Décès de Jacques Osstyn


Très connu parmi les anciens d’Agadir, Jacques Osstyn est décédé hier.

Ses obsèques auront lieu samedi au cimetière de Yachech à 12 H 30.

Histoire de la famille Osstyn à Agadir

Sa famille était installée depuis de nombreuses années à Agadir où le nom de Osstyn était inséparable de celui de « l’Atlantide » épicerie de gros et de demi-gros.

Modeste Charles Louis Osstyn est né en 1891 à Boulogne sur Mer et décédé en 1954 à Agadir à l’âge de 63 ans.

Il se maria en 1919 avec Augusta Ismérie Scherpereel qui fut cantatrice, décédée à Agadir en 1939 à l’âge de 44 ans, avec laquelle il eut 3 enfants : Françoise née en 1922, Pierre né en 1924 et Jacques né en 1926.
Il se remariera à 54 ans, en 1946, avec Cécile Marie Henriette Mongel.
Louis Osstyn, très instruit, fut un temps conseiller du Roi des Belges avant de rejoindre le Congo belge comme directeur des mines du Haut Katanga. Il quitta ce pays, son épouse ne supportant pas le climat.

Louis Osstyn arriva à Agadir après la crise de 1929, après avoir été agent de change à Bruxelles.
Il fut embauché par Fernand Barutel vers 1930 pour gérer les établissements de « l’Atlantide« , épicerie en gros et glacière. Il aurait été
 » curateur de faillite  » de l’Atlantide, société de M. Barutel.
M. Barutel lui aurait ensuite cédé cette société (Source Jacques Bourgain).

Il fut Vice-consul de Belgique à Agadir.
Il créa à Agadir le Rotary Club dont il fut président. Il habitait dans une villa de la rue de Paris en Ville nouvelle. Il est mort le 20 décembre 1954.

Son fils Jacques Osstyn, féru d’automobiles lui succéda dans l’épicerie de gros et de demi-gros « l‘Atlantide » avenue Cambon au Quartier Industriel.

Après la mort de Louis Osstyn en décembre 1954, ses fils reprirent l’affaire mais en février 1959, il fut notifié par voie de presse que le seul gérant de la Société Atlantide était Jacques Osstyn à compter du 22 septembre 1958.

Jacques Osstyn au CM2 (1935-36)

Il fut, comme son père, gérant du Vice-Consulat de Belgique à Agadir.

C’était un adepte des sports automobiles et il a participé à plusieurs des grands-prix d’Agadir entre les années 1951 et 1956 :

Le voici en 1951, récompensé par Madame Barutel après l’arrivée de la course :

En 1956, il a participé également au Grand-prix en voiture de tourisme, avec une DKW : il était alors agent DKW à Agadir avec Michel Villar, le fils du Chef des Services Municipaux de l’époque.

Sources : en grande partie, le site de M.F. Dartois (http://mfd.agadir.free.fr)

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :