50 magasins ravagés par les flammes à Inezgane

bladi.net – 22/11/2019

50 magasins ravagés par les flammes à Inzegane (vidéo)

Une cinquantaine de magasins ont été ravagées par un impressionnant incendie qui s’est produit dans un souk situé à inezgane, à une dizaine de kilomètres d’Agadir.

Selon les déclarations du Président du Conseil communal d’Inezgane, le feu s’est déclenché jeudi, dans la matinée. On méconnaît pour l’instant l’origine de ce brasier qui a causé des dégâts matériels importants.

Il ne s’agit pas du premier incident du genre dans ce marché qui couvre une superficie de 3 hectares et qui accueille près de 1.400 commerces.

En 2018, ajoute le Président, les pavillons 2 et 3 du marché ont été complètement détruits par un incendie ravageur. La ville avait également connu deux incendies similaires en 2007 et en 2014.

Vidéo :

Une SDL pour le Souss-Massa

leconomiste.com – 21/11/2019

Une SDL pour le Souss-Massa

Une nouvelle Société de développement local (SDL) sera créée dans la région du Souss-Massa. Le projet de statut de la future SDL a été approuvé par le Conseil de la région lors de session extraordinaire tenue mercredi 20 novembre.

Cette SDL, dénommée « Agadir Souss-Massa Aménagement », sera chargée, entre autres, de la conclusion de conventions, de la mise en œuvre de projets et d’infrastructures publiques, de la protection des espaces verts, ainsi que de la valorisation du patrimoine culturel et touristique, indique le Conseil régional.

Mines : Le canadien Trigon mise sur Aourir

leconomiste.com – 21/11/2019

Mines: Le canadien Trigon mise sur Aourir

La société canadienne Trigon Metals annonce avoir conclu un protocole d’accord pour acquérir un projet minier dénommé « Silver Hill » et situé à Aourir, à 12 km d’Agadir. Le site, sis dans l’Anti-Atlas, qui abrite déjà les principales mines d’argent d’Afrique (Imiter, Zgounder), couvre une superficie de 16 km2. La transaction n’est pas a encore bouclée, mais le projet affiche un « fort potentiel », selon la société canadienne.

« Les premières activités d’exploration de base en surface montrent qu’il s’agit d’un projet d’exploration à haute teneur, avec une minéralisation à haute teneur répartie sur une grande superficie », indique Trigon Metals.

La transaction doit être réalisée en plusieurs phases avec des versements en espèces représentant plus de 900.000 dollars canadiens et des émissions d’actions représentant plus de 1,5 million de dollars canadiens.

Agadir : Le chantier de Souk Al Had rentre dans sa dernière tranche de construction et aménagements

par Malika Alami – lavieeco.com – 21/11/2019

Agadir Souk Al Had

UNE PHASE D’UNE DURÉE DE 16 MOIS. NOUVELLE MOSQUÉE, ASSAINISSEMENT, RÉORGANISATION DE L’ESPACE, VIDÉO-SURVEILLANCE, GESTION DES DÉCHETS, SONT QUELQUES UNES DES COMPOSANTES DE CES TRAVAUX.

Un nombre de 3000 points de vente qui drainent six jours sur 7 au quotidien plus de 50 000 visiteurs, le plus grand Souk du Maroc et d’Afrique, implanté à Agadir est aussi un véritable modèle de chantier. Démarré en octobre 2017, ses travaux d’aménagements se poursuivent depuis deux ans dans une structure vivante, cœur de vie et poumon économique d’une ville. Un véritable défi qui n’a pu être relevé jusqu’à présent sans la mobilisation des autorités locales et élus aux côtés des architectes du projet avec l’adhésion des commerçants du complexe. La communication dont fait l’objet ce chantier depuis le démarrage de ce projet d’envergure est indéniablement un facteur qui facilite sa réussite. Aujourd’hui face aux visuels qui laissent entrevoir ce que sera à terme ce grand centre commercial, tous disent se réjouirent des transformations engagées et de la valeur qu’est en train de prendre leur activité sur les lieux. Ils en oublient presque les désagréments que causent les travaux. Mais le chantier avance surement.

Agadir Souk Al Had
Projet de mise à niveau de Souk Al Had à Agadir

Il y a quelques jours le coup d’envoi de la dernière tranche de construction et d’aménagement a été donné. C’est une phase qui va durer 16 mois à partir de ce mois de novembre, précise l’architecte Samira Saoudi, en charge du projet avec l’architecte Ali Arizi. Il s’agit notamment dans le stade actuel de cette mise à niveau, de reconstruire la mosquée implantée dans le complexe commercial. Pour l’heure, l’ancienne mosquée fait l’objet de travaux de démolition avec toutes les mesures de sécurité qui s’imposent. Dans des conditions de sécurité extrêmes, le travail de démolition du minaret est réalisé de nuit.

En attendant la réalisation de cette composante, une mosquée provisoire a été implantée. Il s’agit d’une structure de 1025 m² en profilé aluminium allemand qui a nécessité un budget de 2,5 millions de DH. Un investissement qui pourra être amplement amorti car l’équipement sera exploité par la suite pour l’organisation d’événements, une fois la mosquée du souk réaménagée, indique Samira Saoudi. Le projet de fait, dans toutes ses composantes s’inscrit dans le développement durable.

La mise à niveau du réseau d’assainissement est le prochain chantier d’urgence auquel les équipes vont s’atteler. Ce volet se particularise par la mise en place de fosses de décantation de manière à décongestionner le réseau. En ce qui concerne la gestion des déchets, le système de conteneurs enterrés est l’option qui a été retenue.

Le revêtement des axes principaux et prioritaires est aussi une des composantes importantes de cette nouvelle tranche. Dans ce chantier d’envergure, la mise à niveau et la modernisation de la zone alimentation du Souk est tout aussi primordiale. Sur la base d’une étude à l’échelle nationale, réalisée par le cabinet Mazars pour le compte de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole et en concertation avec l’ONSSA Agadir (Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires), il a été décidé la mise en place d’un modèle d’unité d’abattage de proximité de volaille pour le consommateur. ‘’Ce concept d’unité d’abattage est composé de cinq espaces allant de la réception à l’emballage et la livraison en passant par la saignée, la plumaison, le nettoyage et le séchage ainsi que le stockage des volailles vivantes. C’est une alternative intéressante pour les commerçants de volailles en circuits-courts dans le respect d’hygiène sanitaire’’, explique l’architecte Samira Saoudi. La zone boucherie et les unités de restauration de poissons ainsi que l’oliverie feront aussi l’objet d’une réorganisation. Ils seront pourvus d’installations frigorifiques modernes. Le tout pour répondre aux normes de sécurité alimentaire. ‘’L’espace de restauration de poissons sera conçue comme une halle populaire’’, souligne-t-elle.

Agadir Souk Al Had
Agadir Souk Al Had

Pour rappel ce chantier est d’un goût global de 160 millions de DH. Le Conseil communal s’est impliqué financièrement dans l’opération à travers 60 millions de DH. Les contributions des autres partenaires sont 20 millions de DH financés par le Ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville et 40 millions de DH par le Conseil régional Souss Massa. La Société Al Omrane Souss Massa, maitre d’ouvrage délégué du projet, contribue pour sa part à hauteur de 40 millions de DH.

Cette mise à niveau ne saurait être complète sans le réaménagement des places extérieures avec des parkings sous sols vivement attendus. Le tout devrait mettre fin au désordre aux abords du Souk, marqué par le commerce informel qui ne cesse de se développer.

Hassania d’Agadir : M’hamed Fakhir prend les commandes

lesiteinfo.com – 21/11/2019

Le Comité du Hassania Union Sport d’Agadir (HUSA) a nommé M’hamed Fakhir nouvel entraîneur de l’équipe gadirie en remplacement de l’Argentin Miguel Angel Gamondi.

Le technicien marocain s’est officiellement engagé avec le Hassania d’Agadir pour deux saisons, indique un communiqué du club, précisant qu’un point de presse sera organisé prochainement pour la présentation officielle du nouveau coach.

Quant à Gamondi, il a été démis de ses fonctions en raison notamment de “la mauvaise gestion de la finale de la Coupe du Trône”, “du manque de respect envers le président et les membres du bureau du club”, et de ses appels aux joueurs et aux staff technique et médical pour “se rebeller” contre la direction du club, a détaillé le HUSA dans sa lettre de licenciement.

M’hamed Fakhir prend les commandes de l’équipe gadirie pour la deuxième fois de sa carrière, sachant qu’il avait remporté avec le HUSA deux championnats du Maroc en 2001 et 2002.

Les Actus de l’Amicale Francophone de Taroudant

Dommage que ce soit en même temps que le Marché de Noël d’Agadir ! (7 et 8 décembre)