Situation du Coronavirus au Maroc: peut-on être optimiste ?


par Marouane Kabbaj – maroc-hebdo.press.ma – 01/05/2020

Les indicateurs les plus concluants ne sont plus au rouge. Particulièrement celui des cas de contamination, qui a connu, la semaine dernière, une hausse quotidienne qui avait l’air inquiétant et qui a fini par s’infléchir.

Le nombre de cas contaminés pris en charge dans un état de santé grave ou avancé continue de diminuer: 4% seulement, contre 82% asymptomatiques ou présentant des symptômes légers. Deuxième constat: Du suivi de l’évolution du nombre de cas de contamination ressort une courbe descendante. Les cas diminuent, tout bonnement. Mieux encore, près de 33.000 personnes ont été testées négatives. Dans la nuit de mercredi à jeudi, 38 nouvelles contaminations avérées au coronavirus ont été enregistrés, pour un total de 4.359 cas confirmés depuis le début de l’épidémie.

Une mise à jour à 10H du jeudi 30 avril 2020 fait par ailleurs état de 0 nouveau décès et 41 nouvelles rémissions. Le bilan national affiche ainsi 4.359 cas confirmés, 168 décès, 969 guérisons, 29.563 cas exclus après des tests négatifs en laboratoire, et 3.222 cas en cours de traitement. Que faut-il en déduire? Les indicateurs les plus concluants ne sont plus au rouge. Particulièrement celui des cas de contamination qui a connu, la semaine dernière, une hausse quotidienne qui avait l’air inquiétante.

Mais quand on sait que le nombre de tests de dépistage a augmenté, couvrant plusieurs villes alors qu’il était limité à Casablanca et Rabat, cette hausse devient compréhensible voire même plus ou moins rassurante. Pour rassurante, elle l’est du fait que plus on a de tests, plus on détecte les cas asymptomatiques susceptibles de répandre le virus sans que leurs victimes ou eux-mêmes ne s’en rendent compte.

Le dépistage déterminant
La vérité, c’est que le Maroc a porté sa capacité de dépistages du Covid-19 à 2.062 tests par jour, comparé à 200 tests durant les premiers jours du confinement. Personne ne peut nier le fait que le dépistage est une arme déterminante dans la lutte contre le nouveau coronavirus. Le Royaume a multiplié par dix sa capacité à diagnostiquer la maladie.

L’implémentation de ces tests dans dix laboratoires supplémentaires (six Centres hospitaliers universitaires (CHU), deux cliniques à Casablanca, l’hôpital régional d’Agadir et l’hôpital militaire de Meknès) et la mise en place de tests sérologiques simples et rapides qui détectent des anticorps produits par l’organisme en cas de contamination au SARS-CoV-2 dans d’autres centres a porté le nombre de tests quotidiens à plus de 2.200.

La situation actuelle, quoique encourageant à être optimiste, ne peut être un prétexte pour boire du petit lait et dormir sur ses lauriers. Autrement dit, les tests et les consignes de confinement doivent être renforcés et le contrôle au niveau des usines industrielles et de la circulation serré. Le relâchement n’est pas permis si l’on veut sortir très bientôt de cette crise sanitaire.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :