Dattes : “Sidattes” revient pour une 10e édition à Erfoud


SIDATTES

LA NOUVEAUTÉ CETTE ANNÉE EST QUE LE SALON SERA INSTALLÉ SUR UN NOUVEAU SITE, UNE SUPERFICIE DE 40 000M2. PAS MOINS DE 80 000 VISITEURS SONT ATTENDUS.

«Palmier dattier, levier de l’emploi et pilier de l’économie oasienne». Tel est le thème de la 10e édition du Salon international des dattes au Maroc (Sidattes) qui ouvrira ses portes à Erfoud du 24 au 27 octobre. La nouveauté cette année est que le salon sera installé sur un nouveau site à côté du siège de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA). Il sera érigé sur une superficie de 40000 m2 dont 11 000 m2 aménagés en stands, toujours à Erfoud dans la province d’Errachidia. Comme à l’accoutumée, le salon mettra en avant le rôle majeur de la filière phoenicicole dans le développement de l’économie oasienne et son soutien à l’essor de l’agriculture marocaine. A ce titre, le secteur phoenicicole contribue à la préservation de plus de 12 000 emplois et contribue jusqu’à 60% dans la formation du revenu pour plus de 2 millions de citoyens dans les zones oasiennes.

Selon le département de l’agriculture, le développement des zones oasiennes revêt un intérêt particulier dans la politique agricole, compte tenu de leur rôle déterminant dans le développement socio-économique du pays.

L’intérêt particulier dont elles ont fait l’objet est reflété à travers les différents programmes lancés au cours de cette dernière décennie. Dans ce contexte, la filière Palmier dattier occupe une place de choix dans le cadre du Plan Maroc Vert avec à la clé un programme de plantation de 3 millions de palmiers dattiers lancé par le Souverain le 10 novembre 2009 à Errachidia et un contrat-programme entre le gouvernement et la profession pour le développement des différents maillons de la chaîne de valeur de la filière. «A quelques mois de sa date d’échéance, le bilan du contrat-programme révèle des résultats très positifs pour la plupart des indicateurs, dépassant parfois les objectifs fixés ; et des avancées majeures ont été enregistrées aussi bien en amont qu’en aval de la filière», indiquent les organisateurs.

Huit pôles

La dixième édition du Sidattes comprendra un programme riche avec un large éventail d’activités. Au menu, des conférences et des ateliers scientifiques, des animations pédagogiques et ludiques, des représentations folkloriques, des dégustations de produits locaux et des concours.
Des circuits touristiques seront organisés pour faire découvrir aux visiteurs la diversité et la richesse de la région. Parmi les sujets qui seront traités dans les ateliers, les nouvelles technologies et la nano-irrigation, les techniques de valorisation des sous-produits du palmier dattier, le conditionnement et l’énergie solaire. Comme il est de tradition depuis son lancement en 2010, le Sidattes est structuré autour de 8 pôles, représentant chacun une facette du secteur. Il s’agit du pôle régions, pôle institutionnels et sponsors, pôle international, pôle agrofourniture, pôle rahba, espace produits de terroir, pôle machinisme agricole et espace exposition culturelle.

Le pôle régions abrite les 4 régions productrices de dattes, à savoir Drâa-Tafilalet, l’Oriental, Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun. L’espace exposition culturelle sera réservé aux oasis du Royaume. Un espace thématique sera dédié aux start-up, offrant aux jeunes agriculteurs une tribune pour l’exposition de leurs projets et innovations.

Carrefour de référence pour les professionnels de la filière phoenicicole, le Sidattes est une plateforme incontournable de rencontres, d’échange et de commercialisation. Pas moins de 80 000 visiteurs sont attendus pour cette édition, ainsi que plus de 200 exposants et 15 pays étrangers. En outre, le Sidattes sera une occasion de révéler encore une fois l’implication de tous les acteurs du secteur dans le développement de la filière des dattes, tout en rappelant le rôle moteur de cette activité dans l’économie oasienne et dans la promotion et la création d’emplois.

Histoire du salon

Instituée par dahir en 1940, la Foire des dattes de Tafilalet s’est rapidement imposée comme un lieu de rencontre privilégié pour tous les acteurs du secteur. La visite historique effectuée par Feu S.M. Mohammed V en 1957 a marqué une étape cruciale dans l’histoire du salon. Près de cinq décennies plus tard, en 2010, à l’occasion du 70e anniversaire de la manifestation, S.M. MohammedVI donne ses hautes directives pour accorder une nouvelle impulsion à l’événement.

Catégories :Actualités

2 commentaires

  1. ou se trouve exactement le salon des dates VILLE ET LIEU MERCI

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :