15 endroits de rêve à visiter au Maroc


Par Leïla Driss – le360.ma – 06/06/2020

Cet été, une fois sortis du confinement, c’est au Maroc qu’on voyagera, assurément. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir les endroits de toute beauté dont regorge notre pays. Best of, hors des sentiers battus et loin de l’agitation des villes…

L’île du Dragon

ile du dragon© Copyright : DR

L’île du Dragon doit son nom à sa forme, laquelle évoque une tête de crocodile ou de dragon pour ceux qui préfèrent y voir cette créature mythologique. Autrement appelé l’île Herné, l’endroit se situe dans la lagune de Dakhla. Cette île, qui apparaît comme un mirage, est accessible à pied à marée basse. A admirer sur place, les sublimes coquillages qui ornent le banc de sable et les flamants rose qui peuplent la lagune. C’est au IIe siècle av. J.-C., que l’historien Polybe a navigué jusqu’à l’île de Cerné près de Dakhla où l’îlot porte encore ce nom de Herné.

 

La plage de Badis

La plage de Badis

La plage de Badis © Copyright : DR

Cette plage, qui s’étend sur une distance de 450 mètres de longueur, se situe à 50 km de la ville d’Al Hoceima. Au pied des falaises du massif de Bokkoyas, elle donne accès à une série de baies et de criques de toute beauté. Idéale pour une excursion en mer ou une plongée.

 

La vallée du paradis

la vallée du paradis

La vallée du paradis. © Copyright : DR

Cachée au creux de la montagne, la vallée du paradis mérite bien son nom. Située non loin d’Agadir, il faut s’armer de patience pour y accéder. Après avoir emprunté un dédale de petites routes dans les hauteurs, il faut s’enfoncer un peu plus au cœur de l’un des derniers contreforts de l’Atlas, et longer un cours d’eau jusqu’à arriver à destination. Là, à perte de vue sous vos pieds, des palmeraies… Il faut alors descendre à pied, emprunter de petits escaliers taillés dans la roche, des ponts en bois puis marcher à travers la dense végétation pour arriver enfin aux bassins naturels taillés dans la roche. La pierre polie fait office de toboggan et l’eau est à température idéale pour piquer une tête.

 

Akchour

Akchour

Akchour. © Copyright : DR

Après avoir traversé le très joli village d’Akchour, non loin de Chefchaouen et de Oued Laou, direction les gorges où l’on pourra se rafraîchir aux sources d’eau et se baigner dans des rivières translucides. On ne peut visiter cette région, véritable paradis du trekking, sans s’arrêter au Pont de Dieu, une arche naturelle dans la roche d’une hauteur de 25 mètres qui relie à une gorge, et à la cascade d’Akchour qui offre une piscine naturelle où il fait bon se rafraîchir.

 

Legzira

Lagzira

Legzira © Copyright : DR

Cette plage située non loin de Sidi Ifni et qui tire son nom de la petite île rocheuse qui se situe juste en face de la plage est sans nul doute l’un des plus beaux endroits du Maroc. Ici, pas d’artifices ni de place pour le superficiel, la nature fait tout le travail avec l’océan à perte de vue et comme sortie de la montagne, une arche faite de terre et de pierres qui enjambe la plage pour se jeter dans l’océan. Un endroit en dehors du temps et loin de tout, idéal pour les Robinson Crusoé dans l’âme. Malheureusement, l’arche qui figure sur la photo s’est écroulée il y a quelque temps, mais il en reste deux autres dont celle qu’on voir au loin.

 

La plage Portorico

La plage Porto Rico

La plage Porto Rico © Copyright : Lil Planet

C’est véritablement l’une des plus belles plages qui soient au Maroc. Située à une soixantaine de kilomètres au sud de Dakhla , »Porto Rico » s’étend à perte de vue, au point que cette longue bande de sable blanc semble interminable.

 

Moulay Bousselham

Moulay Bousselham

Moulay Bousselham. © Copyright : DR

Moulay Bousselham est un village de pêche traditionnel, aussi joli que typique, avec ses petites maisons blanches et bleues bordant l’Atlantique et la lagune de la Merja Zerga, l’un des plus beaux parcs naturels et sauvages du Maroc. Ce site de toute beauté situé au nord du Maroc entre la mer et les montagnes du Rif doit notamment sa renommée à sa lagune peuplée de milliers d’oiseaux, dont des colonies de flamants roses, et à et une plage qui s’étend à perte de vue et qui fait le bonheur des amateurs de sports nautiques.

 

Bin El Ouidane

Bin El Ouidane

Bin El Ouidane. © Copyright : DR

Située au cœur de la province d’Azilal entre l’oued El Abid et l’Assif Ahansal, la petite ville de Bin El Ouidane se trouve au bord d’un barrage qui porte le même nom. Attraction de l’endroit, le lac de Bin El Ouidane, véritable merveille de la nature avec ses eaux bleues cristallines. Les amateurs de pêche sont des habitués de cet endroit niché au cœur de l’Atlas où abondent brochets, black bass, carpes et sandres. Tout aussi férus de l’endroit, les fans de sports nautiques s’y donnent rendez-vous pour des balades en bateaux, en kayak, en jet ski ou ski nautique.

 

La plage de Cala Blanca

La plage de Cala Blanca

La plage de Cala Blanca © Copyright : Les Voyageuses

Cette plage qui se mérite, tant son accès est peu évident, se situe au sud-est du Cap des trois fourches, vaste promontoire montagneux qui surplombe la Méditerranée et qui est réputé pour ses paysages sublimes et ses plages paradisiaques. Un site aux eaux cristallines, idéal pour la plongée sous-marine.

 

Sidi Mghait

Sidi Mghait

Sidi Mghait. © Copyright : DR

Cette plage sauvage située aux abords de la ville d’Assilah, dans le nord du Maroc, est un petit paradis dont le secret est précieusement gardé par les quelques habitués de l’endroit. Et si cette plage aux allures d’île déserte parvient à rester préservée, c’est grâce aux kilomètres de pistes qu’il faut parcourir pour y arriver. De quoi en décourager plus d’un, pourtant le paysage vaut le détour.

 

Les cascades d’Ouzoud

Les cascades d'Ouzoud

Les cascades d’Ouzoud. © Copyright : DR

Les cascades d’Ouzoud sont assurément les plus belles chutes d’eau du Maroc. Situées à environ 150 kilomètres au nord-est de Marrakech, elles s’élèvent à plus de 110 mètres de hauteur et se déversent en trois paliers. Le paysage alentour est aussi rocailleux que verdoyant, et dans la vallée peuplée par les oiseaux et les singes poussent amandiers, oliviers et figuiers.

 

L’Oasis de Fint

L'Oasis de Fint.

L’Oasis de Fint. © Copyright : DR

Enclavée au seuil de l’Anti-Atlas, à 12 kilomètres de Ouarzazate, l’Oasis de Fint, qui signifie «oasis cachée» en amazigh, se constitue d’un ensemble de quatre petits villages aux maisons de pisé qui bordent une palmeraie verdoyante, et l’Oued Fint. Pour relier ces villages, il faut enfourcher un âne et se laisser conduire à travers les plateaux et la palmeraie. Ici, le vert des palmiers, le bleu turquoise de l’eau contrastent avec la noirceur des roches volcaniques alentours et les couleurs des orangers, des citronniers, ainsi que des amandiers, des palmiers dattiers et des lauriers-roses qui poussent dans ce véritable paradis naturel.

 

Les gorges de la vallée de Todgha

Les Gorges du Todgha.

Les gorges de la vallée du Todgha. © Copyright : DR

Impressionnantes, les gorges de la vallée de Todgha offrent l’un des plus beaux paysages du Maroc. Ici, la couleur de la roche change en fonction de la lumière pour devenir tour à tour dorée, orangée et rouge. Situées à la sortie de Tinghir, les gorges du Todgha, où poussent à flanc de remparts des palmiers, sont l’endroit idéal pour les randonnées pédestres. Au cœur des gorges, l’eau de source coule à flots et une halte pour la nuit peut s’improviser dans l’un des quelques hôtels qui s’y trouvent. Puis, un peu plus loin commence le circuit des randonnées et les parcours d’escalades, à faire pendant quelques heures, voire plusieurs jours pour les plus téméraires.

 

Imlil

Imlil.

Imlil. © Copyright : DR

Au pied du majestueux Toubkal, dans les montagnes du Haut Atlas, se trouve l’un des plus jolis villages du Maroc. Perché à une altitude de 1.740 mètres et situé à 64 km de Marrakech, le village d’Imlil est le point de départ des randonneurs qui partent à l’assaut du Toubkal, mais aussi des moins sportifs qui pourront profiter tout autant de la beauté de la vallée d’Imlil. L’une des plus belles ballades de l’endroit est assurément celle qui monte jusqu’à Sidi Chamharouch.

 

La Kasbah Aït ben Haddou

La Kasbah Aït ben Haddou.

La Kasbah Aït ben Haddou. © Copyright : DR

Amateurs de culture et d’histoire, cette kasbah incroyable est l’endroit qu’il vous faut visiter. Située dans la région de Ouarzazate, dans la vallée de l’Ounila, la Kasbah Aït ben Haddou est non seulement un symbole de l’architecture sud marocaine avec ses maisons de terre, mais aussi un haut lieu du cinéma. Inscrite au patrimoine de l’UNESCO depuis 2013, la Kasbah Aït Ben Haddou a accueilli les équipes de tournage de Lawrence d’Arabie, Babel et la saison 3 de Game of Thrones.


Sur ces 15 lieux, nous en connaissons 10 (tous ceux du sud) Il nous en reste donc 5 à découvrir !

 

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :