Archives de juillet 9th, 2019

Décès du peintre Benjamin Derry

Je viens d’être informé par Maguy Berthelon Camelio du décès du peintre Benjamin Derry qui a vécu à Agadir avant le séisme de 1960.

Qu’il repose en paix.

Image associée

Né au Maroc en 1943, Benjamin Derry passe son enfance à Essaouira, puis son adolescence à Agadir.
Dès l’âge de huit ans, il s’adonne au dessin et à la peinture. Après le tremblement de terre de 1960 à Agadir, il émigre en Israël, dans un kibboutz, dont il devient le décorateur. Durant ses loisirs, il ne cesse de peindre. Enfin, en 1966, il s’établit à Paris.

Que ce soit par l’huile, l’aquarelle, la plume, ou la sanguine, son travail s’attache à la représentation des lieux et scènes qui l’ont marqué et à l’interprétation de la tradition juive dont il est intimement pénétré.

À Paris, dans le quartier du Marais, durant vingt-cinq années, il a exposé exclusivement ses œuvres dans sa propre galerie.

Quelques oeuvres de Benjamin Derry :

Vidéo : Le Maroc par Benjamin Derry

Le cheval par Benjamin Derry :

 

Offre Esprits matières et Boutique Lita

Représentation d’AGADIR – Maroc
Permanences le: lundi de 16 à 18h / mercredi de 10 à 12h / samedi de 10 à 12h.
Tél.: +212 (0)6 71 56 25 24. 

                                                                            Agadir, le 7 juillet 2019

Chers Adhérents, Chers Amis,

Dans le cadre de notre programme « Privilèges UFE »,

La boutique Lita vous offre une lampe en noyer massif modèle tube pour toute commande à partir de 2000 dhs. Venez découvrir les créations de luminaires et mobilier d’Esprit Matières, ainsi que les créations mode et accessoires de Lita dans notre boutique de Talborjt.

A très bientôt,

Lita et Emmanuel

Jean-Claude Rozier
Président UFE AGADIR

Procédures d’export : « Bonne avancée » du chantier de la digitalisation au Maroc

infomediaire.net – 08/07/2019
.

Les membres du conseil d’administration de l’établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations Morocco Foodex, réunis à Agadir, ont enregistré une « bonne avancée » du chantier de la digitalisation visant la réduction des durées de traitement des procédures d’export, tout en soulignant que la balance commerciale agroalimentaire demeure excédentaire depuis 2 ans.

Présidé par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch, le conseil d’administration, qui a connu la participation des représentants des inter-professions et professionnels des différentes filières exportatrices, membres du conseil, a été marqué par la présentation de l’état d’avancement du chantier déjà lancé par Morocco Foodex portant sur la digitalisation du système de contrôle technique, indique l’établissement dans un communiqué.

Les membres du conseil ont pu constater, dans ce sens, le bon avancement de ce projet avec le respect du planning présenté lors de la session du conseil du 10 septembre 2018, précise Morocco Foodex, faisant savoir qu’une phase pilote du projet, qui concerne les expéditions de la tomate à partir d’Agadir transitant via Tanger Med, est déjà lancée.

Clôture en apothéose du Festival Timitar d’Agadir

femmesdumaroc.com – 07/07/2019

Le rideau est tombé samedi soir sur la 16ème édition du Festival Timitar, Signes et Culture. Organisé du 3 au 6 juillet à Agadir, ce rendez-vous culturel qui honore dans sa programmation la culture amazighe et d’autres expressions culturelles venues du Maroc et de l’étranger a été une réussite de bout en bout.

Photos FDM

“Parcours amoureux d’Agadir”, un beau-livre sur la capitale du Souss

femmesdumaroc.com – 07/07/2019

“Parcours amoureux d’Agadir” est un beau-livre qui plonge le lecteur au cœur de la capitale du Souss. Présenté dans le cadre de la programmation off du Festival Timitar, en présence de personnalités originaires de la capitale du Souss et des autorités locales, l’ouvrage permet de découvrir les splendeurs et le patrimoine d’une cité riche de sa culture, de son savoir et de ses traditions.

 

 

Quatre femmes ont planché sur l’histoire d’Agadir, la décortiquant et en offrant de magnifiques morceaux dans un beau-livre dévoilé aujourd’hui à Agadir, dans le cadre de la programmation de Timitar off. Les quatre auteures ne sont autres que Rita Aouad, Camille Castaigna, Ghita Baddou et Hana Lakhdar Ghazal avec la précieuse collaboration de Ahmed Sabir. Le résultat est un livre-objet qui se décline comme une promenade et une (re) découverte d’une cité, de son histoire, de son passé, de son patrimoine, de ses coutumes et traditions. Bien plus, chaque page recèle un trésor : un document inédit, une carte ancienne, un texte exceptionnel.
« Ce livre fête Agadir. Il évoque des souvenirs et notre mémoire. Ce n’est ni un livre d’histoire ni un guide classique”, tient à expliquer Rita Aouad, historienne et directrice de la collection Parcours amoureux. “Cet ouvrage casse les images simplistes collées aux villes marocaines, et dévoile toute la richesse culturelle et historique d’Agadir », rappelle l’historienne qui n’hésite pas qualifier Agadir de ville miracle.
« Parcours amoureux » dévoile en effet une face sublimée de la capitale du Souss. Originale, accessible et facile à lire, l’ouvrage offre à ses lecteurs la possibilité se plonger au coeur de la ville, d’en saisir la magie tout en profitant de la rigueur scientifique et éditoriale déployée dans sa conception. Un abécédaire réunissant 50 mots mémoires donne encore plus de profondeur à l’ouvrage grâce à l’ensemble des documents ressources minutieusement sélectionné.
La troisième partie de l’ouvrage est une balade amoureuse, qui donne à voir, comme le souligne Rita Aoaud  » l’incroyable douceur » d’une ville qui « vous enveloppe » et « des parcours et des voix multiples qui rendent compte de la force d’Agadir, une ville qui ne ressemble à aucune autre, une ville marquée par des cycles, avec cette extraordinaire capacité de rebond…  » assure la directrice de la collection Parcours amoureux.
Pour rappel , »Parcours amoureux » est le second ouvrage de cette collection publié par les Editions Bouillons de Culture. D’autres livres dédiés à d’autres villes, comme Rabat et Meknès sont en préparation.
« Parcours amoureux d’Agadir » est disponible en librairie dans les points de vente suivants :

 

Rabat:

  • Librairie Basta
  • Librairie du musée Mohammed VI d’art contemporain
  • LibrairieKalila wa dimna
  • Librairie Livre service
  • Librairie du Troisième millénaire
  • Conceptstore Be on 6th

 

Casablanca :

  • Librairie Livre-moi
  • Librairie Carrefour deslivres
  • LibrairiePréface

 

Agadir :

  • Librairie Al Mouggar
  • Librairie Lecture pour tous

Conférence régionale à Agadir sur le “dispositif familles d’accueil”

libe.ma – 08/07/2019

Les travaux d’une conférence régionale sur le « Dispositif familles d’accueil » ont débuté, samedi à Agadir, avec la participation d’acteurs judiciaires et de représentants d’organisations de la société civile qui s’intéressent aux questions de la famille et de l’enfance.
La conférence est organisée dans le cadre du projet ’’Himaya’’ par la Fondation Amane pour la protection de l’enfance, en partenariat avec Unicef-Maroc, le ministère de la Justice et la présidence du Parquet général, et en collaboration avec le Collectif marocain de placement en familles d’accueil.
Selon un communiqué des organisateurs, cette rencontre régionale a pour objectif notamment de sensibiliser les acteurs clés sur les différentes procédures pour le placement des enfants en familles d’accueil et pour défendre le droit des enfants privés d’une protection parentale de grandir au sein d’une famille.
La même source qualifie d’impératif dans le domaine de la protection de l’enfance la création du ‘’dispositif familles d’accueil’’ au profit des enfants privés de la protection familiale, sachant qu’actuellement la majorité de ces enfants sont placés soit dans des établissements de protection sociale, soit dans des centres de protection de l’enfance.
La conférence qui cible les intervenants gouvernementaux et associatifs dans la protection de l’enfance au Maroc, ajoute encore le communiqué, présentera l’opportunité de rafraîchir le discours et renforcer l’importance d’un dispositif familles d’accueil au Maroc.
Les intervenants présenteront dans ce sens les lignes directrices et protocoles conformément aux standards internationaux pour le placement des enfants. Ceci inclut les procédures de placement relatives à l’identification et l’évaluations des enfants, le recrutement, l’évaluation, la formation et validation des familles d’accueil, le processus du ‘’matching’’, les procédures judiciaires, le suivi et soutien des placements (enfant et famille), la motivation des familles d’accueil, la société marocaine et les familles d’accueil, et le cadre légal.
Les exigences pour le succès des placements en familles d’accueil qui seront présentées lors de la conférence éclaireront les étapes pertinentes à un dispositif national et donneront une opportunité pour faciliter la discussion et répondre aux questions des participants, souligne-t-on.
A souligner que le projet ‘’Himaya’’ (familles de protection) a été lancé au niveau des tribunaux de Taroudant, Agadir et Inezgane dans le but de placer les enfants privés de la protection familiale au sein de familles d’accueil, de sensibiliser les citoyens à l’importance de ce projet, et de plaidoyer pour un dispositif national de familles d’accueil comme étant l’un des choix alternatifs aux enfants privés de protection familiale.

Agadir : Les arrivées touristiques en hausse

fr.hespress.com – 06/07/2019

Agadir : Les arrivées touristiques en hausse

 

Les arrivées touristiques dans la capitale du Souss ont enregistré, à fin mai 2019, une hausse de 4,13%, avec un nombre de touristes ayant visité la ville s’établissant 425.902 arrivées, contre 409.003 au cours de la même période de l’année dernière.

Selon des données du Conseil régional du tourisme d’Agadir Souss-Massa, les touristes nationaux arrivent en tête avec 130.498 contre 116.919 durant les cinq premiers mois de 2018, en progression de 11,61 %.

Les touristes français sont en deuxième position avec 86.511 arrivées contre 75.535 au cours de la même période de 2018, marquant une hausse de 14,53 %, précise la même source, ajoutant que les touristes allemands arrivent en 3e position avec 52.504 arrivées contre 49.187 durant la même période de 2018, en progression de 6,74 %.

Les hôtels classés 4 étoiles ont reçu le plus grand nombre de touristes, soit 124.645 personnes, suivis des clubs touristiques (93.102) et des hôtels 5 étoiles (81.452).

Le taux d’occupation moyen enregistré dans les hôtels classés de la ville durant cette période a atteint, quant à lui, 50,37 %, soit une progression de 1,51 %.

La commune d’Agadir lance des services de permanence pour les week-ends

medias24.com – 05/07/2019

Le Conseil de la ville d’Agadir a mis en place des bureaux de permanence dédiés aux services de légalisation et de certification des copies conformes pendant les week-ends.

La commune d'Agadir lance des services de permanence pour les week-ends

Les deux bureaux seront ouverts au public les samedis et dimanches, tout au long de l’année, de 9h à 13h.

Un autre bureau provisoire sera également mis en place à partir du 8 juillet en cours jusqu’au 15 septembre 2019 au centre culturel Jamal Dorra, à l’occasion de la rentrée scolaire 2019-2020. Il sera ouvert durant les horaires ordinaires de travail.

Rappelons que le gouvernement vient d’approuver un projet de loi portant simplification des procédures administratives. Ce texte prévoit, entre autres, la suppression de la légalisation des signatures, de la certification des copies conformes, de l’exigence d’un document disponible chez une autre administration…

HÔTELLERIE/AGADIR. LES DÉTAILS DE LA SUBVENTION DE RÉNOVATION

par Yassine Saber – leseco.ma – 08/07/2019

Le plafond de la subvention a été fixé à 30% du coût de la rénovation par clé pour un montant de 10 MDH par établissement. Les unités doivent être en situation régulière vis-à-vis du fisc et de la CNSS.
Celles faisant l’objet d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire sont exclues.

Le mécanisme de subvention dédié à la rénovation et à la mise à niveau des établissements hôteliers dans la région Souss-Massa réussira-t-il là où les autres fonds de rénovation ont échoué? Au niveau de la destination Agadir, qui dispose de 88 hôtels, soit 29.000 lits, 32 unités hôtelières sont en difficulté. Ces établissements totalisent 10.062 lits, soit 35% de la capacité totale de la destination. Près de la moitié de cette capacité peut être rénovée, soit 5.835 lits dont 5.575 lits n’ayant pas d’arriérés et 260 avec arriérés. Les 4.784 lits restants sont fermés, en redressement ou en liquidation judiciaire. C’est la raison pour laquelle la profession table sur la mise en oeuvre de la convention relative à la subvention pour la rénovation et la mise à niveau des établissements de la région, validée en début de semaine dernière, lors de la session de juillet.

Un mécanisme de rénovation 
Ce mécanisme a été doté d’une enveloppe budgétaire de 120 MDH. La contribution du ministère du Tourisme et du transport aérien a été fixée à 60 MDH. La moitié de ce montant sera versée à la SDR tourisme en 2019, et l’autre en 2020. En ce qui concerne la quote-part du Conseil régional Souss-Massa, elle est de 40 MDH. Elle sera versée en deux temps, et de manière égale, en 2020 et 2021. Le reste, à savoir 20 MDH, sera mobilisé par le conseil communal en 2021 et 2022. S’agissant de l’utilisation des fonds, 85% de ce montant sera dédié au versement des subventions aux bénéficiaires, tandis que 10% seront consacrés à l’accompagnement technique des bénéficiaires et à la réalisation des études et prestations. Les 5% restants seront quant à eux dédiés à la SDR tourisme comme frais de gestion du «mécanisme» hors TVA.

Conditions d’éligibilité 
Sur ce point, il faut noter que les unités éligibles aux opérations de subvention à la rénovation doivent être de droit marocain, présenter un programme de rénovation d’établissement classé, financé par un crédit bancaire ou des fonds propres. De plus, l’établissement doit avoir été en exploitation de manière continue ou discontinue depuis au moins 5 ans, assortie de la présentation d’un programme de mise à niveau durant 3 ans maximum, et être en situation régulière vis-à-vis de l’administration fiscale et la CNSS. Les établissements faisant l’objet d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire sont exclus. Pour le plafond de la subvention, il a été fixé à 30% du coût de la rénovation par clé pour un montant de 10 MDH maximum par établissement.

Versements : deux modalités 
Les décisions d’octroi et de restitution de la subvention (à la majorité des 2/3 des membres présents) sont du ressort du comité de subvention créé à cet effet, présidé par la wilaya et comprenant les membres du conseil régional, de la SDR tourisme, de la commune urbaine, de l’association de l’industrie hôtelière d’Agadir (AIHA), de la délégation du tourisme, un représentant de l’administration centrale du département du Tourisme ainsi qu’un représentant du CRI. Les modalités de versement sont au nombre de deux. La première, de manière directe à l’investisseur et ce, en quatre étapes. Une quote-part de 20% lors de l’atteinte de 20% d’avancement des travaux de rénovation et 30% de la subvention lors de l’atteinte de 50% d’avancement. Le troisième versement à hauteur de 25% sera débloqué lorsque l’état d’avancement atteindra 75% alors que le dernier versement (25%) sera octroyé après l’achèvement du projet. S’agissant de la deuxième manière, celle-ci est basée sur une gestion déléguée par la SDR tourisme qui se chargera du lancement et du suivi des travaux de rénovation dans la limite des montants de la subvention. Par ailleurs, la SDR placera la disponibilité du «fonds» en valeur de Trésor. Elle peut également, en vertu de cette convention, faire des placements dans une limite de 40% de ladite disponibilité sous forme de dépôts à terme, d’organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) obligataires, d’OPCVM monétaires et sur le marché interbancaire.

Un taximan kidnappé et agressé dans la région d’Agadir

lesiteinfo.com – 08/07/2019

La brigade de police judiciaire au commissariat d’Aït Melloul a arrêté dimanche soir, en coordination avec son homologue d’Agadir, quatre personnes, dont une femme et deux individus aux multiples antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans une affaire d’enlèvement, de séquestration et de demande de rançon, avec coups et blessures à l’aide de l’arme blanche.

Un communiqué de la DGSN indique que les services de la sûreté nationale avaient été alertés par le père de la victime, précisant que la victime, chauffeur de grand taxi, a été enlevé avec violence et que les kidnappeurs lui ont demandé une somme de 20.000 dirham pour le libérer.

La victime a été retrouvée plus tard, portant des traces d’une agression à l’aide de l’arme blanche, fait savoir le communiqué, ajoutant que les recherches effectuées par les services de la police judiciaire ont permis l’identification de trois des suspects, qui ont été arrêtés dans une maison située au quartier Al Houda à Agadir.

La quatrième fille, impliquée dans le leurre de la victime avant sa séquestration, a également été arrêtée, a relevé la DGSN, ajoutant que les premiers éléments de l’enquête montrent que cette affaire est liée à un règlement de comptes entre la victime et un cinquième suspect qui est toujours recherché.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, et ce afin d’identifier les autres éventuels complices de ces actes criminels.

%d blogueurs aiment cette page :