Archives de mars 28th, 2020

Il a gagné !

Les Etats-Unis est désormais le pays le plus touché par le coronavirus avec plus de 96 000 cas confirmés ce vendredi soir. L’épidémie se propage à vitesse grand V, notamment à New York, la ville la plus touchée du pays avec une forte accélération des contaminations au Covid-19.

america-first-trump – Le Courrier de Floride

Méprisable ce gars-là, Il peut être fier de lui !

Il faut bien se détendre un peu : une histoire de météo et d’ânes

Merci à Philippe M. qui me l’a transmise !

 

Il était une fois un roi qui voulait aller à la pêche.
Il appelle son météorologue
et lui demande l’évolution pour les heures suivantes.
Celui-ci le rassure en lui affirmant qu’il pouvait y  aller. 

Le roi va tranquillement à la pêche car pas de pluie prévue.
Pour plaire à la reine il met ses plus beaux atours.

Sur le chemin, il rencontre un paysan monté sur son âne qui en voyant le roi dit :
« Seigneur mieux vaut que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps »
  
Bien sûr, le roi continue en pensant :
 « Comment ce gueux peut-il mieux prévoir le temps que mon spécialiste diplômé grassement payé qui m’a indiqué le contraire ? 
Poursuivons… »

Et c’est ce qu’il fait… mais il se met bientôt à pleuvoir à torrents.

Le roi rentre trempé, la reine se moque de le voir dans un si piteux état.

Furieux, le roi revient au palais et congédie illico son météorologue, puis il convoque le paysan lui offrant le poste vacant…
.
.
Mais le paysan refuse en ces termes :
.

« Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose
dans ces affaires de météo et de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées cela signifie qu’il va pleuvoir »
.

Et le roi embauche l’âne…
.

.
C’est ainsi que commença en FRANCE la coutume de recruter des ânes
pour les postes de conseillers les mieux payés.
C’est depuis ce moment, que fut décidé de créer une école : l’ E.N.A..
(l’ École Nationale des Ânes)
d’où sortent des diplômés..… dont nous pouvons mesurer, tous les jours, les très brillantes incompétences…!!!

​Coronavirus : Situation au Maroc le samedi 28-03-2020 à 8 H 00 

Ministère de la Santé النسخة العربية   Le Portail Officiel du Coronavirus au Maroc     البوابة الرسمية لفيروس كورونا بالمغرب
Royaume du Maroc
.
​ 08H00  28-03-2020

 

Guéris : 11
Décès : 23
Cas confirmés : 358
Cas exclus suite à un résultat
négatif du laboratoire : 1455​
​​  ​​​​​
​Répartition par Région :
.
​Région​​
 

Nombre de cas confirmé​s

 

Beni Mellal-Khénifra​
10
Casa Settat
107
​​Daraa-Tafilalet
​5​​
Dakhla-Oued Ed Dahab
0​
Fès Meknes
63
Guelmim Oued Noun
1
Laâyoune-Sakia El Hamra
0
Marrakech Safi
62
Oriental
​13
Rabat Salé Kenitra
63
Souss-Massa
11
Tanger Tetouan Al Hoceima
23

Coronavirus – Camping-caristes bloqués à Bab Sebta : transfert vers une aire de repos près de Ksar Sghir.

Par Ali ABJIOU – leconomiste.com – 27/03/2020

    • Plus de 500 véhicules bloqués à la frontière espagnole réclament un retour dans leur pays
    • Ils sont relogés dans l’aire de repos de Ksar Sghir avec toutes les commodités
    • Pour l’heure, aucune confirmation de départ

La crise des camping-caristes bloqués à Bab Sebta depuis des jours dans l’attente de leur départ vers leurs pays respectifs, se décrispe momentanément. Selon plusieurs informations, les mobile-homes, plus de 500, et leurs occupants seront transférés vers une aire de repos dans les environs de Ksar Sghir.

camping-caristes-bab-sebta-028.jpgLes camping-caristes seront logés dans cette aire de repos dans les environs de Ksar Sghir, à quelques kilomètres de Tanger Med (Ph. Adam)

Celle-ci avait été aménagée pour accueillir les MRE au retour de leur voyage au Maroc, en août dernier, mais n’avait pas été ouverte faute de flux suffisants. Elle sera finalement utilisée pour recaser, de manière provisoire, ces camping-caristes. Des espaces de vente leur seront aménagés pour l’alimentaire et les produits de première nécessité avec aussi des douches et autres commodités.

La crise des caravanes a démarré dimanche dernier, alors que leurs occupants n’ont pas pu profiter de la campagne de rapatriement des touristes de diverses nationalités. Pour rappel, des centaines d’avions sont partis des principaux aéroports du Maroc avant la fermeture définitive des frontières, mais les camping-caristes sont restés bloqués, massés devant la frontière de Bab Sebta.

La majorité d’entre eux étaient en provenance du sud dans la région d’Agadir, et leur seule voie de sortie était le port de Sebta, frontière terrestre leur permettant de rentrer en France via l’Espagne. Mais la lenteur de ces véhicules et les longues distances ont retardé certains d’entre eux qui n’ont pu arriver à destination avant le dimanche à minuit, heure à laquelle les autorités espagnoles ont fermé définitivement le passage frontalier.

Quelques chanceux ont pu traverser et prendre le ferry à destination de l’Espagne d’où ils ont pu regagner leurs pays respectifs. Une situation qui a soulevé de vives critiques de la part des habitants du préside qui craignaient un risque sanitaire.

Taroudant : Le projet de plantation de 20.000 amandiers et noyers fait son chemin

par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 27/03/2020

Taroudant : Le projet de  plantation de 20.000 amandiers et noyers fait son chemin

Un programme lancé par la Fondation Crédit agricole du Maroc pour le développement durable

Cette initiative vise à doter les habitants de la commune de Toubkal d’une source durable de revenus tout en contribuant à régénérer le couvert végétal et à lutter contre l’érosion des sols.

8.000 amandiers et noyers ont été plantés dans le cadre de la première phase du programme lancé à Taroudant par la Fondation Crédit agricole du Maroc pour le développement durable (FCAMDD), High Atlas Foundation (HAF), alors que 12.000 autres sont programmés d’ici février 2021.

Ce projet pionnier porte sur un programme de plantation des arbres fruitiers organiques (amandiers et noyers) et de formation des agriculteurs en techniques agricoles dans la province de Taroudant, commune de Toubkal, région Souss-Massa, afin d’assurer un développement durable de ces milieux ruraux au niveau social, économique et environnemental.

Le programme est étalé sur 2 ans, de février 2019 jusqu’à février 2021 et il est fondé sur la plantation de 20.000 arbres, la formation des agriculteurs, l’évaluation, la certification biologique d’Ecocert obtenue par HAF en 2016 dans 5 douars (Agadir, Amsouzaret, Talmerselt, Imhiln, Osrayn ) ainsi que la préparation d’un manuel et un film documentaire. Dans ce sens 8.000 noyers et amandiers ont été plantés depuis le lancement de projet, alors que le reste est programmé pour l’année en cours.

D’ailleurs les villages qui ont bénéficié de cette opération sont les mêmes qui ont obtenu la certification de la part de l’Ecocert en 2016 (Agadir, Amsouzaret, Talmerselt, Imhiln, et Osrayn). Et ce pour aider ces douars à obtenir une nouvelle certification en appliquant des pratiques agricoles soucieuses de l’environnement.

Les agriculteurs locaux ont également bénéficié début du mois de mars courant de sessions de formation et qui ont porté sur les bonnes pratiques liées à l’agriculture biologique et développement durable, ainsi que les techniques d’élagage, du greffage, et de paillage, et des ateliers pratiques sur le terrain.

Cette initiative vise à doter les habitants de la commune de Toubkal d’une source durable de revenus tout en contribuant à régénérer le couvert végétal et à lutter contre l’érosion des sols. Dans cette optique, à travers sa fondation pour le développement durable, Crédit agricole du Maroc  s’engage sur plusieurs niveaux. Citons en premier l’acquisition et la plantation des plants biologiques d’arbres fruitiers au profit des petits agriculteurs. La fondation prend en charge leur formation sur le greffage de ces arbres, les spécificités de l’entretien bio, la récolte des fruits et leur manutention bio jusqu’à leur commercialisation.

La Fondation Crédit agricole du Maroc s’engage également à financer la certification bio de ces micro-vergers au moyen d’une certification de groupement ainsi que la production du matériel pédagogique qui permettra la duplication d’initiatives d’arboriculture biologique de montagne dans d’autres régions du Maroc.

Les agriculteurs bénéficiaires de l’opération ont été répertoriés sur une cartographie numérique des terrasses agricoles grâce au développement d’un système d’information géographique.

Agadir : un touriste étranger retrouvé mort chez lui

bladi.net – 27/03/2020

Agadir : un touriste étranger retrouvé mort chez lui

La découverte du cadavre d’un touriste de nationalité italienne, dans son appartement à hay El Qods à Agadir, a mis en état d’alerte les services sanitaires et de sécurité de la ville.

Alertés par des voisins, intrigués par les odeurs pestilentielles émanant de l’appartement, les services de police ont retrouvé son corps en état de décomposition avancée. L’éventualité de son infection au coronavirus n’est pas à écarter, surtout que le ressortissant italien était arrivé au Maroc le 15 février dernier.

L’annonce de sa disparition a été faite initialement par un autre compatriote, qui avait également loué un appartement à Agadir à son arrivée au Maroc le 2 mars dernier. Celui-ci a été placé en quarantaine, en attendant les résultats des analyses de laboratoire.

Les autorités sanitaires et les services de sécurité à Agadir mènent une course contre la montre pour retrouver toutes les personnes ayant été en contact avec la victime.

%d blogueurs aiment cette page :