Tourisme à Souss-Massa : Amélioration de la restauration en ligne de mire


Par Mohamed Laabid – aujourdhui.ma – 15/04/2021

Tourisme à Souss-Massa : Amélioration  de la restauration en ligne de mire

La Société de développement touristique lance une consultation avec les professionnels

«La ville d’Agadir est considérée comme la première destination balnéaire du Maroc. Elle accueille annuellement plus d’un million de touristes provenant des quatre coins de monde».

L’amélioration de la restauration à vocation touristique dans le secteur touristique et balnéaire d’Agadir (STB) est le nouveau chantier ouvert par la Société «Développement touristique Souss-Massa SDR». Dans le but de redynamiser ce secteur, la SDR-Tourisme Souss-Massa lance une consultation qui a pour objectif la réalisation d’une étude détaillée du secteur de la restauration touristique d’Agadir dans la perspective de proposer un plan/mécanisme d’accompagnement et de mise à niveau des restaurants à vocation touristique implantés dans le secteur touristique et balnéaire (STB) de la ville d’Agadir: zone allant de l’avenue Hassan II (des deux rives) à l’est jusqu’à la corniche à l’ouest, la Marina au nord et le quartier Founty au sud.

Cette mission s’inscrit parfaitement dans la stratégie globale de la SDR-Tourisme Souss-Massa du développement du tourisme régional. Et vient pour rehausser la qualité des prestations des restaurants à vocation touristique, améliorer le niveau et la compétitivité des établissements de restauration, proposer de nouveaux systèmes de restauration répondant aux attentes et demandes de la clientèle nationale et internationale de la station touristique d’Agadir , et mettre en place un système d’accompagnement et de mise à niveau de ces établissements.

Selon la SDR, «la ville d’Agadir est considérée comme la première destination balnéaire du Maroc. Elle accueille annuellement plus d’un million de touristes provenant des quatre coins de monde pour admirer son beau paysage, son climat doux et découvrir son patrimoine culturel riche et diversifié. La restauration est l’une des activités qui renforce l’attractivité touristique de la destination grâce à la richesse de l’art culinaire et du patrimoine gastronomique du Maroc en général et de la région Souss-Massa en particulier, qui est une région connue par la diversité et la particularité de ses produits du terroir (miel, huile d’argane, safran….); cette diversité est d’autant plus renforcée par la présence des établissements spécialisés dans la restauration d’Asie, du Proche Orient, d’Europe et autres».

Notons qu’à Agadir, chef-lieu de la région Souss-Massa, et deuxième destination touristique du pays, la quasi-totalité des restaurants à vocation touristique est implantée dans le secteur touristique et balnéaire de la ville. Un très bon emplacement qui contribue à la création de l’animation et l’ambiance tout au long de la corniche à l’instar des autres activités liées au secteur du tourisme (sports nautiques, bateaux de plaisance, bien-être et Spa…). Cependant, le secteur de la restauration est confronté, depuis quelques années, à des difficultés d’ordre financier, de gestion, de commercialisation et autres. Ceci a engendré des redressements et liquidations judiciaires, des cessations d’activités et des fermetures de certains établissements. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette crise, notamment la gestion inappropriée, la dégradation du produit, la concurrence du système de l’All Inclusive appliqué par plusieurs unités d’hébergement.

Une réaction personnelle :

A deux reprises dans cet article, la Ville d’Agadir est qualifiée de « Première Destination Balnéaire du Maroc »
C’est vrai que le cadre est merveilleux, les plages sont sûres mais comment voulez-vous attirer des touristes si Agadir ne peut pas bénéficier du « Pavillon bleu » (pas plus que Aourir, Taghazout et Imi Ouaddar) alors que 27 plages au Maroc l’ont obtenu en 2020 ?

Il s’agit de : Achakar/(Tanger-Asilah), Aglou Sidi Moussa/Tiznit, Arekmane/Nador, Ba Kacem (Tanger-Asilah), Bouznika, Skhirate, El Moussafir/Dakhla, Essaouira, Foum El Oued/Laâyoune, Haouzia, Dalia /Fahs Anjra, Oued Aliane/Fahs-Anjra, Oued Laou/Tétouan, Oum labouir/Dakhla, Safi ville, Souiria lkdima/Safi, Station touristique de Saïdia, Cap Beddouza/Safi, Sidi Kankouch 1/Fahs Anjra, Sidi Ifni, Imintourga (Mireleft) , Sidi Rahal 4e tranche, Oued Al Marssa/Fahs Anjra, Plage des Nations, Ain Diab Extension, Rifienne/(Mdiq-Fnideq), le port de plaisance de Saidia.

Il faudrait peut-être s’occuper en priorité de la santé des touristes à qui on souhaite faire découvrir nos belles plages en s’occupant de la qualité de leurs eaux de baignade !

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :