.ma – 28/03/2018

Dès aujourd’hui, Binter augmente le nombre de vols entre Agadir et les Canaries avec une ligne de plus à destination de l’île de Tenerife tous les mercredis. Cette nouvelle ligne vient s’ajouter aux deux liaisons hebdomadaires de Binter avec Gran Canaria, le lundi et le vendredi.

Le nouveau vol, d’une durée d’une heure trente-cinq, partira de l’aéroport de Tenerife Nord à 11h45 pour décoller ensuite d’Agadir à 14h15. Les horaires sont les mêmes que les deux vols hebdomadaires que la compagnie aérienne assure toute l’année entre le chef-lieu de la région Sous-Massa et l’île de Gran Canaria.

De plus, la compagnie a prévu de renforcer pendant les mois d’été la liaison avec Agadir, avec un vol de plus par semaine afin de répondre à l’augmentation de la demande enregistrée en période estivale.

Binter améliore ainsi la liaison avec cette importante enclave du sud de la côte atlantique du Maroc.

Les îles Canaries sont l’une des destinations touristiques les plus appréciées des Marocains. Sur ces sept îles, toutes reliées par Binter avec 180 vols par jour, de nombreuses activités sont proposées aux touristes pour des voyages en famille, en couple ou entre amis.

%d blogueurs aiment cette page :