Archives de mai 25th, 2020

Retour des français en France

Christophe-André Frassa

Lors des débats sur la loi de prorogation de l’état d’urgence sanitaire, nous avions demandé et obtenu que le gouvernement ne traite pas toutes les personnes arrivant en France en provenance de l’étranger comme des « pestiférés » et leur impose une quarantaine à la sortie de l’avion.
Une fois la loi adoptée, première volte-face du gouvernement, on a appris que la quarantaine se ferait sur la base du volontariat…
Les 3,4 millions de Français dans le monde attendaient ensuite de connaître la liste des pays considérés comme zones à risque afin de préparer au mieux leur venue en France pour les vacances ou tout simplement pour revoir leurs familles.
Et là, on découvre que l’arrêté du ministre de la santé -devant établir la liste des zones à risque- nous apprend que la zone de circulation du virus est la France et le monde entier. Monsieur de La Palice n’aurait pas mieux rêvé comme arrêté sans intérêt…
C’est consternant de bêtise !

Nouvelles traversées pour rejoindre la France

Source : Site du Consulat Général de France à Agadir

Nouvelles traversées mises en place en lien avec les autorités marocaines pour rejoindre la France, à destination des Français, de citoyens européens et des résidents permanents en France voyageant à bord d’un véhicule immatriculé en Europe :

GNV | Grandi Navi Veloci - Réservation, horaires et billets de Ferry

-  Deux ferries Tanger Med – Sète, avec la compagnie GNV le 2 et le 9 juin,
Pour postuler afin de pouvoir acheter un billet, il convient d’abord de s’inscrire sur le lien suivant : 
https://framaforms.org/gnv-demande-dinscription-sur-une-traversee-tanger-sete-du-2-et-9-juin-1590405638

Vous serez ensuite appelés par GNV par ordre d’inscription, dans la limite des places disponibles, avec priorité aux personnes déjà munies d’un billet de la compagnie GNV (quelle que soit la date).

A l’attention de ceux qui ont acheté des billets GNV pour des dates antérieures au 2 juin (1er juin notamment) : il vous est fortement recommandé de vous inscrire pour la traversée du 2 juin, en demandant à GNV (lorsqu’ils vous appellent) un échange de billet. Aucun ferry Tanger-Sète ne circulera le 1er juin.

A l’attention de ceux qui ont acheté des billets GNV pour des dates postérieures au 2 juin : à ce stade, nous n’avons pas connaissance d’autres ferries GNV dûment autorisés en dehors de ceux du 2 et du 9 juin. Il vous est fortement recommandé de vous inscrire pour ces traversées du 2 et du 9 juin, en demandant à GNV (lorsqu’ils vous appellent) un échange de billet. Si d’autres traversées spéciales sont mises en place avec la compagnie GNV, vous en serez informés aussitôt.

Balearia - Informations pour les traversées avec Balearia Ferry

-  Cinq ferries Tanger Med – Malaga, avec la compagnie Balearia, les 5-6-7-8-9 juin.
Pour postuler afin de pouvoir acheter un billet, il convient d’abord de s’inscrire sur le lien suivant :
https://www.balearia.com/fr/service-speciale-ferry-tanger-malaga-fr
Vous serez ensuite appelés par Balearia par ordre d’inscription et dans la limite des places disponibles.
A l’arrivée à Malaga, il n’y aura pas de quarantaine pour les personnes se rendant en France, à condition qu’elles prennent la route immédiatement selon un itinéraire autoroutier imposé, sans sortir des autoroutes jusqu’à la frontière française.

 

Précisions sur les appels téléphoniques :

Lors des réservations sur les derniers ferries, environ un tiers des appels téléphoniques émis par les compagnies GNV et Méridionale n’ont pas abouti, la personne appelée ne répondant pas.
Afin de permettre aux compagnies de vous contacter pour les ventes de billets, il est fortement recommandé de fournir un numéro de téléphone joignable (avec le bon indicatif) : si vous n’êtes pas certain que votre téléphone reste toujours à portée sans problème de réseau, il est conseillé, si possible, d’indiquer le numéro d’un membre de votre famille en France pouvant prendre immédiatement le billet pour vous.

Précisions sur les conditions tarifaires :
Les tarifs sont fixés exclusivement par les compagnies maritimes.
Les autorités françaises ne sont en aucun cas responsables de la politique commerciale et tarifaire de compagnies privées.

Précisions sur les autorisations de circulation pour rejoindre Tanger Med avec votre véhicule :
Si vous dépendez du consulat général à Agadir, les modalités d’obtention de votre autorisation de circulation par les autorités marocaines sont les suivantes :

-  Dès que nous recevons le listing des billets émis par la compagnie, nous envoyons par mail aux titulaires de billets une attestation du consulat, qui leur permet de s’adresser aux autorités locales (pacha, chef de cercle) pour solliciter une autorisation de circulation.
-  Parallèlement, nous transmettons aux plus hautes autorités de la province la liste des personnes munies de billets sur l’une de ces traversées.
-  Ces envois se font au fur et à mesure de la réception des listings par la compagnie, il convient de laisser le temps aux autorités compétentes de recevoir les instructions. Il vous est donc demandé dans la mesure du possible d’attendre jusqu’au lendemain avant de vous adresser à elles.

Maroc : les forces auxiliaires en passe de changer de statut

bladi.net – 23/05/2020

Maroc : les forces auxiliaires en passe de changer de statut

Le ministère de la Justice et celui de l’Intérieur élaborent un texte qui pourra conférer le statut de police judiciaire aux forces auxiliaires qui travaillent aux côtés de la police et de la gendarmerie en ces temps de covid-19.

Les éléments des forces auxiliaires ont été mis à contribution en cette période de coronavirus. Ils sont déployés sur le terrain lors de patrouilles ou dans des barrages côte à côte avec les policiers ou les gendarmes, fait savoir Maghreb Intelligence. Leurs interventions pour faire respecter les mesures du confinement sont jugées efficaces (interpellations, établissements de PV, la conduite d’enquête et le déferrement devant le parquet). Sauf qu’ils sont souvent sous le feu des critiques.

Et pour cause, ils n’ont pas le statut de police judiciaire. Ces forces auxiliaires ont toujours travaillé sous les ordres des agents d’autorité (caïds, pachas, gouverneurs et walis). Alors qu’ils ont tout de même la qualité d’OPJ.

Afin de combler ce vide juridique, le ministère de la Justice, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, est en train d’élaborer un texte qui va conférer aux forces auxiliaires le statut de police judiciaire.

Maroc : En attendant le déconfinement, gérants de cafés et restaurateurs broient du noir

Coronavirus : Situation le lundi 25 mai à 10 H 00 au Maroc

Les résultats par Région figurent maintenant en % sur le site du Ministère.
.
Ministère de la Santé النسخة العربية   Le Portail Officiel du Coronavirus au Maroc     البوابة الرسمية لفيروس كورونا بالمغرب
Royaume du Maroc
.
 10H00  25-05-2020
Guéris : 4737
Décès : 200
Cas confirmés : 7495
Cas exclus suite à un résultat
négatif du laboratoire : 139103
​​  ​​​​​
​Répartition par Région :
.
Région​​ .Nombre de cas confirmé​s

en %

Beni Mellal-Khénifra​
1,51 %
Casa Settat
32,47 %
​​Daraa-Tafilalet
7.82 %
Dakhla-Oued Ed Dahab
0.07 %
Fès Meknes
13,28 %
Guelmim Oued Noun
0,57 %
Laâyoune-Sakia El Hamra
0,05 %
Marrakech Safi
17,54 %
Oriental
2,48 %
Rabat Salé Kenitra
9,26 %
Souss-Massa
1,16 %
Tanger Tetouan Al Hoceima
13,69 %
Calculs sur la base des pourcentages communiqués par le Ministère de la Santé le matin du 25/5/2020 à 10h00:
Région Cas confirmés Depuis la veille Confirmés/100’000 habitants Classement confirmés par 100’00 habitants
Beni Mellal-Khénifra 113 +0 4.5 9
Casa Settat 2434 +39 35.7 2
Drâa-Tafilalet 586 +0 36.0 1
Dakhla-Oued Ed Dahab 5 +0 4.4 10
Fès Meknes 995 +3 23.6 5
Guelmim Oued Noun 43 +0 10.4 7
Laâyoune-Sakia El Hamra 4 +0 1.2 12
Marrakech Safi 1322 +3 29.3 3
Oriental 186 +0 8.1 8
Rabat Salé Kenitra 694 +6 15.2 6
Souss-Massa 87 +2 3.3 11
Tanger Tetouan Al Hoceima 1026 +13 29.0 4
22.3 cas confirmés pour 100’000 habitants sur l’ensemble du Maroc (+66 cas confirmés, +51 guérisons, +2 décès, +4405 tests négatifs depuis la veille)
Le Maroc compterait 2558 cas actifs (+13 depuis la veille).
Souss-Massa est la 11ème région la plus touchée en proportion de sa population.
Comme la plupart de ces chiffres sont basés sur des pourcentages, il peut y avoir de légères incohérences liées aux arrondis.

 

 

Merci Superblue !

El Mundo salue les efforts du Maroc sous le leadership de SM le Roi dans la lutte contre le Covid-19

mapexpress.ma – 24/05/2020

El Mundo salue les efforts du Maroc sous le leadership de SM le Roi dans la lutte contre le Covid-19

Madrid – Le journal espagnol El Mundo a salué les efforts consentis par le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, dans la lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Dans un article intitulé “La Task Force de SM le Roi Mohammed VI contrôle le virus”, le quotidien à grand tirage a précisé que le Maroc a été l’un des premiers pays qui ont mis en œuvre des mesures strictes et proactives pour freiner la propagation de la pandémie, ce qui lui a valu de s’ériger en modèle pour les pays voisins en matière de gestion de cette crise sanitaire.

Le journal a relevé que depuis l’apparition des premiers cas du Covid-19 le 2 mars dans le pays, le Maroc a fermé ses frontières et suspendu tous les vols internationaux, avant de décider de fermer les écoles et les mosquées et d’interdire les rassemblements de personnes, puis entrer en confinement obligatoire le 20 mars, ce qui a permis d’éviter environ 6.000 décès, selon l’Institut Montaigne, basé à Paris.

“SM le Roi Mohammed VI a supervisé en personne la gestion de cette crise sanitaire et créé une Task Force pour coordonner la stratégie de lutte contre la pandémie du Covid-19, qui a été composée de hauts responsables”, a écrit le média espagnol, notant que tous les fonctionnaires des administrations et établissements publics marocains, ainsi que les forces de sécurité ont été mobilisés pour coordonner la mise en oeuvre de l’état d’urgence sanitaire et sensibiliser les citoyens à l’importance des mesures adoptées.

El Mundo a, dans ce cadre, fait savoir que les unités industrielles marocaines spécialisées dans le textile ont été impliquées par l’Etat dans la fabrication des masques de protection, ce qui a permis au Royaume de couvrir, en un temps record, les besoins de la population, avant d’autoriser leur exportation vers plusieurs pays, dont l’Espagne, la France, l’Italie et l’Allemagne.

Les forces et corps de sécurité du Royaume ont, de leur côté, été mobilisés pour garantir le respect des dispositions de l’état d’urgence sanitaire et des mesures de distanciation sociale et de sécurité préconisées, assurer la protection des sites stratégiques, lutter contre la cybercriminalité et les “fake news” véhiculés sur les réseaux sociaux et engager des poursuites contre les contrevenants qui exposent au danger la sécurité sanitaire des citoyens, a poursuivi la publication.

Selon El Mundo, le Maroc a réussi, grâce à la mise en oeuvre de ces mesures strictes, à contenir la propagation du virus et à stabiliser la courbe des contaminations, dans la mesure où le pays comptait vendredi 7.300 cas de contamination au Covid-19, dont 197 décès, tandis que l’Algérie qui, avec le même nombre de cas, a enregistré près de trois fois plus de morts dus au virus.

“Le Maroc, où le niveau de propagation de Covid-19 reste faible, a pris des mesures décisives et rapides pour lutter contre la pandémie, à travers l’adoption d’une approche basée sur la prévoyance, la fermeté et la rigueur, en collaboration avec tous les intervenants, et avec la participation de la population, ce qui lui a permis d’éviter le pire”, a souligné le professeur à l’Université Ibn Zohr d’Agadir, Mohamed Amine Serghini, cité par le journal.

AGADIR : COMMENT L’AÏD A ÉTÉ CÉLÉBRÉ, EN PLEIN CONFINEMENT

par Mohand Oubarka – le360.ma – 24/05/2020

Cover_Vidéo: هكذا احتفلت ساكنة أكادير بعيد الفطر في زمن الكورونا

Ce jour de fête dans la capitale du Souss est «particulier» pour les habitants, qui ont dû faire contre mauvaise fortune bon cœur. Témoignages.

Bien que privés de visites familiales, les Gadiris disent comprendre les restrictions du confinement et louent les efforts des autorités dans leur combat pour limiter la propagation de la pandémie.

Pour nombre de citoyens interrogés par Le360, ce Aïd «très particulier» s’est, malgré tout, passé dans une bonne ambiance.

«Heureusement qu’il existe des moyens de communication (téléphone et Internet) pour s’enquérir de nouvelles nos proches et échanger avec eux nos vœux», estiment-ils.

Vidéo (en arabe)

«Nous sommes obligés de composer avec les consignes sanitaires et remercions les forces de l’ordre et les personnels soignants pour leurs efforts dans la lutte contre la pandémie. Nous espérons que les prochaines fêtes seront célébrées en famille», déclare un citoyen devant Le360.

%d blogueurs aiment cette page :