Archives de mars 19th, 2020

URGENT. Le Maroc déclare l’état d’urgence sanitaire

h24info.ma – 19/03/2020 – 21h28

Le ministère de l’Intérieur vient de déclarer l’état d’urgence sanitaire et restreint à partir de vendredi à 18H, la circulation dans tout le territoire.

Le ministère de l’Intérieur vient de déclarer l’état d’urgence sanitaire et instaure, dès vendredi à 18H, la restriction de la circulation au Maroc jusqu’à nouvel ordre, comme seul moyen inévitable pour garder le coronavirus sous contrôle.

« L’état d’urgence sanitaire ne signifie pas l’arrêt de l’économie, mais la prise de mesures exceptionnelles qui nécessitent de limiter la circulation des citoyens en exigeant que tout déplacement de son domicile ne soit permis qu’en obtenant un document de mobilité officiel délivré par les agents d’autorité selon les cas identifiés comme suit », indique le ministère.

Le communiqué du département de Laftit indique également que « les employés qui peuvent obtenir ce document de mobilité sont les employés d’entreprises, des usines et des travaux agricoles, des magasins et des espaces commerciaux liés à la vie quotidienne du citoyen, des pharmacies, des banques et du secteur bancaire, des stations de ravitaillement, des cliniques et des cliniques médicales, des agences de communication, des professions libres nécessaires et des magasins vendant des produits de nettoyage ».

Ce document de mobilité ne sera délivré qu’aux salariés des quelques bureaux ouverts, des usines ou du commerce « lié à la vie quotidienne », des agriculteurs, des employés de banque, des stations-service, des cliniques, des entreprises de télécommunications ou des magasins vendant des produits hygiénique.

Quant au reste des citoyens, ils ne pourront quitter leur domicile que pour obtenir les nécessités de base « dans le périmètre de leur lieu de résidence », pour recevoir des soins médicaux ou acheter des médicaments, indique le communiqué.

Chaque citoyenne et citoyenne est tenue de se conformer à ces mesures obligatoires sous peine de sanctions prévues par le code pénal. Les autorités locales et les forces publiques assureront la sécurité nationale, la gendarmerie royale et les forces auxiliaires activeront les procédures de surveillance de manière ferme et responsable contre toute personne bravant ses restrictions, prévient l’Intérieur.

Le Ministère de l’intérieur en appelle à la responsabilité de chaque citoyen pour protéger sa famille et sa communauté en veillant à ce que chacun adhère aux mesures de précaution et de prévention et aux règles d’hygiène publique pour encercler le virus.

Message de Madame Hélène Le Gal, Ambassadrice de France au Maroc

Message du jeudi 19 mars, 21 H 05

“Mes chers compatriotes,

Depuis vendredi 13 mars, 136 avions de rapatriement affrétés par diverses compagnies aériennes ont permis à 24.000 personnes de regagner la France. D’autres ont pu partir en passant par des capitales européennes.

Cette Ambassade et les Consulats généraux sont mobilisés en permanence pour organiser les vols et ont répondu à 22.000 appels téléphoniques. Vous pouvez continuer à joindre nos numéros d’urgence.

Je recommande aux Français de passage au Maroc de regagner la France dès demain.
Nous vous informons au fur et à mesure des différents vols affrétés. C’est de Marrakech que partent la plupart des vols, mais Casablanca et Agadir permettent aussi des départs vers la France.
Les liaisons aériennes vers la France seront complètement suspendues à compter de dimanche.

Je recommande aux Français résidents au Maroc de rester chez eux.

Nous sommes à votre écoute et restons mobilisés, notamment pour ceux qui auraient besoin de solution d’hébergement.
L’accueil du public a été limité, afin de respecter les gestes-barrières, mais les cellules de réponses téléphoniques sont joignables de 8h à 18h :

• Ambassade : 00 212 5 37 689 789
• Agadir : 00 212 5 28 29 91 60
• Casablanca : 00 212 5 22 48 93 00
• Fès : 00 212 5 35 94 94 37
• Marrakech : 00 212 5 24 38 82 00
• Tanger : 00 212 5 39 33 96 00

Cette guerre sanitaire est mondiale, et personne ne sait à quelle date les frontières entre nos pays rouvriront. Face à cette pandémie, soyons solidaires et disciplinés.”

​​​​​​​​Hélène LE GAL

Coronavirus Maroc : les chauffeurs de taxi font chanter les clients

bladi.net – 19/03/2020

Coronavirus Maroc : les chauffeurs de taxi font chanter les clients

Dans le cadre de la politique préventive menée par les autorités marocaines pour endiguer l’épidémie du Coronavirus, une batterie de mesures avait été annoncée, lundi 16 mars, par le ministère de l’Intérieur, visant à mieux gérer le transport public, toutes catégories confondues.

Parmi ces dispositions, figure la réduction du nombre de passagers des grands taxis de 6 à 3 personnes. Selon le témoignage des usagers, la majorité des propriétaires de taxis ont dérogé aux règles, dans un mépris total des mesures de sécurité.

A Casablanca, Rabat comme à Salé, les propriétaires soumettent les usagers à un chantage immonde, en les forçant de choisir entre le double tarif ou le voyage avec 6 passagers.

Tout en appelant les autorités à s’assurer de la mise en place de nouvelles règles, les victimes de ces chantages déplorent le manque de solidarité et d’entraide dont font preuve les propriétaires des taxis.

Maroc : Instauration de “l’isolement sanitaire”

par Mohamed El Hamraoui – lecourrierdelatlas.com – 19/03/2020

Le ministre marocain de l’Intérieur Abdelouafi Laftit. FADEL SENNA / AFP

Les autorités publiques au Maroc ont  appelé les citoyennes et citoyens à limiter leurs déplacements et à se conformer à “l’isolement sanitaire” dans leurs domiciles, afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Cette mesure rentre dans le cadre de procédures  préventives pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus sur le territoire national. De nouvelles mesures ont été prises renforçant le système de veille adopté depuis l’apparition de ce virus, a indiqué un communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et de la Santé.

Dans ce contexte les déplacements dans les lieux et places publics seront conditionnés par la nécessité absolue d’aller faire des courses ou de se soigner ou de rejoindre le travail. Les autorités locales et les forces publiques, Sûreté Nationale et Gendarmerie Royale, seront chargées d’orienter les citoyens pour respecter la mise en œuvre de ces mesures prises dans l’intérêt général du peuple marocain.

Les autorités indiquent qu’au niveau  de l’approvisionnement, tous les circuits de distribution des produits de première nécessité, alimentaires et hydrocarbures, ainsi que les produits nécessaires disponibles dans les différents locaux et espaces de commerce  fonctionnent normalement sur l’ensemble du territoire national.

Deuxième stade de la pandémie

Le Maroc a passé au stade 2 de la lutte contre le Coronavirus avec un nombre de cas confirmés de 58, dont des cas locaux de contamination, a indiqué le ministre de la santé, Khalid Ait Taleb.

La région de Rabat-Salé-Kénitra vient en tête des régions touchées avec 14 cas confirmés, suivie de Casablanca-Settat et Fès-Meknès avec 12 cas chacune, Marrakech-Safi (5 cas) et Souss-Massa (4 cas), a précisé le ministre. Les régions de Beni Mellal, Tanger-Tétouan Al Hoceima et l’Oriental ont enregistré 2 cas confirmés chacune, alors qu’un autre cas a été détecté dans la région de Guelmim-Oued Noun.

Concernant les infrastructures de santé, 1.600 lits de réanimation ont été mobilisés à cet effet et 44 établissements hospitaliers sont équipés pour la prise en charge des cas confirmés dans le pays, a ajouté M. Ait Taleb. Le ministre a insisté encore sur la nécessité de rester chez soi et de ne sortir qu’en cas de nécessité absolue afin de pouvoir limiter les risques de propagation du virus Covid-19.

Contrat de travail des étrangers : Le Maroc suspend la réception des dossiers

infomediaire.net – 19/03/2020

Le ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle a annoncé la suspension, pour une durée de 15 jours à compter du 19 mars, des services d’accueil des dossiers de demande de visa de contrat de travail d’étrangers et des dossiers de demande de maintien en service des salariés atteints par la limite d’âge.

Cette décision, qui s’inscrit dans les mesures préventives visant à lutter contre les effets et risques de propagation du coronavirus, concerne les services d’accueil des dossiers de demande de visa de contrat de travail d’étrangers installés auprès des guichets “TAECHIR” des directions régionales de Casablanca, Marrakech, Agadir, Tanger, Fès et Rabat et du guichet de Casablanca Finance City Autorithy, précise le ministère dans un communiqué.

Le service en ligne “taechir.travail.gov.ma” restera maintenu et à la disposition des usagers pour préparer les dossiers de demandes d’autorisation dans la perspective de leur dépôt ultérieurement, fait-on savoir.
Cette suspension concerne également l’accueil des dossiers de demande de maintien en service des salariés atteints par la limite d’âge au sein des services compétents, souligne la même source.

Le ministère assure que ses services restent à la disposition des employeurs et des salariés pour leur fournir toutes les informations nécessaires à ce sujet, à travers ses contacts téléphoniques dédiés à la demande de visa de contrat de travail d’étranger (06 74 48 03 58, 06 61 79 88 54 ou 06 61 04 99 03) et la demande d’information et de renseignement sur “TAECHIR” (05 30 10 07 05 ou 06 74 48 03 68) et sur le “Maintien en activité après l’âge limite de retraite” (06 74 48 02 99 et 06 61 04 99 03).

Essaouira : Le Festival Gnaoua est reporté !

lesiteinfo.com – 19/03/2020

Après la série noire des annulations des festivals de la saison au Maroc, le Festival Gnaoua et Musiques du Monde qui devait avoir lieu du 25 au 28 juin, sera reporté.

Neila Tazi affirme qu’il n’est pas question de l’annuler, mais de le reporter. Mawazine à Rabat, Timitar à Agadir et le festival des Musiques sacrées de Fès, tous ont confirmé leurs annulations « conformément aux mesures de sécurité préventives préconisées par les autorités marocaines et l’Organisation mondiale de la Santé qui recommandent la restriction des grandes manifestations”. Pour les organisateurs des événements, il n’est pas question de mobiliser des artistes ou d’engendrer des frais quand la situation est encore aussi floue.

Cependant, rien encore sur le Festival Gnaoua. L’événement qui devait fêter son entrée à l’UNESCO lors de cette nouvelle édition qui devait avoir lieu 25 au 28 juin , refuse l’annulation. « Le Festival sera reporté. Nous sommes en discussions avec les pouvoirs publics et les autorités d’Essaouira, avec nos partenaires et nos prestataires pour arrêter une date du report. Une date qui sera communiquée très prochainement, dans un moment plus propice à la communication sur ce type de sujet » confie Neila Tazi, Présidente du Festival. « Le Festival Gnaoua n’est pas un festival d’animation mais un vrai projet de développement dans une ville. C’est un festival très important ». La date du report sera communiquée dans les semaines à venir.

Maroc – Coronavirus : 4 nouveaux cas au Maroc, 58 au total

medias24.com – 19/03/2020

Une nouvelle note du ministère de la Santé annonce que le bilan des cas confirmés de coronavirus est de 58 ce jeudi 19 mars à 9h. 

Coronavirus: 4 nouveaux cas au Maroc, 58 au total

Quatre nouveaux cas ont donc été confirmés. Le bilan était de 54 mercredi 18 mars à 20h30. 

A l’heure où ces lignes sont rédigées, aucune précision n’a encore été donnée sur la nationalité et la provenance des nouveaux cas enregistrés. Médias24 fournira les détails une fois communiqués.

Mardi soir, le ministre de la Santé a annoncé lors d’une conférence de presse l’apparition de contaminations locales.

L’apparition de foyers locaux annonce probablement la fin de la phase 1 et l’entrée en phase 2 du plan national de veille et riposte à l’infection au Covid-19.

 

Covid-19 : un plan de vols de rapatriement avec Air France

par Thierry Blancmont – air-journal.fr – 19/03/2020

Pour assurer le retour des ressortissants français et européens pris dans la pandémie de coronavirus, un dispositif aérien « global et mondial » va être mis en place par le gouvernement. En particulier avec la compagnie aérienne Air France, qui annonce pour ce jeudi des vols depuis l’Algérie, le Maroc et la Tunisie y compris via sa low cost Transavia.

Face à la multiplication des interdictions de vols vers l’Europe, nouvel épicentre de la pandémie, un « plan de transport aérien » a été annoncé le 18 mars 2020 par le gouvernement français ; « adapté pour l’ensemble du monde, en fonction des priorités et urgences locales, il permettra à chacun de réserver un billet retour auprès d’une compagnie ». Les détails techniques de ce mécanisme seront précisés « d’ici la fin de la semaine » aux ressortissants français en difficulté, par Air France et le réseau diplomatique et consulaire. « Malgré la suspension progressive de la plupart des dessertes aériennes dans le monde dans les prochains jours », le gouvernement sera ainsi en mesure de « proposer, avec les compagnies aériennes mobilisées, des solutions commerciales raisonnables de retour chez eux » aux Français. D’ici là, le gouvernement a appelé les milliers de voyageurs français bloqués à travers le monde à prendre leur mal en patience : « C’est vrai que c’est difficile, c’est difficile pour tout le monde. Il faut donc tranquillement, sereinement, avec sang-froid, attendre son tour si j’ose dire », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur BFMTV.

Des vols spéciaux au Maghreb pour ce jeudi ont déjà été annoncés par Air France : elle  lance des vols supplémentaires vers Paris-CDG au départ des aéroports de Casablanca (AF4147) et de Marrakech (AF4141). « Pour des raisons opérationnelles, ces vols sont disponibles à l’aéroport de départ », précise la compagnie aérienne. Elle met en place également des vols supplémentaires vers Paris-CDG depuis Alger (AF1855) et Tunis (AF4145) ; ces vols « sont disponibles sur notre site http://airfrance.com ». La priorité sera donnée « aux clients Air France dont le vol a été annulé et aux résidents de l’espace Schengen suite aux restrictions de voyage en cours. Si vous n’êtes pas en possession d’un billet, nous vous recommandons de ne pas vous rendre à l’aéroport », souligne Air France.

La low cost Transavia France rappelle de son côté qu’entre samedi dernier et hier, elle a « organisé plus de 70 vols et ramené plus de 13.000 passagers du Maroc et de la Tunisie vers la France. Ce jeudi 19 mars, « en accord avec les autorités marocaines », elle opérera des vols au départ d’Agadir et de Marrakech et à destination d’Orly ; et suite à un « accord des autorités tunisiennes », elle opérera des vols au départ de Tunis et Djerba et à destination d’Orly. « Les billets sont en vente sur le site », précisait hier soir la low cost.

Le gouvernement a de nouveau précisé hier les détails de la fermeture, depuis mardi et pour 30 jours, des frontières extérieures de l’espace européen. Les citoyens français et  les ressortissants de l’Union européenne, de l’espace Schengen et du Royaume-Uni « sont autorisés, avec leur conjoint et leurs enfants, à entrer sur le territoire national afin de rejoindre leur domicile. Les ressortissants des autres pays, quant à eux, ne pourront plus entrer en France pour les 30 jours à venir, sauf exception – par exemple s’ils ont leur résidence permanente en France. En revanche, nous n’imposons pas d’interdiction de sortie du territoire national, à qui que ce soit ».

S’agissant des Français qui ont leur résidence habituelle en dehors de cet espace européen, « nous leur recommandons, dans les 30 jours à venir, d’éviter autant que possible les déplacements internationaux, même pour revenir sur le territoire national, à moins que des raisons impératives ne les y contraignent. Si certaines personnes jugent nécessaire de rentrer en France, notamment au regard de leurs conditions sanitaires, elles doivent se faire connaître de nos ambassades et consulats dès que possible ». Plusieurs Etats membres de l’UE et de l’espace Schengen ont rétabli des contrôles à leurs frontières et mis en place des mesures de confinement. S’agissant des Français qui ont leur résidence habituelle hors de France mais au sein de cet espace européen, « nous recommandons par conséquent également d’éviter des déplacements intra-européens, même pour revenir sur le territoire national, à moins que des raisons impératives ne les y contraignent. Si plusieurs frontières terrestres devaient être franchies pour regagner la France, des retours directs par voie aérienne devraient, dans la mesure du possible, être privilégiés ».

S’agissant des Français actuellement en déplacement temporaire à l’étranger, « nous leur recommandons en revanche de prendre toutes les mesures nécessaires pour rentrer rapidement en France. Pour les y aider, le ministère chargé des transports a demandé aux compagnies aériennes de maintenir au maximum leurs lignes ouvertes vers la France et de modérer leurs prix. Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, avec l’ensemble de nos postes diplomatiques et consulaires, est pleinement mobilisé pour obtenir l’autorisation de liaisons aériennes spéciales et pour que ces liaisons aériennes spéciales puissent être assurées par des vols commerciaux. Ces démarches ont déjà porté leurs fruits en plusieurs endroits ».

%d blogueurs aiment cette page :