RESPECT DE L’ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE: LES BONS ÉLÈVES ET LES AUTRES


Par Amyne Asmlal – le360.ma – 29/04/2020

Confinement au Maroc

Des Marocains confinés à leur domicile dans le quartier populaire de Takaddoum, à Rabat, observent
une scène au bas de leur rue, en cette période d’état d’urgence sanitaire sur le territoire national. © Copyright : DR

Avec une moyenne de 7 arrestations par jour, Al Hoceima est la ville où le confinement est le plus respecté. Elle est suivie de Safi, Errachidia et Taza. La ville de Laâyoune ferme le top cinq des villes les plus respectueuses de l’état d’urgence sanitaire.

Les habitants d’Al Hoceima sont, sans conteste, les plus respectueux des mesures de confinement. Les statistiques officielles le prouvent, rapporte Assabah qui, dans sa livraison du jeudi 30 avril, souligne que cette ville du Nord du Maroc s’est affirmée comme l’agglomération urbaine la plus respectueuse des mesures de sécurité sanitaire dès le début de l’état d’urgence, décrété le 20 mars et entré en vigueur le 24 du même mois.

La ville, indique le quotidien, n’a ainsi enregistré que 260 infractions en 38 jours, soit une moyenne de 7 cas par jour, alors que la moyenne quotidienne nationale est de l’ordre de 1.142 infractions. Des sources médicales, citées par le quotidien, attribuent cette performance au mode de vie particulier des habitants de cette région qui, relève Assabah, n’aiment pas trop sortir. Les rues de la ville sont d’ailleurs pratiquement désertes toute l’année, sauf en été. Il faut dire aussi, note le quotidien, qu’Al Hoceima, qui compte 13 cas d’infection et cinq rémissions, est l’une des premières villes à avoir enregistré des cas de contamination au Covid-19.

Après Al Hoceima, vient la ville de Safi qui, en 38 jours, a enregistré 608 infractions, soit une moyenne de 16 par jour, et n’a connu qu’un seul cas d’infection au Covid-19. La ville d’Errachidia vient en troisième position de ce palmarès, suivie de Taza. Enfin, la ville de Laâyoune clôture le top cinq des villes où les mesures de l’état d’urgence sanitaire sont le plus respectées.

Par contre, Casablanca, Rabat et Kénitra comptent un grand nombre d’infractions. Selon le dernier bilan publié, le 28 avril, par la DGSN, il a été procédé, depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire, à l’interpellation d’un total de 81.489 personnes au niveau de l’ensemble des villes du Royaume. 42.967 d’entre elles ont été déférées devant les parquets compétents après la procédure de garde à vue, tandis que les autres ont été soumises aux procédures d’investigation, de pointage et de vérification d’identité. Et la majeure partie de ces interpellations a été enregistrée à Casablanca avec 10.805 arrestations, Rabat (10.292), Kénitra (9.347), Marrakech (7.415), Oujda (6.643) et Agadir (un peu moins de 5.000 interpellations).

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :