RAMSA investit 51 M€ dans l’eau et l’assainissement sur le Grand Agadir


Par Jean Marie Takouleu – afrik21.africa – 26/04/2019

MAROC : Ramsa investit 51 M€ pour l’eau et l’assainissement dans le grand Agadir©rdonar/Shutterstock

La Régie autonome multiservice d’Agadir (Ramsa) a annoncé qu’elle allait investir 553 millions de dirhams marocains (51,2 millions d’euros) pour l’eau potable et l’assainissement dans le grand Agadir, au sud-ouest du Maroc.

Plus d’eau potable et plus d’assainissement pour les populations du grand Agadir dans le sud-ouest du Maroc. La Régie autonome multiservice d’Agadir (Ramsa) a décidé d’investir 553 millions de dirhams marocains (51,2 millions d’euros) pour la réalisation de plusieurs projets d’infrastructures d’eau potable et d’assainissement.

Dans les 553 millions de dinars que souhaite investir Ramsa dans les prochains mois, 178 millions de dirhams seront consacrés à l’eau potable et 375 millions de dirhams au renforcement du réseau d’assainissement liquide.

Concernant l’eau potable, l’effort porte sur l’augmentation de la capacité de stockage d’eau potable qui passera de 132 000 m3 à 175 600 m3. L’autonomie en termes de distribution sera désormais de 25 heures. De plus, Ramsa prévoit de mettre en place un système de management QHSE (qualité hygiène sécurité environnement) et de procéder à la modernisation des systèmes de gestion technique, comptable et commerciale.

Un méga projet de dessalement à l’appui ?

Pour l’assainissement, la première réalisation consistera en la mise en place d’un programme de réutilisation des eaux usées épurées pour l’arrosage des espaces verts et de certains golfs, pour une superficie totale de 1 000 hectares. Pour ce faire, il faudra traiter 30 000 m3 d’eau usée par jour. Le programme dispose d’un budget de 150 millions de dirhams, soit près de 14 millions d’euros.

L’investissement de Ramsa servira également à mettre en place un guichet unique pour accueillir les investisseurs qui souhaitent participer aux projets d’eau potable et d’assainissement liquide. Ces efforts interviennent alors qu’un méga projet de dessalement d’eau de mer est sur le point d’être lancé dans le grand Agadir.

D’un coût total de 309 millions d’euros, le projet comprend également la construction d’une usine de dessalement d’une capacité initiale de 275 000 m3 d’eau par jour, qui pourra être étendu à 450 000 m³ par jour.

C’est l’une des plus grandes usines de ce type au monde que le groupe industriel espagnol Abengoa s’apprête à construire. Une installation qui utilisera l’osmose inverse pour filtrer l’eau de mer, à l’aide d’énormes pompes à haute pression, au travers de membranes semi-perméables, qui ne laissent passer que les molécules d’eau. Un procédé relativement gourmand en énergie et l’alimentation de l’usine d’Agadir proviendra d’ailleurs directement du parc solaire thermodynamique de Noor Ouazarate, d’une capacité de 160 MW.

Une fois achevée, cette usine devrait commencer à produire près de 150 000 mètres cubes d’eau par jour pour une consommation alimentaire et 125 000 mètres cubes, afin d’irriguer les 13 600 hectares de plantations situées près de la célèbre station balnéaire marocaine.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :