Archives de octobre 28th, 2019

Présentation des sections d’activités UFE le 2 novembre de 14 à 18 heures

Représentation d’AGADIR – Maroc
Permanences le: lundi de 16 à 18h / mercredi de 10 à 12h / samedi de 10 à 12h.
Tél.: +212 (0)6 71 56 25 24. 

                                                                                  Agadir, 27 octobre 2019

COMMUNIQUE  19/037

         SPÉCIAL SECTIONS D’ACTIVITES UFE PORTES OUVERTES
DU SAMEDI 2 NOVEMBRE DE 14 H 00 à 18 H 00

Chers Adhérents, Chers amis,

Parmi tous les avantages et intérêts que l’adhésion à notre Association apporte, la participation à nos 17 SECTIONS d’ACTIVITES est aujourd’hui reconnue comme MAJEURE. Elles nous gardent en forme physique et intellectuelle, nous occupent agréablement et surtout facilitent  un réseau de relations entre les adhérents, intégrant mieux ainsi les nouveaux arrivants.
C’est pourquoi nos PORTES OUVERTES des SECTIONS D’ACTIVITÉS  UFE rencontrent un réel succès.

Cette année encore, elles auront lieu dans  notre « sweet-home »  de VERA-CRUZ, à la Cité Suisse.
Nous vous en ouvrons ainsi les portes, afin de vous présenter l’ensemble des activités proposées par l’UFE.

Ces rencontres sont  destinées à TOUS, UFE et NON-UFE ! Rendez-vous donc

Samedi 2 NOVEMBRE après-midi de 14 h 00 à 18 h 00
à Véra-Cruz, Cité Suisse Rue de Bagdad                                                           
Durant cette présentation, vous pourrez venir à l’heure de votre choix ; tous les responsables de sections vous y accueilleront de façon continue pour vous informer, vous présenter leurs programmes et leurs activités, répondre à vos questions ou à vos attentes.
Pour tout renseignement : info@ufe-agadir.com

Nous souhaitons vivement vous recevoir nombreux lors de cette importante manifestation qui vous est entièrement destinée. N’hésitez pas à en informer et à faire venir ceux de vos amis ou connaissances UFE ou non-adhérents UFE qui seraient intéressés.

Chaleureusement vôtre,

Jean-Claude Rozier
Président UFE AGADIR

Commémoration du 11 novembre au cimetière de Yahchech

Résultat de recherche d'images pour "11 novembre"

Comme chaque année, le Consulat général de France à Agadir organise au carré militaire du cimetière d’Agadir la cérémonie du 11 novembre.

Le texte de la loi du 28 février 2012 prévoit que la journée du 11 novembre, jour anniversaire de l’armistice de 1918 et de « commémoration de la victoire et de la paix », soit aussi un jour d’hommage à l’ensemble de ceux qui sont « morts pour la France » qu’ils soient civils ou militaires, qu’ils aient péri dans des conflits actuels ou des conflits anciens.

A Agadir, cette cérémonie sera marquée cette année par la remise de la Légion d’Honneur à une ancienne résistante française de la guerre 39-45, 75 ans après la libération de la France.

A cette occasion, le Consulat général et le Lycée français international d’Agadir sont mobilisés pour donner à cet événement toute la dignité et toute la force qui s’y attachent.

La communauté française, et notamment tous ceux qui ont servi sous les drapeaux, est donc invitée au cimetière, le lundi 11 novembre 2019, à 11h00.

Exposition : El Azhar raconte des histoires avec ses «Visages à réfléchir»

par Ouafaa Bennani- lematin.ma – 27/10/2019

El Azhar raconte des histoires avec ses «Visages à réfléchir»

Le Sous-Sol Art Gallery à Agadir lance sa programmation plastique avec l’exposition de l’artiste-peintre Abdelkrim El Azhar. «Visages à réfléchir» est l’intitulé de cette série de travaux qui seront accrochés du 31 octobre au 21 novembre.

Après Asilah, Azemmour, El Jadida, Zagora, Casablanca, et Mohammedia, ce sont les «Visages à réfléchir» du Souss que Abdelkrim El Azhar explore dans cette exposition, renouvelant, ainsi, son rapport à la nouvelle, à travers une série de toiles. Celles-ci évoquent l’acte humain et célèbrent la création dans ses divers genres, et ce à travers les témoignages du doyen de la nouvelle Ahmed Bouzfour et le critique d’art Rachid El Hahi, mettant en relief cette relation unissant toutes sortes de créativités, dans le temps et l’espace.
Pour cela, une rencontre sera organisée, au sein de la galerie, pour évoquer ce lien très fort entre l’écriture et l’art plastique, en compagnie du doyen du roman Ahmed Bouzfour et le romancier Abdelaziz Rachdi, avec la participation du critique plasticien Rachid El Hahi et le plasticien Abdelkrim El Azhar.
Selon le critique d’art Ahmed Fassi, «El Azhar est ce conteur allégorique qui rend son récit iconographique en séquences fragmentées. Des représentations conférant aux êtres perçus dès le départ un aspect irréel avec ces traits incisifs quelque peu étranges, mais qui portent à réfléchir plus qu’ils n’émeuvent. Malgré ce pouvoir obsessionnel que l’on serait tenté d’imaginer, on aurait l’impression que ces personnages aux pupilles noires et rondes interpellent plus qu’ils surprennent».
Sachant que l’art plastique a toujours été lié à la poésie, Abdelkrim veut montrer que cet art est également apte à être rapproché du récit, en livrant des toiles qui racontent des histoires ramassées comme dans la nouvelle. Tout un cérémonial plastique qui loue le travail des écrivains par le biais des arts plastiques, ôtant toute frontière qui les sépare. C’est l’objectif poursuivi par «Visages à réfléchir» d’El Azhar en livrant des toiles sous forme de récits, «qui insinuent sans verser dans la redondance. Le laconisme, la précision et l’abondance, tel est le mot d’ordre de ses travaux». Tout en rendant hommage au travail littéraire de ses amis écrivains, notamment Ahmed Bouzfour, le peintre considère que l’art plastique est un genre littéraire à part entière, sachant que tous les genres n’ont pas, en réalité, de frontières entre eux, dans la mesure où ils peuvent toujours s’entremêler pour produire l’extase, celle qui intercepte le plaisir.

De son côté, le critique Chafik Ezzouguari a indiqué que «“le visage” d’El Azhar, après avoir été un moyen de délimitation du temps et de l’espace dans leur globalité, s’est transformé en un moyen autre, une composante inhérente à ce corps dans sa spécificité. Et ce par l’entremise d’un langage affectif universel et existentialiste, en corrélation avec l’ensemble des contradictions de l’être humain. Avec ses traits et expressions, et à travers la symbolique des yeux au regard perçant, le visage mute en une fenêtre ouverte scrutant de haut, tel un témoin, le monde extérieur, en un miroir de dialogue dans son rapport au récepteur, où le murmure et un langage aussi éloquent que silencieux s’interpénètrent, un langage imprégné de mystère parfois, et affecté d’aveu d’autres fois».
Signalons que ce natif d’Azemmour est diplômé de l’École des beaux-arts de Tétouan, de l’Académie des beaux-arts de Bruxelles et de l’Académie des beaux-arts de Liège. Professeur d’arts plastiques à El Jadida, El Azhar travaille depuis longtemps sur l’échiquier du symbolisme. Compartimentée, sa toile se prête à une segmentation qui fragmente le vécu visuel en une série de zones répétées inlassablement. Viennent alors s’incruster des signes, des symboles, des motifs figuratifs (œil, poisson, personnages miniatures, etc.).
La peinture d’El Azhar est tout en transparence, faite d’esquisses nerveuses et fermes, de formes, de touches de couleurs, d’effets de délavé, de vieilli. Elle se passionne pour les visages, objets de recherche inépuisables, des visages qui se ressemblent sans pour autant être identiques. L’artiste construit ses pensées sur toile à partir de petites choses du vécu, tout en optant pour la technique du graphisme. Il a, à son actif, de nombreuses prestations au Maroc et à l’étranger.

Don du sang et Lutte contre la poliomyélite : Le Club Rotary Marina Agadir se mobilise

lematin.ma – 25/10/2019

Ph : MAP

Ph : MAP

Le Club Rotary Marina Agadir a organisé, jeudi, une campagne pour la prévention de la poliomyélite à l’occasion de la Journée mondiale de cette maladie, qui a lieu le 24 octobre de chaque année.

Parallèlement à cette célébration, le club a organisé en partenariat avec la délégation provinciale de la Santé de la préfecture d’Agadir-Ida-Ou Tanane et le Centre régional de transfusion sanguine de la ville, une campagne de don de sang.

Organisée toute au long de la journée à la salle des expositions relevant de la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) Souss-Massa, cette campagne a connu la participation de plusieurs donneurs de sang, tous sexes et âges confondus.

Dans le cadre des activités programmées également à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de poliomyélite, le Club Rotary Marina Agadir a installé une grande tente au siège de la CCIS pour recevoir les citoyens et les informer sur les moyens de lutter contre cette maladie infantile.

Dans une déclaration à la MAP, le vice-président du Rotary district 9010, Aziz Moulahi, a indiqué que l’institution internationale a contribué efficacement à la lutte contre la poliomyélite, précisant que quelques pays souffrent encore de cette maladie à cause de problèmes intérieurs empêchant l’organisation de campagnes de vaccination.

Le Maroc a pu lutter depuis les années 80 contre la poliomyélite à la faveur des campagnes de vaccination lancées par le ministère de la Santé dans les différentes régions du Royaume, a-il ajouté.

Opération Smile : Méga-mission à Agadir au profit de 200 enfants

aujourdhui.ma – 28/10/2019

Opération Smile : Méga-mission à Agadir au profit de 200 enfants

Plus de 11.500 enfants et jeunes adultes nés avec une fente labiale et palatine ont retrouvé le sourire grâce à l’association Opération Smile Morocco qui célèbre  ses 20 ans.

Pour fêter cet évènement, l’association organise une méga-mission visant à fournir à plus de 200 enfants des interventions chirurgicales avec le concours de plus de 140 professionnels de la santé bénévoles venant de 18 pays différents.

La mission se déroulera du 30 octobre au 9 novembre 2019 à l’hôpital Hassan II d’Agadir. Les inscriptions s’ouvriront les 1er  et 2 novembre à l’hôpital Hassan II d’Agadir. Les diagnostics seront ensuite établis par une équipe médicale.

À la suite de l’examen immédiat des dossiers, un comité médical élaborera une liste principale et une liste complémentaire de patients éligibles à une intervention chirurgicale durant la semaine du 4 au 8 novembre 2019, tandis que le 9 novembre sera consacré au contrôle post-opératoire.

La 5ème et dernière soirée pour l’Anmoggar N’Jazz 2019

Les concerts d’Anmoggar N’Jazz sont terminés pour cette année et ils vont nous laisser un souvenir merveilleux !

Hier soir pour cette dernière soirée, M. Hassan Squalli a remercié tous ceux qui ont participé à la préparation et à la bonne marche de toute cette belle aventure, depuis la programmation (par Franck Patillot) jusqu’à la réalisation sur place par tous les bénévoles qui se sont investis sans compter pour le succès de cette édition, en passant par tous les sponsors qui y ont largement contribué !

Naïma Elfathoui responsable des Affaires culturelles de la Mairie d’Agadir a souligné l’importance de cette programmation pour la municipalité pour les soirées présentées, mais aussi au niveau de la formation aux métiers du spectacle.

La salle était encore pleine (il restait peut-être quelques places tout au fond !)

Franck Patillot a tenu à mettre à l’honneur tous ceux qui ont oeuvré à ses côtés pour mettre en place ces concerts et, en particulier les techniciens du son qui ont travaillé remarquablement :

Ceux qui ont accueilli et se sont coupés en quatre pour « materner » les artistes, en particulier Inès (qui a abandonné pour une semaine ses études de droit à Casablanca)

Après tous ces remerciements très amplement mérités, Franck Patillot nous a annoncé le programme de la soirée : le trio Eric Legnini et le quartet « Odyssée 808 » d’Enzo Carniel.

ERIC LEGNINI TRIO

Éric s’initie au piano vers ses 6 ans, mais ce n’est que vers les années 1980 qu’il découvre le jazz.
À 18 ans, Legnini part pour deux ans aux États-Unis où ils’imprègne du style d’Herbie Hancock.
Professeur de piano de jazz au Conservatoire RoyaI de Bruxelles où il retrouve Jacques Pelzer avec
qui il enregistre un disque « Never Let Me Go », il travaille dans les années 1990 avec le trompettiste
Flavio Boltro et le saxophoniste Stefano Di Battista. Ils créent ensemble un groupe qui ne tarde
pas à attirer l’attention d’Aldo Romano.

 

ENZO CARNIEL QUARTET « ODYSSEE 808 »

Enzo Carniel est un pianiste Français, né en 1987. Il commence très tôt l’étude du piano classique et découvre le jazz à l’adolescence.
Après 5 années de Médecine à la Faculté de Marseille, Enzo Carniel décide de se consacrer entièrement à la musique. En 2009, il est médaillé au CNR de Marseille.
Il rejoint alors le Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de « Jazz et musique improvisés » et s’oriente en parallèle en trio et solo. Il se passionne également pour la musique contemporaine, la composition et l’arrangement. Ces recherches et toutes ces
stimulations donnent naissance au quartet House of Echo, avec un album sorti en 2013 où se mêlent longues plages improvisées et compositions.
lnfluencé par Paul Bley, Thelonious Monk, Keith Jarrett, et les grands pianistes de l’histoire du jazz, il tente d’explorer les palettes sonores et les possibilités intrinsèques du piano. Son approche est basée sur la naissance d’idées musicales au moment présent, dans le non-jugement
esthétique, une approche « brute » de l’improvisation utilisant toutes ses influences et sensations.

Et c’était alors, à juste titre, au tour des membres de l’organisation, des techniciens, des bénévoles… d’être mis à l’honneur en montant sur scène pour être remerciés :

En sortant de la Salle Brahim Radi, dans le hall de la municipalité étaient exposés les 5 panneaux de la fresque peinte par Younès (un par jour de ce festival)

Younès devant le dernier panneau (à sa droite) qui a été peint en Speed-painting (5 minutes) et à l’envers !

Et j’ai réalisé un montage qui présente la fresque en entier (cliquez pour agrandir) :

%d blogueurs aiment cette page :