Archives de juillet 17th, 2019

L’UMAA SE RÉUNIT, ÉCHANGE ET AVANCE

par Jalil BENNANI – leseco.ma – 17/07/2019

Élection du nouveau bureau, débats d’idées, actions et mesures au profit des voitures d’époque ou encore création d’un centre de formation dédié… Voilà, entre autres sujets, ce dont il a été question lors de la dernière assemblée générale de l’Union marocaine des automobiles anciennes.

L’Union marocaine des automobiles anciennes (UMAA) a tenu son assemblée générale le mois dernier. Une rencontre qui a réuni des collectionneurs de voitures d’époques mais aussi des associations et clubs nationaux qui oeuvrent pour la préservation des voitures d’antan. Après la présentation des rapports moral et financier et des activités de l’année écoulée, cette rencontre a été l’occasion pour tout ce petit monde d’échanger autour de cette passion mais aussi de lancer des actions à entreprendre. Objectif : trouver des solutions aux différentes difficultés que rencontrent les collectionneurs. C’est dans ce sens qu’ont été décidées «des actions à entreprendre pour leur faciliter la restauration, la conservation et le développement du patrimoine véhicule historique ainsi que le renforcement de mesures initiées avec les administrations concernées (services des mines, douanes, ministères des Transports, de la Jeunesse et des sports et de la Culture)», lit-on dans un communiqué de l’UMAA. Autre annonce et non des moindres, la création du centre de formation «Automotive Academy», un projet louable et pour lequel un dossier de soutien financier a été ouvert à l’INDH. Installée au sein de l’Automobile Club du Maroc et siège de l’UMAA (Aïn Sebaâ, Casablanca), celle-ci profite d’une superficie de 1.500 m2, compte 6 classes de cours, une salle de conférence et 600 m2 d’atelier de travaux pratiques. Dès septembre 2019, cette école proposera à une quarantaine de bacheliers un cycle de 2 ans de formation de techniciens automobiles, sanctionné par un diplôme reconnu par l’Éducation nationale et complété par un module additionnel de 1.030 heures de qualification avec à la clé 2 spécialités : «Préparateur et assistant de sport mécanique » ou «Restaurateur de voitures d’époque». Cette école profitera du support de plusieurs partenaires technologiques, comme Caruso, Bosch, Motul et l’IFMIA mais aussi du savoir-faire de RM Automobiles classiques (Rafik Lahlou), Automobiles Menara (Gilbert Guzzo), Lead Events (Salim Bekkari), preuve de l’engagement effectif de ces trois membres du comité exécutif de l’UMAA. Ce dernier change mais reste coiffé par MM. Abdellah Abdellaoui (président d’honneur), Khalid Kabbaj (président), Rafik Kamal Lahlou (vice-président), Ali Idrissi (vice-président) et Salim Bekkari (vice-président). Enfin et dans le cadre de l’implication des régions, l’instance dirigeante de l’UMAA a été renforcée par l’arrivée de nouveaux membres et notamment Nadia Doghmi de Rabat, Oulad Kacem de Tétouan et Hassan Faraji d’Agadir.

Taghazout Bay : 2 hôtels de plus d’ici la fin de l’année

infomediaire.net – 17/07/2019

L’infrastructure hôtelière de la station touristique Taghazout Bay (région d’Agadir) se développe sensiblement, avec l’ouverture d’ici la fin de cette année 2019 de 2 nouvelles unités. Ainsi, l’hôtel Riu Tikida Argan Bay devrait être inauguré en septembre prochain.

Il est réalisé en partenariat avec RIU, filiale du Groupe TUI, et l’entreprise Tikida avec une capacité de 504 chambres, soit 1 500 lits. De plus, l’ouverture de l’hôtel Hyatt Regency, d’une capacité de 205 chambres, est prévue en décembre prochain.

Pour rappel, c’est la société d’investissement touristique Madaëf, filiale du groupe CDG, qui s’occupe d’ériger cet hôtel 5 étoiles.

Le Space Day avec le Dr Howard, ex-ingénieure de la NASA, le 24 juillet à Agadir

femmesdumaroc.com – 17/07/2019

Résultat de recherche d'images pour "Apollo 11 moon landing 50th anniversary"

Pour commémorer les premiers pas de l’homme sur la lune, l’ambassade des Etats-Unis organise des rencontres autour de l’espace et de l’innovation. Au programme notamment, un échange enrichissant avec une femme d’exception, à savoir le Dr Ayanna Howard, ex-ingénieure de la NASA et roboticienne américaine. Rendez-vous du 21 au 24 juillet à Rabat, à Casablanca et à Agadir.

50 ans après que l’astronaute Neil Armstrong et son coéquipier Buzz Aldrin ont marché sur la lune, l’ambassade des Etats-Unis, en partenariat avec l’association Moroccan Spacenauts, organise, le 21 juillet, le Space Day, une journée d’activités dédiées à l’espace à l’École nationale supérieure des Mines de Rabat. Au menu, une série d’ateliers de 10h à 14h, sur divers sujets allant du système solaire à l’usage de la robotique et de l’intelligence artificielle dans l’astronomie, ainsi que deux conférences. La première à 16h intitulée « Notre place dans l’univers » avec Najib Mokhtari, créateur de contenu de vulgarisation scientifique sur Youtube. La seconde à 17h30 autour de « la robotique et l’exploration de l’espace et de la terre » avec le Dr Ayanna Howard, ex-ingénieure de la NASA. Une femme de talent qui a notamment contribué à la conception de la prochaine génération de robot explorateur Mars Rover. La scientifique dont une panoplie de travaux de recherche ont débouché sur plus de 180 publications dans des revues scientifiques de renom, est également attendue le 22 juillet à 16h au Centre culturel Dar America à Casablanca et le 24 juillet à 17h à l’université Universiapolis d’Agadir.
A Rabat, le Dr Ayanna Howard fera également partie du jury du concours « Space Rover Competition ». En lice, quinze étudiants universitaires marocains qui feront une démonstration des robots explorateurs miniature qu’ils auront eux-mêmes assemblés.

AGADIR : LES RATS ET LES SOURIS ENVAHISSENT LA VILLE

Par Karim Ben Amar – le360.ma – 16/07/2019

Rats Casablanca

© Copyright : DR

Depuis le début de cet été, la ville d’Agadir, et ses quartiers environnants, se sont retrouvés envahis par des rongeurs. Leur nombre s’est même multiplié, au grand dam des habitants. Phobiques s’abstenir.

La capitale du Souss s’est retrouvée, au coeur de cet été, envahie par les rats et les souris. Depuis le début de la saison estivale, ces petits mammifères, potentiellement porteurs de nombreuses maladies, et posant un problème d’hygiène certain, ne cessent de proliférer, ce qui indispose grandement les habitants.

Interrogé par Le360, un acteur associatif indique qu’un nombre important de quartiers et de souks, ainsi que des immeubles et autres habitations, subissent en ce moment même la prolifération de rats et de souris. La forte présence de ces rongeurs a ainsi rendu la vie difficile à de nombreux habitants d’Agadir.

Cette même source affirme que le nombre de ces rongeurs ne fait que croître, une augmentation conséquente à chaque été, saison de leur reproduction, ce qui nécessite rapidement l’intervention des services municipaux en charge de l’hygiène.

D’après cette source, la prolifération de rats et de souris est due à un ramassage des ordures ménagères mal organisé dans la ville d’Agadir et ses environs, mais aussi à l’absence de moyens à mettre en oeuvre, à même d’endiguer la prolifération des rats et des souris.

Pour Le360, cette source a tenu à transmettre à ces autorités une demande pressante en vue de leur intervention en urgence, dans le but d’éradiquer ces rongeurs, afin que la situation n’empire pas dans les prochains jours.

Agadir : Arrestation de trois individus soupçonnés de possession et vente illégale de boissons alcoolisées

Mapexpress.ma – 16/07/2019

Résultat de recherche d'images pour "Agadir: Arrestation de trois individus soupçonnés de possession et vente illégale de boissons alcoolisées"

Rabat – Le Service préfectoral de la Police judiciaire (SPPJ) d’Agadir a arrêté, lundi, trois individus, âgés entre 22 et 47 ans pour leur implication présumée dans la possession et la vente illégale de boissons alcoolisées.

Cette opération a permis d’arrêter un camion-remorque et un véhicule utilitaire à Aït Melloul, indique la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), ajoutant que l’opération de perquisition effectuée sur les véhicules a permis la saisie de 300 boîtes en carton contenant, chacune, entre 6 et 12 bouteilles de boissons alcoolisées de différents types, soigneusement dissimulées dans une cargaison de produits alimentaires ayant pour destination les provinces sud du Royaume.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer d’éventuelles ramifications de cette activité criminelle, conclut la DGSN.

%d blogueurs aiment cette page :