Archives de mai 10th, 2018

Lettre n°8 – Conseillère consulaire Agadir

Chers compatriotes,
J’ai le plaisir de vous envoyer mon infolettre N°8 en tant que Conseillère Consulaire d’Agadir et sa région.
Vous y trouverez des renseignements administratifs qui, je l’espère, vous seront utiles.
1/ BOURSES SCOLAIRES
Pour des élèves fréquentant un établissement du réseau de l’enseignement français à Agadir et sa région, la commission des bourses a eu lieu le 19 avril 2018 au consulat d’Agadir.
En cas de difficultés particulières vous pouvez me joindre avant cette date afin d’expliciter votre situation ce qui me permettra de mieux défendre votre dossier.
2/ FISCALITE EN FRANCE
Le Prélèvement à la Source (PAS) entrera en vigueur le 1er janvier 2019.
Les revenus passibles de la Retenue à la Source (RAS) des non-résidents (par exemple les salaires liés à une activité en France et les pensions versées par un organisme français) ne seront pas soumis au PAS et leurs modalités de prélèvement sont donc inchangées.
Les personnes domiciliées fiscalement à l’étranger sont concernées par le PAS uniquement pour les revenus qui ne relèvent pas de la Retenue à la Source (RAS) spécifique aux non-résidents. Il s’agit essentiellement des revenus fonciers et des revenus des indépendants.
Pour ces revenus soumis au PAS, dans tous les cas vous n’avez aucune démarche particulière à faire auprès de l’administration fiscale hormis continuer à déposer une déclaration de revenus pour les revenus imposables en France. Vos acomptes 2019 seront calculés et prélevés automatiquement sur votre compte bancaire sur la base de la déclaration de vos revenus déposée au printemps 2018.
Un non-résident pourra donc le cas échéant être concerné à la fois par le PAS pour une partie de ses revenus, et par la retenue à la source des non-résidents, en fonction de la nature des sommes perçues et imposables en France.
3/ FISCALITE AU MAROC
Je vous rappelle l’obligation de déposer une déclaration de revenus avant le 30 juin 2018 pour toute personne résidant plus de 183 jours par an au Maroc que vous ayez ou non une carte de séjour.
Tous les revenus de source étrangère doivent être déclarés même ceux perçus en France et non transférés (ex : les pensions de source française).
3/ EMPLOYE DE MAISON AU MAROC (femme de ménage, jardinier, chauffeur…)
La loi sur le travail domestique (n° 19.12) n’entrera en application au plus tôt qu’en octobre 2018. A  ce jour, aucune nouvelle obligation ne pèse donc sur les employeurs qui sont des particuliers.
4/ FERMETURE ARBITRAIRE D’UN COMPTE EN BANQUE EN FRANCE
Avec les nouvelles modalités de la lutte contre la fraude fiscale certaines banques françaises ont sommé leurs clients résidant à l’étranger de fermer leur compte bancaire français.
Or, tout français a le droit d’avoir un compte bancaire en France même s’il réside au Maroc mis à part les franco-marocains qui sont soumis à la législation marocaine quand ils vivent au Maroc.
5/ PROTECTION MALADIE D’UN RETRAITE FRANÇAIS
Dès lors que vous quittez définitivement le territoire français, vous n’êtes plus couvert pas votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie d’origine.
Deux solutions s’offrent à vous :
  • soit adhérer à la Caisse des Français de l’étranger (CFE, www.cfe.fr) pour vos soins au Maroc et en France
  • soit vous affilier à la CNSS marocaine pour vos soins au Maroc et au Centre National des Retraités Français de l’étranger, CNAREFE, pour vos soins en France, https://www.ameli-rfe.fr/
N’oubliez pas de prévenir vos caisses de retraite de votre résidence définitive au Maroc et de demander l’exonération des prélèvements sociaux (CSG, CRDS et CASA). Seule une cotisation obligatoire d’assurance maladie (COTAM) de 3,2% sur la retraite de base et 4,2% sur les complémentaires sera effective.
Je reste à votre disposition sur rendez-vous (06 61 38 95 99) ou par courriel martine-jf@hotmail.fr
Merci de transmettre ces informations à ceux de votre entourage qui n’auraient pas d’adresse email.
Recevez, chers compatriotes, l’expression de mes sentiments les meilleurs.
Martine Rebecchini
Conseillère consulaire FDM-adfe, circonscription d’Agadir
Le site de l’association “Français du monde-adfe”: www.fdm-maroc.org

LOGISTIQUE : CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE SOUSS-MASSA ET LES ILES CANARIES

leseco.ma – 10/05/2018

Résultat de recherche d'images pour "convention de partenariat entre le Souss-Massa et les Iles Canaries"

Une convention de partenariat vient d’être signée à Agadir entre la région du Souss-Massa et les Iles Canaries, avec l’objectif de promouvoir le partenariat dans le domaine de la logistique.

L’accord entre Logipole Souss-Massa, un cluster créé pour améliorer la compétitivité logistique des entreprises de la région, et le cluster canarien de transport et de logistique, a été conclu à l’occasion d’une visite effectuée en début de semaine par une délégation de l’archipel.

Composée de membres de la confédération des entreprises, du cluster de transport et de logistique ainsi que de différentes entreprises, la délégation canarienne a effectué une visite de deux jours dans la capitale du Souss, à la veille de la participation à la 24e édition du congrès international de la logistique (EUROLOG) organisée du 09 au 11 mai à Marrakech. Outre l’amélioration et la mise à niveau des PME-TPE opérant dans le secteur, la convention porte, indique-t-on, sur le développement d’une coopération internationale entre les deux clusters, la promotion de projets à forte valeur ajoutée en matière de logistique durable, l’analyse des possibilités de croissance des entreprises membres des deux clusters, la promotion des bonnes pratiques de la logistique ainsi que l’incitation des entreprises à participer aux différentes manifestations logistiques.

Le programme de la visite des hôtes canariens a été marqué, par ailleurs, par des rencontres entre les entreprises des deux régions et d’une visite au port d’Agadir.

Organisé sous le haut patronage du roi Mohammed VI, par l’agence marocaine de développement de la logistique et sous l’égide du ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le congrès se tient pour la première fois en dehors du continent européen.

Célébration de la victoire, le 9 mai pour les Russes

Nous étions invités par Natalia pour assister, à la Résidence Intouriste à la fête de commémoration de la victoire de 1945.

Pourquoi le 9 mai et pas le 8 mai ?

Un premier acte de reddition de l’armée allemande a été signé à Reims (France) le 7 mai 1945 à 2h41 du matin. Cet acte de reddition reconnaît la capitulation sans condition du Troisième Reich et ordonne la cessation des combats le 8 mai à 23h01.

Staline ayant demandé que l’acte soit signé dans la capitale d’Hitler (Berlin), une seconde signature de l’acte de capitulation a eu lieu à Berlin dans la soirée du 8 mai 1945, à 23 h 01 (heure d’Europe centrale), mais donc le à 01 h 01, heure de Moscou, compte tenu du décalage horaire.

Le ruban Orange et noir est le ruban de Saint-Georges c’est un des symboles les plus connus et les plus utilisés en Russie pour symboliser la valeur militaire. Le Ruban : orange avec trois rayures noires, appelé communément le « Ruban géorgien » symbolise le feu et la poudre : les « couleurs de la gloire militaire » russe.

Chaque année à Agadir, le thème de la commémoration change et cette année, c’était la Marine.

Les danses symbolisaient le départ des soldats et la séparation d’avec leur mère, leur fiancée…

Le 9 mai, des millions de personnes, en Russie et à travers le monde, défilent en brandissant les portraits de leurs aïeux ayant combattu pendant la Seconde Guerre mondiale, afin de se souvenir de la gloire qu’ils ont méritée au prix de leur vie . Ce cortège est baptisé « Régiment immortel »
Agadir a suivi cette belle tradition :

Katioucha

Katioucha (en russe : Катюша) est une chanson soviétique traditionnelle. Les paroles furent écrites en 1938 par Mikhaïl Issakovski, la musique par Matveï Blanter.

La chanson raconte qu’à la fin de l’hiver, quand les combats reprennent, une jeune fille adresse une prière à son amant parti au front, en réponse aux lettres qu’elle a reçues de lui.

Katioucha monte sur la berge fleurie au-dessus des rapides en débâcle et confie à l’aigle sa prière, que celui qu’elle aime protège la terre natale et sauve ainsi leur amour.

Katioucha est un diminutif affectueux du prénom russe Iekaterina Catherine.

Voici Katioucha interprétée, dans l’ordre dans plusieurs pays d’Afrique : Cameroun, Jordanie, Liban, Congo, Algérie, Libye, Tanzanie, Île Maurice, Tunis, Maroc-Agadir, Fès, Rabat, Nigeria, Qatar

%d blogueurs aiment cette page :