Archives de février 25th, 2021

Voici les détails de la journée de demain vendredi 26 février 2021 pour la journée de commémoration :

Logo d'Agadir : Ce que cache réellement la polémique du plagiat

*Programme de la cérémonie des Prières collectives*

Vendredi 26 février 2021 :

* 8 heures :
— Accueil des représentants des 3 communautés.

* 8 heures 15mn
— Lecture collective des versets coraniques

* 8 heures 45mn :
— accueil de la délégation officielle.
— mot de circonstance (5mn)

* 9 heures :
Rituel des prières collectives pour le repos des âmes des chouhadas / martyrs :
— lecture talmudique par M Eric BENABOU, représentant de la communauté juive.
— prière liturgique catholique par le cure M Bonouvrie de l’église Sainte Anne d’Agadir.
— lecture des recommandations de l’Islam envers les défunts par Dr Mohamed Baskaou, Imam et enseignant– théologie à l’université Ibn Zohr.

* 10 heures :
Fin de cérémonie officielle.

* 10 heures 15mn :
Visite guidée des cimetières  où gisent les chouhadas / martyrs du séisme de 1960.

* 10 heures 30 :
Captation des témoignages de survivants pour archives.

* 11 heures :
Fin de cérémonie.

Remarque :

Les horaires ont été avancés d’une heure par rapport à l’horaire prévu initialement sur demande de M. le Wali, qui doit recevoir à 11 heure 30 la ministre du Tourisme.

Covid-19: Le Maroc se rapproche des 3 millions de vaccinés… l’épidémie se stabilise

lematin.ma – 24/02/2021

Covid-19: Le Maroc se rapproche des 3 millions de vaccinés... l'épidémie se stabilise

Alors que la campagne de vaccination s’accélère au Maroc, l’épidémie qui a sensiblement décéléré durant ces derniers mois maintient toujours une tendance à la stabilité.

Ce mercredi, le ministère de la Santé a annoncé quelque 419 nouvelles contaminations au Covid-19 recensées au cours des dernières 24 heures. Ce bilan porte à 482.128 le nombre total des cas d’infection enregistrés dans le Royaume depuis l’apparition du premier cas en mars dernier, soit un taux d’incidence cumulée de 1326,3 pour 100.000 habitants (1,1 pour 100.000 habitants durant les dernières 24 heures).

Le département a également fait savoir que, depuis le lancement de la campagne nationale le 29 janvier dernier, pas moins de 2.911.635 personnes ont reçu la première dose du vaccin alors que 37.310 vaccinés ont reçu la 2e dose.

Dans le classement par régions en nombre d’infections enregistrées au cours des dernières 24 heures, c’est toujours Casablanca-Settat qui vient en tête avec 211 cas, suivie de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma qui affiche aujourd’hui 48 nouveaux cas. Les régions de Rabat-Salé-Kénitra et L’Oriental arrivent en 3e et 4e position avec respectivement 41 et 39 cas, alors que Marrakech-Safi ferme le Top 5 avec 25 nouvelles infections.

Dans le classement journalier par villes, le Top 5 est composé de Casablanca (182 cas), Oujda-Angad (26 cas), Al Hoceïma (16 cas), Marrakech (14 cas) et Salé (13 cas).

Le ministère a également dénombré 710 patients déclarés complètement rétablis au cours des dernières 24 heures, soit un taux de rémission de 96,8%. A ce titre, le nombre total des rémissions a atteint à ce jour 466.815 cas.

Dans le même intervalle, 18 personnes ont perdu la vie des suites du Covid-19, ce qui porte le bilan total des décès à 8.592 cas, alors que le taux de létalité s’établit à 1,8%.

Ces décès sont survenus dans les villes suivantes : Casablanca (10), Salé (2), Midelt (2), Rabat (1), Khémisset (1), Marrakech (1) et Oujda-Angad (1).

Par ailleurs, le nombre des tests réalisés durant les dernières 24 heures a atteint 9.351 portant ainsi à 5.129.731 le total des tests effectués à ce jour dans le Royaume.

Pour sa part, le nombre des cas actifs s’est établi à 6.721 personnes, dont 437 cas sévères ou critiques (soit 31 cas recensés durant les dernières 24 heures), parmi lesquels 33 sont placés sous intubation.

Voici dans le détail la répartition géographique des 419 nouveaux cas par régions et provinces : Guelmim-Oued Noun et Laâyoune-Sakia El Hamra 

  • 211 cas à Casablanca-Settat : 182 à Casablanca, 11 à Mohammedia, 5 à Nouaceur, 5 à El Jadida, 3 à Settat, 2 à Médiouna, 2 à Benslimane et 1 à Sidi Bennour.
  • 48 cas à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : 16 à Al Hoceïma, 12 à Tanger-Asilah, 8 à Larache, 6 à M’Diq-Fnideq, 4 à Tétouan et 2 à Chefchaouen.
  • 41 cas à Rabat-Salé-Kénitra : 13 à Salé, 11 à Kénitra, 6 à Skhirat-Témara, 6 à Rabat et 5 à Sidi Slimane.
  • 39 cas dans L’Oriental : 26 à Oujda-Angad, 6 à Nador, 5 à Berkane et 2 à Taourirt.
  • 25 cas à Marrakech-Safi : 14 à Marrakech, 6 à El Kelâa Des Sraghna, 3 à Essaouira et 2 à Safi.
  • 19 cas à Souss-Massa : 11 à Tiznit, 7 à Agadir-Ida Outanane et 1 à Inzegane-Aït Melloul.
  • 10 cas à Beni Mellal-Khénifra : 4 à Beni Mellal, 4 à Khénifra, 1 à Khouribga et 1 à Fquih Bensaleh.
  • 7 cas à Guelmim-Oued Noun : 5 à Guelmim et 2 à Assa-Zag.
  • 6 cas à Dakhla-Oued Eddahab : La totalité à Oued Eddahab.
  • 5 cas à Fès-Meknès : 3 à Fès, 1 à Meknès et 1 à Taounate.
  • 5 cas à Laâyoune-Sakia El Hamra : La totalité à Laâyoune.
  • 3 cas à Drâa-Tafilalet : 1 à Tinghir, 1 à Midelt et 1 à Zagora.

Le froid persiste ce jeudi

lematin.ma – 25/02/2021

 La DGM prévoit pour la journée de ce jeudi 25 février, des  chutes de neige nocturnes sur les sommets du Haut et de l’Anti-Atlas. Ph : DR
La DGM prévoit pour la journée de ce jeudi 25 février, des chutes de neige nocturnes sur les sommets du Haut et de l’Anti-Atlas.
Ph : DR

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du jeudi 25 février 2021, établies par la Direction générale de la météorologie (DGM)

– Nuages bas matinaux avec formations brumeuses ou bruine par endroits sur les côtes et les plaines Nord, ainsi que sur le Nord des provinces Sud.

– Pluies ou averses localement orageuses, dès l’après-midi, sur l’Atlas et ses plaines avoisinantes, les plateaux des Phosphates et d’Oulmès et par endroits sur les côtes et les plaines Nord et Centre.

– Chutes de neige nocturnes sur les sommets du Haut et de l’Anti-Atlas.

– Temps assez froid à froid sur l’Atlas.

– Chasse-sables par endroits sur les provinces du Sud.

– Vent modéré à localement assez fort de secteur Cord à est sur les provinces du Sud et faible à modéré de Sud à est sur l’Oriental et le Sud-est et de secteur Nord à variable ailleurs.

– Températures minimales de l’ordre de -05/02°C sur l’Atlas, de 02/08°C sur le l’Oriental, le Rif, les plateaux des Phosphates et d’Oulmès, les versants Sud-est et le Saïss, de 08/14°C sur la Méditerranée, les côtes et les plaines Nord et Centre, le Souss, le Sud-est et le Nord des provinces du Sud et de 15/21°C sur le reste du Sud.

– Températures maximales de l’ordre de 07/14°C sur l’Atlas, de 13/18 sur le Rif et les Hauts plateaux orientaux, de 16/22°C sur la Méditerranée, le Nord de l’Oriental, les côtes atlantiques, le Nord, le Centre et le Sud-est, de 23/28°C sur le Souss et le Nord des provinces du Sud et de 28/34°C sur l’extrême Sud du pays.

– Mer peu agitée à agitée sur la Méditerranée, agitée à forte devenant agitée sur le Détroit et agitée à forte le long des côtes atlantiques.  

 Températures prévues 

Voici les températures minimales et maximales prévues par la Direction générale de la météorologie (DGM) pour la journée du jeudi 25 février 2021  

– Oujda 07 23 – Bouarfa 06 18 – Al-Hoceima 09 20 – Tétouan 12 17 – Sebta 13 16 – Mellilia 13 19 – Tanger 12 18 – Kénitra 12 20 – Rabat 11 19 – Casablanca 12 20 – El Jadida 11 18 – Settat 09 20 – Safi 10 19 –
Khouribga 05 20 – Béni Mellal 07 19 – Marrakech 09 21 – Meknès 06 20 – Fès 08 21 – Ifrane 02 15 – Taounate 07 21 – Errachidia 06 18 –
Ouarzazate 07 20 – Agadir 11 23 – Essaouira 08 20 – Laâyoune 15 28 – Smara 14 27 – Dakhla 16 23 – Aousserd 19 30 – Lagouira 18 31.

Le prix du poisson et des huiles en hausse à fin janvier

par Alain Bouithy – libe.ma – 25/02/2021

L’indice des prix à la consommation a connu une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent.

L’ indice des prix à la consommation (IPC) a démarré l’année sur une légère hausse, enregistrant une progression de 0,1% au cours du mois de janvier 2021, selon les derniers chiffres publiés par le Haut-commissariat au plan (HCP). La hausse de l’IPC au terme du premier mois de cette année intervient après deux mois consécutifs de baisse, en novembre (0,7%) et en décembre (0,5%) de l’année écoulée. Dans une note d’information relative à l’indice des prix à la consommation du mois de janvier 2021, le Haut-commissariat assure que la progression de l’IPC «résulte de la stagnation de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,2% de l’indice des produits non alimentaires». Pour rappel, la régression de l’IPC à fin décembre 2020 avait été attribuée à la baisse de 1,4% de l’indice des produits alimentaires et à la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires. S’agissant de la baisse observée en novembre dernier, elle avait été liée à celle de 1,8% de l’indice des produits alimentaires et à la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires. Dans son dernier rapport sur cet indice, l’institution publique souligne que les hausses des produits alimentaires observées entre décembre 2020 et janvier 2021 ont concerné principalement les «Poissons et fruits de mer» (2,1%), les «Huiles et graisses» (1,5%) et les «Eaux minérales, boissons rafraîchissantes, jus de fruits et de légumes» (0,3%). La même source constate, en revanche, que les prix ont diminué de 1% pour les «Légumes» et de 0,6% pour les «Fruits» et pour les «Viandes». En ce qui concerne les produits non alimentaires, il ressort des chiffres réunis que la hausse a concerné principalement les prix des «Tabacs» (2,3%) et des «Carburants» (2,5%). A titre de comparaison, les baisses des produits alimentaires observées entre novembre et décembre de l’année écoulée avaient concerné principalement les «Légumes» (6,5%), les «Fruits» (5,2%), les «Viandes» (1,2%) et les «Poissons et fruits de mer» (0,5%). Dans sa précédente note d’information, le Haut-commissariat avait en revanche fait état de l’augmentation au cours de la même période des prix de 0,6% pour les «Huiles et graisses» et de 0,2% pour le «Lait, fromage et œufs». Tandis que pour les produits non alimentaires, il était établi que la hausse avait concerné principalement les prix des «Carburants» (3,5%). Entre octobre et novembre 2020, les économistes du HCP avaient conclu que les baisses des produits alimentaires avaient concerné principalement les «Fruits » (12,1%), les «Légumes» (2,2%), les «Viandes» (2,0%) et le «Café, thé et cacao» (0,2%). Dans une note rendue publique au terme de cette même période publiée, l’institution publique avait en revanche fait savoir que les prix ont augmenté de 1% pour les «Poissons et fruits de mer» et de 0,4% pour les «Huiles et graisses». Dans son rapport d’alors, le Haut-commissariat avait noté, en ce qui concerne les produits non alimentaires, une baisse observée principalement au niveau des prix des «carburants» de 0,2%. Revenons au mois de janvier dernier pour préciser que les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Kénitra (0,7%), à Safi (0,6%), à Tétouan et Errachidia (0,4%), à Meknès (0,3%) et à Casablanca et Tanger (0,2%). Alors que parallèlement, les baisses ont été enregistrées à Dakhla (0,6%), à Laâyoune (0,5%) et à Guelmim et Beni-Mellal (0,4%). Rappelons à fin décembre 2020, les hausses les plus importantes de l’IPC annuel ont été enregistrées à Guelmim avec 2,1%, à Beni-Mellal avec 1,3%, à Tanger et Laâyoune avec 1,0%, à Agadir, Rabat et Meknès avec 0,9%, à Marrakech, Settat et Al-Hoceima avec 0,8% et à Errachidia avec 0,7%. En revanche, des stagnations ont été enregistrées à Fès et Kénitra. Au terme de l’année écoulée, les hausses les plus importantes de l’IPC annuel avaient été enregistrées à Guelmim (2,1%), à Beni-Mellal (1,3%), à Tanger et Laâyoune (1,0%), à Agadir, Rabat et Meknès (0,9%), à Marrakech, Settat et Al-Hoceima (0,8%) et à Errachidia (0,7%). En revanche, des stagnations avaient été enregistrées dans deux villes : Fès et Kénitra, selon les données statistiques du HCP. S’agissant de l’évolution des prix dans certaines villes au cours du mois de novembre dernier, il faut retenir que les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Béni-Mellal (1,7%), à Safi (1,6%), à Errachidia avec 1,3%, à Kénitra et Tétouan avec 1,2%, à Fès avec 1,1%, à Meknès avec 1,0%, à Marrakech et Tanger avec 0,8%, à Agadir et Guelmim avec 0,7% et à Laâyoune et Dakhla avec 0,6%. A noter que, comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une stagnation au cours du mois de janvier 2021, a indiqué le Haut commissariat. «Cette stagnation résulte de la baisse de l’indice des produits alimentaires de 0,8% et de la hausse de celui des produits non alimentaires de 0,6%», a-t-il expliqué soulignant que les variations enregistrées pour les produits non alimentaires vont d’une baisse de 0,4% pour les «loisirs et culture» à une hausse de 1,7% pour l’«Enseignement». Dans ces conditions, l’institution a déduit que «l’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu au cours du mois de janvier 2021 une hausse de 0,2% par rapport au mois de décembre 2020 et de 0,4% par rapport au mois de janvier 2020». 

Les salles de sport rouvrent à Agadir

lesiteinfo.com – 24/02/2021

Bonne nouvelle pour les Gadiris. Les salles de sport rouvriront à partir de ce jeudi 25 février, après plusieurs mois d’arrêt.

Selon une source de Le Site Info, le comité préfectoral de veille et de suivi épidémiologique à la préfecture d’Agadir Ida-Outanane a autorisé, ce mercredi, la réouverture des salles de sport.

Et de noter que cette reprise d’activité sera conditionnée par le respect d’un protocole sanitaire strict et bien précis, notamment en ce qui concerne la distanciation physique.

La décision d’autoriser la réouverture des salles de sport s’explique principalement par la baisse remarquable des nouveaux cas de contamination au coronavirus au niveau de la préfecture, indique la même source.

Une situation sanitaire stable qui a également permis la réouverture, il y a deux jours, des hammams à Agadir, conclut-on de même source.

%d blogueurs aiment cette page :