Archives de mars 18th, 2020

Coronavirus : La Chine envoie un million de masques à la France

20minutes.fr – 18/03/2020

A Wuhan, deux personnels soignants se préparent à transporter des malades du Covid-19, le 3 mars 2020. — STR / AFP

Une solution pour faire face à la pénurie de masques en France ? Alors que l’épidémie recule à Wuhan, la Chine envoie ce mercredi un million de masques en France, pour lutter contre la pandémie de Covid-19, a annoncé l’agence officielle Chine nouvelle.

Un lot d’un million de masques médicaux a été acheminé par avion en Belgique. Il s’agit de dons de deux organisations caritatives chinoises destinés à la France pour l’aider à combattre la propagation du nouveau coronavirus, a précisé Chine nouvelle.

Le groupe Alibaba, géant chinois d’e-commerce, a pour sa part annoncé dans un communiqué l’atterrissage à Liège (Belgique) d’un avion-cargo transportant des masques pour plusieurs pays européens dont la France. Aucun chiffre n’a toutefois été précisé.

La France a envoyé le mois dernier 17 tonnes de matériel médical à Wuhan, la ville chinoise où le virus est apparu en décembre. La cargaison comprenait notamment des combinaisons de protection, des masques, des gants et des produits désinfectants, selon le ministère français des Affaires étrangères.

Après avoir enregistré plus de 80.000 contaminations et 3.237 décès sur son sol depuis décembre, la Chine assiste depuis plusieurs semaines à un fort recul de l’épidémie. Pékin, accusé d’avoir tardé à réagir à l’apparition du virus, a déjà envoyé des experts et du matériel en Italie, pays le plus touché en Europe par la pandémie.

 

 

Maroc – Alerte : Communiqué de l’Administration de la Défense Nationale

infomediaire.net – 17/03//2020

Un communiqué de l’Administration de la Défense Nationale, dont une copie est parvenue à Infomédiaire Maroc, indique que les circonstances actuelles, et vu la vaste médiatisation du coronavirus, plusieurs applications et sites web malveillants ont apparu exploitant le thème de coronavirus afin d’infecter un nombre important de victimes.

Une nouvelle application de suivi de Coronavirus, CovidLock qui est en réalité un ransomware, disponible sur le site coronavirusapp [.], invite les victimes à lui attribuer l’accessibilité et les autorisations de verrouillage sur leurs appareils. Par conséquence, le ransomware chiffre les appareils des victimes, puis demande qu’une rançon de 100$ soit payée (en Bitcoin) dans un délais de 48 heures pour récupérer l’accès à l’appareil. De plus, les auteurs de ce ransomware avertissent les victimes que les contacts, photos et autres contenus seront supprimés et les comptes de médias sociaux seront divulgués.

Un autre exemple d’attaques vise spécifiquement les victimes qui recherchent des présentations cartographiques de la propagation de coronavirus sur Internet. Un utilisateur peut télécharger et exécuter une application malveillante qui montre une carte de propagation de la maladie, mais en arrière-plan installe un malware afin de compromettre les machines des victimes et voler leurs informations confidentielles.

BlackWater est une autre variante de malware qui profite de l’épidémie du coronavirus. L’attaque est initiée par des e-mails de phishing contenant des pièces jointes malveillantes qui prétendent être des informations sur le coronavirus (COVID-19) pour attirer les victimes. Une fois ouvertes, le malware extrait un document Word Microsoft Office permettant l’exécution et l’installation du malware sur l’ordinateur de la victime.

Pour contrer ce type d’attaques, il est conseillé aux utilisateurs de s’assurer qu’ils ne téléchargent que des applications de confiance, n’utilisent que les ressources des gouvernements et des établissements de santé concernant le coronavirus.

Coronavirus : Hop ! et Transavia arrêtent leur activité d’ici la fin de la semaine

leparisien.fr – 18/03/2020

 L’arrêt de l’activité de Hop ! et de Transavia pourrait durer jusqu’à début mai.

Tous les vols des deux filiales d’Air France seront suspendus d’ici à la fin de la semaine. Air France a de son côté prévu de maintenir quelques vols. Transavia, la filiale low-cost d’Air France, et Hop!, sa filiale régionale, vont rejoindre la liste des compagnies aériennes qui vont arrêter complètement leur activité.

Selon L a Tribune, Pierre-Olivier Bandet, le PDG de Hop! vient de l’indiquer à ses salariés dans un courrier. « L’activité aérienne de Hop! va continuer de se réduire fortement pour être totalement suspendue d’ici à la fin de la semaine. Ce sera aussi le cas pour Transavia France », a-t-il expliqué.

Vendredi, lors d’un comité social économique (CSE) extraordinaire, la direction présentera des mesures de réductions de coûts et notamment de chômage partiel.

De son côté, Air France va maintenir quelques vols domestiques vers les DOM et l’Afrique. La compagnie a prévu de réduire son activité long-courrier de 90 % et de 95 % pour les court et moyen-courriers.

En attendant, Transavia France multiplie les vols de rapatriement depuis le Maghreb : ce 18 mars, elle opérera au Maroc deux rotations depuis Orly vers Agadir et Marrakech, et en Tunisie deux autres depuis Orly vers Tunis et Djerba.

Aucune date de reprise des activités n’est pour le moment mentionnée.

Si vous avez réservé votre billet d’avion pour un voyage prévu avant le 31 mai 2020, Air France vous permet de décaler votre date de départ sans frais jusqu’au 30 septembre 2020 pour un voyage prévu avant le 30 novembre 2020 inclus. Il est possible de modifier vous-même votre réservation en ligne, dans la rubrique « Mes Réservations » sur le site ou l’application mobile d’Air France. Chez Transavia, pour tous les vols prévus entre le 17 mars et le 3 mai, il est possible de reporter le vol sans frais jusqu’au 24 octobre.

Tweet de Transavia France :



Les passagers qui avaient prévu, via le site d’Air France, un voyage prévu avant le 31 mai 2020 peuvent obtenir un formulaire de remboursement et obtenir un avoir non remboursable valable 1 an sur l’ensemble des vols Air France, KLM, Delta Air Lines et Virgin Atlantic.

 

Coronavirus – 32 vols mis à disposition pour rapatrier les touristes français coincés au Maroc

article19.ma – 18/03/2020

Suite aux restrictions dues au Coronavirus au Maroc, les ressortissants français peuvent, depuis dimanche, rentrer chez eux grâce à la mise en place de vols de rapatriement par la compagnie aérienne « Easy Jet ».

32 vols sont proposés par la compagnie Low cost jusqu’au jeudi 19 mars 2020, permettant à « plus de 6000 passagers de rentrer auprès de leur famille à terme », a rapporté « Air-journal.fr« .

Les mises à jour concernant les vols de rapatriement en provenance du Maroc, y compris vers le Royaume Uni, sont disponibles sur le site officiel de la compagnie, a indiqué la même source.

Voici la liste des vols pour ce mercredi 18 et jeudi 19 mars 2020:

Mercredi 18 mars

Agadir – Lyon EJU9492
Marrakech – Paris CDG EJU9868
Tanger – Nantes EJU9704
Marrakech – Bordeaux EJU9118
Marrakech – Toulouse EJU9714
Agadir – Nice EJU9604
Marrakech – Paris CDG EJU9870
Tanger – Nantes EJU9608
Marrakech – Lyon EJU9496
Marrakech – Nantes EJU970

Jeudi 19 mars

Agadir – Toulouse EJU9784
Agadir – Nantes EJU9708
Marrakech – Bordeaux EJU9118
Marrakech – Nice EJU9690
Marrakech – Paris CDG EJU9870
Marrakech – Nantes EJU9706

A vérifier, certains vols sont susceptibles d’annulation.

Coronavirus/Maroc : ministres et députés cotisent un mois de salaire en solidarité

2M.ma – 17/03/2020

Coronavirus/Maroc: ministres et députés cotisent un mois de salaire en solidari…

Les membres du gouvernement ainsi que les députés des deux chambres du Parlement s’engagent à verser un mois de salaire pour soutenir les efforts déployés par l’Etat dans la luttre contre la propagation du nouveau Coronavirus au Maroc.

Un communiqué du chef de gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, annonce ce mardi 17 mars que les membres de l’exécutif vont contribuer à l’alimentation du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus, en cotisant un mois de salaire chacun.

En application des hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI données au gouvernement pour la création immédiatement d’un fonds spécial pour gérer et combattre l’épidémie du Coronavirus, le gouvernement a procédé à la création d’un compte portant le nom de « Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du virus Corona (Covid 19), lit-on dans le communiqué.
« Afin d’accélérer son activation et de lui permettre de disposer des ressources nécessaires, les membres du gouvernement ont pris l’initiative de contribuer à ce fonds en faisant don d’un mois de salaire, en signe de leur engagement aux côtés de tous les citoyennes et citoyens sous la sage direction de Sa Majesté le Roi, que Dieu le protège, pour combattre cette épidémie et ses effets », poursuit le communiqué.

De leurs côtés, les deux chambres du Parlement ont publié un communiqué conjoint, co-signé par Hakim Benchamach et Habib El Malki, affirmant que, sur demande des présidents des groupes parlementaires, les élus des deux chambres vont contribuer avec un mois de salaire dans ce Fonds dédié à la lutte contre le coronavirus.

Coronavirus – Fermeture des mosquées : Une première dans les annales du pays

Par Mohamed CHAOUI – leconomiste.com – 17/03/2020

Résultat de recherche d'images pour "Mosquées Maroc"

    • Le Souverain a adressé une demande de Fatwa au Conseil supérieur des oulémas
    • Il s’agit d’une mesure temporaire

Après l’interdiction des rassemblements, la suspension des cours dans les écoles et les universités, c’est au tour des mosquées de fermer leurs portes. Cette décision est une première dans les annales du Maroc.

Cependant, vu la gravité de la situation, cette solution temporaire est empreinte de courage. Car, dans les mosquées, pour accomplir leurs devoirs de prière, les fidèles ont tendance à se côtoyer de très près dans la salle mais aussi des lieux d’ablution qui nécessitent aujourd’hui des mesures d’hygiène qu’exige le contexte.

Ce sont autant d’occasions propices à la propagation rapide du coronavirus qui sévit au Maroc et dont le nombre de victimes grandit de jour en jour. C’est donc dans une approche de prévention que cette fermeture temporaire a été décidée dans le même sillage d’autres mesures qui ont contraint les cafés et les restaurants à baisser leurs rideaux ou encore les festivals reportés à des dates ultérieures.

Dans cette affaire sensible, les formes ont été respectées. En effet, ce n’est pas le ministère des Habous et des affaires islamiques qui est à l’origine de cette initiative. C’est SM le Roi, en tant que commandeur des croyants qui a adressé une demande de Fatwa au Conseil supérieur des oulémas. L’instance chargée des Fatwas a recommandé la fermeture des mosquées pour les cinq prières. Celle du vendredi est également concernée par la décision. La Fatwa a commencé à partir d’hier lundi 16 mars.

Cette instance recommande de rassurer les citoyens que cette mesure est  temporaire. Les prières reprendront dans ces lieux de culte dès que les autorités compétentes auront décidé que la situation sanitaire du pays est normalisée.

A préciser que l’instance préconise de continuer à appeler à la prière (Al adane) dans toutes les mosquées. Toutefois, des craintes ne manqueront pas de s’exprimer à l’approche de Ramadan, particulièrement pour les Tarawih. En attendant, il faudra que les autorités locales surveillent le risque de voir des mosquées informelles se développer. Il faudra une prise de conscience de l’ensemble de la population pour refuser ce genre de pratiques.

Pour rappel, cette Fatwa intervient dans un contexte marqué par «le dommage grave causé par l’épidémie qui sévit dans le monde et compte tenu des orientations émises par les parties compétentes dont le ministère de la Santé en vue de veiller à la prévention contre le virus par la fermeture des lieux publics et privés», lit-on dans le communiqué du Conseil supérieur des oulémas.

Par ailleurs, pour endiguer la propagation de ce virus, notre pays a pris d’autres mesures. Le ministère des Habous et des Affaires islamiques avait dernièrement annoncé l’annulation de l’ensemble des moussems religieux.

Cela est venu parallèlement à la suspension des liaisons aériennes avec plusieurs pays touchés par le Covid-19 comme notamment la Chine, l’Italie, la France et l’Espagne. Il a fini par suspendre, jusqu’à nouvel ordre, l’ensemble des vols internationaux . L’une des premières actions entreprises par le Maroc a été le rapatriement des étudiants installés à Wuhan en Chine, sur instruction royale.

Respect de la charia

Selon le communiqué du Conseil supérieur des oulémas, la Fatwa s’inspire des textes de la Charia qui soulignent la nécessité de protéger les corps et faire prévaloir l’intérêt sur le préjudice et sachant que parmi les conditions de la prière, notamment dans les mosquées, figure la quiétude. La peur de cette épidémie exclut cette condition. C’est ainsi que pour toutes ces considérations de la charia et de la raison, l’instance scientifique chargée des fatwas au Conseil supérieur des oulémas a recommandé la fermeture.

Tiznit : 1,5 million DH pour le reboisement de 100 ha d’arganier

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 18/03/2020

Tiznit : 1,5 million DH pour le reboisement  de 100 ha d’arganier

Quelque 147.216 hectares de la superficie forestière de la province sont concernés par cette opération

Le programme de réhabilitation de l’arganeraie porte sur une superficie de 200.000 ha. La réhabilitation porte notamment sur la régénération de l’arganier pour l’amélioration des performances des arganeraies existantes.

1,5 million DH est le montant alloué pour le reboisement de l’arganier sur une superficie de 100 hectares dans la commune d’Arbaa Rasmouka (province de Tiznit) et ce, au titre de la période 2019-2020.

Cette opération, dont le lancement a été donné récemment par le gouverneur de la province de Tiznit, Hassan Khalil, s’inscrit dans le cadre du programme décennal 2015-2024 relatif au reboisement des forêts, qui comprend 7 provinces et 2 préfectures issues des régions du Souss-Massa, de Marrakech-Safi et de Guelmim-Oued Noun.

Concernant la province de Tiznit, cette opération, qui a nécessité un montant de 15 millions DH et qui sera mise en place au niveau de «Tachwarit», vise à protéger le barrage de Youssef Ben Tachfine, à lutter contre l’érosion des sols et à reboiser les arganiers.

«L’opération de plantation est une tâche routinière qui fait partie du programme de reboisement entrepris chaque année par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification», a indiqué Ismail Benomar, directeur régional du HCEFLCD.

Le programme mis en place par celui-ci comprend les périodes 2018-2021 où 500 hectares seront plantés, entre 2019 et 2020 (450 ha), puis 200 ha entre 2020-2021.

Quelque 147.216 hectares de la superficie forestière de la province sont concernés par cette opération, soit 29% de la superficie totale de Tiznit.
En effet, la filière de l’arganier bénéficie d’un intérêt particulier dans le cadre du Plan Maroc Vert, avec la création de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA) en 2010 et la signature d’un contrat-programme pour la période 2012-2020 entre le gouvernement et l’interprofession de la filière pour le développement de la filière.

Les objectifs stratégiques de ce contrat-programme consistent en la réhabilitation de 200.000 ha de l’arganeraie, la domestication de l’arganier et l’extension de sa culture en conduite moderne sur 5.000 ha, l’augmentation de la production de l’huile d’argane pour atteindre 10.000 tonnes/an en 2020 et la mise en place de projets Pilier I et Pilier II en vue d’une valorisation et promotion modernes et efficientes des produits de l’arganier.

Pour la mise en œuvre de ce contrat-programme, l’ANDZOA a adopté plusieurs programmes parmi lesquels le programme de réhabilitation de l’arganeraie et le programme d’arganiculture.

Le programme de réhabilitation de l’arganeraie porte sur une superficie de 200.000 ha. La réhabilitation porte notamment sur la régénération de l’arganier pour l’amélioration des performances des arganeraies existantes. Les réalisations sont de 146.397 ha pour la période 2012-2018.

Alors que le projet de développement de l’arganiculture dans les environnements dégradés (Dared), financé par le Fonds vert pour le climat, vient couronner les efforts déployés par les différents partenaires. Ce projet porte, notamment, sur la plantation de 10.000 ha, la mobilisation des eaux de surface, le renforcement des capacités des acteurs et l’organisation des maillons de la chaîne de valeur de la filière.

EasyJet : 6000 sièges pour les rapatriements du Maroc

par Thierry Blancmont – air-journal.fr – 18/03/2020

Suite aux restrictions de voyage promulguées par le gouvernement marocain en raison de la pandémie de Covid-19, la compagnie aérienne low cost easyJet met en place des vols de rapatriement pour permettre aux passagers de rentrer chez eux depuis dimanche et jusqu’au jeudi 19 mars 2020 – date d’arrêt des vols.

Au total, ce sont 32 vols qui sont proposés par easyJet du Maroc vers la France, permettant à « plus de 6000 passagers de rentrer auprès de leur famille à terme ».
Pour les passagers reportant leurs réservations – depuis ou vers le Maroc – vers l’un de ces vols de rapatriement, il est possible d’effectuer cette modification en ligne sur l’onglet «  
Gérez les réservations » ou en se présentant à l’aéroport « le plus tôt possible le jour du vol ».
Pour les passagers n’ayant pas de réservation easyJet, il est possible de réserver directement sur son site www.easyjet.com ou via son application mobile gratuite.

Mercredi 18 mars

Agadir – Lyon EJU9492

Marrakech – Paris CDG EJU9868

Tanger – Nantes EJU9704

Marrakech – Bordeaux EJU9118

Marrakech – Toulouse EJU9714

Agadir – Nice EJU9604

Marrakech – Paris CDG EJU9870

Tanger – Nantes EJU9608

Marrakech – Lyon EJU9496

Marrakech – Nantes EJU970

Jeudi 19 mars

Agadir – Toulouse EJU9784

Agadir – Nantes EJU9708

Marrakech – Bordeaux EJU9118

Marrakech – Nice EJU9690

Marrakech – Paris CDG EJU9870

Marrakech – Nantes EJU9706

Les mises à jour concernant les vols de rapatriement en provenance du Maroc,  y compris vers le Royaume Uni, sont disponibles via ce lien.

 

REPORT DU TRAVAIL DES CENTRES D’ENREGISTREMENT DES DONNÉES ET DE CONTRÔLE DES ÉTRANGERS

le360.ma – 17/03/2020

Le siège de la Direction générale de la sûreté nationale à Rabat.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a décidé de suspendre, à compter de mercredi et pour une durée de quinze jours renouvelables, le travail au sein des centres d’enregistrement des données identitaires et des services de contrôle des étrangers.

Dans un communiqué, la DGSN porte à la connaissance de tous les citoyens et citoyennes, ainsi que des ressortissants étrangers résidant légalement au Maroc qu’elle a décidé de reporter provisoirement le travail au sein des centres d’enregistrement des données identitaires et des services de contrôle des étrangers pour une durée de 15 jours renouvelables, à partir du mercredi 18 mars.

Cette décision provisoire et exceptionnelle dictée par la mobilisation nationale générale face au danger de la propagation du nouveau coronavirus, consiste en l’arrêt des services d’accueil des requérants souhaitant renouveler ou demander pour la première fois leur carte d’identité nationale électronique ainsi que des étrangers et des résidents souhaitant renouveler ou prolonger leurs titres de séjour ou la validité du récépissé de ce document, poursuit la même source.

Cette décision, ajoute la DGSN, comprend également la suspension du travail au niveau des services techniques chargés d’étudier et de délivrer les permis de port d’armes à feu et d’usage d’explosifs à des fins professionnelles légalement établies.

Cette mesure constitue un prolongement implicite de la validité des documents d’identité qui expirent durant la période du report du travail des services publics, à condition que leur renouvellement soit initié dès le retour à la normale, indique communiqué.

Concernant les cas urgents, explique la DGSN, il a été décidé d’y donner suite immédiatement, dans l’intérêt des citoyennes, des citoyens et des étrangers résidant au Maroc et ce, sans porter préjudice à la condition nécessaire consistant en l’interdiction de tout afflux excessif des individus concernés, vers cet établissement.

Ces mesures préventives et provisoires interviennent dans le cadre de l’engagement de la DGSN dans l’élaboration de mesures à caractère préventif, qui visent à limiter la propagation du nouveau coronavirus, notamment par la réduction, dans la limite du possible, des rassemblements de personnes dans les lieux publics, les lieux qui fournissent des services publics, ainsi que dans les espaces et la voie publics, conclut le communiqué.

 

Coronavirus : « Tous les Français coincés devraient être rentrés du Maghreb vendredi »

Par Sylvie Andreau – lejdd.fr

Près de 10.000 Français sont encore coincés au Maghreb en attente de rapatriement, à cause du coronavirus. Entre la fermeture brutale de frontière et la réduction des programmes des compagnies, trouver un vol retour devient complexe.

A l'aéroport de Casablanca au Maroc, le 3 mars. Photo d'illustration.
A l’aéroport de Casablanca au Maroc, le 3 mars. Photo d’illustration. (AFP)

Il restera demain près de 7.000 Français coincés au Maroc en attente de rapatriement, 2.500 en Tunisie et un millier en Algérie.

Ils étaient plus de 12.000 dans la zone, quand la décision de fermer les frontières est tombée, en fin de semaine dernière.
Vendredi. Jean-Yves Le Drian, le chef de la diplomatie française, a multiplié les entretiens avec son homologue marocain, Nasser Bourita, pour faciliter le retour des Français. Les autorités marocaines ont finalement donné les autorisations nécessaires pour l’organisation de vols commerciaux de retour.

38 vols exceptionnels ont déjà été affrétés

Depuis samedi, un pont aérien vers l’Hexagone est assuré pour les touristes et les résidents français qui n’ont pas pu changer de vol, les compagnies régulières ayant souvent drastiquement réduit leur programme. 38 vols exceptionnels ont à ce jour déjà été affrétés. Mardi, 1.890 personnes ont pu prendre place à bord d’un avion parti de la France à vide à destination de Casablanca, Agadir mais surtout Marrakech où le contingent à rapatrier est le plus nombreux (5.000 personnes). Avec deux nouveaux vols mercredi, contre quatre mardi, les rotations vers l’Algérie devraient se terminer avant la fin de semaine. « Tout le monde devrait être rentré du Maghreb vendredi », estime-t-on à la direction générale de l’aviation civile, la DGAC.

Comme à l’automne, lors de la faillite brutale d’Aigle Azur, toutes les compagnies aériennes françaises, membres de la FNAM, se sont mobilisées. Les sièges sont proposés à un prix unique couvrant les frais fixes des compagnies (environ 160 euros pour Marrakech-Paris). Tous les passagers ont dû acheter un nouveau titre de transport. Les billets retour non utilisés pourront être échangés sans frais, promettent plusieurs compagnies dont Transavia.

Quid des frais de changement de vol ?

Partout en Europe, les problèmes de retour des passagers se multiplient. Une fois encore depuis le début de la crise, Ryanair a confirmé mardi ses difficultés pour assurer son programme de vol. Depuis dimanche et jusqu’au 20 mars, le premier transporteur européen a réduit ses fréquences sur l’Espagne, les Baléares et les Canaries. Des passagers déjà enregistés sur leur vol retour n’ont pas pu embarquer, créant la panique dans plusieurs aéroports ibériques.

Si Ryanair s’est engagé à supprimer tout frais de changement de vol, les associations de consommateurs UFC-Que Choisir et CLCV vont plus loin. Elles demandent que « deux alternatives crédibles en cas de voyage annulé » soient envisageables : un avoir valable 18 mois minimum, permettant d’organiser, dans une temporalité raisonnable, un nouveau voyage vers la destination de son choix, ou un report avec un remboursement d’au moins 10% du prix du voyage.

Covid-19 : Cinq nouveaux cas confirmés au Maroc, portant le nombre total à 49 (Officiel)

article19.ma – 18/03/2020

Un nouveau bilan. Au Maroc, cinq (5) nouveaux cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été enregistrés dans la nuit de mardi jusqu’à 9h30 du mercredi, portant à 49 le nombre de cas confirmés dans le Royaume, annonce le ministère de la Santé.

Les cinq nouveaux cas ont été confirmés au laboratoire de l’Institut Pasteur-Maroc et au Centre national de la grippe et des virus respiratoires relevant de l’Institut d’hygiène de Rabat, indique le ministère dans un communiqué.

Il s’agit de cas en provenance de l’étranger: 2 Français à Agadir, 2 Marocains de Casablanca de retour d’Espagne et un 1 Marocain de Meknès venant d’Égypte, précise la même source, relevant que tous ces cas sont actuellement sous assistance médicale à l’hôpital où ils sont pris en charge conformément aux mesures sanitaires en vigueur.

Le ministère invite les citoyennes et les citoyens à respecter les règles d’hygiène et de sécurité sanitaire ainsi que les mesures préventives prises par les autorités marocaines en faisant preuve de responsabilité et de patriotisme.

Hassania d’Agadir : Le coronavirus oblige le club à reporter son assemblée générale

lematin.ma – 17/03/2020

Le coronavirus oblige le club  à reporter son assemblée générale

Prévue jeudi 19 mars, l’assemblée générale du Hassania d’Agadir est finalement reportée à une date ultérieure en raison de la pandémie de Coronavirus afin de protéger les adhérents et les fans du club.

Reportée déjà une première fois en raison de l’absence du quorum, l’assemblée générale ordinaire du Hassania d’Agadir a été reportée une seconde fois, cette fois en raison de la pandémie de Coronavirus qui touche le Maroc, à l’instar de plusieurs autres pays de la planète. Cette décision a été prise afin de protéger la santé des adhérents et des fans du club.
Englué dans les dernières places du classement, le Hassania d’Agadir traverse une période difficile. Battu en finale de la Coupe du Trône par le Tihad de Casablanca, le Hassania n’a jamais réussi à relever la tête, surtout depuis sa séparation avec son entraîneur Miguel Angel Gamondi. La nomination de M’Hamed Fakhir n’a fait qu’empirer les choses. Rejeté par les supporters du club, qui ont organisé plusieurs sit-in pour réclamer son départ, l’ancien entraîneur de l’AS FAR a fini par prendre la porte laissant derrière lui une équipe en perte de vitesse.
Mohamed Oucherif, qui a repris le club, tente tant bien que mal de faire sortir le club gadiri de la zone rouge. Quatorzième après dix-huit journées avec 17 points, le Hassania aura fort à faire pour sauver sa place chez l’élite. Le seul point positif dans la saison du club est sa qualification pour les demi-finales de la Coupe de la CAF. Une première dans l’histoire du club.

Coronavirus : ce mercredi, les Affaires étrangères rapatrieront 720 Belges en vacances au Maroc

lesoir.be – 17/03/2020

Coronavirus: ce mercredi, les Affaires étrangères rapatrieront 720 Belges en vacances au Maroc

Quatre vols charters sont programmés ce mercredi pour rapatrier du Maroc 720 Belges depuis Agadir et Marrakech, a annoncé mardi le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin.

C’est la compagnie SN Brussels Airlines qui effectuera ces vols, objets de nombreuses consultations ces derniers jours avec les autorités marocaines. Deux vols partiront d’Agadir, deux autres de Marrakech.

Les voyageurs qui se sont inscrits sur le site dédié des Affaires étrangères « travellers-online » recevront un SMS de l’ambassade expliquant la procédure à suivre pour réserver leur place sur l’un de ces vols. Ils seront inscrits selon le principe du premier arrivé, premier servi. Pour les autres Belges, « tout est mis en œuvre pour planifier des vols additionnels », assurent les Affaires étrangères.

Les vols réguliers vers la Belgique ont été suspendus dimanche par le Maroc, qui à l’instar d’autres pays, a réagi de cette manière pour prévenir la propagation du coronavirus. Un millier de vacanciers belges seraient ainsi bloqués au Maroc.

Le parquet près la Cour d’Appel d’Agadir annonce de nouvelles mesures préventives contre le Coronavirus

mapexpress.ma – 17/03/2020

Le parquet près la Cour d’Appel d’Agadir annonce de nouvelles mesures préventives contre le Coronavirus

Le procureur général du Roi près la Cour d’appel d’Agadir a annoncé, lundi, la mise en place d’une série de mesures préventives, visant à lutter contre la propagation de la pandémie du Covid-19.

“Ces mesures interviennent dans le cadre de l’application de la circulaire adressée par la présidence du parquet stipulant de prendre les précautions nécessaires pour réduire l’affluence des citoyens et des justiciables aux tribunaux”, apprend-on d’un communiqué du procureur général du Roi.

Ainsi, un numéro de téléphone (0528227180) est mis à la disposition des avocats et des justiciables, dédié aux instructions et interrogations urgentes, ainsi qu’un numéro de fax (0528227182) et une adresse mail (ca.agadir.prg@gmail.com) pour recevoir les plaintes ou signaler d’éventuels délits.

Les mêmes mesures ont été prises au niveau des tribunaux de première instance relevant du ressort de la Cour d’appel d’Agadir. Des lignes de téléphone et de fax ainsi que des messageries électroniques ont été mis à la disposition des justiciables:

– Le parquet près la Cour d’Appel d’Agadir : Tél (0528826855) , Fax (0528822027), Gmail (Parquetagad.1inst@gmail.com).

– Tribunal de première instance d’Inezgane: Tél (0582334432) , Fax (0528333953), Gmail (Tpi.inzegane.prq@gmail.com).

– Tribunal de première instance de Taroudant : Tél (0528851206) , Fax (0528851103), Gmail (Tpi.taroudant.prq@gmail.com).

– Tribunal de première instance de Tiznit : Tél (0528862589) , Fax (0528862522), Gmail (Tpi.tiznit.prq@gmail.com)

– Tribunal de première instance de Tan-Tan : Tél (0528877506) , Fax (0528877764), Gmail (Tpi.tantan.prq@gmail.com).

– Tribunal de première instance de Guelmim : Tél (0528872280) , Fax (0528871488), Gmail (Tpi-guelmim@gmail.com).

– Tribunal de première instance de Tata : Tél (0528802294) , Fax (0528802077), Gmail (Tpi.tata.prq@gmail.com)

Maroc : Confinement général des populations avant la fin de la semaine

le1.ma – 17/03/2020

«Le Maroc se prépare au lockdown dans les jours à venir», rapporte le site Maghreb Intelligence. Le Maroc compte suivre la stratégie italienne pour endiguer la propagation du Coronavirus.

«Sur le terrain, les agents d’autorité préparent le terrain pour l’éventualité d’un confirment général des populations» annonce Maghreb Intelligence. Une mesure préventive surtout après l’augmentation sensible des cas de contamination du coronavirus dans le Royaume.

D’ailleurs des vidéos amateurs ont montré les autorités de la ville de Safi réalisant des tournées dans les quartiers de la ville pour sensibiliser les populations à rester chez-eux.

Rien ne sera laissé au hasard, affirment les sources de Maghreb Intelligence qui expliquent qu’une grande attention sera réservée aux personnes en situation de précarité, personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques.

Nos confrères de L’Economiste ont révélé également qu’une alerte générale a été décrétée auprès de l’ensemble du personnel des Forces Armées Royales. Des instructions auraient été données pour l’annulation de l’ensemble des permissions et la mobilisation dans les casernes. Les médecins militaires seraient très probablement déployés en renfort auprès du personnel médical des hôpitaux publics, selon la même source.

Il est a souligné que le Maroc a préparé cette étape psychologiquement et économiquement couteuse en distillant avec prudence les informations sur la propagation du virus tout en planifiant des décisions de fermeture des lieux publics de manière à ne pas susciter une panique inutile des populations.

Les marocains, qui ont suivi de prêt l’évolution de la situation en Europe, semblent s’être préparés à l’éventualité d’un confinement général. L’Etat a d’ailleurs multiplié les assurances du maintien de l’approvisionnement en denrée alimentaire et la disponibilité du cash auprès des agences bancaires. Le Roi Mohammed VI a d’ailleurs lancé la création d’un fonds doté de 10 milliards de dirhams dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus.

Reste un effort supplémentaire à fournir de la part du gouvernement et des médias pour contrer les fake news et apporter un contenu pédagogique à des millions de marocains qui vivront une situation inédite les prochaines semaines.

%d blogueurs aiment cette page :