Maroc vert : Le Royaume 4ème exportateur de melons vers l’UE


par Mohamed Jaouad EL KANABI – fr.hespress.com – 18/04/2021

Maroc vert : Le Royaume 4ème exportateur de melons vers l’UE

En 2020, sur les 851 040 tonnes de melons importées  par l’Union européenne, le Royaume avec une part de marché qui s’élève à 5,4% de ce total évalué à  738,03 millions d’euros à raison d’un prix moyen de 0,87 € / kg est le quatrième exportateur de ce fruit vers les pays du Vieux Continent.

Le Maroc qui figure au treizième rang mondialement en exporté 49.970 tonnes vers l’UE, pour une valeur totale de 59,81 millions d’euros. C’est 10% de mieux que lors de l’exercice 2019 informe Euroestacom (Icex-Eurostat). De plus la qualité du produit marocain fait qu’il en est le plus valorisé puisqu’il est vendu à de 1,20 euro le kilo, soit 46,34% pour cent plus cher que ceux cultivés en Espagne.

La Chine est au premier rang dans la production de ce fruit d’été avec près de 12,962 millions de tonnes en 2019, soit une augmentation de 1,4% par rapport à 2018. Viennent ensuite, la Turquie, l’Iran, l’Inde, le Kazakhstan, les Etats-Unis, l’Egypte, le Guatemala, l’Espagne, l’Italie, le Mexique, le Brésil, le Maroc, l’Afghanistan, le Honduras, la France, l’Australie, le Bangladesh, le Venezuela et la Corée du Sud ferme la marche du top 20 des principaux producteurs mondiaux de melons.

Pour ce qui est du marché européen, l’Espagne, qui est le premier fournisseur de l’UE de ce fruit, a connu une baisse de ses exportations de plus de 11,25%. Celles-ci étaient, en 2020, de 318 730 tonnes alors qu’elles étaient à 359 130 tonnes en 2019. Les ventes de melons espagnols ont subi donc une baisse aussi bien en termes de volume qu’en termes monétaires. Le Brésil a été le second fournisseur de melons des 27 Etats membres de l’UE en 2020. Avec un volume de 164 860 tonnes, en augmentation de 2 260 tonnes de plus qu’en 2019, il a rapporté de son prix moyen de 0,7 euro par kilo, 164,86 millions d’euros à l’économie brésilienne.

Les Pays-Bas sont le troisième fournisseur de melons de l’UE en volume en 2020. Cette nation a vendu 108 160 tonnes, soit 11 580 tonnes de moins que l’année précédent, pour une valeur de 107,1 millions d’euros, avec un prix moyen de 0,99 euros le kilo. Enfin pour ce qui est du top cinqdes pays qui vendent le plus de melons dans l’UE, le Costa Rica, avec un volume fourni en 2020 de 35 040 tonnes, a exporté pour 29,2 millions d’euros au prix moyen de 0,83 euro le kilo.

En 2019 le Royaume qui est mondialement donc, le 13ème producteur de ce fruit, dédiait à sa culture, une superficie agricole d’un peu plus 17 242 Ha pour un rendement de 30,27 T/Ha. Cette année-là, il avait réussi à produire 518 926 tonnes de melons contre 500 823 tonnes en 2018, soit une croissance de 1,1%. Les variétés utilisées au Maroc sont principalement les types Souihla ou Galia, melon ananas, jaune canari et Charentais entre autres. Dakhla, Agadir, Marrakech, El Jadida et Béni Mellal sont les principales régions qui s’adonnent à cette culture qui bon an mal an devient une valeur sûre des exportations agricoles marocaines particulièrement vers l’UE. C’est un fruit qui généralement, est cultivé en pépinière. Il est semé à partir de novembre-décembre (primeurs) et février-mars pour la culture de saison.

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :