UN PROJET MAROCAIN POUR L’INDUSTRIE NAVALE, CIVILE ET MILITAIRE

Par Maya Zidoune – le360.ma – 04/02/2020

industrie navale

© Copyright : DR

Après l’automobile et l’aéronautique, le Maroc s’attaque à l’industrie navale. D’énormes chantiers sont en cours de réalisation pour doper l’infrastructure portuaire du royaume. Les détails.

Ces dernières années, le Maroc s’est imposé comme un leader africain dans l’industrie automobile et aéronautique. Mais le royaume ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et s’attaque désormais à l’industrie navale. Dans son édition de ce mercredi 5 février 2020, le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia nous apprend qu’un énorme projet est en cours de réalisation.

Ce programme consiste à construire de nouveaux chantiers navals après celui de Casablanca, qui rentre dans sa dernière ligne droite. En effet, l’Agence nationale des ports ANP procédera, en mars prochain, à l’ouverture des plis dans le cadre de l’appel d’offres portant sur la concession de l’aménagement, l’équipement, l’exploitation et l’entretien du nouveau chantier naval du port de la métropole.

Toujours selon le média casablancais, les nouveaux chantiers navals seront édifiés à Safi, Jorf Lasfar, Kénitra, Nador et Dakhla. Ceux d’Agadir et Tan Tan seront, pour leur part, réhabilités.

Des navires militaires, de pêche, de plaisance, de charge, y seront réparés et construits. Ces chantiers serviront également à maintenir la flotte nationale civile et militaire, ainsi qu’à développer l’activité de démantèlement des navires et à en faire une source importante d’approvisionnement de l’industrie sidérurgique nationale.

Cette démarche entreprise par le royaume pour se doter d’une industrie navale de pointe, à l’horizon 2030, coûtera environ 4,5 milliards de dirhams. Cet investissement sera réalisé par l’État, l’Agence nationale des ports (ANP) et les professionnels dans le cadre du partenariat public-privé.

Programme de développement urbain d’Agadir 2020-2024 : SM le Roi préside la signature d’une Convention-cadre

2m.ma – 04/02/2020

Programme de développement urbain d'Agadir 2020-2024 : SM le Roi préside la sig…

La convention-cadre relative au programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024), signée mardi 4 février à l’occasion de la cérémonie de lancement de ce programme sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, établit un cadre de partenariat et de coopération entre plusieurs départements gouvernementaux et des collectivités territoriales en vue de la réalisation des projets du programme.

Cette Convention-Cadre a été signée par le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit, le ministre des Habous et des Affaires Islamiques, M. Ahmed Toufiq, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, M. Mohamed Benchaaboun, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Saaid Amzazi, le ministre de la Santé, M. Khalid Ait Taleb, et le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Elle a également été signée par le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, M. Abdelkader Amara, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Mme Nouzha Bouchareb, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, Mme Nadia Fettah Alaoui, et le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, M. El Hassan Abyaba.

La Convention-cadre relative au programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024) a aussi été signée par le Wali de la région de Souss-Massa, Gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, M. Ahmed Hajji, le président du Conseil régional de Souss-Massa, M. Ibrahim Hafidi, le 2e vice-président du Conseil préfectoral d’Agadir-Ida Outanane, M. Mohamed Chakour, le président du Conseil communal d’Agadir, M. Saleh El Malouki, et le président du directoire du groupe d’aménagement Al Omrane, Badr Kanouni.

Le Roi lance le programme de développement d’Agadir pour 6 milliards de DH

medias24.com – 04/02/2020

Le Roi Mohammed VI a lancé ce mardi 4 février 2020, un programme de développement urbain pour ériger Agadir en pôle économique attractif et compétitif. Ce programme sera doté de 6 milliards de DH d’investissements.

Le Roi lance le programme de développement d'Agadir pour 6 milliards de DH

Mobilisant des investissements de l’ordre de 6 milliards de dirhams (MMDH), le programme de développement urbain d’Agadir vise la consécration du positionnement de la ville et le renforcement de son attractivité en tant que destination touristique nationale et internationale, l’amélioration des indices de développement humain, la promotion des conditions de vie des populations, notamment des habitants des quartiers sous-équipés, le renforcement des infrastructures de base et la consolidation du réseau routier de la ville pour une mobilité meilleure.

Au début de cette cérémonie, le ministre de l’Intérieur M. Abdelouafi Laftit a présenté, dans une allocution devant le Souverain, le cadre général de ce programme, élaboré conformément aux orientations royales contenues dans le discours adressé par le Roi à l’occasion du 44è anniversaire de la Marche Verte et dans lequel le souverain avait appelé au renforcement des infrastructures de base de la région de Souss-Massa et de son réseau routier, à l’établissement d’une liaison ferroviaire Marrakech – Agadir et à la consolidation de la position stratégique de la région.

Mettant l’accent sur les atouts économiques dont regorge la région, M. Laftit a indiqué que ses énormes potentialités la prédisposent à s’ériger en un véritable pôle économique, attractif et compétitif, capable de relever le défi de la régionalisation avancée et de conforter son rayonnement national et continental.

Le ministre de l’Intérieur a, de même, indiqué que la région de Souss-Massa connait actuellement la réalisation de plusieurs projets structurants, notamment ceux inscrits dans le cadre du Programme régional de réduction des disparités territoriales et sociales, du Plan d’accélération industrielle, ainsi que ceux des secteurs agricole, touristique et de l’économie sociale et solidaire.

Le programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024) vient s’ajouter aux programmes de développement lancés par le Roi au niveau des différentes régions du Royaume, a poursuivi M. Laftit, citant, à titre d’exemple, «Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture», «Tanger-Métropole», «Marrakech, Cité du renouveau permanent», le Plan de développement urbain du Grand Casablanca, « Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit » et le nouveau modèle de développement des provinces du Sud.

La mise en œuvre de ce programme se fera conformément aux mécanismes de la bonne gouvernance, afin d’assurer un suivi rigoureux et transparent des projets programmés, en respectant les délais et les objectifs fixés, a poursuivi M. Laftit.

Un projet de contrat-programme de développement régional entre l’Etat et Souss-Massa

Le ministre de l’Intérieur a, en outre, affirmé qu’un projet de contrat programme de développement régional entre l’État et la région Souss-Massa était en phase d’élaboration selon une approche participative, notant que la priorité est donnée aux projets de développement régionaux qui favorisent le développement durable, la diversification et le renforcement de l’économie et l’amélioration de l’attractivité des espaces territoriaux.

Dans une allocution similaire, le Wali de la région de Souss-Massa, gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, M. Ahmed Hajji, a souligné que le nouveau programme procède d’une approche participative systématique ayant associé les différents acteurs de la ville et qu’il s’articule autour de six principaux axes.

Première ligne de bus à haut niveau de service

Le premier axe a trait, selon M. Hajji, à la réalisation de la première ligne du bus à haut niveau de service de la ville d’Agadir sur un linéaire de 15,5 km, reliant le port d’Agadir au quartier de Tikiouine et aux zones industrielles avoisinantes, et desservant le quartier administratif de la ville, l’avenue Hassan II, Souk El Had, l’avenue Hassan Ier, le complexe universitaire Ibn Zohr et la zone industrielle de Tassila.

Lancement de la voie de contournement

Le deuxième axe de ce programme, relatif au renforcement des infrastructures et au décongestionnement de la ville, porte notamment sur la réalisation de la première tranche de la voie de contournement Nord-Est d’une longueur de près de 25 km et reliant l’aéroport d’Agadir Al-Massira au port commercial de la ville, l’aménagement d’ouvrages d’art et des nouvelles entrées de la ville à partir de cette future voie et l’élargissement et la réhabilitation de la voie express, a poursuivi M. Hajji.

Aménagement urbain de la zone touristique

Le troisième axe vise l’aménagement urbain de la zone touristique d’Agadir et le renforcement de son attractivité, à travers la réalisation de plusieurs projets, notamment la réhabilitation de la corniche, la réalisation d’équipements publics (bureau d’information touristique, musée Timitar), la liaison transversale de la ville avec la zone côtière, le renforcement de la voirie et du réseau d’éclairage, le réaménagement des espaces verts de la zone, la réhabilitation du parc «La Vallée des Oiseaux», la rénovation du mobilier urbain, et la création de circuits touristiques thématiques (commercial, ludique, culturel et sportif), a-t-il fait observer.

Environnement, espaces verts, parcs

Quant au quatrième axe, il concerne la préservation de l’environnement et l’aménagement des espaces verts de la ville. Il s’agit, selon M. Hajji, de la création du parc de Tikiouine (28 ha) et du parc Al Inbiâat (25 ha), la restructuration et la mise à niveau du parc Ibn Zaidoun et du jardin d’Olhaou, la réhabilitation de plusieurs jardins et places publiques et la modernisation du mobilier urbain.

Le Wali de la région de Souss-Massa a, à ce titre, assuré que les espaces verts de la ville d’Agadir ainsi que les terrains de golf seront arrosés avec des eaux usées traitées et ce, conformément aux orientations royales concernant la valorisation des eaux usées et la préservation des ressources hydriques, rappelant que la capacité de production de la station de traitement des eaux usées était de 11 millions de m3.

Patrimoine, culture

Le cinquième axe comporte trois volets ayant trait respectivement à la promotion de la chose religieuse, la protection et la valorisation du patrimoine de la ville et la promotion culturelle, a indiqué M. Hajji.

Equipements sociaux de base

Le sixième et dernier axe du programme de développement urbain d’Agadir porte sur le renforcement des équipements sociaux de base et vise le parachèvement de la mise à niveau des quartiers sous-équipés, l’accompagnement du développement démographique et urbain de la ville et l’amélioration du cadre de vie des citoyens, a-t-il ajouté, notant que plusieurs actions sont prévues au titre de cet axe et concernent les secteurs de la jeunesse et des sports, de la santé, de l’enseignement et des activités économiques et de commerce de proximité.

Pour assurer le plein succès du programme et de son exécution dans les délais impartis, deux sociétés de développement local « Agadir Souss Massa Aménagement » et « Grand Agadir de transport et de mobilité urbaine » superviseront la réalisation des différents projets prévus au titre du nouveau programme, a-t-il conclu.

Le Roi Mohammed VI a ensuite présidé la signature de la Convention-cadre relative au programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024).

Au terme de cette cérémonie, le Wali de la région Souss-Massa, Gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Outanane M. Ahmed Hajji a remis au Souverain un coffret contenant le programme de développement urbain d’Agadir.

Vidéo : L’arrivée du roi Mohamed VI à Agadir et la cérémonie présidée par le roi, place Al Amal

lesiteinfo.ma – 04/02/2020

Le roi Mohammed VI, accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, a présidé, ce mardi, la cérémonie de lancement du Programme de développement urbain d’Agadir (2020-2024), un projet structurant qui amorce une nouvelle étape dans la promotion du rôle de la ville en tant que pôle économique intégré et locomotive de toute la région.

Vidéo :

 

 

Message du Consul général (information complémentaire)

Résultat de recherche d'images pour "consulat général de France Agadir""
Madame, Monsieur,

Vous avez reçu un message concernant la campagne de mise à jour du Registre, lancée par le consulat général.

A la demande d’un certain nombre d’entre vous, vous trouverez ci-après quelques explications pour renvoyer le formulaire qui est incorporé au présent mail :

 

Solution n°1 :

1.       Lorsque vous ouvrez l’email reçu, cliquez sur « transférer l’e-mail ». Un nouveau mail s’ouvre  ;

 

2.       Vous pouvez alors remplir le formulaire ;

 

3.       Une fois le formulaire rempli avec vos données actualisées, choisissez comme destinataire l’adresse mail suivante :
inscription-consulat.agadir-cslt@diplomatie.gouv.fr  ;

 

4.       Envoyez l’email.

 

Solution n°2 :

 

1.       Lorsque que vous ouvrez l’email reçu, copiez le formulaire ;

 

2.       Cliquer sur « répondre au mail ». Un nouvel email s’ouvre ;

 

3.       Coller le formulaire dans le nouvel email ;

 

4.       Remplissez le formulaire ;

 

5.       Choisissez comme destinataire l’adresse mail suivante :
inscription-consulat.agadir-cslt@diplomatie.gouv.fr  ;

 

6.       Envoyez l’email.

 

 

Si vous ne parvenez à aucune des solutions proposées, vous pouvez réaliser la mise à jour de vos données :

·         Soit sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33307

·         Soit par téléphone auprès de nos services au numéro suivant : 05 28 29 91 50

 

 

Je vous remercie à nouveau de votre contribution au succès de cette campagne de mise à jour.

 

Bien cordialement,

Dominique Doudet

Consul général de France à Agadir.


 

Formulaire :

Votre nom :

 

Votre prénom : 

 

Votre téléphone portable personnel :

 

Votre téléphone domicile : 

 

Votre adresse personnelle au Maroc :

 

Votre adresse mail :

 

Personne n°1 à contacter en cas d’urgence :

–          Nom :

–          Prénom :

–          Téléphone :

 

Personne n°2 à contacter en cas d’urgence :

–          Nom :

–          Prénom :

–          Téléphone :

                                                                                                                                                                                                      

Veuillez indiquer si d’autres personnes vivent avec vous dans le foyer et votre lien de parenté :

 

1-      Nom :

Prénom :

Lien de Parenté :

 

 

2-      Nom :

Prénom :

Lien de Parenté :

 

3-      Nom :

Prénom :

Lien de Parenté :

 

4-      Nom :

Prénom :

Lien de Parenté :

 

Cette semaine à l’Institut Français d’Agadir

Agadir

Cette semaine à l’Institut français d’Agadir !

ANINA

Ciné-goûter

ANINA

Mercredi 5 février à 15h – Institut français

Anina Yatay Salas est une petite fille qui n’aime pas son nom car c’est un palindrome – on peut le lire à l’envers comme à l’endroit – et fait d’elle la risée de ses camarades. Un jour, suite à une bagarre dans la cour d’école, Anina et son ennemie Gisèle sont convoquées par la directrice qui leur remet comme étrange punition, une enveloppe scellée qu’elles ne devront pas ouvrir avant sept jours… « Conte pour les enfants, voyage pour les plus grands »
Réservé au adhérents de l’IFA

Exposition

RETROGAMING

Du 8 au 26 février
Inauguration : Samedi 8 février à 15h – Institut français
Une exposition interactive pour découvrir ou replonger dans l’univers des jeux-vidéo et des consoles mythiques qui ont marqué l’histoire, tels que Tomb Raider, Shenmue ou encore Secret of Mana ! A vous de jouer !
Réservé au adhérents de l’IFA
Affiche Retrogaming-01
Gloria Mundi

Ciné France Maroc

GLORIA MUNDI

Samedi 8 février à 18h – Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services (CCISA)
Drame de Robert Guédiguian
Avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan
France / 1h47
Mostra Internationale du Film de Venise 2019 : Prix d’interprétation féminine
Gratuit pour les adhérents IFA / 30 DH pour les non-adhérents

Concours

DIS-MOI DIX MOTS

La nouvelle édition, consacrée à l’eau, invite chacun à étancher sa soif des mots. Parce qu’elle rassure, inquiète, réconforte, inspire, réjouit, soigne, l’eau croise sans cesse nos existences.
Elle est un bien commun de l’humanité. Dix mots, vous sont proposés ici, comme autant d’invitations
au voyage, à la réflexion, au plaisir, à la poésie…
Aquarelle, à vau-l’eau, engloutir, fluide, mangrove, oasis, ondée, plouf, ruisseler, spitant
Envoyer vos textes (en format Word) ou dessins avant le 3 mars 2020 à l’adresse suivante : responsable-mediatheque-agadir@institutfrancais-maroc.com