Archives de août 25th, 2020

LA JUSTICE SE SAISIT DE LA GESTION, PAR LES ISLAMISTES, DE LA MAIRIE D’AGADIR

Par Hassan Benadad  – le360.ma – 23/08/2020

Agadir : La présence d'une délégation officielle israélienne ...Salah El Malouki, président de la commune d’Agadir.

La Cour régionale des comptes d’Agadir a déféré devant la justice le président de la commune, Salah El Malouki, ainsi que cinq de ses vice-présidents et trois fonctionnaires, pour dilapidation des deniers publics. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du lundi 24 août, que ce déferrement des responsables de la commune devant le procureur du roi survient après la publication d’un rapport accablant établi par l’inspection régionale du ministère de l’Intérieur. L’audit des comptes a, en effet, révélé de graves dysfonctionnements dans la gestion de la commune dirigée par des élus du  PJD. L’audition des mis en cause a été reportée à cause de l’état d’urgence sanitaire, qui a ralenti le fonctionnement de la justice.

L’inspection de l’Intérieur a relevé plusieurs failles, dont la monopolisation de l’exploitation des parkings par une seule et unique société depuis 2014, ainsi que l’anarchie qui règne dans le dépôt de carburant de la commune. D’autant que certains fonctionnaires n’hésitaient pas à remplir, à l’œil, les réservoirs de leurs voitures personnelles.

Sur le plan administratif, par ailleurs, le président de la commune n’en faisait qu’a sa tête et est allé jusqu’à annuler la délégation de signature accordée à neuf vice-présidents, sans en informer les services de la préfecture. D’ailleurs, rapporte le quotidien Al Akhbar, les inspecteurs de l’Intérieur ont pointé du doigt, au niveau de la commune, certains secteurs dont la gestion avait été déléguée aux vice-présidents. Sauf que le président de la commune s’emparait, quand bon lui semblait, des prérogatives de ses adjoints pour prendre des décisions unilatérales. Pis encore, concernant la dilapidation des deniers publics, le rapport révèle que le Conseil payait les factures d’électricité de plusieurs bâtiments qui ne relèvent pas de la commune. Neuf compteurs ont ainsi consommé 272.639,29 dirhams d’électricité en 2016 et 251.789,92 dirhams en 2017. De plus, la commune a continué de payer les charges fixes de plusieurs compteurs inutilisés, mais non résiliés, à hauteur de 30.000 dirhams en 2016 et 24.000 dirhams en 2017.

Une belle promenade à la passerelle d’Holzarte

Randonnée difficile : Le commentaire de pratique.tourisme64.com

Située sur la commune de Larrau, la passerelle d’Holzarte surplombe les gorges d’Olhadubi de 180 m. C’est l’un des sites naturels les plus spectaculaires et les plus fréquentés des Pyrénées occidentales. L’accès se fait à partir de l’Auberge de Logibar (2 km avant le village). On l’atteint au terme de plus d’une heure de marche en sous-bois (en partie). Il est également possible de faire le tour des gorges (compter 4h de marche).

ATTENTION, IL S’AGIT D’UNE RANDONNÉE DIFFICILE POUR MARCHEURS SPORTIFS ET AGUERRIS, DÉCONSEILLÉE AUX ENFANTS. De bonnes chaussures de marche sont indispensables.

Autres commentaires :

Ce n’est pas une simple balade, ça grimpe dur et fort jusqu’à la passerelle, à ne pas faire en tennis !

Incroyable pont suspendu après une jolie montée (attention en cas de forte chaleur, ça grimpe fort.. même pour les sportifs ! )

La randonnée est très physique et à réserver à des personnes en bonne condition, ça monte beaucoup et c’est rocailleux. La passerelle est bien entretenue, elle est large et solide, c’est un plaisir d’y arriver

C’est vrai, la randonnée est, pour moi extrêmement difficile, avec ma plastie des ligaments du genou gauche et ma prothèse de la hanche droite, ça grimpe très fort, dans les pierres par moments, le tout avec une forte chaleur (36°) si bien que j’ai dû m’arrêter à environ 300 m du but. Nicole a été jusqu’au bout avec le reste de la famille ! Ils m’ont dit que j’avais fait le plus dur et que les 300 derniers mètres étaient bien plus faciles !

Les photos (elles ne sont, bien-sûr pas toutes de moi, mais de Véronique, notre fille)

La route avec des paysages magnifiques :

sur le chemin, pendant la montée à pied :

La passerelle elle-même est à 180 m au-dessus de la rivière Olhadubi. Elle fait 70 m de long, elle a été restaurée en 2010 après les dégâts occasionnés par la tempête Xynthia :

Nous avons fait cette randonnée le 19 août, coup de chance car la passerelle a fermé le 22 août.

Le pont d’Holzarte suspendu à environ 180 mètres de haut a vu sa fréquentation augmenter cette année. Le maire de Larrau a précisé que le site était « surfréquenté » suite à la fermeture des Gorges de Kakuetta. Inquiet pour la sécurité des randonneurs,  Jean-Dominique Iriart a donc décidé de fermer la passerelle afin de réaliser des travaux de contrôle, d’entretien et de vérification.

Le maire précise également que cette forte fréquentation ne permet par de respecter les distanciations entre les randonneurs.

L’édifice a été réalisé par les ouvriers de Lombardi Morello en 1920. Il était utilisé à l’époque par les bûcherons. Le pont avait déjà été restauré suite à la tempête Xynthia en 2010.

C’est reparti !

Bonjour,
Me revoilà !
Nous sommes bien arrivés à Bayonne avec une semaine de retard par rapport à la date prévue.
Nous étions attendus chez nous par notre fille Véronique et toute sa famille (c’est nous qui devions les attendre !)
Je ne suis pas du tout intervenu sur le blog depuis notre arrivée : nous nous sommes entièrement consacrés à la famille et à notre santé !

Globalement, ça va, mais ce confinement de 4 mois à Agadir a été très dommageable ! Le médecin me fait faire des séances de kiné pour réadaptation à l’effort (je n’avais plus de résistance…)

Je vais reprendre mon activité sur le blog, mais à petite dose : il me faut garder du temps pour bouger et me remettre en forme !

Ce ne sera pas trop difficile quand on voit les beaux paysages :

%d blogueurs aiment cette page :