Le prix du poisson et des huiles en hausse à fin janvier


par Alain Bouithy – libe.ma – 25/02/2021

L’indice des prix à la consommation a connu une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent.

L’ indice des prix à la consommation (IPC) a démarré l’année sur une légère hausse, enregistrant une progression de 0,1% au cours du mois de janvier 2021, selon les derniers chiffres publiés par le Haut-commissariat au plan (HCP). La hausse de l’IPC au terme du premier mois de cette année intervient après deux mois consécutifs de baisse, en novembre (0,7%) et en décembre (0,5%) de l’année écoulée. Dans une note d’information relative à l’indice des prix à la consommation du mois de janvier 2021, le Haut-commissariat assure que la progression de l’IPC «résulte de la stagnation de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,2% de l’indice des produits non alimentaires». Pour rappel, la régression de l’IPC à fin décembre 2020 avait été attribuée à la baisse de 1,4% de l’indice des produits alimentaires et à la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires. S’agissant de la baisse observée en novembre dernier, elle avait été liée à celle de 1,8% de l’indice des produits alimentaires et à la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires. Dans son dernier rapport sur cet indice, l’institution publique souligne que les hausses des produits alimentaires observées entre décembre 2020 et janvier 2021 ont concerné principalement les «Poissons et fruits de mer» (2,1%), les «Huiles et graisses» (1,5%) et les «Eaux minérales, boissons rafraîchissantes, jus de fruits et de légumes» (0,3%). La même source constate, en revanche, que les prix ont diminué de 1% pour les «Légumes» et de 0,6% pour les «Fruits» et pour les «Viandes». En ce qui concerne les produits non alimentaires, il ressort des chiffres réunis que la hausse a concerné principalement les prix des «Tabacs» (2,3%) et des «Carburants» (2,5%). A titre de comparaison, les baisses des produits alimentaires observées entre novembre et décembre de l’année écoulée avaient concerné principalement les «Légumes» (6,5%), les «Fruits» (5,2%), les «Viandes» (1,2%) et les «Poissons et fruits de mer» (0,5%). Dans sa précédente note d’information, le Haut-commissariat avait en revanche fait état de l’augmentation au cours de la même période des prix de 0,6% pour les «Huiles et graisses» et de 0,2% pour le «Lait, fromage et œufs». Tandis que pour les produits non alimentaires, il était établi que la hausse avait concerné principalement les prix des «Carburants» (3,5%). Entre octobre et novembre 2020, les économistes du HCP avaient conclu que les baisses des produits alimentaires avaient concerné principalement les «Fruits » (12,1%), les «Légumes» (2,2%), les «Viandes» (2,0%) et le «Café, thé et cacao» (0,2%). Dans une note rendue publique au terme de cette même période publiée, l’institution publique avait en revanche fait savoir que les prix ont augmenté de 1% pour les «Poissons et fruits de mer» et de 0,4% pour les «Huiles et graisses». Dans son rapport d’alors, le Haut-commissariat avait noté, en ce qui concerne les produits non alimentaires, une baisse observée principalement au niveau des prix des «carburants» de 0,2%. Revenons au mois de janvier dernier pour préciser que les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Kénitra (0,7%), à Safi (0,6%), à Tétouan et Errachidia (0,4%), à Meknès (0,3%) et à Casablanca et Tanger (0,2%). Alors que parallèlement, les baisses ont été enregistrées à Dakhla (0,6%), à Laâyoune (0,5%) et à Guelmim et Beni-Mellal (0,4%). Rappelons à fin décembre 2020, les hausses les plus importantes de l’IPC annuel ont été enregistrées à Guelmim avec 2,1%, à Beni-Mellal avec 1,3%, à Tanger et Laâyoune avec 1,0%, à Agadir, Rabat et Meknès avec 0,9%, à Marrakech, Settat et Al-Hoceima avec 0,8% et à Errachidia avec 0,7%. En revanche, des stagnations ont été enregistrées à Fès et Kénitra. Au terme de l’année écoulée, les hausses les plus importantes de l’IPC annuel avaient été enregistrées à Guelmim (2,1%), à Beni-Mellal (1,3%), à Tanger et Laâyoune (1,0%), à Agadir, Rabat et Meknès (0,9%), à Marrakech, Settat et Al-Hoceima (0,8%) et à Errachidia (0,7%). En revanche, des stagnations avaient été enregistrées dans deux villes : Fès et Kénitra, selon les données statistiques du HCP. S’agissant de l’évolution des prix dans certaines villes au cours du mois de novembre dernier, il faut retenir que les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Béni-Mellal (1,7%), à Safi (1,6%), à Errachidia avec 1,3%, à Kénitra et Tétouan avec 1,2%, à Fès avec 1,1%, à Meknès avec 1,0%, à Marrakech et Tanger avec 0,8%, à Agadir et Guelmim avec 0,7% et à Laâyoune et Dakhla avec 0,6%. A noter que, comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une stagnation au cours du mois de janvier 2021, a indiqué le Haut commissariat. «Cette stagnation résulte de la baisse de l’indice des produits alimentaires de 0,8% et de la hausse de celui des produits non alimentaires de 0,6%», a-t-il expliqué soulignant que les variations enregistrées pour les produits non alimentaires vont d’une baisse de 0,4% pour les «loisirs et culture» à une hausse de 1,7% pour l’«Enseignement». Dans ces conditions, l’institution a déduit que «l’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu au cours du mois de janvier 2021 une hausse de 0,2% par rapport au mois de décembre 2020 et de 0,4% par rapport au mois de janvier 2020». 

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :