Archives de août 9th, 2020

Laâyoune : Les marins soumis aux tests de dépistage au Covid-19 avant le retour au travail

mapexpress.ma – 09/08/2020

Laâyoune: Les marins soumis aux tests de dépistage au Covid-19 avant le retour au travail

En réaction à l’annonce faite samedi matin par la wilaya de la région Laâyoune-Sakia El Hamra sur la fermeture du port de Laâyoune, le président de la commune d’El Marsa, Badr El Moussaoui a assuré que les bateaux de pêche au poulpe, dont les marins avaient déjà effectué des tests de dépistage au Covid-19, ont repris leur activité d’une manière régulière.

Plus de 70 navires de pêche au poulpe ont entamé leurs activités ce samedi, tandis que les examens médicaux nécessaires ont été effectués, selon les professionnels, dans le port d’Agadir au profit des marins qui rejoindront leur travail dès qu’ils recevront les résultats des tests négatifs Covid-19, a précisé dans un communiqué M. El Moussaoui, également président de l’Association régionale des propriétaires, capitaines et marins des bateaux de pêche.

Il a expliqué que la fermeture du port est une décision qui avait été annoncée avant l’Aïd El Fitr stipulant la nécessité pour les marins souhaitant quitter la province de Laâyoune d’avoir des contrôles négatifs liés à Covid 19 afin de passer la fête de l’Aïd, avant de reprendre leur activité, en vue d’éviter une nouvelle vague d’infection, comme cela s’est produit avant l’Aïd al-Adha, ce qui aurait entraîné une paralysie des activités dans le port et la zone industrielle.

Plutôt dans la matinée, la wilaya de la région Laâyoune-Sakia El Hamra a annoncé la fermeture “jusqu’à nouvel ordre” du port de Laâyoune afin d’”éviter une deuxième vague du nouveau Coronavirus”.

La wilaya a informé les propriétaires des bateaux de pêche et les marins qu’il a été décidé la fermeture, “jusqu’à nouvel ordre”, du port de Laâyoune “en raison de la situation épidémiologique dans la ville suite à la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19) et afin d’éviter une deuxième vague de cette pandémie”.

Tiznit : Extinction d’un incendie déclenché à l’Oasis d’Ait mansour

mapexpress.ma – 08/08/2020

Tiznit: Extinction d’un incendie déclenché à l’Oasis d’Ait mansour

Un incendie, qui s’est déclaré au niveau de l’Oasis d’Ait Mansour relevant de la province de Tiznit, a été maîtrisé par la protection civile , a-t-on appris samedi auprès des autorités locales.

AGADIR Golf PÉPINIÈRE de premier choix pour la formation de jeunes champions mondiaux. Sofia Cherif Essakali, remporte le championnat du monde junior catégorie 11 ans filles.

par Med Rial – tourismenews.ma – 07/08/2020

Après Maha HADDIOUI une grande championne à l’internationale, c’est au tour de Sofia CHERIF ESSAKALI de s’imposer dans la compétition la plus prestigieuse au niveau mondiale du golf junior. Sofia Cherif Essakali, vient de remporter le championnat du monde junior catégorie 11 ans filles, à Pinehurst Caroline du Nord Etats Unis.

A noter que Sofia Cherif Essakali a aussi  remporté le Florida State Invitational 2020 en devançant les championnes américaines.  Un grand honneur pour le gold à Agadir et au Maroc.

Notre championne Sofia a commencé son parcours golfique en 2016 au GOLF TRAINING CENTER D’AGADIR encadré et entraîné par Jean Marie Kasmierczak . C’est lui, en personne qui a entraîné et soutenu Maha HADDIOUI jusqu’à ses grandes réalisations.

C’est sous la direction de ce dernier que Sofia a remporté son premier trophée au championnat du Maroc 2017 suite à quoi elle a enchaîné les victoires sur le plan national et international. Sofia est resté membre du GOLF TRAINING CENTER jusqu’en Décembre 2019 ou elle a rejoint le Royal GOLF D’AGADIR avec lequel elle a gagné plusieurs compétitions.

Tout l’honneur revient à ce grand passionné de golf en matière de formation et d’encadrement des jeunes, constituant une référence national et une reconnaissance mondiale grâce aux résultats obtenus sur les parcours de golf, à l’international. IL est du devoir des élus et des autorités de reconnaître officiellement ce beau travail réussi par par Jean Marie Kasmierczak, mettant le relief sur le golf à Agadir , à travers les beaux résultats des jeunes championnes et champions, obtenus à l’étranger.  GOLF TRAINING CENTER Agadir , avec ses diverses activités golfiques participe incontestablement à la promotion du tourisme à Agadir, à travers le golf.

Bravo et très bonne continuation.

Maroc : il paie cher son refus de porter le masque de protection

bladi.net – 08/08/2020

Maroc : il paie cher son refus de porter le masque de protection

Un homme est condamné à payer une amende de 750 DH pour avoir refusé de porter son masque de protection. Tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance de la Tiznit.

La justice lui reproche d’avoir foulé aux pieds les mesures préventives consignées dans le cadre de la loi sur l’état d’urgence sanitaire et des procédures de sa déclaration, fait savoir la MAP.

Face à la flambée des cas de contamination au Covid-19 dans certaines villes du royaume, le conseil de gouvernement présidé par Saâdeddine El Otmani, a adopté, jeudi, le projet de décret-loi n° 2.20.503 complétant le décret-loi n° 2.20.292 du 28 Rajab 1441 (23 mars 2020) relatif à l’état d’urgence sanitaire et aux procédures de sa déclaration.

En adoptant ce texte, le conseil entend œuvrer pour une mise en œuvre plus efficace des dispositions répressives édictées par le décret-loi n° 2.20.292 en incluant des dispositions spécifiques liées au non-respect de la distanciation physique entre les personnes et du port du masque en tant que mesures préventives destinées à endiguer la propagation de l’épidémie.

Covid. 1.345 nouveaux cas, 9.337 cas actifs au samedi 8 aout à 18H

medias24.com – 08/08/2020

Le nombre de cas cumulés atteint désormais 32.007 cas. 19 décès ont été enregistrés ainsi que 642 guérisons.

 Covid. 1.345 nouveaux cas,  9.337 cas actifs au samedi 8 aout à 18H

Sur les 1.345 nouveaux cas, 968 ont été diagnostiqués dans le cadre du suivi des cas contacts.

Ce chiffre qui est un nouveau pic, signifie qu’au cours des dernières 24 heures, 4 personnes sur 100.000 habitants ont été frappées par le Coronavirus. Dans la ville de Marrakech, ce chiffre est au plus haut: 21 atteintes pour 100.000 habitants en 24 heures.

La répartition des nouveaux cas est la suivante:

Casablanca-Settat: 432 nouveaux cas, dont 366 à Casablanca, 44 à Settat, 11 à Mohammédia, 4 à Sidi Bennour, 2 à Nouaceur, Benslimane et El Jadida, 1 cas à Berrechid.

Marrakech-Safi: 354 cas dont 309 à Marrakech, 14 à Youssoufia, 13 à Safi, 8 à Rhamna et Essaouira, 1 dans le Haouz, 1 à Kelâat Sraghna.

Fès-Meknès: 194 cas dont 100 à Fès, 48 à Meknès, 33 à Sefrou, 6 à Boulemane, 4 à Taza, 2 à El Hajeb et 1 à Taounate.

Tanger-Tétouan-Al Hoceima: 131 cas dont 81 à Tanger, 26 à Ouezzane, 17 à Fahs Anjra, 6 à Tétouan, 1 à Mdiq Fnideq.

Rabat Salé Kénitra: 101 nouveaux cas, dont 46 à Salé, 25 à Rabat, 10 à Témara, 7 à Sidi Kacem, 6 à Kénitra et Khemisset, 1 à Sidi Slimane.

Drâa Tafilalet: 49 cas, dont 45 à Errachidia, 2 à Tinghir et Zagora.

Beni Mellal Khenifra: 40 cas, dont 26 à Beni Mellal, 9 à Khouribga, 4 à Azilal, 1 à Fquih Ben salah.

Oriental: 22 cas dont 8 à Nador, 5 à Oujda et Jerada, 2 à Taourirt et Guercif.

Souss Massa: 12 cas, dont 6 à Agadir, 3 à Inezgane, 1 cas à Taroudant et Tata.

Dakhla: 7 cas dans la ville de Dakhla.

Laâyoune: 2 cas dans la ville de Laâyoune.

Guelmime Oued Noun: 2 cas à Guelmime.

19 décès ont été enregistrés portant le cumul à 480 décès: 9 à Casablanca, 5 à Tanger, 2 à Fès, 1 à Marrakech, 1 à Meknès, 1 dans le Haouz.

642 guérisons sont également annoncées portant le cumul des guérisons à 22.190.

21.131 tests négatifs ont été réalisés.

Le nombre de cas actifs atteint un nouveau pic: 9.337 cas soit 26 cas pour 100.000 habitants.

122 patients se trouvent dans un état grave ou sévère dont 40 sous respirateur :

-Casablanca Settat: 44 cas dont 27 sous respirateur.

-Marrakech Safi: 32 patients.

-Tanger-Tétouan-Al Hoceima: 20 patients dont 2 sous respirateur.

-Fès Meknès: 12 dont 7 sous respirateur.

-Rabat Salé Kénitra: 11 dont 4 sous respirateur.

-Agadir: 3.

Il fallait bien s’y attendre : l’inconscience qui a été le signe des derniers jours du ramadan et de l’Aïd commence à révéler ses conséquences. Bravo à tous les irresponsables qui disaient qu’il fallait laisser faire ! ! !

Agadir : la pollution dégrade encore le littoral

Par Yassine Saber – Leseco.ma – lesiteinfo.com – 08/08/2020

Une épaisse mousse blanche et des galettes solides de la même couleur ont été détectées au niveau du port de plaisance et de la plage d’Agadir. L’origine de cette pollution reste indéterminée.

Depuis dimanche dernier, une mousse et des galettes blanches d’origine douteuse continuent de s’échouer sur la plage d’Agadir. Ces substances ont également souillé le bassin de plaisance de la marina de la station balnéaire. Ces résidus inquiètent les estivants ainsi que les habitants de la ville. Encore non confirmée, la source de cette pollution proviendrait des déversements d’un bateau en haute mer transportant de la farine de poisson. Autre hypothèse, un navire aurait effectué des travaux de maintenance et déversé ses huiles dans le bassin de plaisance. En attendant des informations officielles, force est de constater que,ce n’est pas la première fois qu’une telle substance blanche est détectée sur la plage d’Agadir. L’an dernier déjà, une énorme nappe d’hydrocarbures avait été découverte au niveau de la partie centrale de la plage. Des résidus ainsi qu’un bidon à carburant ont été repérés par les estivants. De ce fait, une opération de nettoyage a été ensuite organisée. Par ailleurs, le profil de vulnérabilité des eaux de baignade de la plage d’Agadir, réalisé par le Secrétariat d’État chargé du développement durable (SEDD), a qualifié le degré de vulnérabilité de cette zone de baignade de «très fragile». Dans le cas de cet incident, plusieurs pistes sont envisageables à commencer par les activités portuaire, plaisancière et nautique.

Un site très vulnérable

De fait, la plage d’Agadir est menacée par les activités portuaire et plaisancière. À cet égard, au niveau du site balnéaire, des traces d’hydrocarbures ont été déjà détectées selon le dernier rapport national de la surveillance de la qualité du sable des plages du royaume (édition 2019) sans pour autant dépasser le seuil de référence. Selon les résultats actualisés du Laboratoire national des études et de surveillance de la pollution (LNESP), toutes les stations de la préfecture Agadir-Ida Outanane sont conformes pour la baignade en vertu des derniers prélèvements bimensuels réalisés le 13 juillet 2020. Toutefois, les eaux de baignades sont constamment altérées par des risques de pollution. Cette année, la destination Agadir n’est pas parvenue pour la troisième année consécutive à labellliser sa plage «Pavillon bleu» à cause de la persistance de sources de dégradation des eaux de baignade. Selon l’édition 2020 du Rapport national de la surveillance de la qualité des eaux de baignade des plages du royaume, dont la surveillance est assurée par le Laboratoire national des études et de surveillance de la pollution, deux stations sur 21 ont été déclarées non-conformes à la norme marocaine 03.7.199 . Autrement dit, les eaux de baignade dans ces deux stations situées à l’extrême-nord de la plage sont impropres à la baignade. Toutefois, ces résultats sont basés sur les analyses des quatre dernières années (2016-2019). Les autres stations sont classées selon la cartographie de la qualité microbiologique (eaux d’excellente qualité, de bonne qualité, de qualité suffisante et de qualité insuffisante)

%d blogueurs aiment cette page :