Archives de décembre 12th, 2018

Maroc : les nouvelles ambitions d’Aziz Akhannouch pour la filière de l’arganier dans le Souss

par Mohamed Foulahi – maghreb-intelligence.com – 12/12/2018

Après une récente tournée dans le Souss où il a multiplié les rencontres avec la société civile et les agriculteurs de cette région, Aziz Akhannouch passe à des choses plus concrètes. Son département, l’Agriculture et la pêche maritime, vient de lancer un paquet d’initiatives essentiellement dans le cadre du Projet de développement d’arganiculture en environnement dégradé (DARED).

Résultat de recherche d'images pour "Arganier"

Pilotés par l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier, ces projets portent sur la plantation de milliers d’hectares d’arganier, mais aussi sur la valorisation de ce produit spécifique de la région.  Ces initiatives concernent plusieurs provinces du Souss comme Agadir-Idaoutanane, Essaouira, Aït Baha, mais aussi Guelmim dans le Sahara.

Seule ombre au tableau pour le moment pour ces projets lancés à coup de dizaines de millions de dirhams, l’étude de faisabilité technique, économique, financière et socio-environnementale de la mise en place de 11 unités de collecte et de conditionnement d’Afyach (fruits de l’arganier avant la récolte) ne trouve toujours pas preneur.

Le ministère, à travers l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier, va relancer le marché relatif à cette étude.

LA VIDÉO ÉPOUSTOUFLANTE D’UN SURFEUR ESPAGNOL AU MAROC

leseco.ma – 10/12/2018

“En dix jours, le Maroc nous a montré ses odeurs, ses couleurs, sa culture et sa population, spéciale”. C’est par ces mots élogieux que le surfeur espagnol, Yeal Peña démarre sa vidéo tournée au Maroc. Un mini-film où le réalisateur a capturé la beauté du paysage marocain, sa diversité et la richesse de ses sites naturels durant le séjour du jeune sportif originaire de Tenerife. Celui-ci a passé dix jours à Tamraght, un village près d’Agadir, chez Blue Waves Morocco, où il a été fasciné par les plages marocaines et ses vagues indomptables.

Durant son séjour marocain, Peña a enfourché la planche mais il est parti aussi à la découverte des sites naturels et l’éblouissante lumière du pays.  La vidéo a rendu un hommage spécial au guide, Noureddine, “sans lui, il aurait été impossible de réaliser un séjour de surf de cette nature”.  Intitulée Arenity, la vidéo a été repéré par le quotidien sportifs As qui l’a postée sur son site.

EasyJet lancera une liaison Nantes-Marrakech en 2019

huffpostmaghreb.com – 12/12/2018

La compagnie low-cost EasyJet a annoncé, ce 11 décembre, l’ouverture d’une liaison reliant l’aéroport Nantes-Atlantique (nord-ouest de la France) à Marrakech-Ménara, rapporte le média local actu.fr. Une offre qui s’ajoute aux 7 autres liaisons prévues au départ de Nantes par la compagnie britannique dès le 1er avril 2019.

Les billets pour Marrakech “seront en vente dès le 13 décembre 2018, à partir de 30 euros”, ajoute actu.fr. La ligne entre Nantes et Marrakech opèrera trois fois par semaine, les lundi, jeudi et samedi durant toute l’année. Transavia propose déjà cette liaison directe, à partir de 49 euros le billet.

Plus largement, l’aéroport de Nantes-Atlantiques continue de s’ouvrir sur le royaume. Il y a un mois, Volotea annonçait le lancement d’une liaison avec Tanger pour avril 2019 avec des billets à partir de 9 euros. En plus de Marrakech, Transavia propose des trajets Nantes-Agadir et Nantes-Casablanca. La compagnie low-cost Ryanair, elle, propose un vol reliant Nantes à Fès.

RÉGION SOUSS MASSA. LES ÉDITIONS DU JAGUAR/JEUNE AFRIQUE RÉALISENT UN GUIDE TOURISTIQUE

par Y. S. – leseco.ma – 12/10/2018

Plus de 2,4 MDH. C’est le montant alloué pour la réalisation d’un guide touristique dédié à la Région Souss-Massa, y compris la destination Agadir. C’est la maison d’édition Jaguar, éditrice de Jeune Afrique, qui est chargée de la réalisation de ce guide qui est au stade final de sa réalisation. Cette opération s’inscrit dans le cadre du plan d’action conjoint entre le CRT d’Agadir et le Conseil régional Souss-Massa qui a été validé au titre de l’exercice 2018.

LE MAROC PARTICIPE AU 6ÈME FORUM INTERNATIONAL DU TOURISME AUX CANARIES

leseco.ma – 11/12/2018

La 6ème édition du Forum International du Tourisme de Maspalomas Costa Canaria, dans l’île de Grande Canarie, se tiendra les 13 et 14 décembre, avec la participation d’une forte délégation marocaine représentant notamment l’Université Ibn Zohr d’Agadir, co-organisatrice de cet événement.

Le Maroc prendra part à ce forum, qui a connu lors de sa précédente édition la participation de quelque 1.200 panélistes entre spécialistes, chercheurs, professionnels et experts du tourisme, à travers des représentants de l’Ecole nationale de commerce et de gestion d’Agadir, de l’Université Hassan II de Casablanca et d’entreprises actives dans le secteur touristique de la capitale économique du Royaume.

La délégation marocaine comprendra également le vice-président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, ainsi que des responsables locaux des secteurs du tourisme et de l’artisanat à Dakhla.

Le programme de ce rendez vous comprend notamment un congrès international des destinations touristiques intelligentes, des journées-débat, un « Gastroforum » et des conférences scientifiques qui réuniront des experts, des chercheurs et des professionnels autour de thématiques liées au tourisme, ainsi que des ateliers et des tables rondes.

Selon ses organisateurs, ce forum offre le cadre idéal pour l’échange d’opinions et d’expériences sur les principales problématiques du secteur et leurs solutions, ainsi que sur les tendances qui marqueront l’avenir de l’activité touristique de par le monde.

Cette 6ème édition est organisée par le conseil municipal de San Bartolomé de Tirajana et l’Université de Las Palmas de Grande Canarie, en collaboration avec l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), l’Université Ibn Zohr d’Agadir, l’Institut polytechnique de Setúbal au Portugal, la Rochelle Business School de France et le Centre d’Etudes Touristiques et Economiques (CETURE).

La communauté autonomes des îles Canaries est l’une des principales destinations touristiques espagnoles avec une moyenne de 15 millions de touristes par an ces dernières années et une contribution importante à la croissance économique de l’Archipel et de l’économie espagnole.

Jusqu’à fin août dernier, l’archipel a reçu plus de 9 millions de touristes qui y ont dépensé 11,15 milliards d’euros durant leur séjour, selon des chiffres officiels.

Le CRT d’Agadir à l’assaut du marché kazakh

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 10/12/2018

Le CRT d’Agadir à l’assaut du marché kazakh

Ses touristes sont attirés par le balnéaire, la découverte et l’aventure

La région du Souss-Massa poursuit son opération de charme pour attirer plus de touristes étrangers. A cet effet, le CRT d’Agadir a participé la semaine dernière à une journée promotionnelle du tourisme marocain, organisée par l’ambassade du Maroc à Astana au Kazakhstan.

Des officiels, plus 40 TO kazakhs et des journalistes de la presse écrite et audiovisuelle ont répondu présent. L’intérêt est réel pour le tourisme au Maroc et les opportunités à saisir sont importantes. En marge de la soirée, un workshop et des mises en relation BtoB ont été organisés afin de mettre en valeur la destination Maroc et spécialement la destination d’Agadir. A travers cette participation le CRT d’Agadir Souss-Massa veut profiter davantage du fort potentiel de ce marché qui connaît une grande dynamique en termes de flux touristiques et nouer des contacts avec les partenaires locaux pour la promotion de la première station balnéaire nationale. Selon le CRT, «le marché kazakh est en voie d’expansion, et en raison du climat et de l’enclavement du Kazakhstan, ses touristes sont attirés par le balnéaire, la découverte et l’aventure. Cette caractéristique est constatée par le dynamisme de ce marché qui est reflété par une nette progression du nombre de visas touristiques délivré depuis le démarchage de ce marché potentiel et également par la volonté exprimée par certains tour-opérateurs d’inscrire la destination Maroc dans leurs offres et d’organiser également des charters vers le Maroc».

Pour rappel, 432.468 nuitées touristiques ont été enregistrées au niveau des établissements d’hébergement classés d’Agadir durant le mois d’octobre écoulé, soit une hausse de 12,79% par rapport à la même période de l’année 2017 (environ 383.430).

Selon les chiffres publiés par le CRT, les touristes français arrivent en tête de la clientèle de la station balnéaire avec un total de 96.034 nuitées touristiques contre 78.325 lors de la même période de l’année dernière, soit une progression de 22,61%. Les touristes en provenance du marché allemand viennent en deuxième position avec 95.519 nuitées, contre 92.423 en octobre 2017 (+3,35% suivis des Anglais qui sont passés d’un total de 57.676 nuitées, en hausse de 7,17% par rapport à la même période de l’an passé (53.818), précise le CRT. Les nationaux sont en quatrième position avec 53.275 nuitées, en hausse de 5,50% par rapport au mois d’octobre 2017 qui a vu ce nombre atteindre 50.499. En termes de classement par unité d’hébergement, les clubs touristiques viennent en première position avec 140.026 nuitées, suivis des hôtels classés 4 étoiles (113.006 nuitées touristiques) et les hôtels classés 5 étoiles avec 87.692 nuitées.

Par ailleurs, le taux d’occupation dans les hôtels, clubs et résidences classés d’Agadir durant cette période a atteint 54,25% contre 50,83% en octobre 2017.

PLAN D’ACCÉLÉRATION INDUSTRIELLE AU CŒUR D’UN DÉBAT À AGADIR

ecoactu.ma – 10/12/2018

Dans le cadre de sa 11éme édition, la Fondation Trophée de l’Africanité en partenariat avec l’IMRI (Institut Marocain des Relations Internationales) organise une Conférence sous le thème « Les relations entre le Maroc et l’Afrique Subsaharienne et Souss-Massa : Un second souffle pour le plan d’accélération industrielle »

Cette conférence-débat se tiendra le vendredi 21 décembre 2018 à Agadir à partir de 17 h à UNIVERSIAPOLIS en présence de deux invités d’honneur, S.E.M. Serge DAGNON Ambassadeur du Bénin et S.E.M Zakalia KOTE, Ambassadeur du Burkina Faso.

Elle sera suivie du lancement du livre de prestige Souss Massa intitulé « le Plan d’accélération Industriel, un choix stratégique » et d’une remise de Trophées de l’Africanité.

Agadir accueille le 2e Forum de l’emploi

lematin.ma – 11/12/2018

Ph. DR

Ph. DR

L’association Renaissance pour le développement économique à Agadir, en partenariat avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), organise la deuxième édition du Forum de l’emploi qui aura lieu le 22 et 23 décembre 2018.

Les jeunes de la région Souss-Massa ont rendez-vous les 22 et 23 décembre courant avec la 2e édition du Forum de l’emploi. Une manifestation organisée par l’association Renaissance pour le développement économique du grand Agadir, en partenariat avec l’ANAPEC (Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences).

Objectif : créer les conditions d’une insertion professionnelle en permettant la rencontre des demandeurs d’emploi et des entreprises qui œuvrent dans divers secteurs d’activités.

A ce titre, plus de 30 entreprises de différentes tailles et secteurs d’activités notamment l’agro-Industrie, la chimie, la construction navale, l’offshoring, le cuir, l’automobile, la plasturgie et les matériaux de construction.

Pour rappel, la première édition du Forum s’est tenue le 21 et 22 juillet dernier, sous le thème de «l’emploi saisonnier» et a connu la participation de 450 jeunes chercheurs d’emploi.

Une autoroute de contournement Nord-Est d’Agadir en projet

par Saïd Naoumi – lematin.ma – 11/12/2018

Une autoroute de contournement Nord-Est d’Agadir en projet

C’est parti pour le projet de l’autoroute de contournement Nord-Est d’Agadir. Celle-ci sera aménagée entre la voie de contournement de Taghazout et l’aéroport Agadir Al-Massira en passant par la section terminale de l’autoroute Marrakech-Agadir. Autoroute du Maroc (ADM) a lancé l’appel d’offres pour la réalisation de l’étude de définition du projet.

Celle-ci devra ainsi identifier les opportunités de créer et de développer une liaison autoroutière qui permettra notamment de mieux connecter l’autoroute actuelle au port et au Nord d’Agadir et de mieux desservir l’aéroport à partir de cette zone de la ville. Le projet permettra aussi de soulager le réseau routier structurant de la ville d’Agadir, dont la rocade extérieure actuelle.

Cette autoroute de contournement devra desservir également l’ensemble des communes et zones touristiques du grand Agadir ainsi qu’une bonne partie des infrastructures industrielles et économiques de l’agglomération.

%d blogueurs aiment cette page :