Nouveauté… Wanni ya Samra, un duo en Amazighe et en Hassanya


par Simo Benbachir – moroccojewishtimes.com – 27/02/2021

Simultanément avec la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara et l’ouverture de plusieurs consulats dans les provinces sud du Royaume, les artistes Assawi et Hicham Massine célèbrent l’occasion en sortant le clip vidéo de leur nouvelle chanson ““Wanni ya samra” en Amazighe et en Hassanya, produit et financé par le Conseil régional de la ville d’Assa-Zag.

Ce projet artistique conjoint a été filmé dans un cadre épique, jeune et moderne en 2019, mais il n’a vu le jour que récemment, à cause de problèmes financiers. Ainsi, le projet est sorti simultanément avec la reconnaissance de la marocanité du Sahara par les Etats-Unis, aux côtés des autres progrès positifs réalisés par le Maroc dans le dossier du Sahara.

Ce projet est la contribution de ces artistes pour exprimer la marocanité du Sahara d’un point de vue artistique, puisque le clip porte de forts messages et symboles nationaux et appelle à la coexistence, la paix et le dialogue.

Le jeune artiste Mohamed Boughda, alias Mohamed Assaoui, est né dans la province d’Assa-Zag. Il est étudiant chercheur en sociologie, à l’université Ibn Zohr. Son style artistique se caractérise par le mélange de l’Amazighe et de la Hassanya comme deux facettes d’une seule identité. Il a participé à plusieurs forums régionaux et nationaux, et était l’invité de plusieurs interviews télévisées sur la chaîne Laayoun et Al Maghribia.

Quant à Hicham Massine, il est un artiste Amazigh de Souss, natif de la ville d’Agadir. Il a grandi dans une famille artistique, celle de feu le grand artiste Ammouri Mbark. Il a vécu son enfance dans un quartier populaire à Anza, au nord de la ville d’Agadir, puis il a déménagé à la Cité des fonctionnaires. Il est un des jeunes artistes qui œuvrent à développer la musique Amazighe contemporaine, en changeant les rythmes et les mots pour qu’elle s’adapte à l’évolution de la chanson marocaine et internationale. Hicham croit également que l’art sans connaissance ni niveau intellectuel reste limité, et manque d’évolution et d’élégance.

Wanni ya Samra :

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :