Berbere House, un bel endroit à découvrir

Hier, nous étions à Berbere House, un beau parc de loisirs, musée, artisanat, boutique, restaurant avec en plus des aires de jeux et animations pour les enfants, piscine, quelques animaux et oiseaux…

Une belle réalisation de mes amis de la famille Mrabit du Souk berbère d’Agadir, située sur la route de Biougra, après Lqliâa :

Pour y aller :

La visite :

Vue depuis le portail d’entrée

Quelques uns des animaux :

La cuisine ( vous y trouverez des tajines de toutes sortes) :

Le pain cuit dans le tafarnout :

L’espace artisanal :

Tissage de tapis :

Fabrication de l’huile d’argane :

Les barattes :

Un petit musée avec toutes sortes d’objets traditionnels :

L’intérieur du bâtiment, avec des salons et des salles immenses disponibles pour repas, réunions, conférences…

détail d’un plafond

La boutique :

L’extérieur :

avec la piscine, les tables pour les repas…

Les espaces de jeux, avec animations pour les enfants :

De quoi passer une très belle journée !

Et Abdallah Mrabit m’a indiqué que l’entrée était gratuite pour les résidents.

Paul Bermejo, le cycliste aventurier d’Agadir

.

.

petitbleu.fr – 01/04/2018

Agenais du bout du monde

Napoléon sur l’île de Sainte-Hélène se serait écrié : « Quel roman que ma vie ! ». Sans avoir conquis l’Europe entière, Paul Bermejo pourrait aisément pousser la même exclamation tant son parcours l’a mené aux quatre coins du monde des hommes.

Alors que Paul déroule sa carrière dans le monde policier et judiciaire, cet hyperactif passionné de sport s’adonne au football, handball et course à pied. Après avoir essayé un vélo de course, sa passion pour la petite reine l’oriente vers la pratique du triathlon et le voyage en deux-roues. Il s’investit particulièrement au sein de la fédération française de triathlon jusqu’à diriger l’organisation du triathlon international de Nice et commence ses voyages cyclistes à travers l’Europe.

Il développe son propre engin, qu’il baptise Hirondello, avec une assistance électrique alimentée par des panneaux solaires. Il y a onze ans, il parcourt l’Atlas (au Maroc) avec sa compagne et tombe amoureux d’Agadir. En 2006, après trente années de vie agenaise, il décide de s’y installer : « C’est un très beau pays, la vie est plus simple et facile, les habitants sont sympas et serviables, le climat est plus chaud et le mode de vie plus aventureux ». Paul ajoute même avoir gagné en pouvoir d’achat de l’autre côté de mare nostrum.

À 69 ans, c’est donc au Maroc qu’il coule une retraite heureuse. S’il n’a pas décidé de revenir vivre à Agen, il revient chaque année en bords de Garonne pour revoir nos coteaux et ses amis locaux : «  Avec beaucoup de nostalgie pour cette période de vie Agenaise qui aura été la plus importante de ma vie ». Son message pour les Agenais : « Un bonjour à tous ceux auprès de qui j’ai laissé un bon souvenir ».

Enfin, si Paul continue de suivre notre actualité, son opinion sur le SUA est tranchée : « Le rugby agenais n’est pas ma « tasse de thé ». L’actualité du Sporting écrase la vie sportive de notre région pour peu de résultats… ».
Il est au moins une aventure à laquelle il ne souscrit pas. Il en a tant d’autres à faire partager.

Festival Issni N’Ourgh International du Film Amazighe

.

Le Festival Issni N’Ourgh International du Film Amazighe se tiendra
du 2 au 6 avril  à Agadir

En voici le catalogue (cliquez sur sa couverture ci-dessous) :

La coopération décentralisée, un enjeu pour consacrer la régionalisation avancée pour le Souss-Massa

Par Hassan Hermas – mapexpress.ma – 31/03/2018

La coopération décentralisée, un enjeu pour consacrer la régionalisation avancée pour le Souss-Massa

Agadir  – Deux ans après le début de son mandat, le conseil régional Souss-Massa a passé le cap de la réflexion sur les meilleurs moyens de mise en œuvre de son modèle de développement pour passer à la vitesse supérieure qui permettra d’en faire un modèle en matière de consécration de la régionalisation avancée devenue un choix irréversible au Maroc.

Ce processus a commencé dès la première session ordinaire de mars 2017 avec l’adoption d’un Plan de développement régional (PDR) sur cinq ans qui comporte 25 chantiers prioritaires pour près de 24,5 MMDH.

S’agissant du plan de financement, le président du Conseil, Brahim Hafidi a indiqué que larégion y contribuera  à hauteur de 3,1 MMDH, soit 15 pc de l’investissement total.

Elaboré par un cabinet d’études spécialisé, ce plan s’articule autour des secteurs qui constituent les piliers de l’économie régionale, en l’occurrence l’agriculture,la pêche et le tourisme outre la mise en valeur des différentes autres potentialités de la région.

Outre les moyens de financement propres, la région s’est employée à chercher d’autres partenaires extérieurs pour la réalisation de sa stratégie de développement.

En marge du Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAM) en avril 2017, un mémorandum d’entente pour favoriser la coopération a été ainsi signé entre le conseil régional Souss-Massa et la province indonésienne de Java occidental.

Dans la foulée, des hommes d’affaires et des chefs d’entreprises de cette province ont effectué une visite de travail à Agadir, avec l’ambition de prospecter les opportunités économiques de la région et contribuer à renforcer la coopération bilatérale.

Cette visite s’inscrivait dans le cadre des journées économiques dédiées à cette province, organisées à l’initiative du Conseil régional en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région,l’ambassade d’Indonésie à Rabat ainsi que le gouvernement de Java occidental.

Au cours d’un séminaire organisé à cette occasion, l’accent a été mis sur l’importance des liens de coopération entre le Maroc et l’Indonésie, plusieurs intervenants ayant rappelé que ce déplacement de la délégation de Java occidental a été déjà précédé par la conclusion, en avril dernier, d’un mémorandum d’entente entre les deux régions avec pour principaux axes l’appui aux PME-PMI, la pêche maritime, le tourisme, les échanges commerciaux et l’investissement, en plus de la culture, l’art et l’éducation.

Durant les deux jours de cette mission économique, l’espace d’exposition à la Chambre de commerce, d’industrie et des services d’Agadir s’est mis aux couleurs de l’artisanat et du folklore indonésien.

L’objectif, selon les organisateurs, était de permettre au public de découvrir les atouts culturels indonésiens, mais aussi les potentialités économiques de l’île, notamment les produits culinaires, du textile, et de l’artisanat

Une délégation représentant le Conseil régional et la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région Souss-Massa avait également visité, en octobre dernier,Java occidental où elle a été reçue par le gouverneur de l’île et participé au forum économique Indonésie-Moyen Orient à Bandung, capitale de la province, ainsi qu’à la 32e édition du Salon commercial de ce grand pays d’Asie.

Outre la présentation des opportunités économiques de la région,des séances de travail B2B ont été organisées avec au programme des visites à des entreprises représentant plusieurs secteurs porteurs au niveau régional.

Dans le cadre des programmes de partenariat et de coopération du Conseil régional Souss-Massa, le président du Conseil a reçu en mai 2017 une délégation de la République deChine en prospection dans la région et s’intéressant essentiellement aux secteurs de l’agriculture de la pêche et aux infrastructures routières et portuaires.

Un programme comprenant des visites et des rencontres professionnelles avec les opérateurs de la région a été mis en place sur une période de trois jours. Une rencontre de travail sectorielle a été organisée sur l’agriculture en présence des services extérieurs et professionnels du domaine, dont la Direction régionale de l’agriculture,la chambre régionale de l’agriculture, ainsi que les associations professionnelles l’APEFEL et l’ASPAM.

Cette dynamique de coopération décentralisée s’est illustrée aussi cette semaine par la tenue à Agadir du 2ème forum d’amitié maroco-chinois.

Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, par le Conseil de la région Souss-Massa, en partenariat avec l’Association d’amitié et d’échange maroco-chinoise et l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger, ce conclave a attiré une délégation de dirigeants, d’acteurs économiques et d’investisseurs de ce géant d’Asie.

Il a constitué une opportunité pour le renforcement des relations entre le Maroc et la Chine et le développement du cadre de travail et de partenariat dans le domaine économique, commercial, culturel et universitaire.

Outre les secteurs clés de l’agriculture, la pêche et le tourisme, la région Souss-Massa a mis en avant aussi ses atouts sur le plan de l’industrie avec les opportunités offertes par le Plan d’accélération industriel, qui a fait l’objet dernièrement de la signature de plusieurs conventions devant SM le Roi Mohammed VI, ce qui est de nature à accélérer de manière effective et efficiente le processus de régionalisation avancée.

Agadir : Le Maroc champion d’Afrique de Taekwondo

yabiladi.com – 01/04/2018

Le Maroc a remporté le championnat d’Afrique de Taekwondo qui s’est déroulé du 28 au 30 mars dans la salle couverte Al Inbiâat à Agadir, en décrochant 16 médailles dont six en or.

Le Maroc, qui a récolté aussi trois médailles d’argent et sept de bronze, a terminé en tête du classement général de ce championnat organisé par la Fédération royale marocaine du Taekwondo, sous l’égide de la Fédération internationale du Taekwondo (WTF).

La deuxième place est revenue à l’Égypte avec trois médailles d’or, autant d’argent et cinq de bronze suivie de la Tunisie qui ferme le podium avec deux médailles d’or, trois d’argent et deux de bronze.

Les six médailles d’or du Maroc ont été dérochées par Soukaina Saheb gagnante dans la catégorie -46 kg face à l’ivoirienne Bouma Coulibaly et par Oumaima El Boucheti (-56 kg) qui a éliminé en demi finale la championne égyptienne Radwa Abdelkader avant de remporter la finale face la tunisienne Rahma Ben Ali, 8-ème au classement mondial. Les autres médailles d’or ont été remportées par Nada Laâraj qui a battu en finale la nigérienne Tikiat Bent Youssef dans la catégorie -57 kg, Wiam Dislam qui s’est imposée contre l’égyptienne Mouna Mahir dans la catégorie (+73 kg) et Achraf Mahboubi dans la catégorie de -74 kg après avoir neutralisé le tunisien Seifeddine Trabelsi.

Les médailles d’argent sont revenues à Noureddine Ziani (-87 kg), Ayoub El Bassel (+87 kg) et Soukaina El Aouni (-62 kg), tandis que les médailles de bronze ont été décrochées par Khadija Douah (-49 kg), Wafae El Aâtri (-67kg), Omar Lakhal (-58 kg), Reda El Banay (-63 kg), Ibrahim Bourkia (-68 kg) et Hamza Bibsi (-80 kg).

Cette grande manifestation sportive qui a connu la participation de 24 pays, s’est déroulée en présence du président de la Confédération africaine et Vice président de l’Union mondiale du Taekwondo, le Général Ahmed Fouly.

Agadir : La gouvernance et le branding des territoires touristiques sous le feu des projecteurs

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 31/03/2018

Agadir : La gouvernance et le branding des territoires touristiques sous le feu des projecteurs

Deux éléments vitaux pour le tourisme

Cette rencontre intervient à un moment où la plupart des destinations touristiques sont confrontées à de nombreuses incertitudes tant structurelles que conjoncturelles.

L’Université internationale d’Agadir-Universiapolis- en collaboration avec la faculté du tourisme de l’Université de Cordoue en Espagne, a organisé du 26 au 28 mars la deuxième édition du colloque international sur la «gouvernance» et le «branding» des territoires touristiques.

Cet évènement a rassemblé professionnels et chercheurs de plusieurs disciplines qui s’intéressent au branding en tourisme et aussi à la gouvernance des territoires touristiques, et ce pour amorcer une réflexion sur ces deux éléments vitaux pour le tourisme, considéré comme secteur stratégique représentant un enjeu majeur avec son fort potentiel de développement.

D’après les organisateurs, cette rencontre intervient à un moment où la plupart des destinations touristiques sont confrontées à de nombreuses incertitudes tant structurelles que conjoncturelles, et se place dans une perspective comparative et interdisciplinaire pour s’interroger sur les différentes significations des images des destinations, villes et territoires touristiques. Le colloque qui a été décliné en conférences plénières et 10 ateliers thématiques s’est fixé pour objectif d’offrir aux différents intervenants une aire de réflexion, sur les concepts liés à l’attractivité territoriale et compétitivité des destinations. Il a constitué une réelle opportunité d’enrichir les acquis et les expériences en matière de tourisme et de la bonne gouvernance et de confronter les expériences issues de différents terrains d’études internationaux.

Tout au long de trois jours, les intervenants ont procédé à la comparaison des images de marque de plusieurs territoires touristiques, en s’interrogeant notamment sur les moyens qui permettent de changer l’image perçue et vécue vers l’image voulue.  Ces derniers se sont interrogés aussi sur la diversité des images des destinations touristiques matérielles, visuelles de marque et promotionnelle et sur les stratégies marketing à mettre en œuvre pour améliorer la gouvernance des territoires. Plusieurs questions ont été abordées au cours de ce colloque, et qui ont porté notamment sur comment construire et développer l’attractivité et l’image touristique d’une destination par le marketing territorial ?
Peut-on renforcer l’attractivité d’un territoire à partir d’une offre culturelle ou naturelle ?
L’identité culturelle ou naturelle peut-elle valoriser une destination ?

Le premier club francophone de FTI Voyages ouvrira l’automne prochain à Agadir

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 01/04/2018

Le premier club francophone de FTI Voyages ouvrira  l’automne prochain à Agadir

Il sera lancé avec le Labranda Amadil Beach

Le tour-opérateur FTI Voyages, filiale française du 4e groupe allemand de tourisme, met le cap sur Agadir. Il ambitionne de devenir le premier TO français sur cette destination lors des prochaines années. Cette dernière accueillera la première génération du concept club francophone. D’autres clubs vont s’ouvrir par la suite en Egypte et en Turquie.

Ce nouveau concept donnera au client l’occasion de vivre une expérience avec des spas et restaurants de qualité inclus dans le forfait pour all inclusive illimitée et améliorée, avec la possibilité de dîner dans des restaurants partenaires. Alors que l’animation sera francophone et s’articulera autour de la culture et de la découverte, d’autres innovations devront s’ajouter à ce concept d’ici la date prévue pour le lancement de cette expérience pionnière.

Le 1er club francophone de FTI Voyages sera commercialisé à l’automne avec le Labranda Amadil Beach à Agadir, situé en front de mer, et qui offre aux vacanciers une magnifique plage de sable fin privée et en accès direct depuis l’hôtel. De nombreuses activités et sports nautiques y sont proposés : fitness, tennis de table, volley-ball, water-polo.

L’établissement, récemment rénové, est composé de 328 chambres. Les chambres doubles mesurent en moyenne 26m2 tandis que les chambres familiales composées de deux espaces nuit mesurent plus de 50m2 et permettent d’accueillir jusqu’à quatre personnes : deux adultes et deux enfants ou trois adultes et un enfant ou quatre adultes.

Par ailleurs, le tour-opérateur a organisé la semaine dernière, en partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT), un éductour géant au profit de plus de 117 agents de voyages pour vivre une expérience destination et produits, et pour découvrir les incontournables d’Agadir : soleil, sports nautiques, bien-être, détente, golf, excursions et nombreuses activités.

A rappeler que FTI Voyages s’appuie sur plus de 40 ans d’expérience du marché du tourisme français. Le TO propose des voyages à travers le monde entier au départ de toute la France grâce à ses engagements aériens et ses possibilités de forfaits dynamiques, basés sur les meilleurs vols réguliers et low cost du marché. FTI Voyages est une filiale à 100% de FTI Group.