2éme édition du festival « Musique de l’âme »


.

.
L’association « Madar Al Ibdaa » et le Conseil communal d’Agadir organisent la 2éme édition du festival de la musique de l’âme à la salle Brahim Radi les 24, 25 et 26 Mai 2018 à partir de 22h.

Le programme de l’édition sera inauguré le 24 mai par la « Nuit du Malhoun » animée par la chanteuse marocaine Magda El Yahiaoui, artiste et voix distinguée de cette couleur originale, fidèle depuis ses débuts à cet art .

La deuxième soirée sera présentée par le groupe Amazigh Inouraz, groupe qui a fait ses debuts d’Agadir, très attaché au patrimoine musical Amazigh avec une ouverture sur la musique du monde, notamment le jazz. Puis la soirée continue avec le groupe «  dqqa Roudania ».

La troisième nuit, le public aura rendez vous avec le groupe du grand artiste Marocain de renommée internationale «  Driss Maloumi » , l’un des musiciens exceptionnels au Maroc, qui a une forte connaissance technique et académique qui fait de lui l’un des ambassadeurs les plus puissants et réussis de la musique Marocaine et internationale. Maloumi se produira avec des artistes internationaux à savoir PRABHU EDOUARD BIO, l’un des artistes rythmiques indiens les plus célèbres de France, Disciple émérite du célèbre maestro des tablas feu Shankar Ghosh et les artistes indiens S.CHATTERJEE, qui joue l’instrument « Sintur indien » et le flûtiste R.PRASANNA.

Le festival de la musique de l’âme se veut une valeur ajoutée pour la scène culturelle et artistique Agadirie . Il présente une programmation diversifiée et riche.

L’idée de l’événement est de créer un festival de musique qui propose une musique calme, consciente et savante, une musique qui s’adresse à l’âme, respecte l’intelligence et la conscience du public et répond aux besoins esthétiques d’un segment important des amoureux de ce genre musical. Cette musique est une musique humaine qui respecte nos caractéristiques culturelles, artistiques, nationales, régionales et locales avec une ouverture consciente sur le monde.

A noter que la première édition du festival a été organisée lors du dernier Ramadan du 2 au 4 juin 2017 avec trois soirées animées par le groupe du poète de lutte Driss Malloumi avec son spectacle «  la danse de l’âme », le groupe Ibn Arabi, l’artiste amazigh Ahmed Amaynou et le groupe Rahoum ELBAKALI pour la Hadra Chafchaouniya.

Des artistes Indiens au rendez vous

par EL GHAZZI MOHAMED

Le festival de l’âme est de retour dans sa deuxième édition à la salle de la municipalité d’Agadir Brahim Radi du 24 au 26 Mai 2018 , organisé par l’association « Madar Al Ibdaa » et le Conseil communal d’Agadir.

Les organisateurs proposent pour le public de la ville une programmation riche et diversifiée inaugurée par une première soirée le 24 mai par la « Nuit du Malhoun » animée par la célèbre chanteuse Marocaine Majda El Yahiaoui, artiste et voix distinguée de cette couleur originale, fidèle depuis ses débuts à cet art, cantatrice du malhoun formée par des maîtres du genre, tels Houcine Toulali, Mohamed El Ouadi et Mohamed El Khyati.

La deuxième soirée sera présentée par le groupe Amazigh Inouraz, groupe qui a fait ses débuts d’Agadir, très attaché au patrimoine musical Amazigh avec une ouverture sur la musique du monde, notamment le jazz. Puis la soirée se poursuit avec le groupe «  dqqa Roudania ».

La troisième nuit, le public aura rendez vous avec le groupe du grand artiste Marocain de renommée internationale «  Driss Maloumi » , l’un des musiciens exceptionnels au Maroc, qui a une forte connaissance technique et académique qui fait de lui l’un des ambassadeurs les plus puissants et réussis de la musique Marocaine et internationale et qui lui a permis de parcourir le monde avec les grands artistes internationaux. Maloumi se produira avec des artistes Indiens à savoir PRABHU EDOUARD BIO, l’un des artistes rythmiques indiens les plus célèbres de France, Disciple émérite du célèbre maestro des tablas feu Shankar Ghosh et les artistes S.CHATTERJEE, qui joue l’instrument « Sintur indien » et le flûtiste R.PRASANNA.

Le festival de la musique de l’âme se veut une valeur ajoutée pour la scène culturelle et artistique Gadirie en proposant une musique calme, consciente et savante, qui s’adresse à l’âme, respecte l’intelligence et la conscience du public et répond aux besoins esthétiques d’un segment important des amoureux de ce genre musical.

Rappelons que la première édition du festival a été organisée lors du dernier Ramadan du 2 au 4 juin 2017 avec trois soirées animées par le groupe du poète de luth Driss Malloumi avec son spectacle «  la danse de l’âme », le groupe Ibn Arabi, l’artiste amazigh Ahmed Amaynou et le groupe Rahoum ELBAKALI pour la Hadra Chafchaouniya.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :