Archives de juillet 15th, 2019

DGSN : Hammouchi donne des directives pour Agadir

lesiteinfo.ma – 11/07/2019

Sur ordre de Abdellatif Hammouchi, une brigade sécuritaire spéciale a été affectée à Agadir. Sa mission est de mener des campagnes d’assainissement d’envergure pendant la saison estivale.

Selon des sources fiables de Le Site info, cette mesure a été prise par le Directeur général de la sûreté nationale après une série de réunions, à Rabat, avec différents responsables sécuritaires de la Région Souss-Massa.

A cette occasion, Abdellatif Hammouchi a donné ses directives à toutes les unités sécuritaires en vue d’assurer la protection et la sécurité des citoyens et des touristes de ladite Région, ajoutent les mêmes sources.
Ces nouvelles mesures sécuritaires de la DGSN de viennent en réponse aux nombreuses doléances des citoyens se plaignant de le recrudescence de la criminalité à Agadir.

Notons que les hôtels et clubs touristiques classés d’Agadir ont totalisé 1.935.868 nuitées touristiques durant les cinq premiers mois de 2019, selon les données du Conseil régional du tourisme d’Agadir Souss-Massa. Ce chiffre est en hausse de 3,61 pc par rapport à la même période de l’année dernière

Les détails du futur chantier naval d’Agadir

par Abdelhafid Marzak – lematin.ma – 11/07/2019

Les détails du futur chantier naval d’Agadir

Situé dans la zone d’Anza, le nouveau chantier naval d’Agadir se tiendra sur une superficie de 300 hectares, dont 40 dédiés à sa logistique. Sa construction se déroulera en deux étapes, dont une pour les travaux d’extension. La direction provinciale du ministère de tutelle cherche actuellement un prestataire pour l’étude technique de ce projet.

Le projet de chantier naval d’Agadir avance. Après l’étude de faisabilité, la Direction provinciale de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau d’Agadir Idaoutanane vient de lancer l’appel d’offres pour l’étude technique de ce chantier. Le développement du nouveau pôle du chantier naval d’Agadir est prévu sur la zone d’Anza, au nord de l’actuelle darse de commerce. Cette infrastructure sera érigée sur une superficie globale de 300 hectares et comportera une digue extérieure de protection, un épi d’arrêt de sable, un quai pour les réparations à flot, des élévateurs de bateaux et un terre-plein de 40 hectares dédié à sa logistique entre autres.  Les travaux, sur lesquels porte l’étude technique à mener, se répartissent en deux phases. La 1re porte entre autres sur l’aménagement d’un terre-plein dédié à la réparation et la construction navale d’une superficie de 20 hectares et la réalisation du nouveau bassin «chantiers navals» avec les digues de protection et le bassin de levage de bateaux. La seconde phase servira, elle, aux travaux d’extension. Il est question d’y construire «un nouvel élévateur à bateaux avec une capacité minimale de 2.000 tonnes et d’étendre les terres-pleins dédiés à la réparation navale de 20 hectares jusqu’à la digue actuelle», précise le ministère. L’étude technique de ce chantier coûtera approximativement 4,52 millions de DH. L’ouverture des plis est prévue pour le 22 août prochain. La composante chantier naval Souss-Massa est intégrée dans le projet d’infrastructure du secteur de la construction navale, qui engagera près de 5 milliards de DH d’investissement au niveau national. Elle a été évoquée lors de l’amorçage, en janvier 2018, de la déclinaison régionale du Plan d’accélération industrielle 2014-2020.

%d blogueurs aiment cette page :