L’ESPAGNE CONSOLIDE SA PLACE DE PREMIER PARTENAIRE COMMERCIAL DU MAROC

Par Khalil Ibrahimi – le360.ma – 28/06/2020

Marchandise transportée par voie maritime (illustration). 
Marchandise transportée par voie maritime. 

 

Avec 65,8% des échanges enregistrés en 2019, les pays de l’UE dominent toujours le commerce extérieur du Maroc,

Les pays de l’UE sont à l’origine de 65,8% des quelques 508,6 milliards de dirhams d’échanges commerciaux réalisés par le Maroc en 2019.

L’Espagne est à l’origine de 144,4 milliards de DH de ces échanges, consolidant ainsi sa place de premier partenaire commercial du pays.

La France, elle, avec  120,9 milliards de DH, vient en deuxième place. Ces deux pays sont à eux seuls à l’origine de 52,2% des échanges du Maroc avec ce L’Europe.

L’Office des Changes souligne, dans sa dernière livraison du rapport annuel du commerce extérieur, une amélioration du déficit commercial vis-à-vis de l’Europe à fin 2019. Il s’est établi à 107,8 millions de dirhams, en amélioration de 8,2 milliards  par rapport à 2018.

L’autre moitié des échanges commerciaux du Maroc est réalisé en grande partie avec l’Asie et l’Amérique.

Les échanges avec les pays asiatiques affichent un total de 131,7 milliards de durhams, soit 17% des échanges contre 16,2% en 2018. Là aussi est relevé une amélioration du déficit commercial, qui baisse de 103 milliards à  76,3 milliards de dirhams.

Les pays du continent américain sont pour leur part à l’origine de 85,1 milliards de dirhams, soit 11% du total des échanges. Le déficit commercial avec cette zone s’est en revanche creusé de 3,5 milliards, pour atteindre 32,4 milliards de dirhams.

Les échanges avec l’Afrique se consolident d’année en année. Le continent représente 5,1% des échanges commerciaux du Royaume. Un excédent de 3,7 milliards de dirhams, contre 2,7 milliards en 2018, a été enregistré.

Par ailleurs, les importations du Maroc effectuées dans le cadre des accords de libre-échange sont restés stables à 151,6 milliards de dirhams. Ce niveau représente 30,9% des importations globales du pays. 72,4% de ces échanges, soit 109,8 milliards de dirhams, sont effectuées avec des pays européens.

Trois pays sont à l’origine de 56% de ces importations en provenance de l’Europe dans le cadre de l’accord de libre-échange. Il s’agit de l’Espagne avec 26,9 milliards de dirhams, la France avec 21,3 milliards et l’Allemagne avec 13,3 milliards de dirhams.  

Pour les importations sous couvert de l’accord avec la Turquie, le rapport souligne qu’elles retrouvent leur deuxième position après l’avoir perdue pour l’accord avec les Etats-Unis en 2018. Elles atteignent 19,1 milliards de dirhams, en hausse de 3,6 milliards par rapport à 2018. Avec les Etats-Unis, les importations reculent de 3 milliards de dirhams pour atteindre 14,6 milliards de dirhams.

Concernant les importations effectuées sous l’accord d’Agadir, elles affichent 5,8 milliards de dirhams, en hausse de 7,5% par rapport à 2018. Ce niveau, note le rapport, est en amélioration constante depuis 2016. La hausse de 2019 est soutenue notamment par les importations en provenance de l’Égypte (+8,4% à 300 millions de dirhams).

Côté exportations, le Maroc réalise 773,3 milliards de dirhams, en légère hausse de 2,4% par rapport à 2018, ce qui limite légèrement le creusement du déficit commercial de 3,2 milliards de DH, le niveau le plus bas depuis 2016. Le déficit atteint 209,2 milliards de dirhams.

Le taux de couverture des importations par les exportations enregistre ainsi une très légère amélioration passant de 57,2% en 2018 à 57,4% en 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.