Maroc : 120 tonnes de menthe non conformes détruites


bladi.net – 20/11/2019

Maroc : 120 tonnes de menthe non conformes détruites

 

La traque contre les producteurs de menthe non conforme menée depuis avril 2019 par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) semble porter ses fruits.

Les premières opérations de contrôle ont été effectuées directement dans les plantations de menthe, rappelle Medias24.com et Rabat-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Casa-Settat, Souss-Massa, Marrakech-Safi et Fès-Meknès sont les six régions grandes productrices de menthe qui ont été ciblées.

Le résultat permet de constater que 80% des prélèvements sont non conformes en matière de pesticides. Cela s’explique par l’utilisation de produits non autorisés et de produits autorisés à doses excessives, au non-respect du DAR et au délai avant récolte.

En juillet, la deuxième vague de contrôles avait démarré. Ces opérations ont permis de se rendre compte qu’il y a eu des progrès significatifs. Le taux de non-conformité a diminué de moitié, passant de 80% à 40%. De source bien informée, le taux de non-conformité est actuellement descendu à 20%.

En tout, 125 tonnes sur 20 hectares, réparties sur 6 régions, dont 100 tonnes dans la seule région de Casablanca-Settat, la plus grande productrice de menthe, ont été détruites cette année. L’ONSSA entend poursuivre sa lutte jusqu’à ce que la situation connaisse une entière et durable amélioration.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :