Archives de novembre 1st, 2019

Concert pour la Tolérance d’Agadir : La Grande Soirée de Soprano, le 16 novembre sur W9

par Stéphanie Raïo – tvmag.lefigaro.fr – 01/11/2019

Soprano et L’Artiste

Le chanteur a convié ses amis artistes pour un concert d’exception enregistré à Agadir, au Maroc, et présenté par Jérôme Anthony et Érika Moulet.

W9 programme «La Grande Soirée de Soprano – Le Concert événement pour la tolérance», le samedi 16 novembre, à 21h05. La chaîne a confié à Jérôme Anthony et Érika Moulet la présentation de ce spectacle, enregistré à Agadir, au Maroc. Quelque 220.000 spectateurs étaient présents lors de cette 13e édition. Sur scène, Soprano a convié d’autres artistes, tels Patrick Fiori, Vitaa, Slimane, Kids United, Black M, Dadju, Lartiste, New Gypsies… Leur présence a également été l’occasion de quelques duos inédits. Comme toujours, ce concert est l’occasion de célébrer des valeurs telles que le respect, la fraternité et la paix.

Souss-Massa : De nouveaux espaces pastoraux dans le pipe

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 31/10/2019

Souss-Massa : De nouveaux espaces  pastoraux dans le pipe

En application des dispositions de la loi 113-13 relative à la transhumance pastorale

Conformément à loi 113-13 relative à la transhumance pastorale, la direction régionale de l’agriculture du Souss-Massa prévoit la réalisation d’une étude de délimitation, d’inventaire et de caractérisation pour la création d’espaces pastoraux et sylve-pastoraux dans la région du Souss-Massa. La zone d’étude s’étend sur un vaste terrain et elle concerne les provinces d’Agadir Idaoutanane, Tata, Taroudant, Chtouka Ait Baha, Tiznit et Inezgane Ait Melloul. Elle portera entre autres sur l’élaboration de plusieurs cartes fixant les limites géographiques des espaces pastoraux et sylve-pastoraux et la description et l’analyse des spécificités et des caractéristiques de ces espaces, leurs potentialités et leurs contraintes y compris lorsque ces espaces sont limitrophes d’une zone frontalière, d’une zone limitrophe ou d’une zone utilisée pour les besoins de la défense nationale.

Selon la direction régionale de l’agriculture du Souss-Massa, «les écosystèmes pastoraux et sylve-pastoraux représentent un patrimoine national d’une grande importance aussi bien sur le plan de l’ampleur de l’espace qu’ils occupent que pour les richesses qui s’y trouvent et qui constituent une des principales (sinon unique) sources de vie pour les populations riveraines (fourrage, bois de feu, plantes médicinales et aromatiques, récréation, tourisme, refuge pour une faune sauvage diversifiée.). Ces espaces sont caractérisés par une grande diversité écologique qui leur confère un rôle socio-économique important et un rôle écologique stratégique pour la sauvegarde des ressources naturelles».

Toutefois, ces espaces connaissent une dégradation prononcée et voient leur productivité diminuer en raison de la sécheresse que connaît le pays et des facteurs anthropiques liés aux modes d’utilisation de ces terrains. De plus, ces terrains connaissent des changements marqués par la désorganisation des systèmes de gestion traditionnels, la montée de l’individualisme, l’émergence d’une classe de grands éleveurs, la motorisation des unités de production, le partage du collectif, l’extension des défrichements et mises en culture et la sédentarisation. La même source ajoute que «conscient de tous ces enjeux, le département de l’agriculture a initié la réforme des instruments d’action et le renforcement de l’arsenal juridique et institutionnel régissant les modes d’utilisation, d’aménagement et de gestion des terrains de parcours et la régulation des flux des transhumants».

Rappelons que le département de l’agriculture s’est attelé à préparer et mettre en œuvre la nouvelle loi 113-13 relative à la transhumance pastorale, à l’aménagement et la gestion des espaces pastoraux et sylve-pastoraux, et ce pour contribuer à la sécurisation de l’assiette foncière pastorale contre toutes les formes et pratiques destructrices des ressources pastorales, et créer une dynamique vertueuse de réhabilitation et de gestion durable des ressources pastorales, et également réguler les flux de transhumants en vue de tirer profit des avantages associés à la transhumance et de réduire les impacts négatifs qui lui sont associés (exploitation rationnelle des ressources pastorales et réduction/atténuation des conflits).

Samy Thiébault fait retentir à Tanger son jazz aux rythmes marocain et caribéen. Il sera à Agadir le 07/11/2019

laveritehebdo.com – 31/10/2019

Le saxophoniste tenor Samy Thiébault a fait résonner, mercredi à l’Institut français de Tanger, son jazz aux couleurs marocaines et caribéennes, faisant voyager l’assistance vers des contrées lointaines.

Accompagné d’Adrien Chicot au piano, de Sylvain Romano à la contrebasse et de Philippe Soirat à la batterie, Samy Thiébault a enchaîné ses compositions aux sons uniques, tantôt empreintes de percussions marocaines, et tantôt ravivant les sons caribéens.

C’est grâce à une harmonie des plus parfaites que ce quartet a réussi à envoûter le public, en interprétant plusieurs titres des albums “Rebirth” et “Symphonic Tales” du saxophoniste, dont “Raqsat Fes” et “Nesfé Jahân”.
Les musiciens ont réussi, de par leur énergie puissante et leur jeu collectif intense, à s’emparer de l’attention du public, le temps d’une soirée, pour produire des sons alliant du jazz et des cordes symphoniques.

Samy Thiébault, Adrien Chicot, Sylvain Romano et Philippe Soirat ont enchanté le public tangérois lors d’une soirée exceptionnelle organisée par l’Institut français du Maroc dans le cadre du lancement de sa rentrée musicale.

Le quartet a ainsi entamé, au sein de la perle du Nord, une tournée de concerts au Maroc, qui se poursuivra jusqu’au 9 novembre et qui comprend les villes de Tétouan, Kénitra, Casablanca, Rabat, Meknès, Agadir (07/11/2019), Essaouira et Marrakech.

Né en Côte D’Ivoire de parents enseignants, Samy Thiébault suit un parcours classique au sein du CNR de Bordeaux avant de rentrer en 2004 au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de jazz dont il sort en 2008. Parallèlement à ses études musicales, il obtient une maîtrise de philosophie.

Son album “Blues For Nel” sort en 2004, suivront ensuite “Gaya Scienza” en 2007, “Upanishad Expériences” en 2010, “Clear Fire” en 2013, et “Feast of friends” en 2015. Rebirth, sorti en 2016, a connu un grand succès qui l’a mené sur les plus grandes scènes nationales et internationales.

Faculté de médecine de Laâyoune : Le marché adjugé pour 229 millions DH

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 01/11/2019

Faculté de médecine de Laâyoune : Le marché adjugé pour 229 millions DH

Les travaux de construction devront démarrer avant la fin de l’année

Le Groupement Soketra.d.o.z. et société Oukhaf de construction est l’adjudicataire de l’appel d’offres relatif à la construction de la nouvelle Faculté de médecine et de pharmacie de Laâyoune.

Le marché lancé au mois d’août dernier a été attribué à ce groupement pour un montant total de 229 millions DH. L’ouverture des plis a eu lieu le 30 septembre dernier, alors que les travaux de la commission se sont achevés le 22 octobre. Six concurrents étaient en lice pour cet appel d’offres. Les travaux de construction de cet établissement seront réalisés en lot unique.

En effet, le suivi du projet a été délégué par le ministère de l’éducation nationale et l’Université Ibn Zohr au ministère de l’équipement du transport, de la logistique et de l’eau.
La future faculté devra prendre ses quartiers dans  l’est de la ville, dans une localisation mitoyenne à l’Ecole supérieure de la technologie (EST). Les travaux de construction devront démarrer avant la fin de l’année et s’étaleront sur une durée de 48 mois.

Relevant de l’Université d’Ibn Zohr d’Agadir, le nouvel établissement représentera la première université de médecine du sud du Royaume et  aura pour vocation non seulement d’accueillir les étudiants de la région, mais également de s’ouvrir sur les pays africains. Cette structure s’étendra sur une parcelle étalée sur 10 ha, disposera d’une surface couverte de 22.650 m², comprenant des locaux dédiés à la formation pratique et à la recherche en technologies de la santé, avec une plate-forme d’apprentissage par simulation ainsi que des locaux dédiés à l’enseignement et à la formation (amphithéâtres, salles de cours, salles de séminaires et de conférences). Le reste des locaux accueillera les services administratifs de la faculté et des espaces de vie pour les étudiants. Ce projet de faculté de médecine et de pharmacie bénéficie d’une convention de financement revêtant la forme d’un don qui a été conclu entre le Maroc et le Fonds saoudien de développement (FSD), comme c’était le cas pour la faculté de médecine réalisée à Agadir.

Pour rappel, la création de cette nouvelle faculté qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie du nouveau modèle de développement des provinces du Sud  répond à l’accroissement de la demande, de plus en plus importante, dans le domaine de la formation médicale aussi bien au niveau du Maroc que dans les autres pays de la région.

Notons que Laâyoune sera également dotée d’un CHU qui avait été annoncé en marge du lancement du plan de développement des provinces du Sud en novembre 2015. Il s’agit d’un des projets les plus structurants et les plus attendus de ce programme et qui est doté d’une enveloppe de près d’un milliard de dirhams. Il doit permettre de répondre aux besoins de l’ensemble de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, en matière de couverture sanitaire. Il réduira ainsi la pression qui s’exerce sur d’autres centres hospitaliers, en particulier sur le CHU de Marrakech.

Agadir Haliopôle Cluster veut améliorer l’efficacité énergétique des entreprises

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 31/10/2019

Agadir Haliopôle Cluster veut améliorer l’efficacité énergétique des entreprises

Il lance une étude sur la conversion de l’énergie thermique en énergie électrique

Cette étude a pour finalité d’encourager ces industries à s’inscrire dans une démarche de réduction de leur consommation énergétique et donc de leurs coûts.

Afin d’accompagner les entreprises opérant dans la conserve de poisson dans l’amélioration de leur compétitivité par l’apport de solutions innovantes en termes d’efficacité énergétique, Agadir Haliopôle Cluster (AHP), le pôle de compétitivité d’Agadir pour la pêche et l’industrie de transformation des produits de la mer dans la région du Souss-Massa, lance une étude portant sur «la conversion de l’énergie thermique en énergie électrique».

Lors de la dernière décennie, il y a eu un intérêt croissant pour l’amélioration de l’efficacité énergétique dans le secteur agroalimentaire afin de réduire les coûts énergétiques et les émissions de GES.

L’étude sur l’économie d’énergie des unités de transformation des produits de la mer dans la région du Souss-Massa, réalisée précédemment par Agadir Haliopôle Cluster dans le cadre de son plan d’action 2017, avait pour but d’évaluer les gains d’énergie possibles par les usines dans l’objectif d’une autonomie énergétique du secteur. Les audits menés auprès des conserveries ont démontré les causes de la surconsommation et ont proposé des solutions permettant l’amélioration du rendement énergétique en traquant le gaspillage  et s’engageant dans l’innovation, en l’occurrence cette technique de conversion de l’énergie thermique en énergie électrique.

Selon l’AHP, «concernant les unités de conserve de poisson et dans le souci d’appliquer les préconisations relatives aux déperditions thermiques dues aux grandes quantités de chaleur générées par les chaudières, il est nécessaire de trouver un moyen pour récupérer cette énergie gâchée et de la réintroduire dans le circuit interne».

C’est dans ce contexte actuel, et pour améliorer la compétitivité des entreprises qu’AHP lance un appel d’offres ouvert pour la réalisation d’une étude sur la conversion de l’énergie thermique en énergie électrique : cas des unités de conserve de poisson dans la région du Souss-Massa.

En effet, ladite étude a pour finalité d’encourager ces industries à s’inscrire dans une démarche de réduction de leur consommation énergétique et donc de leurs coûts, en s’appropriant cette technique qui consiste en la conversion de l’énergie thermique dégagée par la chaudière en énergie électrique permettant ainsi aux conserveries de la réintroduire dans le circuit interne, ce qui se traduira par un gain d’énergie et carrément d’une autonomie énergétique.

«La maîtrise des consommations énergétiques représente pour l’industrie un réel enjeu de compétitivité. Au-delà des questions environnementales et des obligations réglementaires, l’efficacité énergétique est donc un levier pour dynamiser le
secteur de la pêche de manière générale. Pour une conserverie, réduire les frais d’énergie est une nécessité absolue et pour ce faire, la valorisation de l’énergie thermique provenant des chaudières offre une très bonne solution», 
explique à ALM, Ali Oukacha président du AHP.

Santé : Opération Smile à Agadir

par Malika Alami – lavieeco.com – 31/10/2019

chirurgie

C’EST LA 5ÈME MISSION CHIRURGICALE À L’HÔPITAL HASSAN II AU BÉNÉFICE DE 200 ENFANTS.

La capitale du Souss abrite depuis hier mercredi 30 octobre une mission chirurgicale d’envergure organisée par Opération Smile Morocco. Cette intervention  se poursuivra jusqu’au 9 novembre et bénéficiera à plus de 200 enfants. Et ce avec le concours de plus de 140 professionnels de la santé, bénévoles venant de 18 pays différents, est-il indiqué dans un communiqué de l’ONG.

Cette nouvelle mission marque pour Opération smile Morocco, 20 ans d’actions au Maroc. Et ce à travers des interventions chirurgicales qui ont changé la vie et donné de nouveaux sourires à plus de 11.500 enfants et jeunes adultes nés avec une fente labiale et palatine.

A noter, qu’outre fournir des soins chirurgicaux gratuits et sécurisés à des milliers de bénéficiaires enfants et jeunes adultes et la formation de volontaires, Operation Smile Morocco a en 20 ans d’existence ouvert des centres de soins pour fentes. Il s’agit d’établissements à Casablanca, El Jadida et un tout récent à Oujda. On retiendra également qu’au fil des années, Operation Smile Morocco a fourni des programmes d’éducation et de formation importants. Des centaines de volontaires médicaux sont en effet formés chaque année aux nouvelles techniques chirurgicales, aux premiers secours de réanimation cardio-pulmonaires, aux premiers gestes de secourisme et à la réanimation pédiatrique.

Pour rappel Opération Smile Morocco a été fondée en 1999, avec un groupe de base de plus de 400 bénévoles du corps médical. L’ONG bénéficie également du soutien du ministère de la Santé.

A l’échelle internationale, Operation Smile a mobilisé des milliers de volontaires médicaux issus d’un large éventail de spécialités médicales de plus de 80 pays et fait appel à des partenariats publics-privés.

Vernissage de l’Exposition de Abdel Karim El Azhar au Sous-Sol Art Gallery d’Agadir

Après quatre ans de fermeture, le Sous-Sol Art Gallery a ré-ouvert hier soir pour une belle exposition de Abdelkarim ElAzhar

Né en 1954 à Azemmour, Abdel Karim El Azhar est diplômé de l’Ecole des Beaux-arts de Tétouan, de l’Académie des Beaux-arts de Bruxelles et de l’Académie des Beaux-arts de Liège. Actuellement, il est professeur d’arts plastiques à El Jadida. Il vit et travaille entre El Jadida et Azemmour.

L’artiste devant une de ses oeuvres :

Nous étions accueillis par Jemia Kamal Semlali qu’on voit ici avec Chad Belouahed, Master Artist à Marrakech :

Un petit tour dans la galerie où l’éclairage a été refait entièrement pour bien mettre en valeur toutes les oeuvres exposées :

Beaucoup de monde pour cette réouverture du Sous-Sol Art Gallery :

Madame Laura Garcia Gomez, Consul Général d’Espagne qu’on voit ici en compagnie de Jemia Kamal Semlali et de l’artiste Abdel Karim El Azhar :

de nombreux artistes peintres d’Agadir étaient parmi les visiteurs :

Et un superbe et délicieux buffet préparé par le Sofitel attendait les visiteurs :

Cette exposition se tient jusqu’au 21 novembre.

Un grand plaisir de voir cette galerie de nouveau ouverte pour apporter un peu plus d’attrait culturel à Agadir !

 

 

%d blogueurs aiment cette page :