Archives de janvier 31st, 2020

Agadir : L’administration régionale des Douanes dévoile son bilan 2019

par Malika Alami – lavieeco.com – 31/01/2020

C’EST SOUS SA JOLIE COUPOLE, BÂTIMENT HISTORIQUE ET MYTHIQUE AU PORT DE PÊCHE D’AGADIR, QUE LA DIRECTION INTERRÉGIONALE DES DOUANES A CÉLÉBRÉ LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DOUANES.

Ce bâtiment, qui se caractérise par son architecture semblable à une soucoupe volante, a été le premier édifice à abriter les services des Douanes à Agadir depuis 1952.

coupole Douanes Agadir
coupole Douanes Agadir

La structure ayant résisté au séisme de 1960, a continué à réunir certains services de cette administration. Aujourd’hui, rénovée et mise en valeur, elle symbolise véritablement la durabilité, au cœur du thème choisi cette année par l’Organisation mondiale des Douanes (OMD). «La durabilité au cœur de l’action douanière pour les personnes, la prospérité et la planète» est en effet le slogan à travers lequel l’ODM invite les douanes membres à promouvoir leurs efforts dans les domaines précités pour contribuer à un avenir durable.

La cérémonie organisée à Agadir dans le cadre de cette journée internationale était une occasion pour présenter à l’assistance les performances 2019 de la direction interrégionale à Agadir (DIA). On retient de ce bilan, un volume de recettes douanières globales de 2,84 milliards de DH réalisé en 2019 par l’établissement dans son champ d’action, soit un taux de réalisation de 95% par rapport à l’objectif estimé à 3 milliards de DH pour la même période, est-il indiqué dans un rapport de la DIA.

Administration régionale des douanes
Administration régionale des douanes

L’année 2019 a été aussi marquée par des réalisations importantes en matière de saisies de marchandises de la contrebande, notamment les stupéfiants et les cigarettes. Ce sont ainsi à ce niveau plus de 1,18 million d’unités de cigarettes qui ont été saisies dans le cadre de la lutte menée contre la contrebande dans la zone d’action de la DIA. Tous produits confondus, la valeur totale des marchandises saisies dans ce cadre a atteint un montant de 16,36 millions de DH. La somme totale des amendes recouvrées est pour sa part de 23,36 millions de DH.

La manifestation de la DIA a été aussi marquée par notamment des hommages rendus aux ressources humaines parties en retraite au cours de l’année précédente. Les équipes de l’administration des douanes à Agadir ont également saisi l’occasion pour fêter la décoration Royale que vient de recevoir leur directeur régional, Abdallah Driche. Le Wissam de mérite national de classe exceptionnelle a été décerné à ce haut-fonctionnaire lors de la fête du Trône 2019 et le lui a été remis le 24 janvier 2020 par le ministre de L’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaaboun.

Douanes Agadir
Douanes Agadir

Le RNI parviendra-t-il à préserver l’indépendance de l’institut royal amazighe ?

yabiladi.com – 31/01/2020

Le projet de loi organique portant création du Conseil national des langues et de la culture marocaine est au cœur d’un nouveau bras de fer entre le PJD et le RNI. Les députés de ce dernier s’opposent fermement à un amendement présenté par le gouvernement.

Siège de l’IRCAM à Rabat. / DR

Le RNI d’Aziz Akhannouch réussira-t-il à sauvegarder l’indépendance de l’Institut royal de la culture amazighe ?
La Colombe mène en ce sens une campagne de pression au niveau de la Commission de la culture, de l’enseignement et de la communication à la Chambre des représentants.

Ses députés ont reporté, mercredi et pour la deuxième fois, l’examen du projet de loi organique n°04.16 portant création du Conseil national des langues et de la culture marocaine.

Le gouvernement El Othmani semble avoir contribué, sans en mesurer les conséquences, à alimenter la colère des élus de la Colombe.
Le processus de l’adoption du texte qui était sur le point de se conclure a été stoppé net, malgré le feu vert accordé le 31 décembre et à l’unanimité, par la plénière de la Chambre des conseillers.

En cause, l’amendement présenté, à la dernière minute, par le ministre El Hassan Abyaba visant à éviter à l’Institut d’études et de recherches pour l’arabisation (IERA), crée en 1960, de tomber sous la tutelle du Conseil des langues, comme c’est le cas pour l’IRCAM et l’Académie Mohammed VI de la langue arabe.

Une aubaine pour Akhannouch pour se rapprocher du mouvement amazigh

La montée au créneau des députés du RNI n’est pas fortuite, sachant que ses conseillers parlementaires avaient voté en faveur de l’amendement présenté par le gouvernement, d’abord le 24 décembre à la commission de l’enseignement et des Affaires culturelles et sociale et ensuite à la plénière du 31 décembre de la Chambre haute.

«La participation du président du parti, le 12 janvier à Agadir, au festival organisé à l’occasion du nouvel an Yennayer a chamboulé le cours de l’adoption de la loi organique 04-16», nous confie une source bien informée.

«Les représentants du mouvement conviés à prendre part à l’événement ont demandé à Aziz Akhannouch d’agir pour que l’IRACM garde son indépendance à l’instar de l’action des islamistes du PJD en faveur de l’institut de l’Arabisation, créé seulement par décret ministériel et non pas par Dahir royal», explique-t-elle. Cette festivité dans la capitale du Souss a ainsi été suivie par le blocage du projet de loi organique n°04-16 en deuxième lecture à la Chambre des représentants.

Aziz Akhannouch et les siens sont tenus d’apporter des gages de leur volonté de s’ouvrir sur les composantes du mouvement amazighe, connues pourtant pour leur prise de distance avec les opérations électorales. Le RNI n’est d’ailleurs pas le seul à les courtiser, le Mouvement populaire et le PAM le sont également.

A rappeler que l’amendement de la discorde a été d’ailleurs rejeté par l’ancien ministre de la Culture et communication, Mohamed Laarej, au grand dam du PJD et de l’Istiqlal.

L’Américain Nat Young remporte la Première édition du Pro Taghazout Bay

lnt.ma – 31/01/2020

L’Américain Nat Young a remporté la Première édition du Pro Taghazout Bay, étape du Qualifying Series 2020 de la World Surf League.

Le Péruvien Alonso Correa a occupé la deuxième place tandis que la troisième place est revenue ex aequo aux Portugais Vasco Ribeiro et Frederico Morais.

« Les magnifiques vagues de Taghazout étaient en ma faveur et j’ai pu réaliser une grande performance », a précisé Young saluant le talent confirmé, le grand esprit de compétition et l’expérience des autres surfeurs.

De son côté, le directeur de cette compétition, Laurent Miramon, s’est félicité de la qualité exceptionnelle des vagues ainsi que des conditions climatiques, ayant permis aux surfeurs de réaliser une meilleure performance.

Classée QS5,000, la seconde catégorie la plus importante des Qualifying Series en 2020, le Pro Taghazout Bay est l’une des compétitions les plus attendues du calendrier, aux côtés du Pipeline à Hawaï, de l’île de Hainan en Chine, ou encore de Fernando De Noronha au Brésil.

Attirant certains des meilleurs surfeurs de la planète, le Pro Taghazout Bay a connu la participation de Kanoa Igarashi (Japon), Frederico Morais (Portugal) et de la star du surf de grosses vagues Kai Lenny (USA).

Côté marocain, ont pris à cette compétition Ramzi Boukhiam, Redouane Regragui, Aboubakar Bouaouda, Selyann Zouhir et Neil Aboufiras ainsi que Othmane Choufani et Abdel El Harim, entre autres.

A noter que cette première édition bénéficie de l’appui de la Fédération Royale Marocaine de Surf, la Région Souss-Massa, et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT).

Télévision : « Échappées belles » vous emmène ce soir au sud du Maroc

quotidiendutourisme.com – 30/01/2020

Résultat de recherche d'images pour "Échappées belles » au Maroc"

Le célèbre magazine de voyages « Échappées belles » emmène cette semaine le téléspectateur au sud du Maroc. L’occasion pour l’animatrice Tiga de parcourir cette région encore peu visitée par les touristes, d’Agadir à l’erg Chegaga, en passant également par l’oasis de Tioute et la ville fortifiée de Taroudant.

Samedi à 20h50 sur France 5.

La visite d’Emmanuel Macron au Maroc a été reportée

lesinfos.ma – 30/01/2020

La visite d’Emmanuel Macron au Maroc a été reportée

Le président français Emmanuel Macron devait effectuer une visite d’Etat au Maroc les 12 et 13 février 2020. C’est ce qu’avait annoncé, en décembre dernier, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne dans le cadre de la 14ème Rencontre de Haut Niveau France-Maroc.

Selon une source de Le Site info, la visite d’Emmanuel Macron a finalement été reportée pour des raisons liées à l’agenda du président français. Et d’ajouter que cette visite devrait avoir lieu en mars prochain.

Rappelons que plusieurs médias marocains et français avaient confié que Macron se rendra à Rabat pour convaincre les responsables marocains de choisir le groupe Alstom afin de s’occuper de la 2ème tranche du TGV qui reliera Marrakech et Agadir.

Université Citoyenne HEM : Un programme d’apprentissage riche à Agadir

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 30/01/2020

Université Citoyenne HEM : Un programme d’apprentissage riche à Agadir

Une véritable plate-forme de formation pluridisciplinaire

Pour la quatrième année consécutive l’Université Citoyenne HEM revient dans les locaux de l’École nationale de commerce et de gestion d’Agadir (ENCG) avec un programme riche en apprentissage et en débats, ainsi que des séminaires, gratuits, ouverts à tous et étalés sur 3 mois, de janvier à mars.

Dans le cadre de sa politique de développement de la connaissance, HEM a mis en place, depuis deux décennies, l’Université Citoyenne. Un concept unique au Maroc qui a été repris par la Fondation HEM depuis sa création et qui assure des cycles de séminaires gratuits, certifiants, ouverts au grand public et aux médias et qui ne nécessitent pas de prérequis préalables. Conçus sous forme de cours d’initiation et de sensibilisation, ces cycles représentent une véritable plate-forme de formation pluridisciplinaire touchant des thématiques d’actualité socio-économiques, managériales, sociétales et politiques.

Le rôle de l’Université Citoyenne s’inscrit dans un cadre d’accompagnement de la croissance et l’émergence de la stratégie économique et politique de notre pays, en ouvrant le débat sur les grandes questions et les mutations de ce dernier. C’est aussi une occasion ultime pour la société de partager son opinion, de faciliter les interactions et d’inculquer chez les citoyens, peu importe leurs statuts, la liberté d’expression.

L’Université Citoyenne vise ainsi à fonder une société libre et ouverte, en misant sur le savoir, l’apprentissage et la découverte, à développer la culture de pluralité, de débat et de citoyenneté active, à travers des cours dispensés par des personnalités du monde politique et économique, des universitaires de renom et des experts.

Chaque thème comprend 3 séminaires dédiés, si bien que chaque cycle comprend 9 séminaires. À la fin, les participants ayant suivi au moins 80% des séminaires ont droit à une attestation d’auditeur. Pour cette année, le programme de l’Université Citoyenne s’annonce très riche et diversifié. Le choix des sujets s’est fait sur la base de la conformité avec l’actualité du pays, avec les débats sur les sujets de fond qui touchent les Marocains, qu’ils soient politiques, économiques ou culturels, sur les comportements sociaux.

Le programme de l’Université à Agadir repose sur trois thèmes, le premier relatif  à «l’implication des jeunes dans la vie politique», a été animé samedi dernier par Nabila Mounib, professeur à l’Université Hassan II et secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU). Tandis que le deuxième se déroulera sous l’intitulé «Le capital immatériel au service du développement territorial» en présence notamment d’Amine Laghidi, président de la commission nationale du capital immatériel, vice-président de l’Asmex et expert international en stratégie de développement et en diplomatie économique.

GRAND LOTO CARITATIF de l’UFE SAMEDI 8 FÉVRIER à 14 H 30

Représentation d’AGADIR – Maroc
Permanences le: lundi de 16 à 18h / mercredi de 10 à 12h / samedi de 10 à 12h.
Tél.: +212 (0)6 71 56 25 24. 

L’UNION des FRANCAIS de l’ETRANGER,  section d’Agadir, a le plaisir de vous convier au :

GRAND LOTO CARITATIF
 SAMEDI 8 FÉVRIER 2020 à 14 H 30

Qu’elle organise, SALLE de RECEPTION du GOLF du SOLEIL à BENSERGAO.
Cette très belle salle est mise gracieusement à notre disposition par le Golf du Soleil et le Groupe des Hôtels TIKIDA.

Ce LOTO, ouvert à TOUS, Adhérents ou pas de l’UFE, sera doté de nombreux lots, de toutes valeurs avec en particulier des gros lots offerts par Marjane.

Prix des cartons : 1 carton 50 dirhams ou 100 dirhams les 3.

Le bénéfice perçu à cette occasion sera intégralement destiné aux Œuvres Sociales de notre Association sur Agadir.

Des consommations seront disponibles sur place.
                                                 

VENEZ NOMBREUX

 Accompagnés de vos GRANDS et de vos PETITS

    Chaleureusement vôtre,

Jean-Claude Rozier
Président UFE AGADIR
%d blogueurs aiment cette page :