Examens du bac : une «année noire» attend les tricheurs


Par Mohamed Younsi – le360.ma – 19/06/2020

Baccalauréat

En plus des dispositions anti-triche prises habituellement, les mesures préventives, organisationnelles et sécuritaires adoptées cette année rendent pratiquement impossible toute pratique de tricherie lors de l’examen du baccalauréat.

Les candidats au baccalauréat, qui redoublent chaque année d’inventivité pour tenter de tricher aux examens, auront du mal à passer entre les mailles du filet cette année.

En effet, en plus des dispositions prises habituellement par les autorités compétentes, les mesures préventives, organisationnelles et sécuritaires adoptées cette année dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus rendent pratiquement impossible toute tricherie.

Le nombre de candidats par salle sera réduit à dix, a déclaré le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi. Alors que la surveillance sera assurée par 91.143 enseignants et cadres du département dans 2.155 centres d’examen mobilisés, contre 1.500 en 2019, répartis en 100 salles couvertes, 145 amphis et 1.910 établissements scolaires.

La correction sera assurée par 31.281 enseignants, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du week-end des 20 et 21 juin. Citant un communiqué du ministère, le quotidien a précisé que 441.238 candidats passeront la session normale, du 3 au 9 juillet. Il s’agit de 318.917 candidats scolarisés, dont 282.048 inscrits dans le secteur public (64% du total) et 36.869 candidats inscrits dans le secteur privé (8%). La gent féminine représente 49% des candidats.

D’après les mêmes statistiques du ministère, rappelle le quotidien, 72% des candidats sont scolarisés et 28% sont libres (122.321). Le baccalauréat scientifique ou technique représente 57%, soit 249.338 candidats, soit +1,9% par rapport à l’année dernière, alors que la section littéraire et enseignement originel est de 41% (181.234 candidats),  soit -3.3% par rapport à 2019. En branches professionnelles, le nombre de candidats est de 10.666 (+19,8%). Dans les sections internationales du baccalauréat marocain, le nombre a augmenté de 75,27 %), soit 43.781 candidats. S‘agissant des candidats en situation de handicaps, 539 candidats passeront le baccalauréat cette année, contre 402 en 2019.

Dans le dispositif mis en place par le ministère, 46 centres d’examen ont été affectés dans les établissements pénitentiaires, répartis en 107 salles pour 856 candidats. Dans le registre de la prévention, il sera procédé à la désinfection des couloirs, des bureaux, des installations sanitaires et espaces de travail, ainsi que des équipements, fournitures, enveloppes, documents, véhicules de transport et espaces destinés au stockage et à la sécurisation des épreuves.

D’autres mesures s’articulent autour de la prise de température, la distanciation sociale, des mécanismes organisationnels, des gels désinfectants, l’obligation de se désinfecter les mains, l’obligation de porter les masques de protection et l’interdiction de tout échange de fourniture.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :