Archives de juillet 20th, 2020

Saïd, le sculpteur de pierre à Kasbat Souss

Tous ceux qui ont déjà été à Kasbat Souss connaissent l’atelier de sculpture de pierre de Saïd

Il réalise des pièces personnalisées pour fête, anniversaire, mariage etc…
Voici quelques réalisations

Il réalise ce que vous voulez, aux mesures que vous désirez.
Saïd  a besoin de se faire connaître, il travaille sur commande à des prix très corrects.

Quelques autres photos :

Vols spéciaux : les tarifs sont-ils réellement fixes ? La compagnie répond

par Kenza Khatla – medias24.com – 18/07/2020

Royal air Maroc a mis en place des tarifs fixes le mercredi 15 juillet. Des passagers, souhaitant emprunter ces vols, continuent toutefois de se plaindre des prix exorbitants des billets. Qu’en est-il réellement ?

Vols spéciaux: les tarifs sont-ils réellement fixes? La compagnie répond

La compagnie nationale a annoncé le 15 juillet dernier la mise en place de tarifs fixes pour les vols programmés dans le cadre de l’opération spéciale liée à l’état d’urgence. Cette décision est intervenue suite à la polémique sur la cherté des billets proposés sur le site de la RAM.

Les tarifs fixes des vols ont été rendus publics par la RAM. Les vols reliant le Maroc aux destinations de l’Europe de l’Ouest coûtent à présent entre 2.200 DH et 4.000 DH (aller simple en classe économique). Les vols sur l’Afrique, entre 3.500 et 4.500 DH, et ceux reliant le Maroc et l’Amérique du nord, 6.500 DH (aller simple en classe économique sur la liaison Casablanca- Montréal) et 8.000 DH (aller simple en classe économique sur la liaison Casablanca- New York).

Médias24 a reçu de nombreux messages de passagers qui se plaignent de prix plus élevés que ceux fixés par la compagnie.

A titre d’exemple, un vol aller-retour, du 22 juillet au 14 août, reliant Paris à Rabat coûterait plus de 8.000 DH, comme le montre la capture d’écran ci-dessous, envoyée par l’un de nos lecteurs.

Contactée par nos soins, Royal Air Maroc nous a expliqué ce qui suit :

« Tout d’abord, les prix fixés par la compagnie sont valables du 15 juillet au 10 août, date à laquelle prendra fin l’état d’urgence sanitaire. Les prix au-delà de ces dates seront donc fixés selon l’offre et la demande », et peuvent de ce fait être plus élevés.

« D’une autre part, les billets de la classe économique peuvent être épuisés pour certaines dates. Le cas échéant, RAM propose sur son site les billets en business classe, ce qui explique les prix élevés », ajoute notre source, notant que « les billets de la business classe coûtent généralement le double de ceux de la classe éco, voire plus ».

En effet, Médias24 a vérifié sur le site de la compagnie nationale. Pour le vol mentionné ci-dessus (Paris-Rabat, du 22 juillet au 14 août), il n’y a plus de billets disponibles en  classe économique pour l’aller. Le billet dans la business classe coûte plus de 5.800 DH.

Le prix du vol retour coûte quant à lui 2.758 DH, ce qui fait un total de 8.649 DH.

En France, voici la liste des lieux publics clos où le port du masque est obligatoire dès ce lundi

ladepeche.fr – 20/07/2020

Le port du masque est désormais obligatoire dans tous les commerces.Le port du masque est désormais obligatoire dans tous les commerces.

Le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux publics clos pour lutter contre la propagation du coronavirus et l’épidémie de Covid-19. Une amende de 135 euros est prévue si vous ne le portez pas. La liste de ces lieux a été publiée par le ministère de la Santé.

Pour lutter contre la propagation du coronavirus, le port du masque chirurgical ou « grand public » (en tissus) était déjà obligatoire dans les transports en commun depuis le 11 mai. Il est désormais imposé à tout le monde dans de nombreux lieux publics clos dont voici la liste. Le décret est paru ce lundi matin.

  • Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas.
  • Restaurants et débits de boissons
  • Hôtels et pensions de famille
  • Salles de jeux
  • Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement
  • Bibliothèques, centres de documentation
  • Établissements de culte
  • Établissements sportifs couverts
  • Musées
  • Établissements de plein air
  • Chapiteaux, tentes et structures
  • Gares (SNCF, routières, maritimes)
  • Aéroports
  • Hôtels-restaurants d’altitude
  • Établissements flottants
  • Refuges de montagne
  • Magasins de vente, centres commerciaux
  • Administrations et banques
  • Marchés couverts

Le prix des masques chirurgicaux restera fixé à 95 centimes d’euros maximum jusqu’au 10 janvier 2021.

« Sauver des vies, protéger les plus vulnérables, réduire la circulation du virus : c’est de notre civisme que dépend la santé de tous », a commenté sur Twitter dimanche le Premier ministre Jean Castex.

Le président Emmanuel Macron avait annoncé le 14 juillet que l’obligation de porter un masque entrerait en vigueur le 1er août, mais la date a été rapidement avancée face aux critiques des médecins qui alertent sur ces « signaux faibles » de reprise de l’épidémie de Covid-19 et le relâchement des mesures barrières.

Ouverture partielle des frontières : le nombre des bateaux équipés de laboratoires COVID passe à 7

par KARIM HANDAOUI  – challenge.ma – 19/07/2020

La capacité de dépistage du coronavirus à bord des bateaux autorisés pour le transport des passagers en provenance de Sète et Gênes vient d’être augmentée.

Le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé le 14 juillet que deux navires du plan de flotte ont été équipés par des laboratoires d’analyses du virus Covid-19, selon les orientations des autorités sanitaires.

Ces deux navires ont quitté respectivement le port de Sète à destination de Nador le 15 juillet 2020 et le port de Gênes à destination de Tanger Med le 16 juillet, alors que les autres navires du plan de flotte seront équipés de laboratoires d’analyses dans les prochains jours en prenant en compte leurs accostages dans les ports marocains.

Samedi 19 juillet, un autre bateau a été équipé d’un laboratoire d’analyses de la Covid-19 à Nador. Les membres de l’Institut National de la Santé feront de même pour quatre autres navires.

Pour rappel, des autorisations provisoires ont été accordées aux armateurs retenus qui s’engagent à donner plein effet aux dispositions du cahier des charges mis en place par le ministère, pour assurer un transport sûr et sécurisé et protéger la santé des passagers et des équipages.

Pagaille à bord des ferrys au départ de Gênes et Sète à destination du Maroc

h24info.ma – 17/07/2020

Ferry Gènes

Les départs depuis le port de Gênes connaissent une grande influence avec l’opération «exceptionnelle» de l’ouverture des frontières marocaines. Décrites comme de véritable scène de «chaos», la situation a nécessité le déploiement de forces policières supplémentaires.

«Chaos dans le port de Gênes pour les contrôles des passagers qui devaient monter à bord du ferry à destination du Maroc», titre ce jeudi le plus important quotidien italien, La Repubblica.

Des centaines de voitures attendaient de pouvoir embarquer, ce qui a fortement perturbé le trafic urbain à Lungomare Canepa. Si 60 voitures ont effectivement embarqué, 500 autres véhicules alignés tentaient de faire de même, précise le quotidien. Une situation qui a d’ailleurs nécessité la mis en place d’une unité de patrouille pour garantir l’ordre public.

Ce retard s’explique par le fait que de nombreux passagers ne disposaient pas de leur test de dépistage à la Covid-19, document exigé par les autorités marocaines. Sur place des tests ont été effectués pour permettre aux automobilistes d’embarquer et de libérer le passage, note la même source.

Mêmes problèmes constatés du côté de Sète où le journal Libération rapporte une vraie pagaille au de la gare maritime où de nombreux MRE sont en attente sans aucune certitude de pouvoir embarquer. Faute d’informations et de billets suffisants, les passagers ne savent plus à qui s’adresser, et sur place la tension monte.

Compte tenu de la forte influence, le ministère marocain de l’Équipement, du transport de la logistique et de l’eau a équipé des navires de laboratoires d’analyses du virus Covid-19. À ce jour, des navires, un en provenance de Sète et un autre de Gênes ont été équipés, tandis que d’autres le seront dans les prochains jours, rapportent le site El Faro de Ceuta.

Pour rappel, le Maroc a procédé à l’ouverture partielle de ses frontières aériennes, terrestres et maritimes dans le cadre d’une opération exceptionnelle visant à autoriser l’accès au territoire national à compter du mercredi 15 juillet 2020 aux citoyens marocains quelle que soit leur condition (touristes bloqués, étudiants ou résidents à l’étranger), ainsi que les étrangers résidant dans le royaume et se trouvant à l’étranger pour une raison quelconque, ainsi qu’à leurs familles.

Cette opération se fait à partir des points de passage aériens essentiellement à travers des vols de la Royal Air Maroc et d’Air Arabia, ainsi que via les points de passage maritimes à travers la programmation des bateaux ferrys, exclusivement à partir des ports de Sète (en France) et de Gênes (en Italie).

Le Maroc passe en phase 3 du déconfinement, nouveaux assouplissements

medias24.com – 19/07/2020

Par un communiqué officiel, le gouvernement annonce de nouveaux assouplissements et le passage à la phase 3 du plan de déconfinement, à compter de ce lundi 20 juillet 2020 à zéro heure.

Le Maroc passe en phase 3 du déconfinement, nouveaux assouplissements(PHOTO MAP)

Voici les mesures d’assouplissement qui entrent en vigueur ce lundi 20 juillet à zéro heure:

  • les établissements touristiques seront autorisés à utiliser 100% de leur capacité d’hébergement. Par contre, les espaces communs tels que les piscines, les restaurants, salles de fitness… ne pourront dépasser 50% de leurs capacités.
  • le transport public de voyageurs, urbain et interurbain, pourra atteindre 75% de sa capacité dans des conditions précises qui seront annoncées.
  • les compétitions sportives officielles seront autorisées, mais à huis clos.
  • les événements et rassemblements avec 20 personnes au maximum seront autorisés.
  • réouverture des centres culturels, musées, bibliothèques, monuments, sans dépasser 50% de leurs capacités.

Toutes les autres restrictions restent en vigueur telles que l’interdiction des mariages, des cérémonies funèbres, des salles de cinéma, des piscines publiques…

Le gouvernement appelle les citoyens à la plus grande vigilance et à respecter scrupuleusement le port du masque, la distanciation, les mesures d’hygiène, sachant que les activités estivales et celles de l’Aid Al Adha sont propices à la dissémination du virus.

Le gouvernement rappelle qu’en cas d’apparition de clusters, toute unité industrielle, commerciale, de service ou touristique sera fermée. Et que tout quartier ou zone seront placés en quarantaine stricte en cas de besoin et leurs accès hermétiquement fermés dans les deux sens.

Aid Al-Adha : Pas de voyage sauf pour une nécessité extrême !

par Salima Guisser – aujourdhui.ma – 19/07/2020

Aid Al-Adha : Pas de voyage que pour une nécessité extrême !

En plein contexte de la Covid-19, le Gouvernement tient à une bonne fête de sacrifice.

A cet effet, le Chef de gouvernement et le ministre de la santé ont tenu dimanche soir un point de presse conjoint à Rabat pour rappeler aux citoyens de « ne voyager pendant Aid Al-Adha que pour une nécessité extrême ». « Nous ne voulons pas qu’il y ait un encombrement dans les transports en commun en cette période», précise pour sa part Saad Eddine El Othmani. De son côté, Khalid Ait Taleb, ministre de la santé, qui met l’accent sur les mesures de prévention, indique : « Nous ne sommes pas encore sortis de la situation pandémique ». Le tout en abondant dans le sens du Chef de gouvernement à propos de la recommandation de ne pas se déplacer pendant l’Aid afin d’empêcher la circulation du virus que ce soit dans les transports ou pendant les rassemblements.

Le Programme de développement urbain d’Agadir au centre des travaux du conseil communal

mapexpress.ma – 19/07/2020

Le Programme de développement urbain d’Agadir au centre des travaux du conseil communal

Agadir – Le financement des projets inscrits dans le cadre du Programme de développement urbain d’Agadir (2020-2024) était au centre des travaux d’une session extraordinaire du conseil communal d’Agadir tenue jeudi à huis clos.

Agadir : Saisie de près de 5 tonnes de chira à bord de deux “pickup” (DGSN)

mapexpress.ma – 20/07/2020

Agadir : Saisie de près de 5 tonnes de chira à bord de deux “pickup” (DGSN)

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir ont réussi dimanche, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire(DGST), à avorter deux opérations de trafic d’une cargaison totale de 4,85 tonnes de chira à bord de deux véhicules de transport de marchandises (pickup).

Le premier véhicule a été intercepté à l’entrée de la ville d’Ait Melloul après l’utilisation d’une herse pour l’immobiliser, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que 2,343 tonnes de chira ont été saisis, emballées en dessous d’une quantité de pastèques, en plus de l’interpellation du chauffeur de la voiture âgé de 52 ans.

Parallèlement à cette opération, les éléments de la police judiciaire ont intercepté un véhicule pareil dans la région de “Klia”, à 30 km de la ville d’Ait Melloul, précise la DGSN, notant qu’une quantité supplémentaire de 1,742 tonne de chira a été saisie à bord de ce véhicule.

Outre la quantité totale de chira saisie, d’un total de 4,85 tonnes, des sommes d’argent et de téléphones portables utilisés dans cette activité criminelle ont également été saisis, ajoute la même source.

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’identifier les éventuelles ramifications de cette activité criminelle et identifier les éventuels complices impliqués dans cette affaire, conclut le communiqué.

%d blogueurs aiment cette page :