Et d’autres documents d’époque sur la Madrague de Bou Irden


La madrague en action,  en juillet 1964.

La chambre de mort :Ce jour là, il y avait 24 tonnes de poisssons, surtout des tassergals et  des bonites, un requin de 2 mètres cinquante  et un poisson-lune…

En retravaillant une partie de la photo ci-dessus, on voit la silhouette des bâtiments avant leur destruction presque complète :

 

Catégories :Actualités

3 commentaires

  1. Ca ma fait vraiment mal au cœur d’avoir tout c photo .. au moin Go laissée la kanisa pour les touristes qui vien à taghazout .!

    J'aime

  2. Merci Mr Terrier de nous avoir fait revivre un peu de notre histoire locale ..je n’etait pas encore né á l’èpoque, mais quel plaisir de voir ces photos !
    encore une fois ; merci.

    J'aime

  3. Super !!! J’allais pêcher à la Madrague fin des années 60 et jusqu’en 1977, date de mon départ du Maroc… Et on y faisait des pêches « miraculeuses » !!! En particulier, des tassergals énormes !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :