Une « Grande Dame » vient de décéder à Mirleft : Madame Gabrielle Henriet


Mon ami Philippe Morizet vient de m’informer, du décès de Madame Gabrielle Henriet à l’âge de 96 ans, aujourd’hui à Mirleft.

Son engagement pour la Résistance au sein des Forces françaises combattantes de l’Intérieur, où elle portait le grade de sous-lieutenant, a fait l’objet de distinctions de grande valeur : la Croix de guerre, la Médaille de la Résistance française et, récemment, en 2019, la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur.

le 11 novembre 2019 au consulat général de France à Agadir

C’est 75 ans après la fin de la guerre que lui a été décernée la croix de chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur lors de la cérémonie du 11 novembre 2019 au cimetière de Yachech.

Voici un extrait du discours que M. Dominique Doudet, consul général de France à Agadir prononcé à cette occasion :

Dominique Doudet, Madame Gabrielle Henriet et sa petite-fille

«Mme Gabrielle Henriet, née Naud, vous avez contribué à la Libération de la France, en vous impliquant dans la Résistance, au péril de votre vie.

En 1943, alors que vous avez à peine 18 ans, vous êtes recrutée par deux officiers polytechniciens : Maurice Bourgès-Maunoury, qui deviendra plus tard président du conseil ; et le Lt-Colonel André Rondenay, dit Jarry, qui vient d’être parachuté en France quelques jours auparavant, et qui sera fait compagnon de la libération à titre posthume. André Rondenay fut arrêté, torturé et assassiné par la Gestapo en 1944.

Sous votre nom de code Gaby, vous devenez agent de liaison et de transmission entre Paris et le maquis, au sein d’un réseau, le Plan Tortue, constitué pour appuyer les Alliés dans le futur débarquement en Normandie. Une mission durant laquelle vous faites preuve d’un sang-froid salué par le Général Juin.

Il faut vous imaginer dans les rues de Paris, transportant des armes ou des explosifs sous le nez des soldats allemands, à destination des résistants du maquis du Morvan ; il faut vous imaginer transmettant en urgence au maquis des informations sur une concentration de soldats allemands à leur proximité, leur permettant d’anticiper l’attaque ennemie et de ne pas être tués ; il faut vous imaginer aussi, vous rendant au domicile d’un responsable de votre réseau qui venait d’être arrêté, pour récupérer des documents très sensibles, quelques minutes seulement avant l’arrivée sur les lieux de la Gestapo.

Votre engagement au sein des Forces françaises combattantes de l’Intérieur, où vous portiez le grade de sous-lieutenant, a été reconnu par des distinctions de grande valeur : la Croix de guerre et la Médaille de la Résistance française.

…/…

Je suis très heureux aujourd’hui de pouvoir vous dire solennellement et avec une grande émotion que la France n’a pas oublié ce que vous avez fait pour elle, et que nous n’oublions pas que nous vous devons notre liberté. Voilà pourquoi le Président de la République vous a nommée dans l’Ordre de la légion d’Honneur, au grade de Chevalier, au titre de la promotion du 14 juillet 2019, 75 ans après la libération de la France. »

FRANCE MEDAILLE DE CHEVALIER DE L'ORDRE DE LA LEGION D'HONNEUR 4 ème  REPUBLIQUE EN ARGENT - Militaria-medailles

C’est M. Gérigny, un voisin de Mirleft et ami de longue date de Madame Henriet qui lui avait remis l’insigne :
Gabrielle HENRIET, « au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés nous vous faisons Chevalier de la Légion d’Honneur »

M. Guérigny agrafant la décoration au revers de la veste de Madame Henriet.
Les souvenirs précieux qu’a laissés Gabrielle Henriet chez elle, à Mirleft.

Vous serez informés dès que la date des obsèques sera fixée.

Catégories :Actualités

5 commentaires

  1. Nous sommes désolés et très attristés d’apprendre le décès de cette Grande Dame. Lors de la Cérémonie si émouvante en 2019 dans les jardins du Consulat, nous avions bavardé un long moment avec elle. Malgré les hauts faits de grande valeur et à haut risque qu’elle avait accomplis, et en dépit des plus hautes distinctions qu’elle avait reçues, cette dame était d’une simplicité charmante et gentille. Elle était en forme et semblait pouvoir faire une future centenaire exceptionnelle. Le destin ne l’a pas voulu ainsi. Paix à son âme et bon repos au Paradis des Grands Braves!
    Nos condoléances sincères à sa famille.

    J'aime

  2. Merci de transmettre mes coordonnées à Thierry Henriet
    Cordialement

    J'aime

  3. Une grande douleur d apprendre la disparition de cette femme extraordinaire
    A 20 ans j ai habité chez elle à Morangis
    Grande émotion pour moi qui a connu et aime cette femme Madame Henriet humaine intelligente courageuse et tellement aimante avec une humilité extraordinaire
    Je voudrais par ce commentaire présenter mes sincères condoléances à ses enfants Babette et Thierry ainsi qu à ces petits enfants
    Je suis aussi la marraine d un de ces petits fils décédé tragiquement Yannick
    Vous serait il possible de transmettre ce message à son fils Thierry ainsi que mes coordonnées
    Proche d eux pour cette immense tristesse
    Nadine Neau

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :