Archives de mars 5th, 2021

Conseil du gouvernement : Le Code de la marine marchande et le recrutement des personnes handicapées à l’ordre du jour

laquotidienne.ma – 04/03/2021

Conseil du gouvernement : Le Code de la marine marchande et le recrutement des personnes handicapées à l’ordre du jour

Tenu le 4 mars 2021, le conseil de gouvernement a abordé plusieurs projets de loi. Il a approuvé le projet de décret relatif à la prolongation de l’état d’urgence sanitaire à cause du Covid 19 entre le 10 mars et 10 avril 2021.

Ce conseil a approuvé également le projet de décret concernant le code de la marine marchande pour ce qui est des bateaux de pêches maritimes. Ce projet a été présenté par le ministre de l’Agriculture et des Pêches maritimes.

Il précise les modalités fixant les permis de navigation de sécurité, le registre des navires de pêches ainsi que celui des contraventions à la réglementation en vigueur. 
Un autre projet de décret a été approuvé. Il a trait à la protection des personnes participantes aux essais biomédicaux. Il précise la procédure pour avoir l’autorisation de ces personnes. La façon de les choisir et de les indemniser. Il fixe le nombre des commissions régionales responsables de la protection des personnes participantes aux essais et leurs attributions territoriales et les conditions pour mener ces essais.

Le conseil a passé en revue la convention signée par le Maroc et l’Afrique centrale. Concernant la légalisation du cannabis, le conseil a décidé de débattre le sujet dans une prochaine rencontre.
Concernant le recrutement des personnes handicapées dans la fonction publique et qui concerne 400 postes. La ministre de la solidarité sociale a souligné qu’à cause de la pandémie, les concours sont organisés par voie électronique et ce à partir du 22 février 2021. 239 cadres ont été mobilisés à ce sujet sur 30 centres d’orientation. Ces concours ont vu la participation de 1676 personnes dont 78% ont une une licence et 44% sont des handicapés visuels.


Le conseil du gouvernement a proposé au terme de sa région la nomination de quelques personnes dan les hautes fonctions :

Ministère de l’agriculture et de la pêche maritime
–    Abdelaziz Hraiki directeur de l’IAV Hassan II

Ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de la recherche scientifique
–    Zaid Benyader, Directeur du centre régional des métiers de l’éducation de la région Draa-Tafilalt.
–    Mohamed Azamai Housseini, directeur du Centre régional des métiers de l’éducation de la région Gulemim Oued Noun
Mohamed Moumis, directeur du centre régional des métiers de l’éducation de la région Souss-Massa
Ahmed Chetouani, directeur du centre régional des métiers de l’éducation de la région Draa-Tafilalt.

Ministère de l’Equipement, du Transport de la Logistique et de l’Eau
Hanane Baghdad, directrice de la direction temporaire pour la réalisation du complexe hydrique Ibn Mansour dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Les États-Unis et le Maroc effectuent des manœuvres navales avec les îles Canaries

moroccomail.fr – 04/03/2021

Les avions américains volent à moins de 50 miles de La Graciosa. L’opération, à laquelle participe un porte-avions, se déroule au milieu du conflit au Sahara

Dans un cadre international turbulent, avec le conflit du Sahara latent après la déclaration d’état de guerre par le Front Polisario contre le Maroc en novembre dernier, l’annonce faite en décembre par l’ancien président Donald Trump dans laquelle il reconnaissait la souveraineté marocaine du territoire autonome ou la récente hostilité des relations du Royaume alaouite avec l’Allemagne pour avoir brandi un drapeau de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) autoproclamée dans un parlement régional; Les États-Unis et le Maroc effectuent cette semaine des manœuvres militaires en haute mer entre Lanzarote et Agadir dans le cadre de la soi-disant Lightning Handshake 2021 (dans sa traduction en espagnol «  Handshake  »). Cet exercice bilatéral, avec lequel les deux pays entendent garantir la sécurité dans la région, est réalisé quelques jours après que le porte-avions américain Dwight D.Eisenhower a effectué des manœuvres de vol dans l’espace aérien espagnol à moins de 50 miles au nord-ouest de l’île de La Graciosa.

La sixième flotte, qui est basée dans la ville italienne de Napolés, a été déployée hier à environ 100 miles à l’est de l’extrémité est de l’archipel, dans le couloir utilisé par les mafias pour introduire des migrants dans les îles à travers des bateaux qui au cours des dernières semaines ont diminué leur activité. La marine américaine a indiqué dans un communiqué que cet exercice visait à améliorer les opérations entre les deux pays << dans de multiples zones de guerre >>, y compris << la guerre de surface, la guerre anti-sous-marine, la guerre aérienne et d’attaque, le soutien de la logistique combinée et l’interception des opérations maritimes >> .

Le contre-amiral de la marine américaine Scott Robertson, chargé de diriger les unités déployées, a déclaré que c’était un «honneur» de participer à l’exercice militaire bilatéral «historique» qui reflète un partenariat de 200 ans entre les deux pays. « Ces manœuvres renforcent le fondement de notre interopérabilité et le soutien continu de notre engagement à long terme en faveur de la sécurité dans la région », a-t-il déclaré.

Instabilité

Le gouvernement américain a souligné dans la note que ces tests augmentent la capacité des armées nord-américaine et marocaine à faire face aux problèmes de sécurité enregistrés dans la zone, en plus d’augmenter la stabilité dans le nord du continent africain. Ces affirmations sont faites en référence à la faiblesse des pays du Sahel face aux attaques des groupes djihadistes dans la région et aux affrontements qui se sont produits entre le Front Polisario et le royaume du Maroc depuis novembre dernier.

Avant de quitter le bureau ovale de la Maison Blanche, l’ancien président Trump a annoncé son soutien au Maroc dans la souveraineté du territoire occupé et a annoncé l’ouverture d’un consulat à Dakhla, anciennement Villa Cisneros. Ce soutien a été avalisé en janvier avec la visite pour la première fois de l’histoire dans la ville sahraouie de l’ambassadeur américain au royaume alaouite neuf jours seulement avant que Joe Biden ne prenne le commandement du pays nord-américain. Biden n’a jusqu’à présent pas reculé sur les politiques promues par son prédécesseur au Maghreb. De cette manière, les Etats-Unis affichent une position contraire à celle prise par l’ONU, qui parie sur un référendum pour que les Sahraouis soient ceux qui décident de leur avenir.

Robertson a également fait référence dans une autre déclaration aux manœuvres qui ont eu lieu plus tôt cette semaine près de la côte de La Graciosa, où des vols ont été enregistrés à moins de 50 miles des eaux espagnoles qui ont surpris les contrôleurs aériens de la salle de contrôle de Gando. En ce sens, il a déclaré que ces vols sont « un élément important pour maintenir l’état de préparation » des forces armées. Et il a ajouté: « Cela envoie également un signal clair de notre potentiel, de nos capacités et, si nécessaire, de notre létalité. » De même, il a souligné que cela signifiait un engagement des États-Unis en faveur de « la sécurité, la stabilité et la prospérité » de la région.

Les opérations aériennes ont surpris les contrôleurs aériens du centre de contrôle de Gando, qui n’étaient pas au courant de la présence du porte-avions américain dans la zone et ont trouvé des avions survolant l’espace aérien canarien dont ils ne connaissaient pas l’origine, selon des sources proches. à ce groupe professionnel.

En plus du porte-avions susmentionné, cinq destroyers du Destroyer Squadron 22, l’USS Mitscher, l’USS Laboon, l’USS Thomas Hunder, l’USS Mahan et l’USS Porter étaient présents dans les manœuvres près des îles, ainsi que des avions et des hélicoptères de l’air. Escadron d’escadre. Embarqué (Carrier Air Wing). Au nom du Maroc, la frégate Tarnk Ben Ziyad, un hélicoptère Panther et deux avions de combat de l’aile de combat F-16 et F-5 sont présents au Lightning Handshake 2021.

Des relations militaires croissantes

Les manœuvres à proximité des îles Canaries s’inscrivent dans un processus de collaboration militaire croissante des États-Unis avec le Maroc. La marine américaine a en effet changé en juillet 2020 la zone d’opérations du IKE Naval Aircraft Group (commandé par le porte-avions Eishenhower) des eaux méditerranéennes aux eaux atlantiques, toujours à proximité de l’Espagne.

En octobre 2020, le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, s’est rendu au Maroc et a signé un traité pour la vente d’armes, la formation des forces navales et d’autres actions militaires conjointes.

Ce traité a abouti au point culminant des négociations engagées par le Maroc avec le département d’Etat de l’administration Trump pour l’achat de dix unités du missile antinavire Harpoon, qui a transformé l’équilibre des forces dans le domaine naval entre le royaume alaouite. et l’Espagne. L’acquisition a été communiquée par l’Agence de coopération pour la défense et la sécurité au Congrès des États-Unis en avril 2020.

En janvier dernier, la II édition des manœuvres navales de l’Atlas Handshake s’est déroulée entre les marines marocaine et américaine, dans le cadre d’un programme annuel de formation aux capacités de tir avec diverses armes qui a débuté fin 2019.

Tennis : À Taroudant, les Gadiris du R.T.C.A ont raflé la mise

par M. BELAOULA – lopinion.ma – 04/03/2021

Le Tennis Club Roudani a vécu, le week-end dernier, à l’heure des phases finales de son tournoi interne avec une domination des Sudistes.

Tennis : À Taroudant, les Gadiris du R.T.C.A ont raflé la mise

Le week-end dernier, les regards des Soussis étaient braqués sur la coquette ville de Taroudant à l’occasion des phases finales du tournoi interne du Tennis Club Roudani.

Six tableaux étaient en compétition sous l’œil vigilant du président du club, Omar Fawzi qui a mis toutes les dispositions nécessaires au profit du comité d’organisation qui a mené, avec brio, les péripéties du tournoi.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’au sprint final ce sont les représentants du Royal Tennis Club d’Agadir qui ont raflé la mise en s’octroyant le gain de la majorité des tableaux. 

Chez les messieurs, ce fut une finale qui a tenu toutes ses promesses à telle enseigne que les deux protagonistes ont eu recours au super tie-break pour se départager. Et c’est le sociétaire du R.C.T.A, Marouane Belimam qui a eu, en fin de compte, le dernier mot sur le score de 6/4, 5/7, 10/8 aux dépens de Nezar Houbban (ATC). Côté dames, la victoire a basculé en faveur de Riham Ousaid (USATT) en battant en finale Zineb Bousserghine (ATC). Cette dernière qui a raté le coche lors de la première manche soldée par 7/5 en faveur de sa rivale qui a déroulé après dans la seconde en gagnant par 6/2.

Des finales RTCA à gogo

Au niveau des jeunes, la finale des 11 garçons a réuni Mohamed Amine Ezzerouati et Nessim El Harram, tous deux du RTCA, qui a tourné en faveur du premier cité après l’abandon de son adversaire à 6/0, 4/0. Même chez les 12 ans garçons, c’est le club Gadiri qui était représenté, à 100%, en finale par le biais de ses deux espoirs Hamza Ezzoubair et Pauner Mauro. Là aussi, il a fallu recourir au super tie-break pour départager les deux finalistes. C’est sur le même score de 6/2 que chacun enleva l’un des deux premiers sets pour s’acheminer vers le dernier duel où la balle de match devait revenir à celui qui a su la saisir au bon moment. Nous avons nommé Ezzoubair qui boucla la boucle par 6/2, 2/6, 10/8. Que des finales RTCA à gogo. 

En direct de Laâyoune

C’est le même scénario chez les 14 ans garçons avec une troisième finale à 100% RTCA qui a mis aux prises Imrane Es Sobki et Omar Ouazzani. Un duel qui n’a connu son dénouement final qu’au terme de la manche décisive. Après la perte de la première manche par 3/6, Omar devait se ressaisir dans la seconde pour remettre les pendules à l’heure au terme du jeu décisif avant de couler dans la troisième sur un cuisant 6/0. Le score de 6/3, 6/7, 6/0 fut la facture finale en faveur de Imrane. 

Enfin chez les 14 ans filles, où l’on a joué sous forme de poules, ce fut, également, une domination totale des protégées du président Ahmed Haijoub qui ont occupé les trois marches du podium dans l’ordre suivant 1) Samar El Admi, 2) Ranya Tafarki et 3) Hajar Ait Saïd. À noter que Samar arrive de nos provinces sahariennes, de Laâyoune, pour l’amour de son sport favori. 

Covid-19/Maroc: 394 nouvelles contaminations, 16 décès et 74.924 vaccinés en 24 heures

lematin.ma – 04/03/2021

Covid-19/Maroc: 394 nouvelles contaminations, 16 décès et 74.924 vaccinés en 24 heures

Le ministère de la Santé a annoncé ce jeudi 394 nouvelles contaminations au Covid-19 recensées au cours des dernières 24 heures. Ce bilan porte à 485.147 le nombre total des cas d’infection enregistrés dans le Royaume depuis l’apparition du premier cas en mars dernier, soit un taux d’incidence cumulée de 1334,5 pour 100.000 habitants (1,1 pour 100.000 habitants durant les dernières 24 heures).

Le département a également fait savoir que, depuis le lancement de la campagne nationale le 29 janvier dernier, pas moins de 3.820.097 personnes ont reçu la première dose du vaccin alors que 470.933 vaccinés ont reçu la 2e dose.

Dans le classement par régions en nombre d’infections enregistrées au cours des dernières 24 heures, c’est toujours Casablanca-Settat qui vient en tête avec 230 cas, suivie de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma qui affiche aujourd’hui 39 nouveaux cas. Les régions de L’Oriental et Rabat-Salé-Kénitra arrivent en 3e et 4e position avec respectivement 28 et 24 cas, alors que Beni Mellal-Khénifra ferme le Top 5 avec 21 nouvelles infections.

Dans le classement journalier par villes, le Top 5 est composé de Casablanca (188 cas), Oujda-Angad (22 cas), Nouaceur (19 cas), Marrakech (17 cas) et Al Hoceïma (12 cas).

Le ministère a également dénombré 508 patients déclarés complètement rétablis au cours des dernières 24 heures, soit un taux de rémission de 97,1%. A ce titre, le nombre total des rémissions a atteint à ce jour 470.933 cas.

Dans le même intervalle, 16 personnes ont perdu la vie des suites du Covid-19, ce qui porte le bilan total des décès à 8.669 cas, alors que le taux de létalité s’établit à 1,8%.

Ces décès sont survenus dans les villes suivantes : Casablanca (4), Sidi Kacem (2), Marrakech (2), Tanger-Asilah (1), Al Hoceïma (1), Oujda-Angad (1), Skhirat-Témara (1), Meknès (1), Laâyoune (1), Assa-Zag (1) et Azilal (1).

Par ailleurs, le nombre des tests réalisés durant les dernières 24 heures a atteint 13.020 portant ainsi à 5.210.616 le total des tests effectués à ce jour dans le Royaume.

Pour sa part, le nombre des cas actifs s’est établi à 5.545 personnes, dont 374 cas sévères ou critiques (soit 33 cas recensés durant les dernières 24 heures), parmi lesquels 19 sont placés sous intubation.

Voici dans le détail la répartition géographique des 394 nouveaux cas par régions et provinces

  • 230 cas à Casablanca-Settat : 188 à Casablanca, 19 à Nouaceur,
    10 à Mohammedia, 4 à Mediouna, 4 à Benslimane 2 à Berrechid,
    2 à El Jadida et 1 à Settat.
  • 39 cas à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : 12 à Al Hoceïma,
    11 à Tanger-Asilah, 6 à Larache, 6 à M’Diq-Fnideq et 4 à Tétouan.
  • 28 cas dans L’Oriental : 22 à Oujda-Angad, 3 à Berkane et 3 à Nador.
  • 24 cas à Rabat-Salé-Kénitra : 10 à Salé, 8 à Skhirat-Témara et
    6 à Rabat.
  • 21 cas à Beni Mellal-Khénifra : 8 à Fquih Bensaleh, 6 à Beni Mellal,
    4 à Khénifra et 3 à Khouribga.
  • 19 cas à Marrakech-Safi : 17 à Marrakech et 2 à Essaouira.
  • 8 cas à Souss-Massa : 5 à Tiznit, 1 à Agadir-Ida Outanane,
    1 à Inzegane-Aït Melloul et 1 à Chtouka-Aït Baha.
  • 7 cas à Drâa-Tafilalet : 4 à Midelt, 2 à Tinghir et 1 à Errachidia.
  • 7 cas à Dakhla-Oued Eddahab : La totalité à Oued Eddahab.
  • 6 cas à Fès-Meknès : 4 à Fès et 2 à Meknès.
  • 4 cas à Laâyoune-Sakia El Hamra : 3 à Laâyoune et 1 à Tarfaya.
  • 1 cas à Guelmim-Oued Noun : à Assa-Zag.

Daniel Karbownik, DG Régional Accor Afrique de l’Ouest et Centrale, prend la Direction du mythique Sofitel Abidjan-Hôtel Ivoire

tendancehotellerie.fr – 05/03/2021

M. Daniel KARBOWNIK, Directeur Régional Afrique de l’Ouest et Centrale pour l’ensemble des marques du groupe Accor sur ce territoire, élargit son périmètre avec la supervision de la Côte d’Ivoire et la direction générale du Sofitel Abidjan – Hôtel Ivoire.

Je suis ravi de l’opportunité que m’offre le Groupe Accor d’étendre ma direction régionale à la Côte d’Ivoire dont on connait l’importance stratégique en Afrique de l’Ouest et de prendre la direction générale d’un hôtel mythique comme le Sofitel Abidjan – Hôtel Ivoire. Je suis plus que jamais convaincu de l’énorme potentiel de développement que représente l’Afrique pour les années à venir et je suis très enthousiaste à l’idée d’y participer, déclare Daniel KARBOWNIK, Directeur Général régional Afrique de l’Ouest et Centrale et Directeur Général du Sofitel Abidjan – Hôtel Ivoire.

Dans ce rôle étendu, Daniel KARBOWNIK supervisera le périmètre géographique de l’Afrique de l’Ouest et Centrale – Sénégal, Bénin, Cameroun, Guinée Équatoriale et Côte d’Ivoire -, accompagnera les équipes hôtelières sur place et assurera le développement de l’ensemble des marques Accor présentes et à venir sur ce territoire (Ibis, Mercure, Novotel, Pullman, Mövenpick, Sofitel….), soit une vingtaine d’hôtels au total.

A propos de Daniel Karbownik :
Daniel Karbownik a démarré sa carrière dans le secteur du tourisme en 1987 au sein du Club Méditerranée. En 1999, il ouvre en tant que Directeur Général le Club Med World à Paris puis devient en 2002 Directeur Général des différents Club Med à Marrakech.
De 2006 à 2009, il occupe la fonction de Président de Club Med Événements.
En janvier 2010, il rejoint le groupe Accor en tant que Directeur Général du Sofitel Essaouira Mogador Golf & Spa, puis en 2013 devient Area General Manager Luxury & Upscale Brands Accor pour le Maroc du Sud (Sofitel Agadir Royal Bay, Sofitel Agadir Thalassa Sea & Spa, Sofitel Essaouira Mogador Golf & Spa et MGallery La Médina Essaouira). En 2016, il devient Area General Manager AccorHotels Luxe pour le Sénégal et la Côte d’Ivoire, puis en juin 2019 Area General Manager Afrique de l’Ouest et Centrale.

Il a laissé auprès de tous les gadiris qui l’ont connu pendant sa présence à Agadir, un excellent souvenir et il a pris des initiatives culturelles très appréciées de tous.

%d blogueurs aiment cette page :