Agadir : la Hollande enlève le Grand prix du FICMA


bladi.net – 20/12/2019

© Copyright : DR

La 16e édition du Festival international cinéma et migrations d’Agadir (FICMA), qui s’est tenue du 9 au 14 décembre, a connu le sacre du film « Rafaël ». Son réalisateur, le Néerlandais Ben Sombogaart, est reparti avec le Grand prix.

« Rafaël » est un film sorti en 2018 (1 h 45 mn) qui aborde une thématique connue de tous : la crise des réfugiés. D’après le synopsis, le film retrace l’aventure d’un jeune tunisien, marié à une coiffeuse, Kimmy. La vie du couple recevra un coup quand l’homme sera contraint par le printemps arabe de fuir en Europe. Le plus dur commence pour lui, quand il s’aperçoit que son voyage prend fin à Lampedusa comme prisonnier et immigré illégal.

« Rafaël » aura pour mérite de se démarquer des nombreux autres films qui traitent cette même thématique de la crise des réfugiés pour l’avoir abordé de façon subtile, selon une perspective très européenne. Sorti l’année dernière, « Rafaël » a permis à son réalisateur, le Néerlandais Ben Sombogaart, de décrocher la plus haute distinction de l’événement, dans la catégorie « long-métrage », tandis que le Grand prix de la catégorie « court-métrage » est revenu au réalisateur franco-marocain Fouad Mansour, pour son film « Le Chant d’Ahmed ».

Le Festival international cinéma et migrations d’Agadir (FICMA) a également décerné plusieurs autres distinctions. C’est le cas du prix de la meilleure réalisation qui est allé au film « Le jeune Ahmed » des réalisateurs belges Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne. Le prix du meilleur scénario a été attribué au réalisateur néerlandais pour son long métrage « Broeders », tandis que le prix de la meilleure interprétation féminine est revenu à l’actrice franco-marocaine Soraya Hachoumi pour sa performance dans « Soumaya ». Celui de la meilleure interprétation masculine est remporté par l’acteur maroco-belge Nabil Mallat pour son rôle dans le film « Rafaël ».

Cette 16e édition du FICMA a connu la participation de grands noms du cinéma africain qui ont siégé dans les deux jurys, dont entre autres, Cheick Oumar Sissoko, homme politique et ancien ministre malien de la culture, l’actrice tunisienne Fatma Ben Saidane, le réalisateur franco-marocain Ismaël Ferroukhi, la réalisatrice italienne Annamaria Gallone et le réalisateur français Manuel Sanchez, pour ne citer que ceux-là.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :