Archives de juillet 21st, 2020

Ça y est, nous avons nos billets pour rentrer en France !

Ça nous tardait de rentrer au pays basque pour y retrouver une partie de nos enfants et petits-enfants et nous avons pu prendre nos billets cet après-midi.

Départ le 5 août au matin très tôt pour faire Agadir-Paris Charles de Gaulle par Air Arabia et dans l’après-midi du 5, Paris Charles de Gaulle-Biarritz par Air France.

Air Arabia Maroc reçoit son cinquième avion Airbus A320

Un vol Air France entre Paris et Nice obligé d'atterrir en urgence ...

Assez cher, mais moins que la RAM.

Pour le retour, on verra sur place !

 

EAU : LE MAROC PRÉVOIT D’ÉCONOMISER 2,5 MILLIARDS DE M3 DANS L’AGRICULTURE

agrimaroc.ma – 20/07/2020

Eau : Le Maroc prévoit d'économiser 2,5 milliards de m3 dans l'agriculture

Lors d’une réunion du bureau de la Chambre des conseillers, le ministre de l’Équipement et de l’eau, Abdelkader Amara a indiqué, dans le contexte du stress hydrique, que son département planche sur le plan national de l’eau s’étendant à l’horizon 2050 et qui mobilisera un budget de 383 milliards de dirhams.

Ce plan s’articule autour de trois axes dont l’un porte sur le renforcement de l’offre en eau. Les deux autres axes sont relatifs à la gestion maîtrisée de la demande et à la protection des ressources en eau et l’écosystème écologique, indique L’Economiste. Pour la réalisation de ce projet, le ministère mobilisera 383 milliards de DH pour les 30 prochaines années.

Ainsi, le département sera obligé de développer l’offre en eau avec 4,5 milliards de mètres cubes et économiser au moins 2,5 milliards de mètres cubes, principalement dans le secteur agricole. De même, il prévoit la baisse de 10 à 20% de la moyenne du niveau d’envasement des barrages, en plus de la réduction du recours à l’utilisation des eaux souterraines. Aujourd’hui, 1,2 milliard de mètres cubes sont exploités, ce qui impactera le stock des nappes phréatiques.

Pour le ministre, la réalisation du plan exige l’engagement ferme de toutes les parties concernées. Ainsi, il prévoit la construction de 50 grands barrages. Le but est d’arriver à une capacité de stockage de 32 milliards de mètres cubes d’eau, contre 18,7 milliards de mètres cubes actuellement. «Plus cette capacité augmente, plus nous aurons des marges pour traiter les problèmes liés à la sécheresse, qui peut s’étaler sur 3 ans et parfois plus», a noté le ministre.

Royal Air Maroc augmente la cadence

bladi.net – 21/07/2020

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a augmenté, lundi 20 juillet 2020, la fréquence de ses vols domestiques sur les lignes Casablanca-Dakhla, Casablanca-Oujda…

 Royal Air Maroc augmente la cadence

Dans un communiqué, RAM a indiqué que la ligne Casablanca-Dakhla est désormais passée de sept fréquences à 9, celle de Casablanca-Agadir passe à quatre fréquences par semaine, celle de Casablanca-Oujda de trois à cinq fréquences par semaine.

En tout, 12 liaisons régulières vont être opérées à raison de 45 fréquences par semaine dans le cadre du programme des vols domestiques de la compagnie. Huit lignes reliant Casablanca à d’autres villes du royaume : Casablanca-Dakhla (9 fréquences par semaine), Casablanca-Laayoune (7 fréquences par semaine), Casablanca-Oujda (5 fréquences par semaine), Casablanca-Agadir (7 fréquences par semaine), Casablanca-Errachidia (2 fréquences par semaine), Casablanca-Ouarzazate (3 fréquences par semaine), Casablanca-Tétouan (2 fréquences par semaine) et Casablanca-El Hoceïma (2 fréquences par semaine). Quatre autres lignes : Agadir-Laâyoune, Agadir-Dakhla, Laâyoune-Dakhla et Tétouan-Al Hoceïma à raison de 2 fréquences par semaine.

Ce programme de vols va évoluer progressivement, la compagnie étant mobilisée pour l’adapter en temps réel en fonction de la demande, précise RAM. Les clients de la compagnie peuvent consulter tous les vols disponibles à la vente sur le site internet, via les centres d’appel, les agences commerciales et le réseau des agences de voyages.

Le Programme de développement urbain en débat

lematin.ma – 20/07/2020

Le Programme  de développement urbain en débat

Le financement des projets inscrits dans le cadre du Programme de développement urbain d’Agadir (2020-2024) a été au centre des travaux d’une session extraordinaire du Conseil communal d’Agadir tenue jeudi dernier à huis clos. Lors d’une conférence de presse tenue samedi dernier, le président du Conseil communal d’Agadir, Salah El Malouki, a annoncé que les travaux de la session ont été marqués par l’approbation du cahier des charges relatif à l’ajustement du statut d’un bien communal, l’approbation d’une demande d’exploitation temporaire d’un domaine forestier, l’apurement foncier d’une station de traitement des eaux usées à Aghroud Bensergao Agadir et d’un projet de mobilisation foncière.
Les membres du Conseil ont également approuvé un projet de convention pour la gestion de camions spécialisés dans l’irrigation des espaces verts de la ville par des eaux traitées, un projet d’amendement d’un cahier des charges relatif au domaine maritime, ainsi qu’un projet de convention de lutte contre le phénomène des chiens errants, outre des décisions relatives à la circulation.
Un projet de transfert dans le budget de gestion et une demande de crédits auprès du Fonds d’équipement communal pour le financement des projets contenus dans le Programme de développement urbain ont également été approuvés. De même, le projet de cession de fonciers communaux, ainsi que le rapport annuel pour la mise en place du Plan d’action de la commune au titre de l’année 2019 ont été adoptés.

Air Arabia Maroc lance des vols spéciaux Paris-Agadir à partir du 19 juillet

medias24.com – 20/07/2020

Air Arabia Maroc annonce le lancement, à partir de ce dimanche 19 juillet 2020, d’un programme de vols spéciaux entre Paris et Agadir.

Air Arabia Maroc lance des vols spéciaux Paris-Agadir à partir du 19 juillet

Selon le communiqué de la compagnie aérienne, ces vols s’effectuent à raison de deux allers-retours par semaine selon le planning suivant :

Destination Jour d’opération Départ Arrivée
Agadir-Paris Dimanche 16:15 20:55
Paris-Agadir 21:45 23:55
Agadir-Paris Mercredi 06:25 11:05
Paris-Agadir 11:55 14:05

Source : Air Arabia Maroc

A cette occasion, des vols reliant Casablanca à Agadir sont aussi programmés comme suit :

Destination Jour d’opération Départ Arrivée
Agadir-Casablanca Lundi 00:35 01:35
Casablanca-Agadir Mardi 23:15 00:15 (+1)
Agadir-Casablanca Mercredi 14:45 15:45
Casablanca-Agadir Dimanche 14:35 15:35

Source : Air Arabia Maroc

Les clients d’Air Arabia Maroc qui souhaitent réserver un vol pourront s’adresser à tous les canaux de ventes de la compagnie : son site internet et son centre d’appels, son réseau d’agences partenaires ou directement à l’aéroport. 

Par ailleurs, Air Arabia Maroc souligne que le port du masque reste obligatoire sur l’ensemble de ses vols. Des contrôles de température sont effectués au départ de chaque vol. Les clients doivent se conformer aux conditions et exigences des pays de départ et de destination et bien s’informer sur les conditions d’éligibilité établies par le gouvernement.

Agadir : un député-maire PJDiste crée un lotissement sauvage, les autorités publiques interviennent

Par Hassan Benadad – le360.ma – 20/07/2020

 Le wali de la région de Souss Massa a ordonné l’arrêt d’un chantier de construction appartenant au parlementaire du PJD Ramadan Bouachra. Le promoteur est accusé d’avoir commis des infractions à la loi de l’urbanisation et d’avoir bénéficié indûment d’une autorisation de construire.

Spoliation immobilière

Les autorités publiques de la ville d’Agadir ont investi, dimanche dernier, le chantier de construction d’un lotissement près de la zone de «Tikiouine», le propriétaire ayant commis plusieurs infractions à la loi. Il s’agit du parlementaire PJDiste et président du Conseil de la municipalité de Dchira Jihadia, Ramadan Bouachra. Selon des sources autorisées, le wali de la région de Souss Massa avait adressé un avertissement au parlementaire avant d’ordonner la saisie des engins et des bulldozers se trouvant sur ce chantier. Le wali lui avait demandé d’arrêter les travaux d’excavation dans le lotissement précité après constatation de défauts de construction et violation de la loi.

L’élu islamiste aurait bénéficié d’une nouvelle autorisation signée par le président du Conseil municipal, lui aussi PJDiste, et ce après l’expiration du délai légal de trois ans pour la construction d’un lotissement. Pourtant, la loi stipule qu’en cas de dépassement de ce délai, le promoteur devra déposer un nouveau dossier et suivre les procédures juridiques en vigueur. Mais le parlementaire n’avait pas respecté cette procédure et avait obtenu l’autorisation de construire auprès des services du Conseil municipal, en violation de la circulaire conjointe diffusée récemment par les ministère de l’Intérieur et de l’Habitat.

Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du mardi 21 juillet, que le wali avait donné des instructions fermes à ses services pour contrôler et sanctionner les infractions relatives à l’urbanisme. Les contrôles avaient été renforcés lorsqu’une commission centrale du ministère de l’Intérieur avait relevé des infractions dans le projet «Taghazout» et décidé la démolition de plusieurs bâtiments.

Outre les violations de la loi sur l’urbanisme, le parlementaire islamiste avait déjà suscité la polémique à propos de la façon dont il avait acquis des terrains appartenant à l’Etat. Ce qui l’a contraint à s’expliquer, à travers sa page Facebook, sur ce lot de terrain qu’il avait transformé en projet résidentiel et touristique. Il précise qu’il exploite en location, depuis 18 ans, cette terre agricole appartenant aux domaines de l’Etat, et ce comme tous les autres bénéficiaires. Et le parlementaire de souligner qu’il avait présenté une demande, comme tous les autres promoteurs. Mais, comme il n’avait pas l’argent nécessaire, il s’est associé avec d’autres personnes pour réaliser ce projet.

%d blogueurs aiment cette page :