Archives de novembre 14th, 2019

Concert Maroc-France le 22 novembre 2019 à 20 Heures à la Salle Brahim Radi (Municipalité)

Une soirée qui s’annonce admirable
avec Françoise Atlan, Driss El Maloumi, Karima El Maloumi, Saïd El Maloumi et Houcine Bakir

OPEN de GOLF UFE Agadir le Samedi 23 Novembre au GOLF DE TAZEGZOUT

Représentation d’AGADIR – Maroc
Permanences le: lundi de 16 à 18h / mercredi de 10 à 12h / samedi de 10 à 12h.
Tél.: +212 (0)6 71 56 25 24. 
                                                     Agadir, le 13 Novembre 2019

COMMUNIQUE 19/046

                                        OPEN de GOLF UFE

 

Chers Adhérents, chers amis,

Le ONZIÈME OPEN GOLF UFE « édition 2019 » se déroulera Samedi 23 Novembre au GOLF DE TAZEGZOUT, et sera clôturé par un dîner rassemblant les joueurs, au cours duquel seront remis les trophées récompensant les vainqueurs.

  OUVERT À TOUS
  Parcours 18 trous
  Stableford Brut et Net
  Premiers départs : 09h30

  Green-fee + dîner incluant repas + boissons soft = 550 DH

  • green-fee seul (sauf abonnés au Golf) = 400 DH
  • dîner seul (accompagnant ou abonné au Golf) =250 DH
  Droits de jeu :
  • adhérents UFE = 50 DH
  • joueurs extérieurs = 100 DH
  Le classement de cette compétition récompensera :
  • > les premiers en score Brut, Messieurs et Dames
  • > les 3 premiers Messieurs en score net, dont l’index est inférieur ou égal à 14
  • > les 3 premières Dames en score net, dont l’index est inférieur ou égal à 18
  • > les 3 premiers Messieurs en score net, dont l’index est supérieur à 14
  • > les 3 premières Dames en score net, dont l’index est supérieur à 18
  • > les meilleurs Drive Messieurs et Dames
  • Inscrivez-vous par retour de mail AVANT jeudi 21 novembre.
  • Amitiés golfiques,
  • Le Bureau du GOLF UFE AGADIR

 

Chaleureusement vôtre,

Jean-Claude Rozier
Président UFE AGADIR

Une entreprise marocaine remporte le prix de l’agriculture méditerranéenne en Italie

libe.ma – 14/11/2019

Une consécration des procédés innovants qu’offre le projet de Green Solution


Une entreprise marocaine remporte le prix de l'agriculture méditerranéenne en Italie
L’entreprise marocaine Green Solutions a remporté, mardi à Rome, le prix de l’agriculture méditerranéenne pour l’année 2019.
Le prix a été remis au fondateur de la société marocaine, Ataa Abouatallah, par le président de la Confédération des agriculteurs italiens, Dino Scanavino, lors d’une cérémonie organisée à cet effet.
Dans une déclaration à la MAP, M. Abouatallah a exprimé ses sentiments de fierté pour cet exploit, d’autant plus que Green Solutions est la seule entreprise représentant la région méditerranéenne pour ce prix.
Cette distinction est une consécration des procédés innovants qu’offre le projet de Green Solution qui, a-t-il dit, « s’adaptent bien au contexte méditerranéen parce qu’ils ont été développés en prenant en considération les effets des changements climatiques que nous subissons aujourd’hui (…) ».
Le projet propose des solutions et techniques permettant, entre autres, l’évaluation et le contrôle du drainage du sol, et apporte des conseils aux agricultures via une application sur les smartphones, notamment en matière de gestion et de calcul des doses d’irrigation, a-t-il expliqué.
Le projet, a-t-il dit, offre également le moyen de « prévoir quand une maladie sera susceptible d’affecter l’agriculture, ce qui permet, en conséquence, d’économiser en termes de produits phytosanitaire et chimiques ».
« Moins de produits chimiques et plus d’économie d’eau: nous agissons aussi bien pour l’intérêt de l’agriculture que pour celui de l’environnement », a-t-il ajouté.
La société Green Solutions a été fondée depuis plus de 15 ans dans la région d’Agadir par des ingénieurs marocains lauréats de l’Institut agronomique méditerranéen de Bari en Italie.
Elle oeuvre pour développer des produits innovants « afin de mieux servir l’agriculture marocaine dans le contexte du changement climatique et de la rareté de l’eau ».
Pour sa part, le consul général du Maroc à Rome, Mohamed Chrigui, a souligné que l’entreprise Green Solutions représente un modèle de coopération forte entre le Maroc et l’Italie dans les domaines de l’agriculture, du transfert des technologies et d’échange des meilleures pratiques dans ce domaine.
M. Chrigui a relevé, en outre, que Green Solutions illustre l’engagement des entreprises marocaines et leur contribution aux stratégies gouvernementales pour faire face aux effets des changements climatiques.
Il a rappelé, dans ce sens, que le Maroc a adopté, dans le cadre de ses efforts visant la lutte contre le changement climatique, une série de politiques vertes en vue de préserver les ressources naturelles et renforcer la résilience de l’agriculture face aux changements climatiques.
La cérémonie de remise du prix de l’agriculture méditerranéenne, qui s’est déroulée en présence d’hommes d’affaires, d’experts dans le secteur agricole, de représentants d’entreprises, en plus du conseiller économique près l’ambassade du Maroc à Rome, Zakaria El Kaddouri, a été l’occasion de souligner l’importance de l’innovation pour relever les défis présents et futurs de l’agriculture.

Concert : Roméo et Juliette en tournée au Maroc

Par Amine BOUSHABA – leconomiste.com – 13/11/2019

  • L’OPM se produira à Rabat, Agadir, Marrakech et Casablanca
  • Un concert illustré par la jeune artiste Léa Ibrahimi

concert-romeo-et-juliette-033.jpg

Ils seront plus de 100 artistes sur scène et se produiront à Rabat, Agadir, Marrakech et Casablanca du 28 novembre au 3 décembre 2019 pour une interprétation mémorable de  Roméo et Juliette.  La tragédie de Shakespeare a inspiré de nombreux artistes.

Après Prokofiev et son ballet (produit en mai 2018 par l’Orchestre Philharmonique du Maroc), l’OPM s’attaque en novembre à la symphonie dramatique avec chœur proposée par le compositeur français Hector Berlioz, sur le thème des amoureux maudits. Plus qu’une simple histoire d’amour sur fond de querelle familiale, la tragédie des amants de Vérone est un véritable mythe, une réflexion intemporelle sur le désir et l’interdit, la volonté et la fatalité, la passion et la mort.

Pour accentuer le tragique de l’histoire, Berlioz a adjoint à l’orchestre symphonique un chœur, ainsi que trois solistes. Cette tournée sera également l’occasion de proposer un spectacle d’un nouveau genre, en associant l’image à la musique.

En effet, l’OPM a demandé à la jeune artiste Léa Ibrahimi d’illustrer l’histoire des amants maudits, avec une série de dessins originaux qui seront projetés pendant le concert. Ces dessins modernes et graphiques enrichiront l’expérience du spectateur. Le concert sera dirigé par Hervé Niquet, à la fois, chanteur, pianiste, organiste, claveciniste, compositeur, chef de chœur et chef d’orchestre.

Ce dernier a dirigé de grands orchestres internationaux à l’instar de l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre de Kanazawa (Japon), le Sinfonia Varsovia, le Münchner Rundfunkorchester, l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège ou encore l’Orchestre du Gulbenkian de Lisbonne. Il sera accompagné par le baryton Kristian Paul, le ténor Abdallah Lasri et la soprano Héloïse Mas.

A Agadir : au Palais des Congrès le 29 novembre 2019 à 20Heures.

Omnium VI de golf : Maha Haddioui s’impose à Tazegzout

par Amine El Amri – lematin.ma – 13/11/2019

Maha Haddioui s’impose à Tazegzout

Profitant de la trêve observée dans le circuit européen, Maha Haddioui a remporté l’Omnium VI de golf, organisé le weekend dernier sur le parcours de Tazegzout, près d’Agadir. Haddioui a rendu une carte totale de -12, soit 4 coups d’avance sur le deuxième, Othman Raouzi.

La golfeuse marocaine Maha Haddioui s’est imposée le weekend dernier au terme de l’Omnium VI, organisé sur le parcours de Tazegzout, près d’Agadir. La proette, qui a profité de la trêve observée au Ladies European Tour, s’est adjugé la victoire en survolant la compétition avec une carte totale de 204 coups après trois journées. Sur son golf de résidence, Maha a réalisé un premier tour de 67 coups, avant d’enchaîner avec un deuxième tour de 71 coups et de terminer sur un score de 66 coups, le meilleur du tournoi. En deuxième position, on trouve le jeune amateur Othman Raouzi, avec un score total de 208 coups, soit un étincelant -8. Raouzi, qui est considéré comme la révélation de la saison, continue sur sa lancée après avoir remporté le championnat du Maroc en match play et en étant le seul Marocain à avoir passé le cut à l’occasion du Lalla Aïcha Challenge Tour.
La troisième place est revenue au professionnel Yassine Touhami avec un score total de 210 coups, soit 6 coups sous le par. Touhami, vainqueur de l’Omnium V à Michlifen, a également été l’auteur d’un excellent score au troisième tour avec une carte de 66 coups, au même titre que Maha Haddioui. Dans l’ensemble, les résultats ont été encourageants, comme en témoigne le tableau final où on peut compter 4 joueurs amateurs dans le top 10. Les participants ont profité, en outre, d’une météo clémente qui a favorisé les bons scores. Pour Haddioui, cette victoire représente un boost moral pour la suite de son parcours au Ladies European Tour.

La réponse du berger à la bergère : La Fédération Royale Marocaine de Sauvetage Sportif (FRMSS) n’y va pas avec le dos de la cuillère

par Mehdi Ouassat – libe.ma – 14/11/2019

Notre légitimité n’est pas à mettre en cause et le ministère s’est bel et bien soustrait à ses obligations en évoquant la vacuité des caisses.

La réponse du berger à la bergère : La FRMSS n’y va pas avec le dos de la cuillèreLe comité directeur de la Fédération Royale marocaine de sauvetage sportif (FRMSS) n’a pas tardé à répondre à la mise au point du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, concernant l’organisation à Agadir du Championnat du monde de sauvetage, prévu en 2020 au Maroc.

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion tenue récemment,  la FRMSS explique que «la mise au point du ministère comporte plusieurs contrevérités concernant la mise à niveau de la FRMSS qui avait déjà tenu une    assemblée générale extraordinaire, le 18 mai 2019 en présence des représentants du ministère et du Comité national olympique marocain (CNOM) et des autorités compétentes, pour rendre conformes son statut et son règlement intérieur avec les dispositions de l’article 30-09 relatif à l’éducation physique et au sport». «La FRMSS a ensuite déposé son dossier légal le 21 mai 2019», précise la même source. Et d’ajouter : «La Fédération de sauvetage n’a reçu aucune observation du ministère, 8 mois après le dépôt du dossier».
En ce qui concerne l’organisation du Championnat du monde de sauvetage, prévue à Agadir, le comité directeur explique que la Fédération a déposé un dossier complet auprès du ministère de tutelle le 18 juillet 2018. L’instance fédérale a, par ailleurs, démenti avoir reçu une invitation du ministère pour assister à une quelconque réunion qui aurait été prévue le 2 octobre dernier, comme le précise le communiqué du ministère.
Dans ce contexte, le comité directeur s’est dit surpris par la demande du ministère d’examiner les raisons de l’organisation du Championnat du monde de sauvetage et de discuter les modes de financement et la contribution  de chaque partie, tout en mettant en doute la légitimité de la FRMSS et par là son aptitude à organiser  un événement sportif international. Le comité directeur a également souligné que la Fédération a demandé, le 11 octobre dernier, à rencontrer le ministre pour discuter de l’organisation du championnat du monde. «Une réunion a donc été programmée le 1er novembre et à laquelle ont assisté le secrétaire général de la Fédération internationale de sauvetage sportif, le secrétaire général de la Confédération africaine et des membres de la FRMSS», précise le communiqué de la Fédération. Et d’ajouter : «Tout le monde a été surpris par l’absence du ministre, malgré la programmation de ce rendez-vous des jours auparavant, se contentant de charger son directeur de cabinet de transmettre un message aux représentants de la FRMSS et de la Fédération internationale, selon lequel le ministère ne dispose pas des ressources financières nécessaires pour organiser un événement sportif de cette ampleur».
La FRMSS précise, dans son communiqué, que ses représentants ont déjà organisé plusieurs rencontres avec différents responsables dans le cadre de l’organisation de cet événement, notamment le chef du gouvernement, la direction de coopération au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, le ministère du Tourisme,  le Wali de la région Souss-Massa et le Maire d’Agadir, entre autres.
Il est enfin à noter  que des efforts considérables ont été déployés par la FRMSS afin d’arracher l’organisation de ce championnat du monde des mains de l’Australie qui était prête à débourser des millions de dollars pour l’emporter et après un rude combat avec l’Afrique du Sud, la Russie et le Chili. L’organisation de cette manifestation pourrait, par ailleurs, constituer un levier économique important pour notre pays et plus particulièrement pour la région de Souss. Elle contribuera également au développement du tourisme puisqu’elle devra attirer des milliers de personnes des différents continents.

Pour soutenir le Hassania d’Agadir, Akhannouch met les bouchées doubles

par Salwa Hosni – sport.le360.ma – 14/11/2019

© COPYRIGHT : DR
Aziz Akhannouch, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, apporte de nouveau un soutien précieux aux supporters du Hassania d’Agadir, qui dispute la finale de la Coupe du Trône ce lundi : le patron du premier sponsor du Hassania d’Agadir, met 50 bus à disposition des supporters du club ce lundi 18 novembre.

Ce jour-là, le HUSA dispute la finale de la Coupe du Trône face au TAS de Casablanca au Stade d’honneur d’Oujda. Environ 1000 kilomètres séparent Agadir de la ville de l’Oriental.

L’initiative d’Akhannouch a été vivement saluée par la direction et l’ensemble des composantes de l’équipe soussie, qui peut entrer dans l’histoire ce lundi et remporter ce trophée pour la première fois.

En demi-finale déjà (3-0, samedi contre le MAT à Marrakech), le président du Rassemblement national des Indépendants (RNI) avait mis 30 bus à disposition des fans du Hassania.

Agadir abrite le Championnat international de jet-ski

aujourdhui.ma – 14/11/2019

Agadir abrite le Championnat international de jet-ski

La ville d’Agadir abritera, du 14 au 17 novembre, un Championnat international de jet-ski, avec la participation de pilotes en provenance du Maroc et de 14 autres pays.

Cette manifestation sportive internationale, qui souffle sa 14è bougie, sera marquée par l’organisation de compétitions d’endurance, indique l’Association marocaine de jet ski-Agadir, initiatrice de cet événement, dans un communiqué.

Au programme de ce championnat, qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Fête de l’indépendance, figurent aussi des compétitions dédiées aux dames et aux jeunes, relève la même source. Cette 14è édition rassemble des pilotes en provenance des Emirats Arabes Unis, d’Arabie Saoudite, des Etats-Unis, de France, de Belgique, d’Espagne, du Portugal, d’Indonésie, de Russie, d’Angleterre, de la Réunion, d’Hongrie, ainsi que des îles de la Martinique et de la Guadeloupe. A travers ce championnat, les organisateurs souhaitent aussi contribuer à la valorisation de la ville en tant que première station balnéaire au niveau national, conclut la même source.

Programme varié au 16ème Festival international Cinéma et migrations à Agadir

libe.ma – 14/11/2019

Programme varié au 16ème  Festival international Cinéma et migrations à Agadir
La 16ème édition du Festival international « Cinéma et migrations » s’est tenue, du 9 au 14 novembre à Agadir, en présence de grandes figures du 7ème art marocain.
Une programmation riche en activités était attendue, lors de cette édition, pour permettre au grand public présent à Agadir et aux habitants des régions avoisinantes de suivre les projections et d’assister à des rencontres, des workshops, des masterclass et des tables rondes, selon l’Association « Initiative culturelle ».
Etaient en lice pour cette édition dans le cadre des deux compétitions officielles du festival, neuf longs-métrages et quinze courts-métrages, tous produits entre 2018 et 2019, et dont la plupart étaient projetés pour la première fois au Maroc et dans le continent africain.
La présidence du jury des longs-métrages a été confiée au réalisateur et ancien ministre malien de la Culture, Cheick Oumar Sissoko, avec à ses côtés la comédienne tunisienne Fatma ben Saïdane, le réalisateur marocain Ismaël Ferroukhi, le réalisateur français Manuel Sanchez et la réalisatrice italienne Annamaria Gallone.
Le jury des courts-métrages, quant à lui, a été présidé par le réalisateur, producteur et scénariste marocain Abdeslam Kelai, et composé de la comédienne marocaine Saâdia Ladib, du réalisateur et scénariste néerlando-algérien Karim Traidia, du réalisateur et scénariste marocain Mohamed El Khomais et de la comédienne et auteure libanaise Darine Al Joundi.
La Belgique a été l’invitée d’honneur de cet édition,  pays avec lequel le Royaume entretient des relations étroites et dont le paysage cinématographique est incessamment enrichi par les contributions de talentueux réalisateurs, comédiens, scénaristes et producteurs d’origine marocaine.
Le Royaume, au répertoire cinématographique riche et singulier, a été représenté à Agadir par une importante délégation conduite par le Belgo-marocain Nabil Ben Yadir, selon le communiqué.
Cette manifestation culturelle est organisée en partenariat avec la région Souss-Massa, la wilaya de Souss-Massa, le conseil préfectoral d’Agadir Ida-Outanane, le Centre cinématographique marocain et le ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, chargé des Marocains résidant à l’étranger.
Créée en 2004, l’Association « l’Initiative culturelle » s’assigne pour objectif principal de promouvoir Agadir et la région Souss-Massa, à travers l’art et la culture.

Agadir : Devoxx Morocco consacre l’écosystème numérique

challenge.ma – 14/11/2019

Après Casablanca et Marrakech, Devoxx Morocco revient en force, à Agadir cette fois-ci avec 2.000 participants confirmant ainsi son statut de rendez-vous annuel incontournable des développeurs du monde entier, entrepreneurs et décideurs reconnus de l’univers IT au Maroc.

Organisé à Agadir du 12 au 14 novembre, Devoxx Morocco accueille des champions internationaux du codage et de la programmation, ainsi qu’une sélection de partenaires nationaux et internationaux. L’événement est en effet porté par les développeurs et il est destiné essentiellement aux développeurs. « Cette édition se distingue par une forte participation de 2.000 intervenants de 50 nationalités et 200 entreprises innovantes », a indiqué Badr Houari, le directeur de Devoxx Morocco.

Cette nouvelle édition de Devoxx Morocco met en avant le rôle des développeurs et les enjeux de la révolution numérique, à travers des rencontres autour de sujets variés, tels que : Cloud, Big Data, DevOps, Mobile, IoT, AI et Blockchain.

Pour rappel, le Maroc est le seul pays en Afrique et au Moyen-Orient à accueillir la conférence Devoxx, la plus grande conférence dédiée aux développeurs dans le monde. Devoxx Morocco a été fondé par le cabinet xHub, crée par Badr El Houari, Techpreneur et conférencier international.

%d blogueurs aiment cette page :