Vaccin Astrazeneca : Les livraisons retardées au Maroc


par Mohamed Badrane – aujourdhui.ma – 22/03/2021

Vaccin Astrazeneca : Les livraisons retardées au Maroc

En raison de la forte demande locale sur le fournisseur indien, les commandes du Brésil et de l’Arabie Saoudite également perturbées

C’est un remake de la pénurie des masques et gel au début de la pandémie. Une forte demande sur les vaccins contre le Covid-19 risque de perturber les chaînes d’approvisionnement. Le Maroc ne déroge par à la règle. L’agence de presse britannique vient d’annoncer une perturbation dans le calendrier de livraison du vaccin du laboratoire britanico-suédois, Astrazeneca fabriqué en Inde par l’India Serum Institute.

Ce dernier aurait déjà informé trois pays en l’occurrence le Brésil, l’Arabie Saoudite et bien évidemment le Maroc d’un chamboulement dans son calendrier de livraison en raison d’une forte demande en interne. L’Inde qui fait partie des pays les plus touchés au niveau mondial mène également une large campagne de vaccination.

Aussi, des travaux pour porter la capacité de production du fabriquant indien de 60 millions de doses par mois et 100 millions mensuellement est également pour beaucoup dans ce retard de livraison. Si l’India Serum Institute doit être capable dès les mois d’avril-mai d’augmenter ses capacités de production et donc de fournir ses clients comme le Maroc plus rapidement, le Royaume tente, en attendant, de diversifier ses sources d’approvisionnement. L’enjeu pour le Maroc est de maintenir des stocks suffisants pour continuer un rythme soutenu de vaccination. Dans ce sens, le ministre de la santé avait annoncé, il y a quelques jours, une commande d’un million de doses du vaccin russe Spoutnik V.

Espacer les doses

En attendant de recevoir les doses nécessaires, une autre piste est en train de faire son chemin dans les milieux scientifiques, à savoir l’espacement des deux doses. Dans ce sens, le médecin chercheur en politiques et systèmes de santé, Dr Tayeb Hamdi, estime qu’un espacement de 12 semaines des deux doses du vaccin anti-Covid-19 AstraZeneca-Oxford, au lieu de 4 semaines actuellement, s’avère opportun pour vacciner et protéger plus de personnes. Dans une analyse consacrée aux «Contraintes d’approvisionnement en vaccins: les défis et les solutions alternatives», ce scientifique a appelé à ne vacciner que d’une seule dose les personnes qui ont déjà été infectées, 3 à 6 mois après la survenue de la maladie. «Car cette première dose jouerait un rôle de rappel et permettra de booster une immunité déjà enclenchée par l’infection, ce qui permet de vacciner d’autres personnes prioritaires», a-t-il expliqué.

Cette approche aiderait à vacciner et protéger plus de populations dans des périodes plus courtes, tout en gagnant des doses qui serviraient à vacciner plus largement, a poursuivi Dr Hamdi, soulignant que face aux contraintes d’approvisionnement en vaccins, tous les pays sont amenés à chercher des solutions alternatives pour déjouer les risques liés à la pandémie, en attendant des immunités collectives.

Au Maroc les acquis d’une campagne vaccinale réussie et d’une population jeune facilitant la protection rapide des groupes vulnérables ne dispensent pas d’une telle réflexion face aux risques d’une reprise de l’épidémie, des défis des variants et de l’épuisement de la population, a prévenu ce chercheur en politiques et systèmes de santé.

Etude

La Grande-Bretagne a été la première à décider de vacciner massivement sans respecter la durée limitée entre les deux doses. Depuis, des études ont montré que le vaccin d’AstraZeneca-Oxford est hautement efficace dès la première dose avec un espacement de 3 mois. D’autres études ont conclu qu’une seule dose chez les personnes ayant déjà été infectées produit des anticorps de 10 à 45 fois plus, a-t-il argué, ajoutant que les recherches sont en cours vers l’espoir d’une seule dose des vaccins à base d’ARN messager et du vecteur viral.
Dans le même sillage et afin d’atteindre rapidement l’immunité collective et abaisser le taux de reproduction du virus, Dr Hamdi souligne également l’importance du respect des mesures barrières et les mesures territoriales. «Plus on freine l’épidémie, moins on aura besoin de vacciner plus de population pour atteindre l’immunité collective et retrouver une vie normale, tout en continuant par la suite à vacciner le reste de la population pour consolider notre immunité individuelle et collective», a-t-il soutenu.

Bilan

Selon le dernier bilan fourni par le ministère de la santé, le nombre des personnes vaccinées (dose 1) a atteint (ndlr- jusqu’au samedi 20 mars) 4.264.168, alors que 2.423.380 ont reçu la deuxième dose du vaccin. La même source a annoncé dans le même bulletin quotidien sur la situation du Covid-19 qu’un total de 444 nouveaux cas d’infection au coronavirus et de 484 guérisons a été enregistré au cours des dernières 24 heures au Maroc. Ce nouveau bilan porte à 491.463 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé en mars 2020. Le nombre des personnes rétablies est passé à 478.870, soit un taux de guérison de 97,4%, précise le ministère. Quant au nombre total des décès, il est passé à 8.763 avec 8 cas recensés en 24 heures, soit un taux de létalité de 1,8%. Ces décès ont été enregistrés dans les régions de Casablanca-Settat (6), Marrakech-Safi (1) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (1). Les nouvelles contaminations ont été recensées dans les régions de Casablanca-Settat (313), Rabat-Salé-Kénitra (32), l’Oriental (26), Marrakech-Safi (23), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (13), Souss-Massa (12), Dakhla-Oued Eddahab (11), Draâ-Tafilalet (6), Laâyoune-Sakia El Hamra (4), Béni Mellal-Khénifra (2) et Fès-Meknès (2). Le nombre des cas actifs s’élève à 3.830, alors que les cas sévères ou critiques sont au nombre de 406, dont 25 placés sous incubation.

Note personnelle : Nicole ne sera pas impactée par un risque de retard de livraison puisqu’elle a eu sa seconde injection de vaccin AstraZeneca ce matin, sans problème.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :