Soutenir l’autonomisation des femmes dans le milieu rural à travers la promotion de la chaîne de valeur agro-écologique, tel est l’objectif que se sont fixé Coca-Cola Maroc et ONU Femmes Maghreb. À ce titre, les deux partenaires ont mis en place un programme qui vise à renforcer le leadership des femmes des coopératives des régions d’Ouarzazate et Essaouira et à promouvoir leur rôle dans la chaîne de valeur agro-écologique en favorisant un meilleur accès au marché, tout en préservant l’environnement, et en développant une agriculture durable, afin de contribuer à forger les capacités de résilience des différentes régions visées face au changement climatique.
Le programme a ainsi mobilisé près de 3 millions de dirhams (300.000 $) et a permis, huit mois seulement après son lancement, l’autonomie financière de 50 femmes dirigeantes et membres de deux coopératives agricoles. Par ailleurs, pour l’année 2018-2019, les partenaires soulignent que le programme cible 68 participantes directes au sein des coopératives de Tilouine et Tinjdade et 260 bénéficiaires indirectes dans l’oasis de Tinjdade.

«L’autonomisation des femmes et l’encouragement de l’entrepreneuriat féminin sont l’un des piliers de notre action citoyenne, pas seulement au Maroc, mais partout dans le monde. Nous sommes convaincus que le développement durable des sociétés, notamment rural, et leur résilience face aux changements environnementaux passe nécessairement par des femmes économiquement autonomes, disposant de revenus stables, qui les libèrent des préoccupations de base liées à la survie et leur permet de prospérer et de faire prospérer leurs communautés», a déclaré Loubna Sabir, directrice des affaires publiques, de la communication et du développement durable de Coca-Cola Maroc.
Notons que pour l’année 2019-2020, l’objectif du programme est d’atteindre 80 bénéficiaires directes au sein des coopératives d’Agadir et 240 bénéficiaires indirects dans la région d’Agadir-Taroudant.