Confinement sanitaire : La quasi-totalité des chantiers de construction à l’arrêt


par Mohamed Akisra – lematin.ma – 26/03/2020

Confinement sanitaire : La quasi-totalité des chantiers de construction à l’arrêt

Depuis le début du confinement sanitaire obligatoire, la plupart des chantiers de construction, «désertés» par leurs ouvriers, sont à l’arrêt ou, dans les meilleurs des cas, fonctionnent au ralenti.

Situation difficile dans les chantiers de construction. Depuis le début du confinement sanitaire obligatoire, les chantiers, petits et grands, sont à l’arrêt. Dans les meilleurs des cas, ils fonctionnent au ralenti.

A Casa Anfa City, le plus grand projet de développement urbain à Casablanca, l’ambiance est morose. Beaucoup de chantiers sont déserts. Les autres «roulent» à très faible cadence. La plupart des grues ne bougent guère et les ouvriers sont très peu nombreux dans les lieux. Quelques-uns par-ci, d’autres par-là. Nous sommes très loin de la cadence habituelle très soutenue.

Selon des opérateurs de la place, depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire la semaine dernière, près de 90% des ouvriers ont quitté leurs chantiers de peur du Covid 19, ou pour des raisons financières, la plupart de ses ouvriers étant originaires d’autres régions du Maroc.

En effet, le 20 mars dernier, le Matin avait rencontré, à la Gare Ouled Ziane (www.lematin.ma), plusieurs ouvriers de bâtiment qui s’apprêtaient à quitter la capitale économique. Ils avaient expliquaient qu’ils préfèreraient passer la période de confinement sanitaire obligatoire auprès de leurs familles. «Nous ne pouvons pas courir le risque d’être surpris pas l’interdiction de la circulation entre les différentes villes et régions du pays. Dans le cas d’un éventuel arrêt obligatoire de travail, nous ne pouvons pas non plus subvenir à nos propres besoins et à ceux de nos familles», s’accordaient-ils à dire.

Selon un professionnel du secteur du bâtiment, bien au fait de la situation actuelle, 90% des chantiers publiques sont à l’arrêt. L’auto-construction (la construction informelle), qui représente 80% du total des chantiers de construction, est, quant à elle, pratiquement au point mort. Toujours selon ce professionnel, la tendance se dirige  vers l’arrêt total dans plusieurs régions, notamment Casablanca, Rabat, Tanger, Fès, Meknès, Agadir et Laayoune.

A noter que dans les chantiers que nous avions visités à Casa Anfa City, les mesures de prévention afin de limiter les risques de contamination du coronavirus sont peu respectées. Si certains chantiers fournissent au peu d’ouvriers qui leur restent eau courante, savon et gel hydro alcoolique, la distance de sécurité d’au moins un mètre entre deux personnes semble absente de leur programme.

 

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :