Coronavirus Maroc : les tests de dépistage frôlent pour la première fois le seuil de 7.000 par jour


Par Mohamed Chakir Alaoui – le360.ma – 21/05/2020

Coronavirus Maroc Institut Pasteur-3

Une étape du protocole de dépistage de la présence du coronavirus SARS-CoV-2
à l’Institut Pasteur-Maroc de Casablanca. © Copyright : DR

La capacité quotidienne de dépistage du Covid-19 dans les 15 laboratoires relevant des hôpitaux du Maroc va presque doubler dans les prochains jours pour atteindre 10.000 tests de virologie, a affirmé, interrogé par Le360 le directeur du Laboratoire national d’hygiène de Rabat, le docteur Mohamed Rhajaoui.

A la date du 21 mai 2020, le nombre des tests de dépistage s’établit à 112. 997, dont 6.993 ont été réalisés au cours de ces dernières 24 heures. Les laboratoires utilisent les tests PCR (pour Polymerase Chain Reaction), plus performants, dont l’efficacité est reconnue à l’échelle mondiale. Ces tests moléculaires très spécifiques sont capables de détecter la présence du coronavirus SARS-CoV-2.

Ces tests s’effectuent moyennant un prélèvement à l’aide d’un grand coton-tige, enfoncé très profondément dans une fosse nasale.

En plus des tests PCR, le ministère de la Santé a adopté ce qu’on appelle les tests rapides antigéniques, différents de la technique du PCR. Il a dernièrement commandé de Corée du Sud près de 100.000 de ces tests. Les tests sérologiques sont simples d’usage et rapides. Ils s’effectuent par un simple prélèvement de sang, avec une goutte récupérée au bout d’un doigt ou une prise de sang, analysée dans un laboratoire de biologie médicale.

Le360 avait d’ailleurs réalisé un reportage au CHU Ibn Rochd de Casablanca dans une unité dédiée au dépistage sérologique du Covid-19.
Le professeur Maha Soussi Abdellaoui, chef du service de parasitologie, qui abrite cette cellule dédiée aux analyses sur des prélèvements de sang, nous a expliqué que cette technique consiste à rechercher deux types d’anticorps du coronavirus (IGG et IGM).

Les résultats de ces tests sont fournis en 15 mn. En cas de résultat positif, les patients sont alors soumis aux tests PCR, qui nécessitent un laps de temps de 3 à 5 heures.

Selon un décompte réalisé par Le360 auprès des hôpitaux le nombre de tests quotidiens s’établit, en moyenne, de la façon suivante:

– Institut Pasteur de Casablanca 1.000
– CHU Ibn Rochd et UM6SS, Casablanca: 500
– Institut national de santé de Rabat: 1.000
– CHU Rabat, Hôpital Zayed Ibn Sultan: 100 en moyenne
– Hôpital Moulay Abdellah Salé: 200
– Hôpital Beni-Mellal: 400
– Hôpital Nador: 50
– Hôpital Tanger : 300
– Hôpital Tétouan : 200
– CHU d’Agadir: 100
– Hôpital de Ouarzazate: 400
– CHU de Fès: 400
– CHU de Marrakech: 450
– Unité mobile de dépistage: 500
– Hôpital militaire Mohammed V de Rabat et Hôpital militaire Meknès: capacité non communiquée
– Dakhla et Laâyoune sont par ailleurs dotés de laboratoires qui ne sont pas encore opérationnels.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :