AGADIR : UN WEEK-END SOUS LE SIGNE DU FEU ET DE LA MORT

Par Zineb El Ouilani – le360.ma – 18/03/2018

Incendie Inezgane

© Copyright : DR

La malédiction du feu s’est abattue sur la région d’Agadir, le week-end dernier, touchant un marché, un immeuble, une prison et plusieurs véhicules. Bilan: 6 morts, plusieurs blessés et d’énormes pertes matérielles.

Une fin de semaine à oublier. Quatre énormes incendies se sont déclarés dans la région d’Agadir ce week-end, rapporte Al Ahdath Al Maghribia dans sa livraison de ce lundi 19 mars.

Le quotidien affirme que le premier incendie s’est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi, dans le souk d’Inezgane. Selon les autorités locales, le feu aurait ravagé 200 commerces, des commerçants avancent de leur côté que les flammes en auraient englouti 600.


Le lendemain matin, écrit Al Ahdath, 5 personnes, dont une femme étrangère, ont trouvé la mort sur la route, suite à la collision de deux camions au niveau d’Amsekroud.

L’accident, le troisième à avoir eu lieu au même endroit cette année, s’est déroulé au niveau d’une pente raide. Plusieurs véhicules ont pris feu et leurs passagers sont morts calcinés. D’où la difficulté de les identifier. Des éléments de la Gendarmerie Royale ont ainsi fait le déplacement à l’hôpital régional Hassan II, pour prendre des échantillons d’ADN qui aideront à identifier les victimes.
(voir article précédent)


La première étincelle du troisième incendie, qui s’est déclaré à la prison d’Aït Melloul, est partie d’un court-circuit survenu dans une cellule. Sept détenus ont été asphyxiés avant que le personnel pénitentiaire ne parvienne à maîtriser le feu. Deux prisonniers ont été évacués vers l’hôpital régional Hassan II, alors que 5 autres ont reçu les soins nécessaires sur place, indique le quotidien.


Le quatrième incendie s’est déclaré, samedi, dans une voiture garée dans le parking d’un immeuble résidentiel situé sur l’avenue Abderrahim Bouabid. Les habitants ont été surpris par la fumée qui envahissait leurs appartements à travers les fenêtres. Terrorisés, ils se sont réfugiés sur la terrasse, de peur d’être atteints par les flammes ou de mourir par asphyxie.

Publicités

Auteur : Michel Terrier

Un ancien d'Agadir revenu au pays.

2 réflexions sur « AGADIR : UN WEEK-END SOUS LE SIGNE DU FEU ET DE LA MORT »

  1. Bonjour,

    Comment se fait-il que je reçoive plus le blog d’Agadir ? pourtant je suis toujours dans votre répertoire.

    merci de ma réponde. Garanti sans virus. http://www.avast.com

    Le 19/03/2018, Le Blog d’Agadir par Michel Terrier, événements, revue de presse, tourisme à Agadir et dans la

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.