Séminaire international : Les participants soulignent le rôle central des femmes dans les opérations de paix

par Brahim Mokhliss – lematin.ma – 11/12/2019

Le séminaire international organisé à Agadir dans le cadre de l’initiative lancée par le secrétariat général en vue de «l’amélioration des performances des contingents des pays contributeurs de troupes et de police dans les opérations de paix» a pris fin hier. Outre la cérémonie de clôture, les travaux du troisième jour de cette rencontre ont mis en avant le rôle central joué par les femmes en tant que facteur de performance dans les opérations de paix.

Les travaux du séminaire international sur «l’amélioration des performances des contingents des pays contributeurs de troupes et de police dans les opérations de paix», qui se déroulaient depuis lundi à Agadir, ont pris fin hier. La cérémonie de clôture de cette rencontre, organisée en application des Hautes Instructions de S.M. le Roi Mohammed VI, a eu lieu en présence du général de corps d’armée, Belkhir El Farouk, commandant de la zone Sud, le général de division représentant de l’ONU, Hugh Van Roosen, ainsi que le représentant du ministère des Affaires étrangères et de la coopération africaine, Chef de la division des Nations unies, direction des Nations unies et des Organisations internationales, Amine Chabi. Outre la cérémonie de clôture, le dernier jour a permis de se pencher sur trois questions de grande importance en relation avec les «Opérations de maintien de la paix» (OMP). Il s’agit de l’amélioration de la participation de la femme comme facteur de performance, l’amélioration des performances dans le domaine médical et le respect de l’environnement dans les opérations de paix. Ainsi, ce séminaire a permis de mettre en exergue le rôle de la femme dans les OMP et de réitérer l’appel lancé par le Conseil de sécurité invitant à augmenter le nombre de femmes parmi les contingents militaires et éléments de police prenant part aux OMP.
Pour les participants, une plus forte implication de la gent féminine constitue un facteur de performance, dans la mesure où elle permet de donner plus de crédibilité, notamment sur le terrain, en réponse aux attentes des populations locales et en vue de leur protection. Ce séminaire a également été l’occasion de mettre en avant les domaines qui ont permis à la femme de briller au cours de sa participation aux OMP. Il s’agit particulièrement des domaines de la communication, des services humanitaires, médicaux et paramédicaux.
Concernant le respect de la présence féminine au sein des contingents marocains, Salima Loubaris, chef de section de mobilisation du personnel, direction générale des services sociaux, a expliqué la nature et les missions dévolues aux femmes au sein des Forces Armées Royales (FAR). Selon elle, les FAR ont une stratégie efficace qui propose aux femmes militaires une formation spécifique sur le plan national et international et des entraînements ciblés. Et ce avant de les déployer dans le cadre de la participation aux opérations de paix.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.