Pêche sportive durable : Un concours à Agadir pour asseoir une identité marocaine à l’international

par  Samir Benmalek – lematin.ma – 18/11/2018

Résultat de recherche d'images pour "pêche du black bass"

Le Concours international sur la pêche du black bass en «No kill», organisé par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification en partenariat avec la Coopération allemande au développement, a pris fin hier au barrage Moulay Abdellah à Tamri dans la province d’Agadir. Les objectifs à l’horizon 2024 sont d’augmenter le nombre de pêcheurs sportifs de 3.000 à 7.500 et de créer 10.000 emplois directs et indirects liés à la pêche durable en eau douce et à l’aquaculture continentale.

Une vingtaine de pêcheurs sportifs européens et 80 de leurs homologues marocains ont participé au concours international sur la pêche du black bass en «No kill» qui signifie qu’il n’y a pas de mise à mort des poissons pêchés, dont le but, selon le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), est de «mettre en avant les engagements pris par le Maroc pour le développement d’une pêche durable face aux enjeux liés aux changements climatiques, et aussi de promouvoir ce volet de tourisme durable au niveau de la région et de créer une plateforme d’échange avec les parties prenantes concernées pour structurer des produits attractifs qui répondent aux besoins et exigences des pêcheurs touristes», indique un communiqué. Ce concours international, organisé en partenariat avec Coopération allemande au développement (GIZ) au niveau de la retenue du barrage Moulay Abdellah à Tamri, dans la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, s’inscrit dans le cadre de la Stratégie du HCEFLCD pour le développement de la pêche durable, qui ambitionne de positionner le Maroc, et notamment la région de Souss-Massa pour la pêche du black bass, comme une destination phare à l’échelle du continent africain à l’horizon 2020.

Un village piscicole a été mis en place au profit du grand public et a consisté notamment en des stands d’informations sur l’activité de la pêche, une présentation des produits de terroir, du matériel de pêche sophistiqué, des séances d’initiation à la pêche, et des tables rondes autour de la
promotion de la pêche touristique du black bass. Le HCEFLCD a défini un plan stratégique qui s’étale sur la période 2015-2024 dont il est attendu l’augmentation du nombre de pêcheurs sportifs de 3.000 à 7.500 et la création de 10.000 emplois directs et indirects liés à la pêche durable en eau douce et à l’aquaculture continentale. Avec l’appui de la GIZ, un Plan d’action pour le développement du tourisme halieutique, basé sur la durabilité et la préservation des ressources, est en cours d’exécution et porte sur la réhabilitation et l’aménagement des parcours halieutiques, le développement d’offres touristiques intégrées en zone rurale, le renforcement des capacités des moniteurs de pêche et la création d’une identité pour la pêche sportive durable propre au Maroc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.